AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les champignons comme remèdes contre le cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les champignons comme remèdes contre le cancer.   Mer 22 Avr 2015 - 17:47

For some time, cancer scientists have considered the toxin, alpha-amanatin derived from "death cap" mushrooms, as a possible cancer treatment. However, due to its penchant for causing liver toxicity, its potential as an effective therapy has been limited.

Researchers at The University of Texas MD Anderson Cancer Center looked at antibody drug conjugates (ADCs) based on alpha-amanatin as one solution. They found that ADCs, when aimed at a gene called POLR2A, are highly effective in mouse studies in treating colorectal cancer. The drug caused complete tumor regression and greatly reduced toxicity. ADCs allow for improved targeting of cancer cells, resulting in less impact on healthy cells.

Xiongbin Lu, Ph.D., associate professor of Cancer Biology, observed that when the common tumor suppressor gene, TP53 is deleted resulting in cancer growth, another nearby gene, POLR2A is also deleted. Normal cells have two copies of POLR2A and TP53 genes. Lu's study targeted cancers that had a single copy of both genes, representing 53 percent of colorectal cancers, 62 percent of breast cancers and 75 percent of ovarian cancers.

"POLR2A is an essential gene for cell survival, including cancer cells," said Lu. "Because there is only one copy, the cancer cells are more susceptible to suppression of this gene."

Lu's study was published in the April 22, 2015 issue of Nature.

Discovering that POLR2A is deleted at the same time as TP53 means that therapies can more narrowly target the genetic processes allowing cancer cells to thrive. Understanding that one copy of POLR2A can allow cancer to grow gives researchers a new target to hit. As it turns out, it can be suppressed by an ADC based on the mushroom toxin. Lu's team tested the drug, alpha-amanatin as it was believed that it specifically inhibited POLR2A.

"A tremendous effort has been made to restore TP53 activity in cancer therapies," said Lu. "However, no TP53-based therapy has been successfully translated into clinical cancer treatment due to the complexity of TP53 signaling. POLR2A encodes an enzyme that is inhibited by alpha-amanatin. We found that suppression of POLR2A with low-dose alpha-amanatin stopped cancer cell growth and reduced toxicity."

"We anticipate that inhibiting POLR2A will be a novel therapeutic approach for human cancers harboring such common genomic alterations," said Lu.

---

Depuis quelque temps, les scientifiques de cancer ont considéré la toxine, l'alpha-amanitine dérivé du champignon appelé "amanite phalloïde", comme un traitement possible du cancer. Toutefois, en raison de son penchant pour provoquer une toxicité hépatique, son potentiel en tant que traitement efficace a été limitée.

Des chercheurs de l'Université du Texas MD Anderson Cancer Center ont regardé les anticorps additionné de médicaments (ADC) à base d'alpha-amanitine comme une solution. Ils ont constaté que les ADC, lorsqu'ils visent un gène appelé POLR2A sont très efficaces dans les études de souris dans le traitement du cancer colorectal Le médicament a causé la régression complète de la tumeur et de la toxicité très réduite. Les ADCs permettent d'améliorer le ciblage des cellules cancéreuses, ce qui entraîne moins d'effets sur les cellules saines.

Xiongbin Lu, Ph.D., professeur de biologie du cancer, a observé que lorsque le gène commun suppresseur de tumeur, TP53 est supprimé résultant de la croissance du cancer, un autre gène voisin, POLR2A est également supprimé. Les cellules normales ont deux copies de gènes POLR2A et TP53. L'étude de Lu cible les cancers qui ont une seule copie des deux gènes, ce qui représente 53 pour cent des cancers colorectaux , 62 pour cent des cancers du et 75 pour cent des cancers de l'ovaire .

"POLR2A est un gène essentiel à la survie des cellules, y compris les cellules cancéreuses», a déclaré Lu. "Comme il n'y a qu'une seule copie, les cellules cancéreuses sont plus sensibles à la suppression de ce gène."

L'étude de Lu a été publié dans le Avril 22, 2015 numéro de Nature.

Découvrir que POLR2A est supprimé en même temps que TP53 signifie que les thérapies peuvent cibler plus étroitement les processus génétiques permettant aux cellules cancéreuses de se développer. Comprendre qu'une copie de POLR2A peut permettre au cancer de se développer donne aux chercheurs une nouvelle cible pour frapper. Il s'avère que, il peut être supprimée par un ADC basé de la toxine du champignon. L'équipe de Lu a testé le médicament, l'alpha-amanatin car on croyait qu'il inhibait POLR2A spécifiquement.
"Un effort considérable a été fait pour restaurer l'activité TP53 dans les thérapies de cancer», a déclaré Lu. "Toutefois, aucune thérapie basée TP53-a été traduit avec succès dans le traitement du cancer en clinique en raison de la complexité de la signalisation de TP53. POLR2A code pour une enzyme qui est inhibée par l'alpha-amanatin. Nous avons trouvé que la suppression de POLR2A à faible dose alpha-amanatin arrête la croissance des cellules cancéreuses et a une toxicité réduite ".
"Nous prévoyons que l'inhibition POLR2A sera une nouvelle approche thérapeutique pour les cancers humains hébergeant ces altérations génomiques communes", a déclaré Lu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les champignons comme remèdes contre le cancer.   Mer 16 Jan 2013 - 15:05

Jan. 16, 2013 — Scientists are reporting development of the first practical way to make large amounts of a promising new anti-cancer substance that kills cancer cells differently than existing medicines. Their article on synthesis of the substance, and tests demonstrating its effectiveness in the laboratory, appears in ACS' Journal of Medicinal Chemistry.


Des scientifiques ont développé le premier moyen pratique de faire de grandes quantités d'une substance anti-cancer qui tue le cancer par un moyen différent que les médicaments actuels. Leur article sur la substance synthétique et les tests faits démontrent son efficacité en laboratoire dans le journal "Medecinal Chemistry"


Isamu Shiina and colleagues explain that the substance, AMF-26, showed promise against certain forms of cancer in laboratory studies, fostering excitement about its potential for development as a new anti-cancer drug. That excitement centered on AMF-26's action in targeting a structure in cells, the Golgi apparatus, that had never been exploited in the past. The Golgi apparatus sorts and modifies hormones, enzymes and other key proteins for transport elsewhere. However, AMF-26 had been available in only small amounts by semisynthesis starting from AMF-14, which was extracted from the common soil mold of the genus Trichoderma.

On explique que la substance , appelée AMF-26 a montré des promesses contre certaines formes de cancer dans des études en laboratoire, ce qui a incité à être optimiste pour le développement d'un nouveau médicament anti-cancer. La substance cible une structure des cellules qui n'a pas été exploitée dans le passé qui s'appelle la structure Goldi apparatus. Cette structure trie, modifie les hormones, les enzymes et d'autres protéines clés pour les transporter ailleurs. toutefois AMF-26 n'était disponible qu'en petites quantités jusqu'à maintenant et la production partait de l'extration du sol d'une sorte de champignon: le trichoderma.

Their report describes the first successful practical synthesis of AMF-26 and laboratory tests showing that the synthetic AMF-26 is just as effective as its natural counterpart. "The large-scale production of AMF-26 and its derivatives for the development of novel anticancer drugs are now in progress in this laboratory," the report states.

Le AMF-26 synthétique est aussi efficace que le naturel et le développement d'un nouveau médicament contre le cancer progresse en laboratoire.

The authors acknowledge funding from Health and Labour Sciences Research Grants from the Ministry of Health, Labour and Welfare, Japan.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les champignons comme remèdes contre le cancer.   Mer 4 Avr 2012 - 15:40

Scientists of the German Cancer Research Center have coupled the fungal toxin amanitin to an antibody which recognizes a cancer-typical target molecule. Like a guided missile, the antibody carries its poisonous load to target cancer cells. The poison-loaded antibody arrested the growth of various types of cancer cells in the culture dish and even caused the complete disappearance of transplanted pancreatic tumors in experimental mice.

Des scientifiques du centre de recherche allemand ont mis ensemble un champignon toxique (l'amanite tue-mouche je crois...) avec un anticorps qui reconnait une molécule cible typique du cancer. comme un missile guidé, l'anticorps arrête la croissance de divers types de cellules cancéreuses en laboratoire et même a fait disparaitre complètement des tumeurs du humaines implantées chez des souris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les champignons comme remèdes contre le cancer.   Dim 4 Avr 2010 - 12:26

Le linteus Phellinus possède des activités anti-tumorale. Nous avons déjà signalé que le traitement avec ce champignon pouvait causer l'apoptose des cellules humaines de cancer de la prostate.

Afin d'étudier les mécanismes de l'apoptose médiée par PL, nous avons réalisé des xénogreffes, avec des essais in vitro, pour évaluer l'effet de PL sur la genèse et la progression des tumeurs qui se formaient à partir de l'inoculation du cancer de la prostate PC3 ou des cellules DU145.

Après l'inoculation, les souris ont été injectés avec le linteus Phellinus tous les deux jours pendant 12 jours. Bien que le traitement PL n'a pas empêché la formation des tumeurs inoculées, le taux de croissance de la tumeur après traitement a été considérablement atténué.

Nous avons ensuite testé l'effet de PL sur les tumeurs 12 jours après l'inoculation. Après que les tumeurs inoculées aient atteint une certaine taille, le champignon a été administrée à des souris par injection sous-cutanée. L'histochimie, ou immunochimie, a montré que l'apoptose a eu lieu à l'activation de la caspase 3 dans les tumeurs formées par inoculation DU145 ou des cellules PC3.

Les données ont été dans un bon accord avec des cellules en culture. Ainsi, notre étude in vivo suggèrent que le PL est non seulement capable d'atténuer la croissance tumorale, mais aussi à entraîner une régression tumorale en induisant l'apoptose.

voir aussi ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Les champignons comme remèdes contre le cancer.   Mer 2 Aoû 2006 - 17:28

On se raproche vraiment des recherches du doc Béliveau. J'avais déjà dis et prédis que son livre "les aliments anti-cancer" serait controversé et critiqué au début mais que dans 5 ans ce livre sera une bible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Les champignons comme remèdes contre le cancer.   Mer 2 Aoû 2006 - 15:42

Une étude a été conduite qui montre quelque promesses pour ralentir la croissance des tumeurs de la prostate en ajoutant un extrait d'un champignon appelé Phellinus linteus au doxorubicine. Ce médicament est connu sous le nom de Adriamycine. Les découvertes sont rapportés dans le British journal of Cancer et cela suggère qu'une plus petite dose de chimio avec ce type champignon peut être aussi efficace qu'un traitement avec le plein dosage de doxorubicine.


Dernière édition par Denis le Mer 4 Avr 2012 - 15:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les champignons comme remèdes contre le cancer.   Aujourd'hui à 13:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Les champignons comme remèdes contre le cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les champignons hallucinogènes, remèdes contre la dépression ?
» Les sacrementaux comme protection contre les satanistes
» Remèdes contre la gastrite???
» Les sacrementaux comme protection contre les satanistes
» Remède contre le petit coup de blues....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: