AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un implant pour suivre la progression d'une chimio.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un implant pour suivre la progression d'une chimio.   Sam 31 Oct 2015 - 17:06

Mise à jour, l'article date de septembre 2015

Les scientifiques de l'Université technique de Munich en Allemagne ont développé une puce implantée près de la tumeur pour suivre son évolution. Ce nouveau dispositif pourrait réduire les voyages fréquents à l'hôpital pour les patients atteints de cancer et de faciliter les traitements plus localisées et moins agressifs.

Le Détecteur par puce peut enregistrer les niveaux d'oxygène dissous dans les tissus proches de la tumeur. Ainsi, c'est détecté si la tumeur se développe de manière agressive. Les résultats sont transmis sans fil à un lecteur externe. Une fois que vous avez le suivi, les données peuvent être vus et l'activité de la tumeur est vérifiée si elle est élargie ou non. c'est de cette manière qu'on empêche le patient d'avoir à aller sans cesse à l'hôpital pour être soumis à des tests.

Selon Sven Becker, directeur du projet, "il y a certaines tumeurs qui sont difficiles à enlever. Par exemple, ceux qui sont à proximité de la colonne vertébrale. Nous sommes à risque de couper le nerf si nous agissons chirurgicalement. Dans d'autres cas Le problème vient du fait que la tumeur se développe lentement et que le patient est âgé. Dans ces cas, il est préférable de surveiller la tumeur et seulement agir si elle devient en phase de forte croissance ".

Mais en plus de surveiller facilement la croissance, il est prévu qu'un mécanisme soit inclus dans la conception du dispositif futures pour délivrer des médicaments directement dans la zone entourant la tumeur. Cette technique permettrait de réduire la nécessité et devrait améliorer l'efficacité des traitements actuels dont certains agissent sur l'ensemble du corps et sont très toxiques, ce qui permettrait la focalisation de l'attaque directement sur la tumeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un implant pour suivre la progression d'une chimio.   Ven 28 Aoû 2009 - 15:48

21 juillet 2009

Le Dr Michael Cima du MIT a mis au point un implant capable de suivre en permanence l'évolution d'une tumeur. Michael Cima est Professeur de sciences en Génie des matériaux, et a créé un implant qui prend la forme d'une bouteille capable de détecter un cancer. Lorsque les substances cancéreuses passent par la membrane poreuse de l'implant, elles se lient avec les nanoparticules et l'IRM montre clairement la tumeur.

L'implant a fonctionné sur des souris de laboratoire, et le Professeur Cima estime qu'il pourrait être disponible pour l'homme dans les prochaines années. Il pourrait amené à suivre l'évolution d'un tumeur pour les patients déjà diagnostiqués et dans une future version, cette implantation pourrait diagnostiquer des personnes sujettent à contracter le cancer (soit pour des raisons génétiques ou environnementales) et pourrait ainsi aider à prendre en charge la maladie plus rapidement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Un implant pour suivre la progression d'une chimio.   Lun 1 Jan 2007 - 17:09

Un très petit implant est en développement à l'institut technique du Massachusset et pourrait un jour aider les médecins à avoir des renseignements sur la croissance de la tumeur d'un cancer et les progrès fait par la chimio thérapie.



L'implant contient des nanoparticules qui sont dessinées pour tester des métabolites comme le glucose et l'oxygène qui sont associés avec la croissance de la tumeur. Il peut aussi rendre compte des effets d'un médicaments : Une fois à l'intérieur du patient, l'implant peut révéler combien d'un certain médicament a atteint la tumeur, aidant ainsi le médecin à déterminer si oui ou non le médicament agit.

"Vous devez réellement avoir une mesure rapide pour savoir si le médicament agit ou non ou si vous devez passer au médicament suivant" dit Michael Cima.



De telles nanoparticules ont déja été utilisées mais c'est la première fois que les chercheurs de l'université ont enchassé ces particules dans un étui de silicone, permmettant ainsi qu'elles restent dans le corps du patient pour une longue période. L'étui peut être installer directement dans la tumeur pour avoir un regard plus direct sur ce qui arrive dans cette tumeur.



Avec les tests sanguins qui sont prescrits maintenant pour suivre la progression de la chimio, c'est difficille de dire si les médicaments atteignent leurs cibles, dit Grâce Kim, parce que le système du tranport du sang est compliqué et vous ne pouvez prendre pour acquis que les médicaments présents dans le sang ont atteints la tumeur.


The new technique, known as implanted magnetic sensing, makes use of detection nanoparticles composed of iron oxide and coated with a sugar called dextran. Antibodies specific to the target molecules are attached to the surface of the particles. When the target molecules are present, they bind to the particles and cause them to clump together. That clumping can be detected by MRI (magnetic resonance imaging).



The nanoparticles are trapped inside the silicone device, which is sealed off by a porous membrane. The membrane allows molecules smaller than 30 nm to get in, but the detection particles are too big to get out.

The device can be engineered to test for many things at the same time, leading Kim to offer a turkey-based analogy.

"When you're cooking a turkey, you can take the temperature with a thermometer," she said. "But with something like this, instead of just taking the temperature, you can find out about the moisture, the saltiness, and whether there's enough rosemary."

In addition to monitoring the presence of chemotherapy drugs, the device could also be used to check whether a tumor is growing or shrinking, or whether it has spread to other locations, by sensing the amount and location of tumor markers.

The next step for the research group is to start more extensive preclinical testing. They will be looking for a hormone, human chorionic gonadotropin (HCG), that can be considered a marker for cancer because it is produced by tumors but not normally found in healthy individuals (unless they are pregnant).

The researchers are now preparing a paper on the work and have presented their findings at recent meetings of the European Cancer Society and the American Institute of Chemical Engineers.

Other MIT researchers involved in the project are Karen Daniel, a graduate student in chemical engineering, Christophoros Vassiliou, a graduate student in electrical engineering and computer science, and Noel Elman, a postdoctoral associate in the Materials Processing Center. Lee Josephson, an associate professor at the Center for Molecular Imaging Research at Massachusetts General Hospital, is also contributing to the project.

This work is funded by the National Cancer Institute through the MIT-Harvard Center of Cancer Nanotechnology Excellence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un implant pour suivre la progression d'une chimio.   Aujourd'hui à 15:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Un implant pour suivre la progression d'une chimio.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un implant pour suivre la progression d'une chimio.
» Sainte Jeanne Delanoue et commentaire du jour "Tout quitter pour suivre le Christ"
» Témoignages disponibilité pour suivre son conjoint
» Démission pour suivre son conjoint
» 11 Juillet l'évangile me dit " pour celui qui quitte tout pour suivre Jésus a en héritage la vie éternelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: