AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 Vaccins anti-cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages: 13511
Date d'inscription: 23/02/2005

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Sam 9 Juin 2012 - 17:09

(June 9, 2012) — Researchers at Moffitt Cancer Center have developed and tested in mice a synthetic vaccine and found it effective in killing human papillomavirus-derived cancer, a virus linked to cervical cancers among others.

Des chercheurs ont développé et testé sur des souris un vaccin synthétique. Ils l'ont trouvé assez efficace pour tuer les virus hpv qui donne le cancer du col de l'utérus.

The research was published in a recent issue of Cancer Immunology, Immunotherapy.

"Vaccines for cancer can be good alternatives to conventional therapies that result in serious side-effects and are rarely effective against advanced disease," said Esteban Celis, M.D., Ph.D., senior member and professor in Moffitt's Immunology Program. "The human papillomavirus, or HPV, is known to cause 99 percent of cervical cancers and annually causes more than 250,000 deaths worldwide." In addition, HPV is the causative agent of a large proportion of head and neck and genital cancers.

Les vaccins contre le cancer peuvent êtres de bonnes alternatives aux thérapies conventionnelles qui résultent en sérieux effets secondaires et sont rarement efficaces contre les cancers avancées. Le hpv est connu pour causer 99% des cancers du col de l'utérus, ce virus est aussi responsables de beaucoup de cancers de et de cancers génitaux.

Although two approved prophylactic vaccines against strains of HPV that cause cervical cancer are now in wide use as a measure to prevent HPV infections, these vaccines cannot be used to treat HPV-induced cancers. Thus, there is a need to develop therapeutic vaccines for HPV-related tumors.

Même si 2 vaccins prophylatiques existent déja, ceux-ci ne traitent pas le cancer mais le préviennent

In an effort to find an effective HPV-cancer vaccine that would eliminate existing HPV-induced cancer, Celis and Kelly Barrios-Marrugo, Ph.D., of the University of South Florida College of Medicine's Molecular Medicine program, designed a peptide vaccination strategy called TriVax-HPV.

Les chercheurs ont établi une stratégie d'un vaccination avec peptide qu'ils ont appelés TriVax-Hpv.

The TriVax vaccine strategy was designed to generate large numbers of cytotoxic T-cells that would seek out the proteins preferentially expressed in the tumors. The HPV16-E6 and E7 proteins function as oncogenic proteins inducing cancer. Thus, according to Celis and Barrios-Marrugo, a vaccine targeting these viral proteins is an "ideal candidate" to create strong immune responses, with the additional benefit of not generating autoimmune-related pathologies.

When they tested their vaccine in mice with HPV16-induced tumors, they found that TriVax containing a small synthetic fragment (peptide) of the E7 protein "induced tumor clearance in 100 percent of the treated mice" while the unvaccinated mice with HPV-induced tumors had their tumors grow "at a fast rate."

"Although the magnitude of the T-cell responses achieved with TriVax in mice is impressive," Barrios-Marrugo said," we do not know whether similar effects can be accomplished in humans."

Même si la magnitude de réponse des T-cell est impressinnante avec TriVax mais les chercheurs restent prudent et disent ne pas savoir si la réponse chez l'humain sera semblable.

Celis and Barrios-Marrugo point out that current therapies for cervical cancer can be devastating, highly toxic and associated with a 10 percent chance of recurrence. Additionally, a significant proportion of women in the Third World will not receive the approved prophylactic vaccine to prevent HPV infection and, thus, will continue at high risk for cervical and other cancers related to HPV.

"We believe that these studies may help to launch more effective and less invasive therapeutic vaccines for HPV-caused malignancies," concluded the authors

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince2b



Nombre de messages: 76
Age: 48
Localisation: 4 mois sur une ile , 8 sur un continent
Date d'inscription: 03/05/2012

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Mar 22 Mai 2012 - 11:35

Le vaccin cubain se nomme cimavax-egf il agit sur les cancer du poumon non à petites cellules. Il ne semble pas être testé en France, la grande bretagne à lancé des tests .... Tout cela est à vérifier, les résultats publiés par les scientifiques cubains sont étonnants, 2000 patients sont déjà traités avec sur l'île, il y a des guérisons qui sont annoncés, on parle aussi de régressions et de rémissions, il y aussi des échecs ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince2b



Nombre de messages: 76
Age: 48
Localisation: 4 mois sur une ile , 8 sur un continent
Date d'inscription: 03/05/2012

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Mar 22 Mai 2012 - 9:52

Apparemment le vaccin cubain traite aussi les cancers avancés du poumon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages: 4722
Date d'inscription: 27/02/2005

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Lun 21 Mai 2012 - 14:39

Merci Vince , mais faut être inscrit pour pouvoir lire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince2b



Nombre de messages: 76
Age: 48
Localisation: 4 mois sur une ile , 8 sur un continent
Date d'inscription: 03/05/2012

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Lun 21 Mai 2012 - 14:35

Oui c'est fiable, on retrouve cette info de partout, je met le premier lien trouvé. ont doit en trouver d'autre mieux documenté. Ne pas oublier que Cuba est sous embargo depuis des dizaines d'années, ils ont donc du développer eux même une industrie biotechnologique. Ils ont des résultats qui sont prouvé puisqu'ils exportent leur savoir faire.
Vaccin anticancéreux à cuba un lien ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages: 4722
Date d'inscription: 27/02/2005

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Lun 21 Mai 2012 - 13:42

vince2b a écrit:
Les scientifiques cubains ont mis au point un vaccin thérapeutique contre le cancer du . Je ne sais pas précisément ce qu'il en est.

Il semblerait que Cuba est mis au point des traitements au moins aussi efficaces que les nôtres. En tout Nombre de personnes vont se faire soigner la bas.

Il doit bien il y avoir des raisons,

Je ne trouve guère d'infos sur ce sujet.

bin tu as lu cela où Vince , parce qu'effectivement dans un premier temps ce serait bien si on peut confirmer cette info , c'est fiable ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince2b



Nombre de messages: 76
Age: 48
Localisation: 4 mois sur une ile , 8 sur un continent
Date d'inscription: 03/05/2012

MessageSujet: x   Lun 21 Mai 2012 - 12:40

Les scientifiques cubains ont mis au point un vaccin thérapeutique contre le cancer du . Je ne sais pas précisément ce qu'il en est.

Il semblerait que Cuba est mis au point des traitements au moins aussi efficaces que les nôtres. En tout Nombre de personnes vont se faire soigner la bas.

Il doit bien il y avoir des raisons,

Je ne trouve guère d'infos sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ACHILLE



Nombre de messages: 91
Date d'inscription: 31/03/2011

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Ven 13 Avr 2012 - 14:38

Bonjour à tous et toute, Salut Denis!!

Beaucoup de temps écoulé et de mon côté pas mal de de galères niveau maladie... mais, petit message pour dire que je viens chaque jour voir ton site et que je pense à vous.

Amicalement,
ACHILLE

PS : Depuis qu'ils en parlent d'un vaccin anti cancer, qu'ils se magnent le derrière, au lieu de faire de la pub que tout les groupes pharma ou petits labos du monde font depuis des années pour récolter de l'argent et en faire une espèce de startup à vie limitée... Ils doivent prouver une bonne fois pour toute leurs excitations par des chiffres, sur des humains et sur les autres types de cancer soulevés dans cet article !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages: 13511
Date d'inscription: 23/02/2005

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Ven 13 Avr 2012 - 7:50

Si l’on veut diriger le système immunitaire contre les cellules cancéreuses, il faut lui fournir une cible. Parmi les plus intéressantes figure la glycoprotéine MUC1, déjà utilisée avec succès dans des vaccins chez les souris car elle se retrouve en grande quantité à la surface de 90 %, ou peut-être un peu moins, des cellules tumorales. Plusieurs équipes de recherches tentent de transposer cette réussite à l’Homme. Pour le moment, rien de transcendant n'a surgi. Mais les choses pourraient changer...

L’espoir est ravivé par la firme pharmaceutique Vaxil Biotherapeutics, associée à des chercheurs de l’université de Tel Aviv (Israël). Les scientifiques ont récemment lancé un essai clinique chez dix patients atteints d’un myélome multiple (cancer des cellules hématopoïétiques de la moelle osseuse) pour vérifier que leur vaccin thérapeutique était sans danger pour l’Homme. Leurs résultats ne sont pas encore officiellement publiés que l’on peut déjà se faire une première idée via un communiqué de presse du laboratoire.

ImMucin sans effet secondaire indésirable

Pour éviter les confusions, il faut d’abord préciser que le produit est à usage curatif, et non préventif. Baptisé ImMuccin, il se compose en fait d’un peptide antigénique de 21 acides aminés issu de MUC1. Après administration, le système immunitaire apprend à le reconnaître et à détruire les cellules qui le présentent. Il est conçu pour les personnes déjà atteintes par un cancer afin d’aider leur organisme à se débarrasser de la tumeur, mais pas pour prévenir de leur apparition.

Pour l’heure, sept des volontaires ont terminé le traitement et aucun n’aurait manifesté d’effet secondaire indésirable après avoir reçu 12 doses. Une donnée importante car les cellules saines de l’organisme sont elles aussi pourvues en MUC1, mais en faible quantité. Les défenses de l’organisme les auraient globalement épargnées. La première phase du test clinique devrait pouvoir être validée, mais il faut encore attendre les publications officielles.

Le vaccin pourrait faire reculer le cancer

Un autre fait encourageant émerge de l'étude. Bien qu'elles ne soient pas vraiment exploitables, les analyses montrent chez tous ces individus que leur immunité contre le cancer est plus forte après le traitement qu’elle ne l’était avant. Pour cela, deux à quatre doses suffisent. Le laboratoire se vante même que pour trois des patients, on ne décèle plus leur tumeur.

Si les résultats définitifs confirment ces données préliminaires, les scientifiques espèrent que leur vaccin pourra être commercialisé dans six ans. Il serait alors utilisé contre les tumeurs de petites tailles ou pour aider à prévenir les récidives et la propagation à d’autres organes chez des patients ayant déjà subi d’autres traitements comme le retrait chirurgical.

Il faut rester pondéré face à cette apparente réussite. Aucune publication officielle n’est venue confirmer l’information car la première phase clinique n’est même pas encore terminée. Peut-être s’agit-il aussi d’une firme pharmaceutique qui cherche à faire sa promotion en attirant l’attention sur elle. Rappelons quand même que le vaccin est censé avoir un spectre d’action très large et concernerait 75 à 90 % des tumeurs, mais qu’il n’a été testé que sur le myélome multiple. Seul un travail scientifique conséquent permettra de vérifier la sécurité et l’efficacité du traitement. À ce moment, on saura si l’espoir suscité était bien réel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages: 13511
Date d'inscription: 23/02/2005

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Lun 2 Jan 2012 - 12:44


La bonne année pour toi et ta femme Achille. Pour ce qui est de la référence pour le vaccin,

C'était dans les meilleures découvertes de l'année rapportées sur ce site entre autres :

http://www.lnr-dz.com/index.php?page=details&id=8554


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ACHILLE



Nombre de messages: 91
Date d'inscription: 31/03/2011

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Lun 2 Jan 2012 - 9:32

Non non, le message que j'avais laissé concernant le vaccin pour le sein m'avait l'air d'une blague et je l'ai décris comme une blague même si je ne trouve pas cela drôle....
j'avais mis le lien pour le don comme un clein d'oeil... j'avais l'impression d'être devant une pub de marketing directe !!!!
Mais tu as raison d'avoir enlever ce lien... et c'est normal.

Chaque jours, je viens lire les découvertes pour le cancer du sein et d'autres sur ton site et même si je me fais petit en ce moment, car la situation est très difficile et ne prête pas à communiquer... mais bon, la bataille continue avec force et courage !

Encore Bonne Année 2012 !!!!
Amicalement,
ACHILLE

(PS : DENIS, tu aurais le lien, pour ce vaccin dont tu parles lors de ton dernier commentaire ??? Merci.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages: 13511
Date d'inscription: 23/02/2005

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Mer 28 Déc 2011 - 6:56

Un magaazine parle de la découverte d'un vaccin contre différents types de cancers et en en fait l'une des découvertes les plus importantes de l'année 2011:

De nouveaux "vaccins" utilisables pour lutter contre différents types de cancers et qui exploiteraient nos propres défenses immunitaires pour combattre les cellules cancéreuses. Des chercheurs ont prélevé des cellules chez des patients atteints de leucémie, y ont injecté des gênes capables d'éliminer des cellules cancéreuses et les ont réintroduites chez les malades : leurs leucémies ont été éradiquées. Mieux, les cellules ainsi créées développent une mémoire du cancer et peuvent ainsi le combattre à nouveau en cas de rechute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ACHILLE



Nombre de messages: 91
Date d'inscription: 31/03/2011

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Dim 21 Aoû 2011 - 6:34


Je reviens sur la découverte du vaccin du Professeur TUHOY concernant le vaccin pour le Cancer du sein. (vpir article plus haut)


Saviez-vous que nous pouvons prévenir le cancer du sein? (ACHILLE : AH ??? "MAIS" ???)

Nous pouvons nous débarrasser de ce monstre! (ACHILLE : SUPER ! "MAIS" ???)

Dr Tuohy [Cleveland Clinic] ont développé un vaccin contre le cancer du sein qui a été 100% efficace pour prévenir cette maladie chez les souris et peut ralentir la croissance des tumeurs chez la souris. (ACHILLE : Chez la souris ??? Alors sa peut marcher sur les humains ??? "MAIS" ???)

"MAIS" "VOILA" = Nous avons besoin de financer d'autres essais pour voir si elle est sûre et efficace chez les femmes. S'il vous plaît faire un don pour financer ces essais!

Donc voici l'adresse pour faire un don(s) :

Salut Achille, j'espère que tout va pour le mieux pour toi. J'ai enlevé l'adresse internet que tu as mise parce qu'on s'est donné une politique à ce sujet, on aime mieux que les gens ne sollicitent pas pour aucun organisme sur ce site parce que c'est plus sûr s'ils le font dans leur pays à des organismes ou des gens qu'ils connaissent que sur le net...

Citation :
Nous n'acceptons aucune sollicitation financiere pour quelque organisme que ce soit .Chacun , ici est assez adulte pour connaitre dans sa region l'association qui s'occupe de la recherche contre le cancer et c'est donc plus sur que via le net .

http://espoirs.forumactif.com/t1228-a-lire-en-priorite

Ça m'embête mais si je laisse là quelqu'un pourrait me reprocher d'enlever la sienne qui pourrait se révéler pourrie et le site aurait cautionner ça...

J'espère que tu ne m'en veux pas et que tu ne liras jamais ceci d'ailleurs Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ACHILLE



Nombre de messages: 91
Date d'inscription: 31/03/2011

MessageSujet: Re: Vaccins anti-cancer.   Dim 21 Aoû 2011 - 5:38

LIEN : http://www.lerner.ccf.org/news/2010/5/4.php
SA DATE UN PEU... : http://www.lerner.ccf.org/news/2010/5/4.php

J'ai mis ce lien, car on entend plus du tout parler de la grande découverte à la Cleveland Clinic par le professeur Tuohy. Les Américaines ne se posent pas la question où en sont ces recherches ???
En lisant cet article, on à l'impression de la découverte du siècle. Pour le moment sur des souris. Où en est donc l'application sur les humains tout au moins une phase I ???


Traduction google :

Cleveland Clinic chercheurs Développer un vaccin prototype pour prévenir le cancer du sein

Recherche pourrait mener à premier vaccin pour prévenir la formation du cancer du sein chez les femmes plus de 40 ans et de femmes à haut risque

Une première en son genre de vaccin pour prévenir le cancer du sein a montré des résultats extrêmement favorable dans les modèles animaux, selon une étude réalisée par des chercheurs de l'Institut Cleveland Clinic Lerner Research.

Les chercheurs ont constaté qu'une seule vaccination avec l'antigène α-lactalbumine empêche les tumeurs du cancer du sein chez la souris de se former, tout en inhibant la croissance des tumeurs déjà existantes. Essais sur des humains pourraient débuter dans l'année suivante. En cas de succès, il serait le premier vaccin pour prévenir le cancer du sein.

La recherche sera publiée en ligne le 30 mai à http://www.nature.com/naturemedicine/ et dans l'édition du 10 Juin de Nature Medicine.

«Nous croyons que ce vaccin sera un jour être utilisé pour prévenir le cancer du sein chez les femmes adultes de la même manière que les vaccins contre la polio et la rougeole chez les enfants», a déclaré Vincent Tuohy, Ph.D., chercheur principal de l'étude et un immunologiste à Cleveland Clinic Lerner Research Institute Département d'immunologie. «Si ça marche chez les humains de la façon dont il fonctionne chez la souris, ce sera monumentale. Nous pourrions éliminer le cancer du sein."

Dans l'étude, génétiquement souris prédisposées au cancer ont été vaccinés - la moitié avec un vaccin contenant α-lactalbumine et la moitié avec un vaccin qui ne contient pas l'antigène.

Aucune des souris vaccinées avec α-lactalbumine du cancer du sein développés, tandis que toutes les autres souris ont fait.

L'administration américaine Food and Drug a approuvé deux vaccins de prévention du cancer, l'un contre le cancer du col et l'autre contre le cancer du foie. Cependant, ces virus vaccins cible - le virus du papillome humain (VPH) et l'hépatite B (VHB) - la formation de cancers non.

En termes de développement d'un vaccin préventif, le cancer présente un dilemme ne se pose pas par des virus. Alors que les virus sont reconnus comme des envahisseurs étrangers par le système immunitaire, le cancer n'est pas. Plutôt, le cancer est un développement plus-des propres cellules du corps. Essayer de vacciner contre cette cellule au cours de la croissance serait effectivement vacciner contre son propre corps du receveur, de détruire les tissus sains.

La clé, le Dr Tuohy dit, est de trouver une cible dans la tumeur qui n'est pas typiquement trouvés dans une personne saine. Dans le cas du cancer du sein, le Dr Tuohy et son équipe de recherche ciblés α-lactalbumine - une protéine qui se trouve dans la majorité des cancers du sein, mais on ne trouve pas chez les femmes en bonne santé, sauf pendant la lactation. Par conséquent, le vaccin peut rev jusqu'à le système immunitaire d'une femme de cibler α-lactalbumine - empêchant ainsi la formation de tumeurs - sans endommager les tissus mammaires sains.

La stratégie serait de vacciner les femmes de plus de 40 - lorsque le risque de cancer du sein commence à augmenter et la grossesse devient moins probable. (Si une femme devient enceinte après avoir été vaccinés, elle subirait des douleurs mammaires et il aurait probablement de choisir de ne pas allaiter.) Pour les jeunes femmes avec un risque accru de cancer du sein, le vaccin peut être une option à envisager à la place d'une prophylaxie mastectomie radicale.

"La plupart des tentatives de vaccins contre le cancer ont ciblé des virus ou des cancers qui ont déjà développé", a déclaré Joseph Crowe, MD, Directeur du Centre du sein à la Cleveland Clinic. «Le Dr Tuohy n'est pas un chercheur sur le cancer du sein, il est un immunologiste, donc son approche est complètement différente - attaquer la tumeur avant qu'elle peut se développer C'est un concept simple, mais qui n'a pas été exploré jusqu'à maintenant.".

Dr Tuohy estime que les conclusions de cette étude vont au-delà du cancer du sein, en fournissant un aperçu du développement de vaccins pour prévenir d'autres types de cancer. Les résultats montrent que l'antigène utilisé dans un vaccin contre le cancer doit répondre à plusieurs critères: elle doit être sur-exprimé dans la majorité des tumeurs ciblées, et il ne doit pas être trouvée dans les tissus normaux, sauf sous des conditions spécifiques et évitables (tels que la lactation) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ACHILLE



Nombre de messages: 91
Date d'inscription: 31/03/2011

MessageSujet: Autre vaccin à l'essai par l'Armée Américaine   Dim 21 Aoû 2011 - 3:11

J'ai traduit sur Google...

CONTEXTE : Le E75, un peptide HER-2/neu-derivé, a été administré un vaccin préventif avec granulocyte-macrophage-colony-stimulating factor (GM-CSF) dans la maladie sans ganglions lymphatiques positifs (NP) et des ganglions lymphatiques négatifs (NN ) du cancer du sein (BCA) des patients. La dose optimale biologiques (OBD) a été déterminée en fonction de la toxicité et la réponse immunologique.

MÉTHODES. Les patients ont été vaccinés sur 6 mois (3, 4 ou 6 fois) avec différentes doses de E75 en plus du GM-CSF. Les toxicités ont été classés par National Cancer Institute Common Criteria terminologie. GM-CSF a été réduit de toxicité significative. Réponse immunologique a été mesurée par le test d'hypersensibilité de type retardé (DTH) et E75-CD8 + spécifiques des cellules T ont été quantifiés avec leucocytes humains de l'antigène A2: dimère immunoglobuline G et cytométrie de flux.

RÉSULTATS. Quatre-vingt-neuf patients (48 NP et 51 NN) ont été vaccinés en 7 groupes de dose. Le système OBD est de 1000 g et 250 g E75 GM-CSF mensuelle × 6. Le groupe recevant la dose optimale (ODG, n = 29) ont connu des toxicités similaires au groupe dose sous-optimale (SDG, n = 70), qui était composé des six groupes restants. L'ODG a démontré une tendance vers une augmentation de la moyenne dimère post vaccinale (0,87 ± 0,10% vs 0,67 ± 0,05%, p = 0,07), une réponse DTH nettement plus importante (21,5 ± 2,5 mm vs 11,3 ± 1,3 mm, p = 0,0002 ), et une tendance vers une diminution des récidives (3,4% vs 12,9% p = 0,27). Comparé avec le SDG, l'ODG avaient de grosses tumeurs (pourcentage T2: 55% vs 23%, p = 0,004), les ganglions lymphatiques plus positive (NP pourcentage: 76% vs 37%, p = 0,001), et tumeurs de grade supérieur (3 note en pourcentage: 52% vs 30%, p = 0,07), mais une médiane plus courte période de suivi (20 mois vs 32 mois, p <.001).

CONCLUSIONS. Comparativement aux patients sous-optimale dosé, le vaccin dosé de façon optimale E75 sans maladie des patients avaient une toxicité BCa similaires, mais enrichies immunité HER-2/neu-specific qui peuvent conduire à des récidives a diminué avec un suivi supplémentaire. Cancer 2008; 113:1666-75.

USMCI Clinial papier Programme des essais sont publiés dans la revue Clinical Cancer Research

Bute: E75 est un peptide immunogène fromthe HER2/neu protéines, qui est surexprimé dans le cancer du sein patients.We beaucoup ont effectué deux essais de vaccins qui se chevauchent E75 pour prévenir la récidive dans les ganglions positifs (NP) et sans envahissement ganglionnaire (NN) des patients du cancer du sein .

Experimental Design: E75 (HER2/neu 369-377) granulocytemacrophage + colony-stimulating factor a été administré par voie intradermique au préalablement traités, sans maladie des patients NP cancer du sein dans un essai d'innocuité dose de l'escalade et aux patients NN cancer du sein dans une étude d'optimisation de dose. Toxicité locale et systémique a été surveillée. Réponses immunologiques ont été évaluées en utilisant des tests in vitro et in vivo les réponses d'hypersensibilité de type retardé. Récurrences cliniques ont été documentés.

Résultats: Cent quatre-vingt-six patients ont été inscrits dans les deux études (NP, 95; NN, 91). Antigènes Humanleucocyte A 2 (HLA-A 2) et HLA-A 3 patients ont été vaccinés (n = 101), alors que tous les autres (n = 85) ont été suivis prospectivement comme témoins. Les toxicités étaient minimes, et une réponse immunologique dose-dépendante le vaccin a été démontrée. Prévues analyse primaire a révélé un taux de récidive de 5,6% chez les patients vaccinés comparativement à 14,2% chez les témoins (p = 0,04) à une médiane de 20 mois de suivi. Comme l'immunité vaccinale spécifique décliné au fil du temps, la différence dans la récidive perdu toute signification à 26 mois de suivi médian (8,3% versus 14,8%), cependant, une différence significative dans le modèle de récurrence persisté.

Conclusions: E75 est sûr et efficace pour élever une immunité dose-dépendante HER2/neu dans HLA-A2 et HLA-A3 NP et NN patients du cancer du sein. Plus important encore, E75 peut réduire les récidives de la maladie-libre, conventionnellement traitées, patients à haut risque de cancer du sein. Une étude prospective, randomisée de phase III du vaccin E75 avec booster périodiques afin de prévenir les récidives de cancer du sein.

USMCI Mène la phase II des essais cliniques de vaccin contre le cancer du sein

Même question, y a t'il possibilité que ce vaccn fonctionne pour les Ccr du sein RE+ RP+ HER- (négatif) ou triple négatif RE- RP- HER2- ????????

DATE : 21 août 2011
LIEN : http://usmci.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vaccins anti-cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Anti-limaces
» Vaccins anti-cancer.
» Des vaccins anti-cancer.
» Liste d'aliments anti-cancer du docteur Béliveau
» Au restaurant, des plats anti-cancer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS ::  :: -