AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'exercice diminue le risque du cancer.

Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Mer 13 Juil 2016 - 14:58

New research led by York University Professor Michael Connor highlights how fat cells could help determine the most effective way to fight breast cancer; including using exercise to combat the disease.

Previously, adipose tissue (body fat) was thought of as a storage form of energy. However, fat cells are now understood to be active cells that produce more than 400 adipokines (hormones) which eventually end up in the blood and make their way around the body. Connor and his research team set out to determine whether the hormones found in body fat can account for the observed association between obesity and breast cancer.

"Our research has found that the characteristics of hormones produced by fat cells in obese people can promote breast cancer growth, whereas in lean people it prevents growth," said Connor. "The characteristics of those hormones differ depending on whether the person is lean or obese and that determines whether the cancer grows or not."

Using a rodent model, Connor and his team looked at whether the fat cells play a role in the link between obesity and breast cancer, and whether interventions targeted at obesity counteract any of the life-threatening effects of breast cancer.

The research published in the Journal of Applied Physiology points to exercise -- which has none of the harmful side-effects of many cancer drugs -- as being a potentially beneficial therapy in some breast cancer patients.

"Our study shows that voluntary and rigorous exercise can counteract, and even completely prevent the effects on cancer growth that are caused by obesity. We also show that even moderate exercise can lead to slowing of breast cancer growth and that the more exercise you do, the greater the benefit." said Connor.

For nearly a half century, researchers have studied the links between obesity and breast cancer. This recent study has revealed specifically that adiponectin and leptin are possible reasons for poorer response to therapy and higher risk of death in obese persons than in others.

---

Une nouvelle recherche menée par l'Université York Professeur Michael Connor met en évidence la façon dont les cellules adipeuses pourraient aider à déterminer la façon la plus efficace pour lutter contre le cancer du ; y compris en utilisant l'exercice pour lutter contre la maladie.

Auparavant, le tissu adipeux (graisse corporelle) a été considéré comme une forme de stockage de l'énergie. Cependant, les cellules graisseuses sont maintenant comprises comme des cellules actives qui produisent plus de 400 adipokines (hormones) qui finissent par se retrouver dans le sang et font leur chemin autour du corps. Connor et son équipe de recherche ont tenté de déterminer si les hormones présents dans la graisse corporelle peuvent expliquer l'association observée entre l'obésité et le cancer du sein.

«Notre recherche a montré que les caractéristiques des hormones produites par les cellules adipeuses chez les personnes obèses peuvent favoriser la croissance du cancer du sein, alors que chez les personnes maigres, elles empêchent la croissance", a déclaré Connor. "Les caractéristiques de ces hormones diffèrent selon que la personne est maigre ou obèse ce qui détermine si le cancer se développe ou non."

En utilisant un modèle de rongeur, Connor et son équipe ont examiné si les cellules adipeuses jouent un rôle dans le lien entre l'obésité et le cancer du sein, et si des interventions ciblées sur l'obésité contrecarrent les effets de menace sur la vie du cancer du sein.

La recherche publiée dans le Journal of Applied Physiology pointe l'exercice - qui n'a aucun des effets secondaires nocifs de nombreux médicaments contre le cancer - comme étant une thérapie potentiellement bénéfique dans certaines patientes atteintes de cancer du sein.

«Notre étude montre que l'exercice volontaire et rigoureuse peut contrer, et même empêcher complètement les effets sur la croissance du cancer qui sont causées par l'obésité. Nous montrons également que même l'exercice modéré peut entraîner un ralentissement de la croissance du cancer du sein et que le plus d'exercice que vous faites, plus le bénéfice est grand. " dit Connor.

Pendant près d'un demi-siècle, les chercheurs ont étudié les liens entre l'obésité et le cancer du sein. Cette étude récente a révélé en particulier que l'adiponectine et la leptine sont les raisons possibles de moins bonne réponse au traitement et que le risque de décès est plus élevé chez les personnes obèses que chez les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Mar 5 Juil 2016 - 12:05

Environ la moitié des cancers est liée aux habitudes de vie. Mais il existe de nombreuses différences selon les organes touchés par la maladie. Pour certains cancers, par exemple celui de la prostate, les grands sportifs ont même un risque légèrement plus élevé. À la mi-mai, deux études ont fait le point sur la question.
Plus de sport, moins de cancer
Diminution du risque de cancer chez les personnes faisant beaucoup d'exercice (90e percentile de la population), par rapport à ceux qui en font le moins (10e percentile)
Sein: -10 %
Poumon: -26 %
Prostate: + 5 %
Foie: -27 %
Rein: -23 %
Endomètre: -21 %
Leucémie: -20 %
Vessie: -13 %
Côlon: -16 %
Ovaires: pas de changements statistiquement significatifs
Cerveau: pas de changements statistiquement significatifs
Source: JAMA Internal Medicine
Et le tabac?
Les auteurs de l'étude sur l'activité physique et les différents types de cancers ont tenu compte de plusieurs facteurs confondants, par exemple l'utilisation d'hormones contraceptives ou d'hormonothérapie à la ménopause, ou encore le poids. Ils ont aussi vérifié si l'exercice changeait la donne pour les fumeurs. La différence la plus importante à ce chapitre concerne le cancer du poumon: il n'y avait pas de différence, chez les non-fumeurs, entre les grands sportifs et les grands sédentaires. En d'autres mots, l'exercice physique est particulièrement utile aux fumeurs pour se protéger contre le cancer.
30 % du risque de cancer s'explique par le tabagisme
5 % à 15 % du risque de cancer s'explique par l'obésité
3 % à 4 % du risque de cancer s'explique par l'abus d'alcool
Moins de 5 % du risque de cancer s'explique par la sédentarité
Sources: JAMA Oncology, Université Harvard
Vivre mieux pour éviter le cancer
Peut-on éviter le cancer avec un mode de vie sain? Certainement pour les cancers du poumon, de la bouche et du pharynx, selon la seconde étude, publiée par deux chercheurs de l'Université Harvard qui ont épluché les dossiers de 90 000 personnes. Et le risque diminue à peu près de moitié pour plusieurs autres cancers, dont celui du sein, si on ne fume pas, qu'on garde un poids santé, qu'on n'abuse pas de l'alcool et qu'on fait de l'exercice. Contrairement à la première étude de JAMA Internal Medicine, celle de Harvard n'a pas comparé les extrêmes, par exemple les très grands buveurs et les abstinents.
De mauvaises habitudes de vie entraînent plus de cancers 
Sein: Femmes: + 45 %, Hommes: n. d.
Poumon: Femmes: + 84 %, Hommes: + 90 %
Prostate: Femmes: n. d., Hommes: + 40 %
Foie: Femmes: + 50 %, Hommes: + 72 %
Rein: Femmes: + 44 %, Hommes: + 60 %
Endomètre: Femmes: + 53 %, Hommes: n. d.
Vessie: Femmes: + 30 %, Hommes: + 40 %
Côlon: Femmes: + 59 %, Hommes: + 52 %
Ovaires: Femmes: + 39 %, Hommes: n. d.
Légende: Augmentation du risque de cancer pour les personnes qui ont l'un des comportements suivants: plus de cinq années de tabagisme; indice de masse corporelle (IMC) inférieur à 18,5 ou supérieur à 27,5; consommation d'alcool dépassant un verre par jour pour les femmes et deux verres par jour pour les hommes; et moins de 2 h 30 min d'activité physique modérée (ou 1 h 15 min d'activité physique vigoureuse) par semaine.
Source: JAMA Oncology
Les différents moments de la vie
L'auteur principal de l'étude du JAMA Oncology, Mingyang Song, de Harvard, veut maintenant voir si le lien entre le mode de vie et le cancer est plus fort à certains moments de la vie. Une étude sur l'obésité à différents moments de la vie, qu'il a publiée cette année dans l'International Journal of Cancer, montre par exemple que l'obésité durant l'enfance diminue le risque de cancer du sein après la ménopause, mais que l'obésité juste avant la ménopause augmente ce risque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Lun 16 Mai 2016 - 20:28

Maintenir une activité physique, entre modérée et soutenue, permettrait de réduire le risque de treize types de cancers, selon une étude américaine publiée lundi.
   Il est estimé que 51% des adultes aux États-Unis et 31% dans le monde ne font pas le minimum d'exercice recommandé pour rester en bonne santé, soulignent les chercheurs de l'Institut national américain du cancer (NCI), dont l'étude paraît en ligne dans le Journal of the American Medical Association, Internal Medicine.
   Il s'agit de marcher, de courir, de nager ou encore de faire du vélo à un rythme allant de modéré à vigoureux pendant 150 minutes par semaine, précisent les chercheurs.
   Des centaines d'études faites précédemment ont analysé le lien entre activité physique et réduction du risque de développer un cancer du côlon, du sein et de l'endomètre, tissu tapissant l'utérus.
   Mais les résultats n'ont pas été concluants pour les autres types de tumeurs en raison du trop petit nombre de participants à ces travaux, notent les auteurs de la nouvelle étude.
   Ces derniers ont eux travaillé sur des données provenant de 1,44 million de personnes âgées de 19 à 98 ans aux États-Unis et en Europe. Les participants ont été suivis pendant onze ans en moyenne, une période durant laquelle 187.000 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués.
   Leur étude a non seulement confirmé le lien déjà mis en évidence entre un degré soutenu d'exercice et la plus forte baisse du risque de cancer colorectal, du sein et de l'endomètre, mais aussi avec dix autres tumeurs.
   Les chercheurs ont ainsi détecté une réduction du risque pour les cancers suivants: oesophage (-42%), foie (-27%), poumon (-26%), rein (-23%), estomac (-22%), endomètre (-21%), sang (-20%), colon (-16%) et sein (-10%).
   Dans la plupart des cas, le lien entre activité physique et baisse du risque de cancer a subsisté, quel que soit le poids de la personne et qu'il s'agisse d'un fumeur ou non. Pour l'ensemble des cancers, la baisse du risque résultant d'un exercice régulier vigoureux a été de 7%.
   En revanche, les activités physiques ont été liées à un accroissement de 5% du risque de cancer de la prostate et de 27% du mélanome, un cancer agressif de la peau, surtout dans des régions très ensoleillées aux États-Unis.
   «Nos résultats montrent que le lien entre exercice et réduction du risque de cancer peut être généralisé à différents groupes de population y compris parmi les personnes en surpoids et obèses et celles qui ont fumé», souligne le Dr Steven Moore, chercheur du National Cancer Institute et principal auteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Mer 11 Juil 2012 - 19:28

Les cancers sont multiples et ont de nombreuses causes : tabac, virus et pour beaucoup la sédentarité.

L'absence d'activité physique est un facteur qui provoque la majorité des pathologies cancéreuse que l'on voit s'ajouter au fur et à mesure des années.

Le sport diminue la sédentarité, donc les oestrogènes et l'insuline qui sont les facteurs de combustion des cellules cancéreuses. La pratique du sport par les malades atteints de cancer permet de diminuer le risque de rechute de la maladie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Ven 7 Jan 2011 - 21:08

Une étude menée par l'École de santé publique de Harvard et l'Université de Californie, conclut que l'activité physique intense, soit pratiquée à raison de 3 heures ou plus par semaine, est associée à un risque de décès lié au cancer de la prostate diminué de 61%. Une conclusion importante pour les hommes nombreux, atteints par ce cancer, qui s’interrogent sur l’impact de leur mode de vie pour améliorer leur survie au cancer. L'étude est publiée dans l’édition en ligne du 4 janvier, du Journal of Clinical Oncology.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Dim 21 Mar 2010 - 15:45

La surcharge pondérale est de façon globale, un facteur risque à l'apparition du cancer de la prostate. Les facteurs alimentaires défavorables sont avant tout la consommation trop importante de graisses saturées (viande, produits laitiers, beurre, fromage, saindoux, huiles de coco, palme, coprah, charcuteries, oeuf….), la consommation de trop de calcium (produits laitiers) avec un déficit en vitamine D.
A l'inverse, le régime légérement hypocalorique et l’activité physique préviennent ce type de cancer. Les facteurs alimentaires protecteurs sont les graisses insaturées : Omega 3 (huile de noix, colza, lin, germe de blé, poissons gras,…), les polyphénols (resvératrol du vin rouge, le thé non fermentés (vert, blanc, rouge), les anthocyanines et tannins du jus de grenade), le curcuma et la capsaïcine du pigment rouge, le lycopène des tomates et le sélénium (oignon rouge, noix du Brésil…..).
Enfin, dans certains cancers avancés, un régime pauvre en polyamines peut être proposé sous encadrement médical.

Auteur
Olivier Cussenotcontent.label.creation_date
4 Mars 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Dim 1 Nov 2009 - 13:48

SANTE - Selon une étude britannique, travailler assis augmenterait le risque de cancer...Vous êtes un homme? Vous travaillez dans un bureau? Surveillez bien votre entrejambe car, selon une étude publiée dans le British Journal of Cancer, travailler en position assise augmente de 30% le risque de cancer de la prostate. Et plus la station est prolongée dans la journée, plus le risque est grand.

En effet, selon l'étude menée par le Karolinska Institute en Suède sur 45.000 sujets âgés de 45 à 79, les hommes ne passant que la moitié de leurs journées de travail assis ont 20% de risques en moins de développer la maladie que leurs collègues assis en permanence. Les scientifiques révèlent par ailleurs que marcher ou faire du vélo au moins une heure par jour diminue ce risque significativement.

Vivre debout et faire de l'exercice

«Il est connu depuis longtemps qu'un mode de vie physiquement actif réduit votre risque de maladie cardiaque, mais il devient de plus en plus évident que cela réduit aussi les chances de développer d'autres maladies», a assuré le Dr Helen Rippon. Les raisons de cet effet bénéfique, mal identifiées, seraient hormonales.

Moralité: travaillez debout et faites de l'exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Mar 16 Jan 2007 - 10:42

Des chercheurs américains auraient mis au jour un lien étroit entre l'obésité et la mort par cancer de la prostate. Mais un indice de masse corporel (IMC) trop élevé ne provoque pas le cancer. Il l'aggraverait seulement.

Cet indice rappelons-le, se calcule en divisant le poids en kilos par la taille en mètres, élevée au carré. Chez un adulte en bonne santé il est compris entre 20 et 25. Entre 25 et 30 il traduit un surpoids et au-delà de 30, une obésité.

Le Dr Margaret E. Wright et son équipe du National Cancer Institute à Bethesda dans le Maryland, dans l'est des Etats-Unis, ont suivi près de 300 000 hommes de 50 à 71 ans. Tous avaient un IMC supérieur à la normale et leurs conclusions sont alarmantes.

Comparés au reste de la population, les hommes présentant un IMC compris entre 25 et 29.9 encourraient une augmentation de 25% du risque de mourir de leur cancer. Avec un indice situé entre 30 et 34.9, le risque supplémentaire s'élèverait à 46%. Enfin pour un IMC dépassant 35, les patients seraient... 2 fois plus menacés que la moyenne d'être emportés par leur maladie ! Pour nos sociétés trop grasses, c'est une sacrée mauvaise nouvelle...

Même si le record absolu en la matière est détenu par les Etats-Unis - près de 130 millions d'Américains sont concernés par le problème – l'obésité et le surpoids gagnent en effet partout du terrain. La France compte à elle seule 5,3 millions d'obèses et 14,4 millions de personnes en surpoids. Dont pratiquement la moitié d'hommes…


C'est très difficille de perdre du poids cependant. J'ai lutté pendant 1 an et j'avais perdu 35 kilos, ce qui n'est pas rien mais cette année, je reprends ce poids pour diverses raisons la principale étant que c'est un plaisir de manger et lorsque l'on est sous un castration chimique, s'est difficille de se refuser un autre plaisir du corps...Également, la déprime est importante et on est moins porté à faire de l'exercise.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grâce

avatar

Nombre de messages : 623
Localisation : France
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   Jeu 28 Déc 2006 - 14:46

Diminuer le risque de 40 % n'est pas négligeable ! La prise de poids est un danger pour pas mal de maladies ! Alors là-dessus il est possible de faire quelque chose Messieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: L'exercice diminue le risque du cancer.   Jeu 28 Déc 2006 - 12:50

11 est le chiffre magique.


Perdre 11 livres peut réduire le risque d'avoir une forme avancée de cancer de la prostate, selon des chercheurs de la société américaine du cancer

Les chercheurs qui ont surveillé 70,000 hommes entre 1982 et 1992 et les ont suivis jusqu'en 2003 ont trouvé que les hommes qui ont perdu 11 livres avaianet un risque plus faible de développer le cancer de la prostate que ceux dont le poids restaient pareil.


Des études avaient montré depuis longtemps que les hommes obèses sont plus à risque pour le cancer de la prostate. Mais cette étude a démontré qu'une perte de poids récente peut diminuer ce risque de 40%.


Dernière édition par Denis le Mer 13 Juil 2016 - 14:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exercice diminue le risque du cancer.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exercice diminue le risque du cancer.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le magnésium diminue le risque de diabète
» Exercices sur les fractions
» Risque Relatif égal à zéro
» difficulté exercice test parametrique et p-valeur
» exercice d'écriture/ théâtre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: