AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cancer , Psy , personnels soignants ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soso



Nombre de messages : 483
Age : 32
Localisation : centre(36)
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Cancer , Psy , personnels soignants ..   Sam 2 Déc 2006 - 17:26

c est vrai tout ca mais bon ce soucis n est pas pret d etre regle malheureusement car c est au detriment des patients
en ce qui concerne les psy c est bien ce que je te disais pour les internes mais c est pour ca dans chaque pays c est different donc faut pas trop qu on generalise lol
c est un milieu qui a beaucoup d imperffections !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie



Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : Laval, Qc
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Cancer , Psy , personnels soignants ..   Sam 2 Déc 2006 - 16:26

Vous savez, ici, c'est la meme chose.

Le manque de personnel est incontestable. Mais en parler à nos gouvernants, je ne crois pas que cela changerait quoi que ce soit. Ici on est résigné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Cancer , Psy , personnels soignants ..   Sam 2 Déc 2006 - 16:00

Citation :
Je pense meme plus qu'un soignant ou un infirmier sera plus à même de prendre le temps de parler avec le malade, d'autant plus que l'infirmier ou le soignant va vivre toute sa journée avec le malade et que le malade pourra faire appel à lui, quand il en ressentira le besoin.
:rir: Il faudra dire ça à nos gouvernements. Parce que à l'heure actuelle : une aide-soignante + une agent de service + une infirmière de jour pour 40 patients et une infirmière la nuit pour 80 patients. Je ne crois pas que soit possible.

Mais en fait c'est bien l'idée des services de soins palliatifs, mais en collaboration avec une équipe psy, tant pour les malades que pour les soignants sinon cela ne fonctionnerait pas . Le tout c'est qu'il y ait le personnel necessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
Julie



Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : Laval, Qc
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Cancer , Psy , personnels soignants ..   Sam 2 Déc 2006 - 15:35

Je ne sais pas comment cela se passe chez vous en France.

Mais ici, ce ne sont sûrement pas les internes en médecine qui vont aller discuter avec les malades. Ils n'ont pas le temps de le faire.

Vous dites que ce n'est pas en faisant un stage que l'on se rend compte du désir des malades, mais mon stage a quand meme duré toute l'année universitaire. Les malades que j'ai rencontrés pendant cette année m'ont dit clairement qu'ils préféraient discuter avec nous (les stagiaires), car nous étions plus disponibles qu'un psy qu'il fallait attendre plusieurs jours et qui ne passaient que quelques minutes ensuite avec eux pour ensuite ne revenir que plusieurs jours ou semaines après. De plus, ce n'est pas toujours la meme personne qui revient les voir. Alors difficile d'établir une relation de confiance dans ces cas-là.

Mais ce que je voulais dire, c'est que je pense qu'un malade qui n'a pas confiance dans un psy ou un interne en médecine n'ira se confier facilement sur les angoisses et les peurs qu'il a.

Je pense meme plus qu'un soignant ou un infirmier sera plus à même de prendre le temps de parler avec le malade, d'autant plus que l'infirmier ou le soignant va vivre toute sa journée avec le malade et que le malade pourra faire appel à lui, quand il en ressentira le besoin.

Ici, au Québec, lorsqu'un hospitalisé fait appel à un psy, il ne l'a pas tout de suite, mais seulement quelques jours après. Durant ces quelques jours d'attente, il y a plein de choses qui peuvent se passer dans sa tête. Alors qu'avec un soignant ou un infirmier, il sera plus disponible que le psy ou l'interne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soso



Nombre de messages : 483
Age : 32
Localisation : centre(36)
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Cancer , Psy , personnels soignants ..   Sam 2 Déc 2006 - 12:07

je ne suis pas trop daccord avec toi sache que ce n est pas en faisant un stage que tu peux te rendre compte de ce que veulent vraiment les patients surtout dans des services de cancero
l approche est plus difficil avec certaine personne certes mais il y a un dialogue et une confiance a creer
je travail dans un service de cancero et franchement apres un peu de temps avec les personnes et leur expliquer en quoi consiste le role d un psy les patients ne sont pas retissent du tout
je vois des internes en medecine souvent et on voit bien leur resultat et surtout la facon de traiter les patients
alors je pense pasqu un psy soit plus mal place qu un interne en medecine
mais cela dit respectons chaque profession car chaque personne a son merite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie



Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : Laval, Qc
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Cancer , Psy , personnels soignants ..   Ven 1 Déc 2006 - 19:09

Non Optimiste, je ne suis pas contre la psychologie dans la maladie du cancer.

Je disais simplement qu'il est surement plus aisé pour un malade de parler avec une personne qu'il connait, plutôt qu'avec un psy que l'on ne voit qu'en séance.

J'ai fait l'année dernière un stage en milieu hospitalier et j'ai discuté avec des personnes qui étaient atteintes de cancer.

On proposait à ces personnes des rencontres avec un psychologue de l'hopital et pour la plupart d'entre elles, elles refusaient catégoriquement car elles me disaient que, ne connaissant pas le psy, il ne pouvait pas s'établir une relation assez forte entre elles et le psy et qu'elles ne se sentaient pas le courage de se confier à un inconnu. De plus, elles m'ont toutes dit que le psy n'était pas toujours là au moment où elles désiraient lui parler, alors que la famille et leurs amis étaient plus disponibles pour pouvoir parler de leurs angoisses.

Je reste persuadée que ce n'est pas parce vous confiez vos angoisses aux amis et famille que c'est mauvais pour les amis et la famille.

Je ne cacherais pas que je suis anti-psy. Pour la simple et bonne raison (et je peux comprendre que ce ne sont pas vos raisons), que j'ai vu beaucoup de personnes aller voir un psy, s'allonger sur un divan pendant une heure voire plus, et ressortir du cabinet du psy sans changement au bout de plusieurs années.

Ce n'est pas parce que je vais raconter ma vie à un psy que cela changera ma vie. Car quand je sors du cabinet, mes problèmes, je les retrouve ; par contre le psy ne vit pas avec moi 24 h sur 24 pour appréhender mes problèmes, pour analyser mes angoisses. Je pense que les amis sont de meilleurs conseils (car ils me connaissent) qu'une personne inconnue (le psy) qui débarque un beau jour dans ma vie.

J'ai l'impression, en lisant vos posts, que vous avez été aidée par un psy durant votre maladie, et que peut-être bien, vous travaillez peut-être dans un endroit en relation avec des psy.

Pour ma part, je dirais que "moins je les vois, mieux je me porte", mais cela ne me concerne que moi. Et ce n'est pas parce que je suis jeune que je n'ai pas eu à subir des épreuves dans ma vie, mais ce ne sont pas les psys qui m'ont aidé à m'en sortir. Je pense que l'entourage est toujours d'un meilleur conseil qu'un étranger. Il est certain que vous pouvez me dire que le psy a du recul sur la maladie, alors que les amis et la famille ne l'ont pas.... Mais a-t-on besoin de beaucoup de recul lorsque l'on discute avec une personne qui a une maladie aussi grave qu'est le cancer ?

Pour l'info, je suis allée consulter trois fois un psy et je suis restée allongée sur un divan en train de regarder le plafond. Donc que l'on ne me dise pas que je parle de choses que je ne connais pas, car j'ai voulu savoir ce qu'un psy pouvait m'apporter. La seule chose qu'ils m'ont prise, c'est le montant des trois consultations.

Mais je laisse à chacun la possibilité d'aller voir un psy si cela peut l'aider. Les personnes dans mon entourage qui ont ou ont eu le cancer, je les aide plus en parlant avec elles plutôt que si elles allaient voir un psy.... et ce n'est pas moi qui le dit, ce sont elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Cancer , Psy , personnels soignants ..   Ven 1 Déc 2006 - 18:14

Sourires , je reviens à la charge Julie car comme je viens de "correspondre" cinq minutes avec Arnold , sur l'utilité ou non des entretiens therapeutiques , sur ledit topic , toi meme tu semblais critiquer l'apport psychologique vis à vis de la maladie cancer ...or ici , tu poses une qquestion sur les raisons qui poussent quelqu'un de sensé à fumer sachant que kle tabac tue ...
N'est ce pas justement une recherche des raisons psychologiques ????
En tant qu'etudiante en medecine où as tu apprehender que l'approche psychologique du patient n'est pas necessaire dans sa prise en charge?
Je m'interroge ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cancer , Psy , personnels soignants ..   Aujourd'hui à 15:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Cancer , Psy , personnels soignants ..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pronoms personnels
» bouddhisme et soignants
» Résultats mouvement personnels de direction ?
» "Messages personnels" radiodiffusés
» Des avis personnels dans la Bible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: