AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des supers globules blancs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Des supers globules blancs.   Ven 13 Nov 2015 - 16:06

Cornell biomedical engineers have developed specialized white blood cells - dubbed "super natural killer cells" - that seek out cancer cells in lymph nodes with only one purpose: destroy them. This breakthrough halts the onset of metastasis, according to a new Cornell study published this month in the journal Biomaterials.

"We want to see lymph node metastasis become a thing of the past," said Michael R. King, the Daljit S. and Elaine Sarkaria Professor of Biomedical Engineering and senior author of the paper, "Super Natural Killer Cells That Target Metastases in the Tumor Draining Lymph Nodes".

For tumor cells, the lymph nodes are a staging area and play a key role in advancing metastasis throughout the body. In the study, the biomedical engineers killed the cancerous tumor cells within days, by injecting liposomes armed with TRAIL (Tumor necrosis factor Related Apoptosis-Inducing Ligand) that attach to "natural killer" cells -- a type of white blood cell -- residing in the lymph nodes.

King says these natural killer cells became the "super natural killer cells" that find the cancerous cells and induce apoptosis, where the cancer cells self-destruct and disintegrate, preventing the lymphatic spread of cancer any further.

"In our research, we use nanoparticles - the liposomes we have created with TRAIL protein - and attach them to natural killer cells, to create what we call 'super natural killer cells' and then these completely eliminate lymph node metastases in mice," said King.

In cancer progression, there are four stages. At stage I, the tumor is small and has yet to progress to the lymph nodes. In stages II and III, the tumors have grown and likely will have spread to the lymph nodes. At the stage IV, the cancer has advanced from the lymph nodes to organs and other parts of the body.

Between 29 and 37 percent of patients with breast, colorectal and lung cancers are diagnosed with metastases in their tumor-draining lymph nodes - those lymph nodes that lie downstream from the tumor, and those patients are at a higher risk for distant-organ metastases and later-stage cancer diagnoses.

In January 2014, King and his colleagues published research that demonstrated by attaching the TRAIL protein to white blood cells, metastasizing cancer cells in the bloodstream were annihilated.

"So, now we have technology to eliminate bloodstream metastasis - our previous work - and also lymph node metastases," King said.

---

Les ingénieurs biomédicaux de Cornell ont développé des globules blancs spécialisés - surnommé "Super cellules tueuses naturelles" - qui visent les cellules cancéreuses dans les ganglions lymphatiques avec un seul but: détruire. Cette percée arrête l'apparition de métastases, selon une nouvelle étude de Cornell publiée ce mois-ci dans la revue Biomaterials.

"Nous voulons voir les métastases ganglionnaires devenir une chose du passé», a déclaré Michael R. King, l'Daljit S. et Elaine Sarkaria professeur de génie biomédical et auteur principal du document, "les super cellules Natural Killer qui ciblent les métastases dans le systèm drainant les ganglions lymphatiques ".

Pour les cellules tumorales, les ganglions lymphatiques sont une zone de transit et jouent un rôle clé dans l'avancement des métastases dans tout le corps. Dans l'étude, les ingénieurs biomédicaux ont tué les cellules tumorales cancéreuses en quelques jours, en injectant des liposomes armés de (facteur de nécrose tumorale connexes ligand induisant l'apoptose) Trail qui se fixent aux cellules «tueuses naturelles» - un type de globule blanc - résidant dans les ganglions lymphatiques.

King dit ces cellules tueuses naturelles sont devenus «des super cellules tueuses naturelles" qui trouvent les cellules cancéreuses et induisent l'apoptose, où les cellules cancéreuses s'auto-destruisent et se désagrègent, prévenant la propagation du cancer lymphatique.

"Dans notre recherche, nous utilisons des nanoparticules - les liposomes, que nous avons créé avec la protéine TRAIL - et nous les attachons à des cellules tueuses naturelles, pour créer ce que nous appelons« des cellules tueuses super-naturelles », puis ces cellules ont éliminé complètement les métastases ganglionnaires chez la souris", a déclaré King.

Dans la progression du cancer, il existe quatre étapes. Au stade I, la tumeur est petite et n'a pas encore d'évoluer vers les ganglions lymphatiques. Dans les stades II et III, les tumeurs ont grandi et susceptibles auront propagé aux ganglions lymphatiques. Au stade IV, le cancer avancé de la a ganglions lymphatiques aux organes et autres parties du corps.

Entre 29 et 37 pour cent des patients atteints du cancer du , du et du sont diagnostiqués avec des métastases dans les ganglions lymphatiques - les ganglions lymphatiques qui se trouvent en aval de la tumeur, et ces patients sont à un risque plus élevé de métastases distantes et un stade plus avancé de diagnostics de cancer.

En Janvier 2014, King et ses collègues ont publié des recherches qui ont démontré par la fixation de la protéine TRAIL à des globules blancs, des métastases de cellules cancéreuses dans le sang ont été anéantis.

"Donc, maintenant nous avons la technologie pour éliminer les métastases en circulation sanguine - notre travail précédent - et aussi les métastases ganglionnaires," dit King.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Des supers globules blancs.   Mar 13 Nov 2007 - 22:52

Mise à jour 2007

Soigner le cancer en greffant des cellules résistantes
NOUVELOBS.COM | 20.09.2007 | 17:53

Face à la menace que représentent les cellules cancéreuses, notre système immunitaire ne reste pas inactif. Il dispose de plusieurs soldats, comme les macrophages ou les neutrophiles, qui éliminent ces cellules et protègent l’organisme du développement des tumeurs. Cependant, tout le monde ne semble pas disposer d’une protection aussi efficace. Des chercheurs américains proposent ainsi d’isoler ceux qui ont les globules blancs, ou leucocytes, les plus résistants au cancer afin de les injecter chez ceux qui luttent contre les tumeurs.

L’équipe de Zheng Cui et de Mark Willingham (Wake Forest University, USA) a déjà montré il y a près d’un an et demi que les leucocytes de certaines souris très résistantes au cancer pouvaient aider d’autres souris à guérir de cette maladie (lire). Ils souhaitent appliquer cette thérapie à l’homme. Lors d’études préliminaires, Zheng Cui et ses collègues ont découvert chez certaines personnes en bonne santé une capacité à combattre le cancer comparable à celle qu’ils avaient observée chez leurs souris résistantes. Cette combativité est globalement affaiblie chez les personnes atteintes de cancer, chez les personnes âgées, et varie aussi en fonction du stress ou de la saison, ont constaté ces mêmes chercheurs.

Selon le magazine anglophone New Scientist, ils ont obtenu de la FDA, l’autorité de régulation sanitaire américaine, l’autorisation de sélectionner des personnes en fonction de leur ‘’résistance’’ au cancer. L’équipe de Cui espère lancer un essai clinique l’été prochain aux Etats-Unis. Cependant beaucoup d’incertitudes demeurent sur la possibilité de transférer ces leucocytes d’un donneur à un malade, même après examen de la compatibilité des deux personnes. Ces cellules seront en effet injectées chez un individu dont le système immunitaire est affaibli et les effets de leur prolifération peuvent être néfastes, souligne le magazine New Scientist.

C.D.
Sciences et Avenir.com
(20/09/07)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Des supers globules blancs.   Jeu 7 Sep 2006 - 6:11

Very Happy Ben oui dis donc. C'est une sacrée découverte ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Des supers globules blancs.   Mer 6 Sep 2006 - 9:26

Un possible traitement contre le cancer ?

Il y a sept ans, Zheng Cui, de l’Université de Wake Forest, a conduit une expérience sur des souris en leur administrant des cellules cancéreuses tellement virulentes que 100% d’entre elles auraient dû mourir... mais une a survécu. Cui a d’abord pensé qu’il avait fait une erreur de manipulation. Pour en être sûr, il a injecté une dose mortelle de cellules cancéreuses, un million de fois plus puissante que dans son premier test... et la souris a encore survécu.
Il en a déduit que cette souris possédait des globules blancs capables de détruire immédiatement n’importe quelle cellule cancéreuse.

Maintenant, Cui vient juste de découvrir ce qui pourrait être un futur remède contre le cancer. Il a injecté les globules blancs d’une super souris dans des souris non résistantes, et a observé que ces dernières résistaient pendant des semaines au cancer, voire définitivement.

Le chercheur vient de réaliser des tests sur des volontaires humains, et a observé que 10 à 15% d’entre eux possédaient des super globules blancs résistants, ce qui expliquerait pourquoi certaines personnes n’ont jamais le cancer ou lui survivent.

Cui en est maintenant rendu au point où il injecte ses super globules blancs à des malades atteints du cancer...
Très prometteur, attendons les résultats..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des supers globules blancs.   Aujourd'hui à 12:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Des supers globules blancs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La face cachée des supers-héros marvel
» Vulgarisation 5 - Introduction au génie génétique
» Le Super Volcan Yellowstone
» Fatigue intense...
» Les statues qui pleurent et qui saignent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: