AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le D-63153 pour le cancer de la prostate (Ozarelix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le D-63153 pour le cancer de la prostate (Ozarelix)   Mer 14 Nov 2012 - 10:57

30 octobre 2012

Début d'une phase 2b pour tester le médicament ozarelix versus zoladex.Le médicament présenterait moins de limitations pour le patient que zoladex

Spectrum Pharmaceuticals (NasdaqGS: SPPI), a biotechnology company with fully integrated commercial and drug development operations with a primary focus in hematology and oncology, today announced initiation of patient enrollment in the second part of the Company’s randomized Phase 2 clinical program of ozarelix, a luteinizing hormone-releasing hormone (LHRH) antagonist, in men with cancer for whom hormonal treatment is indicated. The objective of the international, multi-center, randomized, open-label study is to assess the safety and efficacy of a monthly dosing regimen of ozarelix administered subcutaneously (SC) versus ZOLADEX® (goserelin acetate) depot. The Company will enroll an additional 150 patients in Part 2 of the clinical program.

“We are pleased to announce the commencement of our Phase 2b ozarelix study, which we believe increases the likelihood of demonstrating clinically compelling activity while potentially avoiding limitations associated with other endocrine therapies,” stated Rajesh C. Shrotriya, M.D., Chairman, President and Chief Executive Officer of Spectrum Pharmaceuticals, Inc. “We believe this compound has great promise in prostate cancer, the second leading cause of cancer death in men, for which there continues to be a significant medical need for therapeutic innovation. Based on the proven mechanism of action and encouraging results from the first part of the clinical program, we are excited about the potential of ozarelix.”

Read more: Spectrum Pharmaceuticals Commences Patient Enrollment in Randomized Phase 2b Clinical Trial of Ozarelix for Hormone-Dependent Prostate Cancer - FierceBiotech http://www.fiercebiotech.com/press-releases/spectrum-pharmaceuticals-commences-patient-enrollment-randomized-phase-2b-c#ixzz2CD1LkNoB
Subscribe: http://www.fiercebiotech.com/signup?sourceform=Viral-Tynt-FierceBiotech-FierceBiotech

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le D-63153 pour le cancer de la prostate (Ozarelix)   Lun 3 Juil 2006 - 9:56

Ce peut être le même médicament rendu en phase II et qui a changé de nom entre temps

Pour ?


Le cancer de la prostate hormonodépendant
Benign prostatic hyperplasia (BPH)
Endometriosis



Comment ?

En suprimant la testostéronei mmédiatement et complètement

statut ?

La phase II pour le cancer de la prostate hormono-dépendant


.

Ozarelix peut se révéler être une importante addition dans le traitement du du cancer de la prostate hormono-dépendant à cause de sa capacité à induire la suppression de la testostérone d'une façcon prolongée chez des volontaires en santé dans des essais préliminaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le D-63153 pour le cancer de la prostate (Ozarelix)   Jeu 13 Oct 2005 - 13:48

12 août 2004

Æterna Zentaris signe un contrat de licence et de collaboration avec Spectrum Pharmaceuticals pour le D-63153, un antagoniste du LHRH de quatrième géneration, après avoir récupéré les droits mondiaux du D-63153 de Baxter Healthcare

Tous les montants sont en dollars canadiens

Québec (Québec), le 12 août 2004 - Æterna Zentaris Inc. (TSX : AEZ; Nasdaq : AEZS) a annoncé aujourd’hui la signature d’une entente de licence et de collaboration entre sa filiale Zentaris GmbH et Spectrum Pharmaceuticals Inc. (NASDAQ : SPPI), une société pharmaceutique américaine spécialisée en oncologie, pour le D-63153, un antagoniste du LHRH de quatrième génération. Ce produit pourrait potentiellement servir de traitement contre les formes de cancer d’origine hormonale et certaines maladies bénignes prolifiques. Cette entente survient alors qu’Æterna Zentaris venait de récupérer les droits mondiaux du D-63153 de Baxter Healthcare qui a récemment fait l’objet d’importants changements organisationnels et d’une restructuration. De plus, cette entente résulte d’une volonté mutuelle visant à optimiser la valeur du D-63153.

Selon les termes de l’entente, Æterna Zentaris a octroyé à Spectrum une licence exclusive pour l’Amérique du nord (incluant le Canada et le Mexique) et l’Inde, lui permettant de développer et de commercialiser le D-63153 pour toutes les indications potentielles. Æterna Zentaris a reçu un paiement à la signature comprenant des liquidités et des actions et est également éligible à des paiements liés à l’atteinte de divers niveaux de développement du médicament ainsi qu’à des redevances sur les ventes nettes potentielles. Æterna Zentaris conserve les droits exclusifs pour le reste du monde et partagera avec Spectrum les paiements à la signature, les paiements d’étape, les redevances ou les profits issus des ventes potentielles au Japon. Aucun détail financier n’a été divulgué.

« Nous sommes ravis de pouvoir compter sur un collaborateur tel que Spectrum qui possède une bonne expertise dans le développement de médicaments et qui bénéficie d’une situation financière solide », a déclaré Dr Jürgen Engel, chef de l’exploitation d’Æterna Zentaris. « L’entente nous permet de générer des revenus à court et à moyen terme, tout en partageant les avantages d’une commercialisation éventuelle du produit. Les compétences complémentaires et l’expérience d’Æterna Zentaris et de Spectrum devraient enrichir et accélérer le développement de ce produit prometteur. »

« Nous sommes très satisfaits de cette entente avec Spectrum Pharmaceuticals », de souligner Gilles Gagnon, président et chef de la direction d’Æterna Zentaris. « Le but de cette alliance, celles signées antérieurement et les futures, est de continuer à créer de la valeur pour nos actionnaires en optimisant la valeur de notre vaste portefeuille de produits, tout en diversifiant le risque inhérent au développement de médicaments. »

« Nous sommes ravis de la possibilité de collaborer avec l’équipe d’Æterna Zentaris et avec quelqu’un de la trempe du professeur Engel afin de développer et de commercialiser le D 63153 », a déclaré Luigi Lenaz, MD, président de la division oncologie chez Spectrum Pharmaceuticals. « Nous avons l’intention d’accentuer le développement du D 63153 en débutant des études cliniques supplémentaires dans une ou plusieurs indications le plus tôt possible, probablement avant la fin de 2004. »

« Nous sommes très heureux de cette alliance et nous attendons avec impatience l’occasion de travailler avec l’équipe d’Æterna Zentaris afin d’augmenter la valeur du D-63153 », a souligné Rajesh Shrotriya, MD, président du conseil, président et chef de la direction de Spectrum Pharmaceuticals, Inc.

Information sur Spectrum Pharmaceuticals

Spectrum Pharmaceuticals est une société pharmaceutique spécialisée en oncologie qui se concentre sur l’acquisition, le développement et la commercialisation de médicaments brevetés, dont la cible principale est le traitement du cancer et ses complications connexes, de même que des médicaments génériques pour diverses indications. Le principal produit de la société, satraplatin, un produit oral anti-cancer, est actuellement en développement clinique de phase III comme traitement de deuxième ligne en combinaison avec de la chimiothérapie dans son indication d’origine, soit le cancer de la prostate réfractaire aux hormones. Cette étude est effectuée en collaboration avec GPC Biotech AG. Ce produit s’est vu accorder un statut d’approbation accélérée par la Food and Drug Administration (FDA). Elsamitrucin, un produit en phase II, ciblera initialement le lymphome non hodgkinien. Le EOquin ™, un médicament en phase II, est présentement à l’étude pour le traitement du cancer superficiel de la vésicule. De plus, la société a déposé trois présentations abrégées de drogue nouvelle auprès de la FDA pour les médicaments génériques ciprofloxacin, carboplatin et fluconazole. Des renseignements supplémentaires sont disponibles au www.spectrumpharm.com.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le D-63153 pour le cancer de la prostate (Ozarelix)   Mar 12 Avr 2005 - 9:18

11 avril 2005

Æterna Zentaris annonce le début d’une étude de phase II avec le D 63153 sur le cancer de la prostate hormono-dépendant dans plusieurs centres européens

Québec (Québec), le 11 avril 2005 - La société Æterna Zentaris Inc. (TSX : AEZ ; Nasdaq : AEZS), a annoncé aujourd’hui le début d’une étude européenne de phase II pour évaluer l’innocuité et l’efficacité du D-63153, un antagoniste du facteur de libération de l’hormone lutéinisante (LHRH) de quatrième génération, chez des patients atteints du cancer de la prostate hormono-dépendant.

L’étude de phase II, qui sera conduite dans plusieurs centres, continuera à évaluer la capacité du D-63153 à supprimer les niveaux de testostérone selon la dose ainsi que l’activité antitumorale à partir de critères objectifs d’évaluation de la réponse tumorale. Spectrum Pharmaceuticals Inc. (Nasdaq : SPPI), le partenaire américain d’Æterna Zentaris pour le développement du D-63153, assumera la totalité des coûts de cette étude.

Au cours d’une étude antérieure de phase I qui servait à évaluer plusieurs doses du D-63153 chez 18 volontaires masculins, les injections au D-63153 ont été bien tolérées et ont induit une suppression immédiate du niveau plasmatique de la testostérone, liée à la dose, atteignant des niveaux de castration en moins de 12 heures après l’application. La durée de la suppression était liée à la dose et une seule injection de la plus forte dose entraînait la suppression de la testostérone pour une période de 27 jours.

" Nous sommes très satisfaits des progrès enregistrés par notre programme clinique sur le D-63153 et envisageons collaborer avec Spectrum pour avancer ce programme dans d’autres indications ", a mentionné Gilles Gagnon, président et chef de la direction d’Æterna Zentaris. " Nous croyons que les antagonistes du LHRH, comme le D-63153, possèdent plusieurs avantages potentiels dans le traitement du cancer de la prostate, incluant la suppression rapide des niveaux de la testostérone, liée à la dose, ainsi que l’absence d’effets secondaires reliés à l’accroissement initial du niveau de testostérone associée aux agonistes du LHRH présentement sur le marché. Nous sommes donc ravis du potentiel que représente le D-63153 pour les patients atteints du cancer de la prostate qui ont besoin de traitements plus efficaces et dotés d’un meilleur profil d’innocuité. "

http://www.aeternazentaris.com

Cet article est copié à partir du site de la compagnie Aeterna Zentaris où il y a aussi d'autres médicaments contre d'autres cancers sur ce site qui est en français et qui a un tableau qui retrace le cheminent de ses médicaments des essais pré-clinique à la commercialisation. C'est très bien fait...


Dernière édition par Denis le Jeu 25 Oct 2012 - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le D-63153 pour le cancer de la prostate (Ozarelix)   Aujourd'hui à 18:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Le D-63153 pour le cancer de la prostate (Ozarelix)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grenade: une bombe de bienfaits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: