AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Procédure avec un vaporisateur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Procédure avec un vaporisateur.   Jeu 20 Oct 2016 - 16:13

Cette nouvelle ne semble pas avoir rapport avec le cancer mais il y a des traitements dans le cancer de la prostate par exemple qui augmente les chances de démences d'après certaines études, je ne mets pas ce genre de nouvelles d'habitude pour ne pas décourager les gens inutilement mais ici c'est qu'il semble avoir trouvé un médicament contre l'alzheimer ce qui est une bonne nouvelle en soi pour tout le monde y compris pour des gens qui auraient eu des traitements contre le cancer.

Researchers have developed a novel treatment that could block the development of Alzheimer's disease using microscopic droplets of fat to carry drugs into the brain. This treatment approach, which is used to target drugs to cancer cells, has been successfully applied to Alzheimer's disease for the first time, restoring memory loss in mice.

The study, which was led by researchers at Lancaster University and funded by Alzheimer's Society, is published in the journal Nanomedicine: Nanotechnology, Biology and Medicine.

The treatment uses tiny droplets of fat, called nanoliposomes, which are coated in protein fragments that are able to stop amyloid protein accumulating into plaques, even at low concentrations. Amyloid plaques are the toxic clumps of protein that cause damage to cells in the brains of people with Alzheimer's disease.

Mice that were genetically altered to develop Alzheimer's disease were injected with the nanoliposomes for three weeks. Those which received the drug recovered their long-term memory and could recognise familiar objects after a 24-hour period. In comparison, mice which received a placebo injection had no memory of objects seen the day before.

Lead researcher, Professor David Allsop, commented: "Following results this summer, there is renewed optimism for antibody drugs -- treatments that harness the body's immune system to target amyloid plaques. However if these prove successful, treatments will have to be administered in a clinic by an IV drip and could have some potentially harmful side effects.

"Using nanoliposomes offers an alternative way to inhibit the toxic build-up of amyloid plaques without activating an immune response in the brain. Our hope is that this could one day be administered by something as simple and non-invasive as a nasal spray, which patients could use in the comfort of their own home."

Nanoliposomes are already used to better target toxic chemotherapy drugs to cancer cells. Recent studies have also shown that the fat droplets can pass directly into the brain through the nose, opening up the possibility of using a nasal spray to administer treatments for brain diseases, such as Alzheimer's.

Commenting on the need for innovative approaches to dementia treatments, Dr Doug Brown, Director of Research and Development at Alzheimer's Society, said: "With no new dementia drugs in nearly 15 years, we're at a critical time for dementia research. It's absolutely vital we continue to sniff-out new approaches to getting drugs into the brain. While we wait in anticipation for the results of ongoing clinical trials, Alzheimer's Society will continue to fund innovative research to tackle dementia head-on."

"Nanotechnology is promising great benefits to people with many different types of cancer, and it's exciting that it could one day offer the same hope to people with the most common form of dementia."

There are 850,000 people in the UK living with dementia, and currently available drugs are only able to treat the symptoms of dementia, rather than slowing its progression. The research team at Lancaster University are now seeking investment from industry to take their novel treatment forward to be tested in people.

---

Les chercheurs ont mis au point un nouveau traitement qui pourrait bloquer le développement de la maladie d'Alzheimer en utilisant des gouttelettes microscopiques de matières grasses pour transporter de la drogue dans le cerveau. Cette approche de traitement, qui est utilisée pour cibler des médicaments vers des cellules cancéreuses, a été appliquée avec succès à la maladie d'Alzheimer pour la première fois, la restauration de la perte de mémoire chez les souris.

L'étude, qui a été menée par des chercheurs de l'Université de Lancaster et financé par la Société Alzheimer, est publié dans la revue nanomédecine: nanotechnologie, biologie et médecine.

Le traitement utilise de minuscules gouttelettes de graisse, appelé nanoliposomes, qui sont enrobés dans des fragments de protéines qui sont en mesure d'arrêter la protéine amyloïde accumulation en plaques, même à de faibles concentrations. Les plaques amyloïdes sont les amas de protéines toxiques qui causent des dommages aux cellules dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Les souris qui ont été génétiquement modifiés pour développer la maladie d'Alzheimer ont été injectées avec les nanoliposomes pendant trois semaines. Ceux qui ont reçu le médicament récupéré leur mémoire à long terme et pourrait reconnaître des objets familiers après une période de 24 heures. En comparaison, les souris ayant reçu une injection de placebo avaient aucun souvenir des objets vus la veille.

Le chercheur principal, le professeur David Allsop, a déclaré:. "Les résultats suivants cet été, il y a un regain d'optimisme pour les médicaments d'anticorps - traitements qui exploitent le système immunitaire du corps pour cibler les plaques amyloïdes Toutefois, si ceux-ci sont couronnés de succès, les traitements devront être administrés dans un clinique par une perfusion IV et pourraient avoir des effets secondaires potentiellement dangereux.

"L'utilisation de nanoliposomes offre une autre façon pour inhiber l'accumulation toxique de plaques amyloïdes sans activer une réponse immunitaire dans le cerveau. Notre espoir est que cette journée pourrait être administré par quelque chose d'aussi simple et non invasive comme un spray nasal, que les patients pourraient utiliser dans le confort de leur propre maison ".

Des nanoliposomes sont déjà utilisés pour mieux cibler les médicaments de chimiothérapie toxique pour les cellules cancéreuses. Des études récentes ont également montré que les gouttelettes de graisse peuvent passer directement dans le cerveau par le nez, ouvrant la possibilité d'utiliser un spray nasal pour administrer des traitements pour les maladies du cerveau, comme la maladie d'Alzheimer.

Commentant sur la nécessité d'approches novatrices pour les traitements de la démence, le Dr Doug Brown, directeur de la recherche et du développement à la Société d'Alzheimer, a déclaré: «En l'absence de nouveaux médicaments contre la démence en près de 15 ans, nous sommes à un moment critique pour la recherche sur la démence Il est absolument vital que nous continuons à renifler de nouvelles approches pour obtenir des médicaments dans le cerveau. Alors que nous attendons en prévision pour les résultats des essais cliniques en cours, la Société Alzheimer continuera de financer la recherche novatrice pour lutter contre la démence ".

«La nanotechnologie promet de grands avantages pour les personnes avec de nombreux types de cancer, et l'idée qu'elle pourrait un jour offrir le même espoir aux personnes atteintes de la forme la plus commune de démence est excitante."

Il y a 850.000 personnes au Royaume-Uni vivant avec la démence, et les médicaments actuellement disponibles sont en mesure de traiter seulment les symptômes de la démence, plutôt que de ralentir sa progression. L'équipe de recherche à l'Université de Lancaster sont maintenant à la recherche d'investissement de l'industrie pour rendre leur nouveau traitement pour être testé chez les personnes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Procédure avec un vaporisateur.   Jeu 15 Nov 2012 - 14:32

Archimedes Pharma Ltd., et sa filiale Archimedes Pharma U.S. Inc., ont annoncé aujourd'hui ( l'année passée) que l'Agence fédérale américaine de réglementation des produits alimentaires et pharmaceutiques (ou FDA- Food and Drug Administration) a approuvé le vaporisateur nasal Lazanda(R) (fentanyl) pour le soulagement des douleurs paroxystiques chez les patients agés de 18 ans et plus, dans la mesure où ceux-ci reçoivent déjà un traitement opioïde pour le fond douloureux chronique lié à leur cancer, et ont démontré une tolérance pour ce traitement. Lazanda est le premier produit d'Archimedes Pharma à recevoir l'approbation de la FDA. Lazanda est commercialisé sous le nom de PecFent(R) (vaporisateur nasal au fentanyl avec pectine) en Europe, où il est présentement disponible dans cinq pays.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Procédure avec un vaporisateur.   Jeu 15 Nov 2012 - 14:27

Les traitements des lésions malpighiennes

Pour les lésions de bas grade (CIN1), plusieurs options existent selon les situations. On peut les surveiller, les détruire (par vaporisation laser ou par cryothérapie) ou les enlever (exérèse au laser ou à l’anse diathermique le plus souvent). Contrairement à l’exérèse, les traitements qui détruisent les lésions sont réalisés sans anesthésie. Par ailleurs, ils ne permettent pas un examen anatomopathologique ultérieur des lésions puisqu’elles sont détruites.

Les lésions de haut grade (CIN2 et CIN3) sont systématiquement traitées. Généralement, c’est une conisation qui est réalisée. Réalisée sous anesthésie locale ou générale, cette opération chirurgicale consiste à découper en forme de cône la partie du col de l’utérus atteinte et à la retirer. Selon la technique utilisée (conisation à l’anse diathermique, au laser, au bistouri froid), la partie du col retirée est plus ou moins importante.

Si la patiente envisage une grossesse, la portion du col retirée lors de la conisation est la plus réduite possible. Sous certaines conditions (lésions de petite taille notamment), la destruction par vaporisation laser ou par cryothérapie peut parfois être proposée pour éviter une conisation.

Quelle que soit la lésion, une surveillance est indispensable après le traitement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Procédure avec un vaporisateur.   Ven 21 Juil 2006 - 8:35

La chimio est une bonne chose pour tuer les cellules cancéreuses mais elle a un effet pas si bon que ça sur les cellules saines. Ce sera un beau jour lorsque la chimio pourra cibler seulement les cellules cancéreuses en laissant les cellules saines intactes. Et ce jour est un peu plus proche pour les patients dans les premiers stages et les rechutes du cancer du pharynx


Mercredi, l'hopital de l'université de Taïwan a instauré une nouvelle procédure avec un lazer de haute technologie pour vaporiser les cellules cancéreuses de potassium-titaium et phospate. Le docteur utilise une petite caméra et un manipule un vaporiasateur pour éliminer précisément les cellulles cancéreuses dans le pharynx. Cela prend environ 90 minutes et requiert un séjour à l'hopital de 2 jours. Cette procédure devrait seulement être utilser dans les premiers stages de la maladie et pour les rechutes. Les patients dont c'est la première fois devraient rechercher encore la chimio. À date, il y a eu 16 traitements réussis pour cette maladie qui amène 1,000 à consuler chaque au Taïwan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Procédure avec un vaporisateur.   Aujourd'hui à 16:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Procédure avec un vaporisateur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procédure avec un vaporisateur.
» la cour de cassation, terme et procédure
» Procédure à tenir en cas d'accident d'exposition au sang
» plans de redressement à l'issue de procédure collective
» commentaire de procédure pénale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: