AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La détection précoce du cancer de la prostate : un espoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: La détection précoce du cancer de la prostate : un espoir.   Ven 25 Aoû 2006 - 15:08

Utilisation de données sur l'ADN pour identifier les types de tumeurs
Le Dr. Nabil Belacel, chercheur à l’ITI-CNRC qui travaille avec des partenaires de l’Atlantic Cancer Research Institute (ACRI), a mis au point des algorithmes puissants pour faciliter l’analyse des types de tumeurs en vue de la détection du cancer de la Ce n’est pas seulement un succès sur le plan scientifique, l’invention étant en attente d’un brevet, mais cette découverte aura également un profond retentissement sur le plan social et sur le plan de la santé publique au Canada. Le projet a débuté en 2003 et a permis la mise au point de nouveaux outils d’exploration de données qui sont utiles pour la classification de multiples types de tumeurs à l’aide de l’expression de gènes obtenue par des puces à ADN.

Ce projet a également contribué à la création de l’Institut Populomix du Cancer, dont l’ITI-CNRC est un partenaire fondateur et qui aura son siège social au Conseil national de recherches à Fredericton.

[traduction] L’Institut Populomix du Cancer travaillera à l’identification de biomarqueurs, indicateurs de la présence possible d’un cancer. On espère qu’en isolant ces marqueurs, on pourra détecter le cancer plus tôt, à un stade où les chances de guérison sont les plus fortes. « Pour détecter tôt la maladie, il faut améliorer notre capacité de diagnostic », a déclaré le Dr. Hartwell, récipiendaire d’un prix Nobel et président du comité consultatif de l’Institut Populomix du Cancer.
Source : « Nobel Prize winner to advise new cancer research institute », New Brunswick Telegraph, 1er février 2006.

Exactitude de 98 % dans le diagnostic du cancer de la prostate
Un Canadien sur sept développera un cancer de la prostate au cours de sa vie, et environ 4 200 en mourront en 2006. L’une des principales difficultés liées à l’administration d’un traitement efficace du cancer a été de jumeler des traitements spécifiques à des types spécifiques de tumeurs. Le test de référence actuel pour la détection du cancer de la prostate est le dosage de l’antigène prostatique spécifique (APS), dont l’efficacité suscite de plus en plus d’interrogations.

Le Dr. Nabil Belacel, chercheur à l’ITI-CNRC, de même que des collaborateurs de l’ACRI travaillent à la mise au point de méthodes qui faciliteront l’analyse des données fournies par des puces à ADN en vue de détecter le cancer de la prostate chez les patients. Des expériences d’expression par puces à ADN permettent l’enregistrement simultané des niveaux d’expression de milliers de gènes et , partant, l’adoption d’une stratégie de diagnostic et de traitement du cancer à l’échelle du génome. L’équipe de recherche a identifié le groupe de huit gènes avec un taux d’exactitude de 98 % pour le diagnostic dans un échantillon de tumeurs de la prostate. Ces huit gènes marqueurs diagnostiques ont été identifiés à l’aide d’une méthode basée sur la classification floue et de méthodes d’analyse de décision à plusieurs critères mises au point par les inventeurs.

L’augmentation spectaculaire de l’efficacité et de l’exactitude devrait procurer de nombreux avantages, notamment une réduction des coûts de santé découlant d’un diagnostic plus précis, une réduction chez le patient de l’inconfort lié aux biopsies effractives utilisées dans les dosages habituels de l’APS et une augmentation de l’efficacité des biopsies par forage lorsque celles-ci sont couplées à l’algorithme utilisant le groupe de marqueurs. Un diagnostic plus précoce et plus efficace du cancer peut contribuer en bout de ligne à abaisser le nombre de vies perdues et aidera à révolutionner la façon dont les tumeurs malignes sont classées et traitées.

Quarante-cinq millions de dosages de l’APS sont effectués chaque année dans le monde, ce qui représente un marché substantiel pour la technologie mise au point par l’ITI-CNRC et l’ACRI. À un coût estimatif de 100 $US (en utilisant un prix aligné sur celui de la concurrence), le marché mondial potentiel pour cette technologie est évalué à 4,5 milliards $US pour le cancer de la prostate seulement.

Les projets de recherche du Dr. Belacel s’inscrivent dans le cadre d’initiatives de développement de grappes locales et prévoient la participation des partenaires de l’ACRI, l’Université de Moncton, l’Université du Nouveau-Brunswick, l’Université Dalhousie, l’Université de Sherbrooke, et ils contribueront aux travaux de l’Institut Populomix du Cancer, dont le CNRC est un cofondateur. Les travaux de ITI-CNRC dans le cadre de ce projet montrent également qu’il y a des possibilités de collaborations futures avec d’autres instituts du CNRC travaillant dans le domaine du biodiagnostic (IBD-CRNC) ou de la biotechnologie (IRB-CRNC). Une demande de brevet a été déposée pour les marqueurs du cancer de la prostate sur des puces à ADN, et l’équipe de recherche examine déjà les possibilités d’application de cette technologie au cancer du une autre demande de brevet est en préparation.

Cette percée dans la classification et l’analyse des tumeurs peut non seulement mener à une amélioration spectaculaire de la détection du cancer et des régimes thérapeutiques, mais pourrait être appliquée à diverses autres maladies. Elle pourrait apporter des avantages non seulement pour les Canadiens mais pour la planète entière.


Courriel : Nabil.Belacel@nrc-cnrc.gc.ca


Date de publication : 2006-08-16


Plus il les trouvent tôt les cancers, plus ils épargnent des vies. Qu'ils investissent massivement dans ces puces à adn et ils vont faire mal au cancer...mais nous nous serons morts mon frère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La détection précoce du cancer de la prostate : un espoir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espoir de détection précoce.
» Détection d'objets rentrant dans l'atmosphère
» La détection de la vie extraterrestre sera-t-elle une menace pour la terre ?
» Réveil précoce
» Intérêt de la détection acoustique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: