AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les antisudorifiques et le cancer du sein.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Mar 24 Avr 2012 - 7:43

(Apr. 23, 2012) — Studies by researchers at Dominican University of California show that breast cancer cells become increasingly aggressive the longer they are exposed to small concentrations of cadmium, a heavy metal commonly found in cosmetics, food, water and air particles.

Des études montrent que le cancer du devient de plus en plus agressif en présence de cadmium, un métal lourd retrouvé férquemment dans des produits de maquillage, la nourriture, l'eau et en particules dans l'air.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Ven 6 Jan 2012 - 14:46

Des chercheurs de l'Université de Genève ont réussi à mettre en lumière les effets néfastes des sels d'aluminium présents dans les déodorants sur les cellules mammaires in vitro. Ils n'ont toutefois pas amené la preuve que ces sels provoqueraient des cancers du .

Cette étude, dont les résultats ont été publiés dans le "Journal of Applied Toxicology", conteste l'innocuité des sels d'aluminium sur les cellules mammaires, indique vendredi l'Université de Genève. Les expériences ont été coordonnées par Stefano Mandriota, chercheur en biologie et par André-Pascal Sappino, spécialiste du cancer du sein.

Ils ont mis en culture des modèles de cellules mammaires humaines dans un environnement contenant des doses de sels d'aluminium 1500 à 100'000 fois inférieures à celles présentes dans les déodorants classiques. Après plusieurs semaines, ils ont constaté que ces sels entraînent un comportement anormal des cellules qui correspond aux premières phases de transformation maligne.

Débat lancé depuis des années
Le débat sur la nocivité des sels d'aluminium est lancé depuis que l'on a constaté ces dernières années une augmentation des cancers du sein localisés dans la partie externe de la glande mammaire, près des aisselles. Jusqu'à ce jour, peu de données étaient en mesure de renforcer ou d'infirmer l'hypothèse de la responsabilité des déodorants contenant des sels d'aluminium dans la formation de cancer, indique l'Université.

Les résultats de l'équipe genevoise apportent un nouvel éclairage. "Bien que cette étude ne permette pas d'affirmer que les sels d'aluminium, présents dans les déodorants classiques, provoquent le développement du cancer sein, elle constitue une preuve scientifique de la nocivité de ces sels sur les cellules mammaires", conclut Stefano Mandriota

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grâce



Nombre de messages : 623
Localisation : France
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Lun 15 Jan 2007 - 16:26

Personnellement, prouvé ou non car dans l'immédiat d'après l'article cité Denis il n'existe pas de lien entre le cancer du sein et l'utilisation d'antisudorifiques aus sels d'aluminium, je préfère néanmoins éviter la présence de ces antisudorifiques contenant ces fameux sels ! Je préfère jouer la carte de la prudence tout simplement.

Et mieux encore, je vais me procurer prochainement la pierre d'alun car j'ai un ami qui s'étant mis à son compte depuis l'année dernière vend des produits bénéfiques pour la santé, des produits naturels et notamment cette pierre d'alun ce qui me permettra de tester ce type de produit.

Merci pour l'article Denis !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Lun 15 Jan 2007 - 14:37

Un autre article sur le même sujet mais daté d'aout 2006 alors que celui de Jess était de janvier 2007. La morale semble être si vous utiliser ce genre de produits essayer d'en prendre sans composé d'aluminum c'est plus sécuritaire pour ne pas avoir le cancer du sein. En même temps de quoi je me mêle...mais c'est parce que c'est le forum de la prévention et le forum porte sur tous les cancers. alors... Wink


News du 23/08/2006

Index des news

Article publié sur CyberPresse Un lien entre aluminium et cancer du sein ?

Marianne White
Le Soleil

Qui n’a pas entendu une amie lui transmettre cette information : l’antisudorifique que nous utilisons chaque jour et qui fait des miracles en temps de canicule est bourré d’aluminium et nous fait courir le risque d’un cancer du sein… Vrai ou faux ? Apparemment un peu des deux.

Vous avez été nombreuses à nous faire part de vos inquiétudes à ce sujet à la suite de la chronique de la semaine dernière sur l’hyperhidrose. Des informations sur les risques reliés à la présence d’aluminium dans les antisudorifiques ont circulé beaucoup au Québec, au point où la Société canadienne du cancer a dû émettre des éclaircissements : aucune étude médicale à grande échelle n’a établi à ce jour de lien direct entre l’utilisation quotidienne d’antisudorifique et les diagnostics de cancer du sein et de la maladie d’Alzheimer.

Mais voilà qu’une nouvelle enquête relance le débat sur cette question brûlante. Dans une revue systématique des études portant sur ce sujet controversé, la Dre Philippa Darbre, de l’Université de Reading, en Grande-Bretagne, postule qu’« il est raisonnable de se demander si l’aluminium peut influencer le cancer du sein ».

Elle appelle même la communauté scientifique à réaliser rapidement d’autres études pour vérifier et clarifier ce lien.

Utilisés Pour réduire la production de sueur

Les antisudorifiques sont des produits appliqués localement sur la peau afin de réduire la production de sueur, tandis que les déodorants simples ne font que masquer l’odeur de transpiration. La majorité des antisudorifiques utilisent des sels d’aluminium pour réguler la transpiration au niveau des aisselles.

La Dre Darbre, spécialisée dans la recherche sur les composés environnementaux ayant des effets œstrogéniques, vient de publier les résultats de son analyse dans le Journal of Applied Toxicology. Elle note que depuis quelques années, les scientifiques ont identifié plusieurs composés dans l’environnement qui interfèrent avec l’œstrogène. Les chercheurs réalisent actuellement qu’une variété de métaux, comme l’aluminium, peuvent s’attaquer aux récepteurs d’œstrogène et ainsi influencer leur action.

En fait, il y a de plus en plus de preuves qui montrent que les sels d’aluminium (représentant jusqu’à 25 % de la composition d’un antisudorifique) peuvent traverser la peau et influencer l’action des hormones œstrogènes.

La Dre Darbre s’inquiète de l’exposition des humains, surtout celle des femmes, à l’aluminium. Surtout que dans le cas des antisudorifiques, les sels d’aluminium sont appliqués sous les aisselles, facilitant leur éventuelle migration vers les tissus mammaires.

Des choix

La chercheuse a également cité d’autres métaux à action œstrogénique dont on devrait se méfier, comme le cadmium présent dans la fumée de cigarette.

« Chacun de ces composés pris isolément pourrait ne pas avoir un effet très puissant, mais nous avons besoin de savoir ce qu’il se passe lorsqu’un certain nombre d’entre eux agissent ensemble. Et c’est ce qui pourrait avoir un effet significatif sur des maladies comme le cancer du sein » conclut la Dre Darbre.

Si vous craignez les effets de ce métal, il est possible de se procurer des déodorants sans aluminium. Les compagnies Vichy, La Roche-Posay et Roc, notamment, offrent de tels produits en pharmacie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jade



Nombre de messages : 459
Localisation : france
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Lun 15 Jan 2007 - 3:13

trop vite .. j'aime PAS les antiperspirants ..... per2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jade



Nombre de messages : 459
Localisation : france
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Lun 15 Jan 2007 - 3:12

n'empèche que de mettre de l'aluminium dans les deodo me semble pas logique cela ne donne pas la cancer mais y'a moyen de faire autrement non ???? per2 ett puis transpirrer est naturel j'aime les antiperspirant na
clindoeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Dim 14 Jan 2007 - 18:00

Pourtant Tortue, les articles que j'avais trouvé avaient l'air de venir de source sérieuse et Jess est étudiante en pharmacologie, et elle a l'air de connaitre son affaire, entk elle m'a impressionné à une couple de reprises par ses réponses.

C'est vrai cependant que Jess n'est pas obilgé de tout savoir et que j'ai pu me faire tromper aussi, je vais essayer de m'informer un peu plus. Parfois ça peut devenir difficille de savoir ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. Je me demande si les femmes qui ont un cancer du sein par exemple sont averties de se méfier de ces produits ? Je veux dire par les hopitaux ou les médecins. Et Jade qui fréquente un forum sur le cancer du sein dit que ça se parle sur son forum.


bec

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Dim 14 Jan 2007 - 14:29

Denis, cette histoire de cancer dû aux antitranspirants est un vieux hoax qui traine sur le web depuis bien longtemps, je l'ai toujours vu. Ce ne sont pas des choses qu'il faut continuer à difuser.
ICI ===>http://www.hoaxkiller.fr/hoax/2003/cancer_sein_antitranspirants.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
Grâce



Nombre de messages : 623
Localisation : France
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Sam 13 Jan 2007 - 10:12

Merci Jade pour la pierre d'alun... Je cherchais ce type de produit !!


La pierre d’ ALUN : le plus naturel des déodorants !

Le cristal de roche dépose sur l’épiderme des microparticules :

Antiseptiques, qui empêchent le développement des bactéries, source des mauvaises odeurs.
Astringentes, qui limitent naturellement la sudation sans la bloquer.
Agissant en surface et non en profondeur.

Il est également efficace pour stopper le saignement des petites coupures ou des éraflures et pour enlever le feu après le rasage.

Il améliore les petits problèmes buccaux-dentaires, gencives douloureuses, aphtes,..

La pierre d' alun peut s’utiliser sur les parties du corps où la sudation est gênante : Aisselles . Front . Mains . Pieds . Parties Intimes.

Mode d’emploi : Passer sec sur la peau humide ou mouillé sur la peau sèche.

Convient à tous les types de peaux même les plus délicates. Très économique, utilisé quotidiennement il peut durer 2 à 3 ans. Ne pas la poser sur un endroit mouillé au risque qu’elle ne se désagrège.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jade



Nombre de messages : 459
Localisation : france
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Sam 13 Jan 2007 - 3:12

oui Jess tu as raison thumright d'ailleurs sur notre forum, nous conseillons à nos battantes une pierre d'alun (vendue en pharmacie) mais en cherchant il y a des "dèodo" sans aluminium.. a vos lunette c'est ècrit en tout petit
per2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Ven 12 Jan 2007 - 19:43

l'utilisation d'ANTITRANSPIRANTS. La plupart des produits sur le marche sont une combinaison d'anti-transpirants et déodorants. Les deodorants sont inoffensifs.

Regardez, s.v.p. la composition de vos produits à la maison. S'il y en a qui contiennent chlorhydrate d'aluminium (meme sous le nom de deodorants) il faut les jeter a la poubelle et essayer des autres marques qui n'ont pas de composants sur base d'aluminium.

Il y en a sur le marché. La raison est simple. Le corps humain a seulement quelques zones susceptibles d'éliminer des toxines : derrière les genoux, derrière les oreilles, l'entrejambe et les aisselles. Les toxines sont éliminées sous forme de transpiration.

Les anti-transpirants empêchent cette transpiration, donc évitent la mission corporelle d'élimination de toxines au travers des aisselles.

Ces toxines ne disparaissent pas. Elles sont stockées dans les glandes lymphatiques qui se trouvent en dessous des bras. La plupart des cancers de sein sont origines dans cette région supérieure du sein.

Les hommes sont moins susceptibles de developper ce type de maladie car meme s'ils utilisent les anti-transpirants, ceux-ci restent sur les poils des aisselles et ne s'appliquent pas directement sur la peau.

Les femmes qui s'appliquent ce produit tout de suite apres le rasage sont en train d'accroïtre le risque car les petites blessures causées par le rasage font que les produits chimiques pénétrent plus facilement dans le corps.

(article trouvé par Jess)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Mer 15 Nov 2006 - 14:25



La question de l'innocuité de l'aluminium a été régulièrement soulevée, la crainte étant que son usage soit associé à une augmentation du risque de cancer du sein. Lors des Journées pyrénéennes de gynécologie pratique de 2006, congrès de gynécologues, le Dr Gabriel André a fait un exposé permettant d'y voir enfin clair : le risque de cancer du sein est effectivement augmenté quand ces produits (les antisudorifiques...)sont utilisés conjointement au rasage des aisselles.

Le Dr Gabriel André cite des chiffres issus d'une étude américaine de 2003 qui a suivi 437 femmes atteintes d'un cancer du sein. Celles qui n'avaient jamais utilisé de déodorant ni d'anti-transpirant, et qui ne s'étaient jamais rasé les aisselles, avaient un âge moyen de survenue de cancer du sein de 67 ans. Inversement, celles qui avaient largement utilisé des déodorants et des anti-transpirants, tout en se rasant les aisselles, avaient un âge moyen de survenue de cancer du sein de 59 ans, soit 8 années de moins…


Dernière édition par Denis le Mar 24 Avr 2012 - 7:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les antisudorifiques et le cancer du sein.   Aujourd'hui à 22:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Les antisudorifiques et le cancer du sein.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» S'engager au sein d'une association/Soutenir une cause
» Le parler de l'île de Sein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: