AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des souris, des femmes et du cancer du sein.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Des souris, des femmes et du cancer du sein.   Lun 6 Jan 2014 - 19:31

Les chiffres relatifs au cancer du sont hélas très impressionnants, avec pas moins de 200 000 cas recensés chaque année. Des chercheurs viennent de présenter une nouvelle méthode non invasive pour prévenir ce fléau.

Les scientifiques ont passé des années à apprendre à détecter et à traiter le cancer du sein, mais le plus simple serait encore de pouvoir empêcher cette maladie de se déclarer. Les scientifiques de l’Institut Wyss de l’Université de Harvard ont peut-être réussi grâce à une nouvelle procédure non invasive (contrairement à la chimio, la radiothérapie ou la mastectomie).

Les scientifiques savent depuis longue date que certaines femmes ont une prédisposition génétique facilitant l’arrivée de cette maladie. Aussi, ils ont mis au point un traitement de prévention en commençant par étudier les gènes qui deviennent actifs lorsque le cancer du sein apparaît, et, par un processus d’élimination, ont isolé le gène HoxA1.

Il a ensuite fallu développer des tissus mammaires sains dans un laboratoire et créer une chaîne d’acide ribonucléique baptisée siRNA, apte à empêcher ce gène particulier de s’exprimer. L’ARN est une molécule très proche chimiquement de l’ADN et il est en général synthétisé dans les cellules à partir d’une matrice d’ADN dont il est une copie. En l’injectant, les cellules cancéreuses sont finalement revenues à un état sain.

Mieux, sur les souris porteuses du gène responsable du cancer, grâce aux injections de siRNA, n’ont pas développé de cancer du tout ! Certes, pour l’heure, ce traitement n’a été testé que sur des souris, nous sommes bien loin de pouvoir l’appliquer à l’être humain. Toutefois, c’est une très belle avancée dans la lutte contre ce mal du siècle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Des souris, des femmes et du cancer du sein.   Ven 3 Mai 2013 - 11:05

Selon une étude Suisse publiée dans la revue Breast Cancer Research, devenir mère avant 20 ans réduirait de moitié le risque de cancer du sein. Explications.

En examinant des souris qui ont donné naissance, des chercheurs de Bâle (Suisse) viennent de découvrir qu’avoir un enfant avant l’âge de 20 ans protégerait les femmes contre le cancer du sein, peut-on lire sur le site de Santélog.

Selon l’étude publiée dans la revue Breast Cancer Research, après une grossesse, certains gênes dits de différenciation, liés au système immunitaire, seraient surexprimés. Un ratio de signalisation Wnt / Notch serait quant à lui en baisse. Ce mécanisme cellulaire serait à l’opposé de celui observé dans le cas de nombreux cancers, il contribuerait donc à bloquer la croissance des cellules cancéreuses.


Les conclusions de cette étude montrent qu’il existe une relation entre grossesse précoce et réduction du risque d’avoir un cancer du sein. Cette découverte pourrait également ouvrir le champ pour de nouvelles thérapies contre le cancer du sein, en imitant l’effet protecteur induit par la grossesse.

Pour en savoir plus : Avoir un bébé avant 20 ans protège du cancer du sein - Magicmaman.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Des souris, des femmes et du cancer du sein.   Dim 17 Déc 2006 - 3:43

Une variation D'un virus qui infecte la souris commune de maison pourrait être responsable pour le tiers des cancers du sein arrivant aux États-unis, selon une recherche présenté au symposium sur le cancer du sein de San antonio.

Le virus de la tumeur mamaire de la souris (MMTV) se répand comme le virus du rhume d'une personne à l'autre, même si les chercheurs ne sont pas certains s'il se répand en le respirant ou en mangeant de la nourriture contaminée ou par d'autre moyens de contamination.

Le docteur James F. Holland dit que le virus joue un petit rôel en Asie.
Ce virus peut expliquer la différence dans les taux de cancer à travers le monde puisque la souris en question n'est pas retrouvé souvent en Asie.

For so long, we have been told that the Asian diet pyramid, when compared to the Western diet pyramid, was one of the contributing factors in higher breast cancer cases for US women, and lower breast cancer cases for Asian women. It might well bea contributing factor still, as diet is firmly established as a cause for increasing the risks of all cancers. However, we cannot ignore that the researchers found the common house mouse virus present in the breast cancer tissue samples in 30-40 percent of the women from North America, Europe, and Australia.

That virus plays a role in the development of some cancers is a known, and it brings up interesting questions as to what leads to cancer, and potentially some explanations for the incidence of breast cancer for women who practice what is traditionally considered a healthy lifestyle and have none of the risk factors. Cancer is complex. As time goes on, I believe we are all going to sit back and be surprised at some of the causes for cancer as they are discovered.

Plutôt surprenant comme cause possible du cancer du sein mais l'esprit scientifique consiste à rester ouvert à tout.


Dernière édition par Denis le Lun 6 Jan 2014 - 19:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des souris, des femmes et du cancer du sein.   Aujourd'hui à 18:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Des souris, des femmes et du cancer du sein.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [L'express.fr] Adrien Sénécat - Salaires, carrières: les femmes discriminées au sein de l'Education nationale?
» Le Bouddhisme et les femmes: Le combat féministe au sein du bouddhisme
» Un IRM/an recommandé pour les femmes à risque élevé
» LA FEMME, une evolution au sein du genre humain.
» Une religieuse de Chicago "accompagnatrice" de femmes qui vont se faire avorter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: