AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les pensées automatiques (un peu de psycho...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 21 Nov 2012 - 13:23

Je tombe sur ce texte que j'aime bien et je le copie donc ici :


La thérapie comportementale et cognitive : pour combattre la dépression

Par Dr Gisèle Morier, psychiatre, Centre de santé Saint-Boniface

Le monde est rempli de merveilles qui nous font vivre des expériences inoubliables. Toutefois, il est aussi parfois à l’origine de bien des peurs qui risquent de se transformer en anxiété chronique et, dans les pires cas, de nous plonger dans de graves dépressions. Avant toute chose, il importe de se poser la question suivante : quelle est la source de cette anxiété? Est-ce vraiment ce qui se produit autour de nous ou notre façon de l’interpréter? Selon la thérapie comportementale et cognitive, ce sont nos cognitions, c’est-à-dire nos pensées et nos croyances, qui sont à l’origine de nos émotions, et ce sont elles qui provoquent nos réactions, à savoir les comportements qui nous plongent dans un état de déprime.

Pourquoi est-ce que je vous parle de cette thérapie? Et bien, c’est qu’elle connaît actuellement un réel succès dans le traitement de l’anxiété et, surtout, de la dépression, qui est considérée comme la maladie du siècle.

Cette thérapie remonte aux années 1960 et a été développée par le Dr Aaron Beck et ses collaborateurs. Elle repose sur le principe que nos émotions et nos comportements sont un résultat direct de nos croyances et pensées. C’est donc notre façon d’interpréter et de percevoir les événements qui serait en cause. Comment le savons-nous? Et bien, c’est simple. En temps de crise, par exemple, les personnes touchées réagissent toutes différemment, certaines se montrant très anxieuses, d’autres arrivant à « rationaliser » la situation, c’est-à-dire à ne pas la dramatiser.

L’humain est un bon élève. À mesure qu’il grandit, il vit des expériences qui vont créer des filtres à travers lesquels il perçoit les événements. Il reçoit également des filtres de ses parents et de sa famille. Certaines personnes vont recevoir des « lunettes roses » et verront le côté positif de la vie, alors que d’autres auront des « lunettes noires » et verront le mal partout. Il se peut qu’une personne finisse par avoir des idées anormalement négatives et irrationnelles, qu’on appelle distorsions cognitives, la source de bien des problèmes.

Lorsqu’un événement survient, nous l’interprétons en fonction de ces filtres. Par exemple, Jean, l’ami de Denise revient du travail en parcourant son courrier. En voyant Denise, il pousse un gros soupir. Denise est bouleversée car elle avait tellement hâte de le voir. Elle croit qu’il est déçu de la voir et part en pleurant.

Ce que tente de faire la thérapie comportementale et cognitive, c’est de retirer les filtres négatifs pour qu’une personne puisse interpréter des situations de ce genre de façon objective. Jean aurait pu être malade ou être préoccupé par un événement survenu au travail. En fin de compte, il venait de recevoir une lettre de Revenu Canada. Il avait matière à soupirer, non?

Comme vous le savez, il est très difficile, et même impossible, d’arrêter le flot de certaines émotions. Par exemple, il est inutile de dire à une personne déprimée : « Arrête d’être déprimée! ». Ce qui explique l’efficacité de la thérapie comportementale ou cognitive, c’est qu’elle agit sur les pensées des clients plutôt que sur les émotions.

Dans notre exemple, le thérapeute aiderait Denise à voir toutes les raisons pouvant expliquer le soupir de Jean. Était-il malade ou avait-il eu une mauvaise journée au travail? A t il un tic nerveux? Le thérapeute peut ainsi amener Denise à envisager d’autres possibilités, ce qui peut l’aider à comprendre la vraie raison pour laquelle Jean a soupiré et du même coup à éliminer la source de son anxiété. Il l’aide également à prendre connaissance de ses filtres et de ses distorsions cognitives.

La thérapie comportementale et cognitive a l’avantage d’être axée sur le présent, et peut vous aider à briser le cercle vicieux lié aux distorsions cognitives. Il s’agit de l’une des thérapies les plus efficaces lorsque l’anxiété et la dépression sont au cœur du problème. Si vous vous intéressez à cette thérapie, il existe de nombreux livres sur le sujet. Je vous suggère les deux titres suivants : Dépression et anxiété : comprendre et surmonter par l’approche cognitive de Dennis Greenberger et Christine Padesky et Être bien dans sa peau du Dr David D. Burns. Vous y trouverez toute une gamme de renseignements, d’exercices et d’exemples de distorsion cognitive, et bien d’autres choses encore. Si vous voulez en savoir davantage, parlez-en à votre médecin et il ou elle saura vous rediriger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 12 Sep 2012 - 15:25

J'ai emprunté le livre du docteur Freyer à la bibliothèque, je ne l'ai pas encore lu mais en le feuilletant, je tombe sur un exercice pour évaluer ses pensées comme recommander dans la technique de psychologie dont je parle.

Je le copie ici :

Durant la semaine passée

J'ai éprouvé une sensation de grande
inquiétude, comme si quelque chose de
grave et d'irréversible allait m'arriver
de façon imminente ( par exemple peur
panique de mourir)

--------------

J'ai eu des idées noires concernant l'avenir
--------------

J'ai eu du mal à me concentrer à réfléchir
ou à m'intéresser à ce qui m'entoure
télé lectures

--------------

J'ai eu des difficultés à m'endormir et/ou
je me suis réveillé inhabituellement tôt

--------------

J'ai pensé qu'il vaudrait mieux que je sois mort (e)
plutôt que d'endurer mes souffrances actuelles.

---------------

J'ai eu envie de renoncer à tout traitement

------------------
Il faut répondre aux questions selon la fréquence : souvent, jamais, parfois
et selon l'intensité : Intolérable, forte, modéré.

Je prendrai une photo de la page lorsque j'aurai recharger les batteries pour ça, pour que les gens puissent imprimer la page s'ils veulent s'en servir... là c'est sûr que ça paye pas de mine mais juste de les écrire ça peut déjà rassurer des personnes comme moi qui auraient tendance à se croire seul dans ces cas.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 7 Mar 2012 - 18:01

Plusieurs de mes amis étaient alcooliques, dont ma meilleure amie. C'est pour elle, en guise de soutien moral, que j'avais acheté ce petit livre, sous ses conseils.
Elle était dans les AA.

Un chum alcoolique lui... oh comme tu as raison, mauvais souvenir!!!!!!!! rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 7 Mar 2012 - 17:50

Citation :
Je l'ai jeté mais c'était pas si mal.

rire

La façon dont tu dis ça m'as fait pouffé de rire. Une mauvaise expérience avec un alcoolique peut-être ?! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 7 Mar 2012 - 17:47

J'ai eu en mains le petit livre des AA pour accompagner une amie, une pensée chaque jour de l'année...

Je l'ai jeté mais c'était pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 7 Mar 2012 - 17:25

Je trouve aussi. Et ça l'avantage d'être bien résumé, c'est un peu comme les images avec les pensées faites pour accrocher au mur... tu passes et l'idée te traverse l'esprit en voyant l'image et tu pratiques ou pas la sagesse de la pensée pendant ta journée.

Et tous les trucs se recoupent un peu et je me demande si ça marche avec le cancer. Par exemple, celle-ci :

Citation :
Faites des hypothèses réalistes et positives comprenant la possibilité de réussite

J'ai l'impression que ça fait des années que je me traine et je suppose que c'est dû au cancer ou à l'hormono thérapie que j'ai eu pendant un bout de temps, la réussite serait que je ne sois plus fatigué et pour ça je crois que les chercheurs devraient trouver un truc qui marche mais est-ce réaliste de croire qu'ils vont trouver quelque chose quand ça fait des décennies qu'ils ne trouvent pas ?!

Disons que je ne fais pas d'hypothèses à proprement parler mais que j'espère avec un certain réalisme.

Dans le fond, ils n'inventent rien ces psys, car ça ressemble beaucoup à la prière des AA :

Citation :
Mon Dieu, donnez-moi la Sérénité d'accepter les choses que je ne puis changer le Courage de changer les choses que je peux et la Sagesse d'en connaitre la différence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 7 Mar 2012 - 16:54

C'est quand même bien je trouve comme conseils hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 7 Mar 2012 - 15:00

Il y a un site d'un psy québécois qui est bien fait et résume bien les choses. Ici, il redit plus simplement la méthode dont je parlais.
Mais cette méthode est bien mais s'il y a des troubles physiques ou des médicaments qui amènent une dépression ou de l'anxiété, il faut comprendre que ça ne suffira peut-être pas. Le psy parle de prendre des médicamnets aussi...moi ça fait une couple de fois que je demande des pilules contre l'anxiété et qu'on me les refuse sous prétexte qu'on peut s'habituer à ces médicaments. Pourquoi on en les fabrique finalement ces médicaments si c'est pour les refuser aux gens qui en ont besoin ?!

Citation :
Que faire? Vous pouvez combattre l'anxiété en remettant en question le point de vue qui y est associé. Voici quelques conseils.


Observez vos pensées et vos images internes.


Considérez vos pensées effrayantes comme de simples hypothèses.


Semez le doute dans vos inquiétudes en adoptant un point de vue plus réaliste.


Entrez en contact avec vos ressources internes et externes.


Faites des hypothèses réalistes et positives comprenant la possibilité de réussite.


Regardez avec ses yeux et écoutez avec ses oreilles plutôt qu'avec vos souvenirs ou votre imagination.


Affrontez ce que vous craignez par petites étapes.


Concentrez-vous sur la tâche que vous êtes en train d'exécuter. Évitez de vous demander l'impossible.


http://www.psychologue.levillage.org

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Ven 2 Mar 2012 - 11:14

Oui de plus elle est expressive naturellement et j'aime bien tant qu'à moi cette espèce de chronique des émotions ordinaires des gens ordinaires qu'elle fait avec ses chansons et pour laquelle on se moque un peu d'elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Ven 2 Mar 2012 - 7:26

Ce sont de belles paroles. Elle sait bien sentir les gens hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Jeu 1 Mar 2012 - 22:41

Je ne pense pas ériger un mur de protection sciemment mais c'est sûr que je suis attaqué dans ma fierté avec cette maladie. Il y a le corps malade le vrai et le corps dans la tête. Or celui qu'on a dans la tête est possiblement plus malade que le vrai parce qu'il n'a pas fait le deuil de la santé. La simple idée de venir m'asseoir dans la salle d'attente pour attendre après ce que ce docteur va dire me fait vivre une série d'émotions négatives.

S'asseoir là c'est être différent des autres. Et dans ma tête, lorsque le docteur me parle, il y a comme un refrain qui dit "Ben oui, tu peux ben parler toé, tu l'as pas cette maladie-là. Si j'étais à ta place, je pourrais aussi t'en donner des bons conseils, t'expliquer des choses sur la maladie."

Il y a Linda Lemay qui fait une chanson qui ressemble à ça, de quelqu'un dans un hospice je crois qui dit dans sa tête à l'infirmière "Roule-moi pendant que tu penses que je suis malade mais regarde moé ben sortir d'icitte quand je vais pouvoir."

Les révoltés du Bounty c'est moi, à moi tout seul, assis dans cette salle d'attente.

Roule-moi pendant qu'j'suis faible
Que tous mes muscles cèdent
Pendant qu'tu crois qu'tu m'aides
Pendant qu'tu crois qu'je crève
Tu sais pas comment j'rêve
D'sortir par la grande porte
Tu verras qu'chus pas morte
Attends un peu qu'j'me lève

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Ven 27 Jan 2012 - 11:13

Trop grandement blessé on érige un mur de protection autour de nous hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Ven 27 Jan 2012 - 8:22

"Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille
Des Raisins mûrs apparemment,
Et couverts d'une peau vermeille.
Le galand en eût fait volontiers un repas ;
Mais comme il n'y pouvait atteindre :
"Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. "
Fit-il pas mieux que de se plaindre ?"

Jean de Lafontaine

----------

Il y a sans doute quelque chose de ce renard Gascon ou Normand en moi. Je ne comprends pas bien la dernière phrase cependant qui serait pourtant la plus importante.

Pour moi, ça veut dire que le renard aurait pu faire quelque chose de mieux que de se plaindre. Oui mais quoi, les raisins étaient trop hauts...

Dans le temps de Lafontaine, il devait y avoir des gens qui voulaient briller à la cour et qui adoptaient cette attitude de mépriser par exemple le poste que quelqu'un d'autre venait d'avoir. C'est l'attitude "bitch" que l'on peut voir ou ressentir encore aujourd'hui bien que ce soit moins apparent je suppose.

Je dois avouer que je me bitch ou méprise moi-même et qu'il y a un peu de ce sentiment là quand je vais rencontrer le médecin. J'ai très peur, je suis très angoissé et en même temps, je me méprise d'être angoissé, je méprise le médecin et la situation au complet.

Je me bâtis tout un système de défense en fait mais si quelqu'un avait un geste tendre envers moi je m'effondrerais en pleurs.

_________________


Dernière édition par Denis le Mer 15 Fév 2012 - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mer 11 Jan 2012 - 15:01

En farfouillant avec le mot "personnalisation" sur internet j'ai lu différentes choses. La personnalisation qui selon la "doctrine" des pensées automatiques en psychologie est un défaut devient une chose plus positive, voire une étape à réussir pour devenir un adulte.

Je trouve cette phrase aussi qui me parle bien :

Citation :
Le moi ne saurait être sans une certaine volonté de puissance. quand il ne parvient pas à ses fins, cette volonté de puissance devient une volonté d'impuissance, de dénégation de soi, de mépris de soi : ce qui est en réalité une image négative (au fond je me déteste...) fabriquée par la pensée, comme la suffisance de l'ego correspond à une image pompeuse.

http://sergecar.perso.neuf.fr/cours/personne1.htm

Il m'est arrivé lorsque j'ai réalisé que je ne deviendrais pas la personne que j'avais souhaité insconsciemment et consciemment que ma volonté de puissance s'inverse (comme un avion qui atterrit...) et dans le fond j'avais une propention à me nier moi-même, à me refuser comme j'étais à ce moment-là en quelque sorte.

Ça doit arriver à beaucoup de monde ce phénomène, ça s'appelle veillir ou devenir réaliste ou abandonner ses rêves ou piquer une dépression aussi.

Enfin tout ça n'explique pas encore la panique que je ressens lorsque je vais recevoir les résultats de ces prises de sang puisque la simple logique me souffle à l'oreille que la disparition d'un être que je n'aime pas devrait me réjouir plutôt que de me faire peur et que plus je m'aime plus j'ai peur de mourir. Ça ne me donne pas d'idées à contester.

Mais la définition du mot personnalisation du départ par contre que je rappelle ici :

Citation :
la personnalisation

Façon de s'attribuer des responsabilités qui ne sont pas de notre ressort, et ce de manière disproportionnée. C'est aussi se sentir concerné par des événements qui ne nous concernent pas directement.


me semble maintenant contestable. On pourrait en outre s'appuyer sur Sartre qui disait qu'on est seul et responsable dans sa philosophie.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mar 10 Jan 2012 - 13:54

Et comme tu dis "TON" cancer comme si tu te l'attribuais à vie sans détachement.

Moi je dis LE cancer, l'estie de crabe....mais jamais au grand jamais MON cancer. Il ne m'appartient pas, il est passé à qielques reprises et s'est envolé depuis 2,000... donc 5 ans sans attaque du crabe, j'ai su que j'étais guérie point à la ligne.

Essaies de ne pas t'approprier ce crabe...ça sera déjà un départ vers le détachement.


Ceci dit tous les moyens qui nous aident sont bons à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mar 10 Jan 2012 - 13:05

Citation :
la personnalisation

Façon de s'attribuer des responsabilités qui ne sont pas de notre ressort, et ce de manière disproportionnée. C'est aussi se sentir concerné par des événements qui ne nous concernent pas directement.



Ça je fais ça 10/10. À tel point que mon entourage me le renvoie maintenant dans des phrases comme "Tu te sens toujours coupable de tout..." ou "pourquoi telle personne t'en voudrait-elle ?"

Ça c'est un peu archétype d'une idée fausse mais je ne sais pas pourquoi moi je suis comme ça, je n'ai jamais rien fait de si mal dans la vie qui mérite que je me sente coupable comme ça pourtant et c'est depuis mon cancer que je suis comme ça...

----

-Pour Diane,

Ce n'est pas basé sur de la manipulation de sentiments, ce sont des idées fausses ( de la distortion cognitive...) qu'une personne a et qui fait qu'elle se sent mal. Le but étant de trouver qu'elle est l'idée fausse que l'on a et que l'on se répète automatiquement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mar 10 Jan 2012 - 12:28

J'avais déja fait appel à un psychologue, c'était dans un CLSC et c'était gratuit. C'était un jeune gars et il m'avait mis au fait de sa méthode qui était celle que j'essaie d'expliquer sur ce fil depuis déja un bout de temps. J'avais bien aimé cette méthode. Il s'agit en effet d'une méthode que l'on s'applique à soi-même pour dépister ses idées noires, les écrire et les confronter.

Je crois que je serais incapable de payer un vrai psychologue qui doit avoir un taux horaire 10 fois supérieur à ce que je gagnais moi dans les usines.
Et puis aussi c'est la méthode auquel je crois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mar 10 Jan 2012 - 12:14

Denis c'est dangereux de jouer au psychologue avec tes sentiments, c'est quelque chose que je me refuse de te faire...

Moi quand j'ai eu des doutes et des peurs comme tu ressens j'ai fait appel à une psychologue pour m'aider, car ça prend quelqu'un d'absolument objectif et pour être totalement objectif il ne faut pas connaître la personne avant.

Mais je n'ai peut-être pas compris le sens de ton intervention... si quelque chose m'interpelle dans ce que tu diras je viendrai à l'appel.

bec love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Mar 10 Jan 2012 - 11:53

Je vais essayer ici de traquer mes pensées négatives pour essayer de les changer un peu. Il s'agit de pensées négatives qui arrivent lorsque je vais recevoir mes résultats de prises de sang (aux 6 mois...), la dernière fois j'étais tellement persuadé que le cancer était revenu que j'ai téléphoné à de vieux amis pour leurs faire mes adieux... et dans l'auto j'avais le souffle court...

Le programme est de retrouver les émotions négatives que je vis à ce moment-là et les idées qui me passent dans la tête qui les suscitent pour essayer de les confronter.


---j'y reviens, vous pouvez m'accompagner dans cette confrontation même que je l'espère parce que je sais ( pour l'avoir vécu...) que ça va mieux lorsque quelqu'un d'extérieur te confronte dans ces idées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Lun 9 Jan 2012 - 16:07

Un livre sur le cancer d'un médecin français (on peut en lire quelques pages sur le net...) et qui reprend les idées sur les pensées automatiques et la méthode de prendre des notes sur ses pensées et émotions pour y revenir et les jauger pour diminuer les effets des pensées négatives automatiques :








Il semble que j'ai coupé involontairement le titre qui est "Faire face au cancer".



_________________


Dernière édition par Denis le Mar 10 Jan 2012 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Dim 24 Oct 2010 - 8:41




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Lun 11 Oct 2010 - 13:35

Hélas tout cela me fait un peu penser au chien de Pavlov et donc j'y crois pas trop car cela veut nous faire croire qu'il suffit d'un " conditionnement " pour que nous puissions chasser toute notre histoire ce qui est nous , ce qui est en nous , nos emotions , nos pensées nos angoisses etc ...nous sommes des êtres parlants , reflechissants , analysants etc , donc ce n'est pas si simple qu'un coup d'elastique qui me faisant mal m'empecherait de penser à ma misere morale , à ma peine , à la culpabilité que je ressens vis à vis de tel evenement ou pas .....etc etc .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Dim 10 Oct 2010 - 13:04

L'intérêt de la pensée réaliste c'est qu'elle classe les choses. C'est important de ne pas tombé dans la culpabilité comme il est expliqué et il faut pour cela apprendre à repérer une forme de pensée qui revient automatiqument. Ce sont des phrases d'un dialogue intérieur constant. Par exemple, ça peut être "C'est bien moi d'attraper un cancer, je suis tellement nulle, je n'ai rien vu venir" et toutes formes de phrases négatives de ce genre. On peut en s'appliquant esayer les repérer en être moins esclaves et les évacuer dans la mesure du possible.

Tandis qu'avec la pensée positive, il y a un recours à la magie quasiment c'est-à-dire si tu pense positif et tu te répètes des mandrats tu vas guérir, tu vas devenir riche etc Mais la vrai vie c'est pas ça, le cancer il se fout que tu penses n'importe quoi et ce n'est pas en pratiquant la pensée positive que tu vas le contrer.

Réalistment la psycho pour le cancer, on a pas le temps d'entreprendre une psychothérapie, le plus pressé c'est de soulager un peu (modestement) la dépression de la personne et lui apprendre à stopper les pensées négatives. Il y a un truc que j'ai entendu qui est probablement déduit de la pensée réaliste c'est que tu te mets un élastic autour du poignet et quand tu te surprend à penser d'une façon erronée (trop pessimiste) tu te pinces avec l'élastic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Dim 10 Oct 2010 - 12:32

au debut , je trouvais cette critique de la pensée positive assez saine , mais j'espere que la pensée realiste n'es pas du même acabit , sinon ,je ne vois pas l'interet ..;j'ai plutot l'impression que devant le cancer , le patient a besoin d'etre entendu dans sa realité , mais sa realité à lui est faite de ce qu'il est dans son intime , lui dire ce qu'il doit penser n'est pas forcement respecter ce qu'il est , l'aider à trouver son chemin sans jugement , sans suggestion est une façon de faire qui me parlerait plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Jeu 7 Oct 2010 - 11:25

Plusieurs personnes aux prises avec un cancer se tournent vers les livres pour trouver réponses à leurs questions. On retrouve aujourd’hui en librairie toute une gamme de livres sur les effets de la pensée positive sur la guérison.

Très à la mode ces temps-ci, le courant de la pensée positive soutient que l’attitude et les émotions d’un individu peuvent avoir un impact déterminant sur sa guérison.

Josée Savard, professeure-chercheuse en psychologie à l’Université Laval, a tout récemment publié un livre qui va tout à fait à l’encontre de ce courant, Faire face au cancer avec la pensée réaliste, livre dans lequel elle dénonce ce qu’elle appelle «la tyrannie de la pensée positive» .

Pour cette psychologue qui travaille depuis plus de 15 ans avec des gens atteints de cancer, la mode de la pensée positive peut avoir des effets néfastes à deux niveaux :

– entraîner un sentiment de culpabilité chez les patients atteints de cancer en leur donnant l’impression que c’est par leur faute qu’ils sont malades.

– renforcer cette culpabilité en laissant croire à ces mêmes patients que s’ils ne réussissent pas à guérir, c’est aussi par leur faute.

Dans son livre, Josée Savard rapporte notamment que de nombreuses études scientifiques ont démontré que la pensée positive n’a pas d’impact sur la guérison, une réalité qu’elle constate aussi régulièrement dans sa pratique clinique.

À l’encontre de ce mouvement de la pensée positive, ou de la tendance inverse de sombrer dans le négativisme et la dépression, Josée Savard propose plutôt la «pensée réaliste». Fondée sur la thérapie cognitive comportementale, cette approche soutient qu’il est possible de reprendre le contrôle de ses émotions et de ses pensées, et d’être capable de fonctionner de manière réaliste afin de retrouver l’espoir de guérison.

Mais si la psychologie peut vous aider à vivre mieux avec la maladie, elle ne peut certainement pas vous aider à guérir.

Pour en savoir plus :

Faire face au cancer avec la pensée réaliste, 2010, publié aux éditions Flammarion.

pour voir une vidéo à ce sujet :
http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=732
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les pensées automatiques (un peu de psycho...)   Aujourd'hui à 12:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pensées automatiques (un peu de psycho...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les pensées automatiques (un peu de psycho...)
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Une Tite Pensée pour mon Ami Gilou qui est sur le billard !
» une pensée pour ma maman
» Huit pensées d'un grand etre: Kalou Rinpoche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: