AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entolimod (nouveau médicament)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Entolimod (nouveau médicament)   Sam 30 Mai 2015 - 17:59

Toll-like receptors are a family of proteins that help generate immune responses against cancer and other pathogens. Entolimod, the lead drug candidate of Cleveland BioLabs Inc., of Buffalo, N.Y., activates toll-like receptor 5 (TLR5) and has been shown to have immunotherapeutic effects in preclinical cancer models.

Hatoon Bakhribah, MD, a Drug Development Fellow in Roswell Park's Department of Medicine, will present results of this phase I clinical study at ASCO. Dr. Adjei and colleagues evaluated the agent's safety, tolerability, pharmacokinetics, immunoactivity and preliminary antitumor activity in patients with a number of different advanced cancers, including colorectal, non-small-cell lung, anal and urothelial bladder tumors.

Among 26 participants in this dose-escalation study, eight patients had stable disease for more than six weeks following treatment with entolimod, and three patients maintained disease stability for longer than 12 weeks. The tolerability profile in patients with advanced cancer was similar to that observed in two previous studies in 150 healthy volunteers who received entolimod in a similar dose range. Mild-to-severe but manageable side effects such as hypotension and hyperglycemia, all of them anticipated effects of TLR5 activation, were observed in several patients. The results corroborated preclinical findings and suggest that entolimod should be further studied as an immunotherapeutic anticancer agent.

"Our findings are encouraging, as they suggest that entolimod can be safely combined with other chemotherapeutic, targeted or immunotherapeutic agents as treatment for advanced and very hard-to-treat cancers," notes Dr. Adjei, who is Senior Vice President of Clinical Research and the Katherine Anne Gioia Chair in Cancer Medicine at Roswell Park. "We've identified a recommended dosing schedule for future studies."

The study, "A phase I study of the toll-like receptor 5 (TLR5) agonist, entolimod, in patients with advanced cancers," is abstract 3063 and will be presented on board no. 389 during the Developmental Therapeutics -- Immunotherapy poster session on Saturday, May 30. 2015

---

Les récepteurs Toll-like sont une famille de protéines qui aident à générer des réponses immunitaires contre le cancer et d'autres agents pathogènes. Entolimod, le candidat médicament phare de Cleveland BioLabs Inc., de Buffalo, NY, active le récepteur toll-like 5 (TLR5) qui a des effets immunothérapeutiques dans des modèles précliniques de cancer.

Hatoon Bakhribah, MD, Fellow en développement de médicaments dans le département de Roswell Park de médecine, présentera les résultats de cette étude de phase I clinique à l'ASCO. Dr Adjei et ses collègues ont évalué l'agent pour la sécurité, la tolérabilité, la pharmacocinétique, et l'immunoactivité activité préliminaire antitumorale chez les patients avec un certain nombre de différents cancers avancés, dont ceux du , du non à petites cellules, anale et tumeurs urothéliales de la .

Parmi 26 participants à cette étude d'escalade de dose, huit patients avaient une maladie stable pendant plus de six semaines après le traitement avec entolimod, et trois patients ont maintenu la stabilité de la maladie pendant plus de 12 semaines. Le profil de tolérance chez les patients atteints de cancer avancé était similaire à celle observée dans deux études précédentes à 150 volontaires sains ayant reçu entolimod dans une gamme de dose similaire. Les effets secondaires étaient de légers à graves, mais gérables tels que l'hypotension et l'hyperglycémie, tous des effets attendus de l'activation du TLR5, qui ont été observés chez plusieurs patients. Les résultats ont corroboré les résultats précliniques et suggèrent qu'entolimod devrait être étudiée comme un agent anticancéreux immunothérapeutique.

"Nos résultats sont encourageants, car ils suggèrent qu'entolimod peut être combiné en toute sécurité avec d'autres agents chimiothérapeutiques, ciblée ou agents immunothérapeutiques comme traitement de pointe pour les cancers très difficiles à traiter" note le Dr Adjei, qui est vice-président de la recherche clinique et le président Gioia Katherine Anne en médecine du cancer au Roswell Park. «Nous avons identifié un schéma posologique recommandé pour les études futures."

L'étude «Un essai de phase I du récepteur Toll-like 5 (TLR5) agoniste, avec entolimod, chez les patients atteints de cancers avancés," un résumé (3063) sera présenté au bureau 389 au cours des Developements Therapeutiques - Immunothérapie session d'affiches, le samedi 30 mai.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Entolimod (nouveau médicament)   Sam 18 Nov 2006 - 10:03

Les biologistes cellulaires au Collège Medical à l'université de Jefferson à Philadelphie ont découvert que des fragments d'endorepeline arrêtent la progression du cancer de la et le cancer du dans les modèles animaux en prévenant leurs capacités de recruter de nouveaux vaisseaux sanguins, un procédé apprlé angiogenèse. Ils montrent que l'endorepeline a de façon surprenante des effets puissants pour arrêter la capacité d'une tumeur cancéreuse de se mouvoir et de se répandre.                          

Les chercheurs croient que ces nouvelles découvertes pourraient servir à faire de nouveaux médicaments qui pourraient conduire à un nouveau type d'inhibiteur de tumeur qui pourraient être utiliser pour prévenir le cancer de se répandre à d'autres parties du corps.

"ces découvertes ont des implications majeures pour le traitement des cancers de tumeurs solides comme celui du de la et du " dit Iozzo. "Toutes ces tumeurs dépendent de angiogenèse, aussi nous pensons que cela pourrait être une thérapie adjuvante efficace pour le cancer."


Dernière édition par Denis le Sam 30 Mai 2015 - 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Entolimod (nouveau médicament)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bientôt un nouveau médicament pour arrêter de fumer
» Un nouveau médicament qui éradiquerait le VIH une fois pour toutes ?
» Mise au point d'un nouveau médicament pour lutter contre les AVC
» Les étapes pour avoir un nouveau médicament
» Nouveau médicament pour la BPCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: