AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La streptorubine B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La streptorubine B   Sam 4 Avr 2015 - 17:52

Mise à jour de ce sujet. J'ai trouvé cet article qui date d'aout 2014 en anglais. Il est assez compliqué et ne semble pas apporté grand chose mais je garde ce sujet quand même. Il y est question d'une famille de bactérie qui se trouve dans le sol et qui parait-il est une grande source de médicaments.

Abstract

The actinomycetes are well-known bioactive natural product producers, comprising the Streptomycetes, the richest drug-prolific family in all kingdoms, producing therapeutic compounds for the areas of infection, cancer, circulation, and immunity. Completion and annotation of many actinomycete genomes has highlighted further how proficient these bacteria are in specialized metabolism, which have been largely underexploited in traditional screening programs. The genome sequence of the model strain Streptomyces coelicolor A3(2), and subsequent development of genomics-driven approaches to understand its large specialized metabolome, has been key in unlocking the high potential of specialized metabolites for natural product genomics-based drug discovery. This review discusses systematically the biochemistry and genetics of each of the specialized metabolites of S. coelicolor and describes metabolite transport processes for excretion and complex regulatory patterns controlling biosynthesis.

© 2014 Elsevier Inc. All rights reserved.
Aout 2014

Résumé

Les actinomycètes sont des producteurs de produits naturels bioactifs bien connus, comprenant le Streptomycetes, la famille la plus riche et prolifique de médicaments dans tous les domaines, produisant des molécules thérapeutiques pour les domaines de l'infection, du cancer, de la circulation et de l'immunité.

Le parachèvement et l'annotation de nombreux génomes d'actinomycètes a souligné en outre jusqu'à quel point ces bactéries sont spécialisées dans le métabolisme, et qu'elles ont été largement sous-exploitées dans les programmes de dépistage traditionnelles. La séquence du génome de la souche Streptomyces modèle coelicolor A3 (2), et le développement ultérieur de la génomique axée sur des approches pour comprendre sa grande métabolome spécialisée, a été la clé de déverrouillage du potentiel élevé des métabolites spécialisés pour la découverte de médicaments basée sur la génomique de produits naturels.
Cette revue discute systématiquement la biochimie et la génétique de chacun des métabolites spécialisés de S. coelicolor et décrit les processus de transport des métabolites et les modèles réglementaires complexes qui contrôlent la biosynthèse.

© 2014 Elsevier Inc. Tous droits réservés.


Définition :

métabolite : Un métabolite est un composé organique intermédiaire ou issu du métabolisme. On réserve ce terme en général aux petites molécules et aux monomères, par opposition aux macromolécules. Ainsi, le glucose est un métabolite, contrairement au glycogène, qui est un polysaccharide de poids moléculaire très élevé.

-actinomycètes

Les actinomycètes (Actinobacteria Lynn Margulis, 1974) sont un groupe d'eubactéries Gram-positives. La plupart d'entre elles se trouvent dans le sol, et elles comprennent quelques-uns des principaux acteurs de la vie du sol, y jouant un rôle important dans la décomposition des matières organiques, comme la cellulose et la chitine.

-métabolisme :

Le métabolisme est l'activité d'une cellule, ou plus généralement d'un organisme vivant, qui permet le maintient et l'évolution de l'organisme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: La streptorubine B   Jeu 2 Nov 2006 - 16:03

Les chercheurs de l'université de Warewick examinent une manière d'utiliser des bactéries pour fabriquer des médicaments anti-cancer qui sont difficilles à créer synthétiquement en laboratoire.
la bactérie Streptomyces coelicolor produit naturellement des antibiotiques appelé prodigines.
Ce groupe d'antibiotiques a stimulé beaucoup d'intérêt récemment parce qu'ils pouvaient être utilisés pour cibler et tuer les cellules cancéreuses. Un analogue de ces prodigines appelé GX15-070 est présentement en phase 1 et 2 des essais. Toutefois, les analogues d'autres prodigines, comme le streptorubine B pourrait être plus puissants comme médicaments anti-cancer mais ils ne peuvent être produits facilement en laboratoire.
Le professeur Greg Challis et ses collègues du département de l'université de Warwick ont cherché des enzymes qui contrôlent le processus qui permet à la bactérie Streptomyces coelicolor de créer le streptorubine B et ont compris des étapes clé que l'enzyme accomplit. En manipulant l'enzyme, ils ont pour but de fabriquer différentes molécules près de la streptorubine B
Le professeur Challis dit "Cette approche combine la force de la conventionnelle synthèse organique avec le pouvoir biologique du synthétique pour fabriquer des composés complexe et de structures difficille à reproduire. Cela pourrait être valable pour faire des analogues de streptorubine B avec toutes les promesses que cela implique pour de nouveaux médicaments anti-cancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
La streptorubine B
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La streptorubine B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: