AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des choses surprenantes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Des choses surprenantes.   Mar 26 Juil 2016 - 12:17

L'Institut du cancer de Sao Paulo a commencé lundi à tester sur des humains une pilule controversée contre le cancer, un premier pas pour prouver l'efficacité d'une substance déjà utilisée par des patients, bien que non autorisée.

La dénommée « pilule du cancer », composée de la substance phosphoéthanolamine synthétique qui, théoriquement, est en mesure d'aider le système immunitaire à identifier les cellules tumorales et peut les éliminer, sera testée en phase initiale sur dix patients de cet institut qui ne reçoivent pas d'autres traitements, a indiqué le secrétariat de la Santé de l'État régional de Sao Paulo.

Si le médicament ne présente pas d'effets secondaires graves, l'étude sera élargie progressivement à un millier de personnes.

Les premiers tests sur des rongeurs, à la demande du ministère des Sciences et Technologie, n'ont toutefois pas été très prometteurs.

La « pilule du cancer » a été créée par Gilberto Orivaldo Chierice, chimiste et professeur de l'Université Sao Paulo, qui a développé dans les années 90 une méthode pour synthétiser la phosphoéthanolamine efficace pour empêcher le développement du cancer.

Aujourd'hui à la retraite, M. Chierice a effectué des tests sur des animaux et a mis la pilule à la disposition des patients d'un hôpital de la province de l'État de Sao Paulo qui l'ont prise sous sa responsabilité.

L'initiative a connu un « effet boule de neige » et selon les mots du chercheur lui-même dans une interview au site G1 de Globo, l'institut de chimie de l'Université a produit plus de 50 000 capsules par mois sans aucun règlement, répondant à la demande des patients qui avaient entendu parler de son pouvoir de réduire les tumeurs.

En 2014, le laboratoire a cessé de produire la pilule alors qu'une partie de la communauté scientifique alertait sur les risques du médicament, qui n'avait pas été soumis à tous les tests nécessaires.

L'Agence nationale de santé (Anvisa) et la Société brésilienne d'oncologie se sont opposées à sa distribution, mais de nombreux patients ont eu recours à la justice pour obtenir le médicament.

Face à la pression populaire, la présidente Dilma Rousseff a promulgué en avril, quelques semaines avant d'être écartée du pouvoir par le Sénat, une loi qui autorisait l'utilisation de la substance, sa fabrication et distribution.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Des choses surprenantes.   Dim 17 Juil 2016 - 14:02



Folates can stimulate stem cell proliferation independently of their role as vitamins, according to a collaborative study from the University of Georgia and Tufts University, which used an in vitro culture and animal model system in their findings.

Folates, whether supplemental B vitamins or natural folates found in food, are essential for the proper functioning of all cells in the body and are critical to prevent birth defects.

The study, published July 11 in Developmental Cell, shows for the first time that an adult stem cell population is controlled by an external factor arising from outside the animal--bacterial folate. In this case, that animal was a small roundworm model organism known as Caenorhabditis elegans.

"Our study shows that germ stem cells in Caenorhabditis elegans are stimulated to divide by a specific folate that comes from their bacterial diet," said the study's co-senior author Edward Kipreos, a professor in UGA's Franklin College of Arts and Sciences. "Folates are essential B-group vitamins. However, we show that the ability of a specific folate to stimulate germ cells is independent of its role as a vitamin, implying that it acts directly as a signaling molecule."

Naturally occurring folates exist in many chemical forms; folates are found in food, as well as in metabolically active forms in the human body. Folic acid is the major synthetic form found in fortified foods and vitamin supplements.

"Since its discovery in 1945, folate has been the subject of many studies that resulted in more than 50,000 publications. The finding in this study is the first of its kind because it presents evidence that folate is involved in roles other than those that were known before," said the study's co-senior author Jacob Selhub, director of the Vitamin Metabolism Laboratory at Tufts University.

"Grains in the U.S. and a few other countries are currently supplemented with folates," Kipreos said. "Folate supplementation has been an important contributor in reducing the number of neural tube birth defects. However, a vitamin-independent role of folates may provide a secondary pathway, the nature and biological impact of which for humans are yet to be determined."

The study describes how a specific folate receptor, FOLR-1, in C. elegans is required for the stimulation of germ stem cell growth.

The research team observed a process in C. elegans in which the action of FOLR-1 is required to promote germ cell tumors that may be similar to the way folate receptors promote the progression of certain cancers in humans. With a few exceptions, folate receptors are not essential for the transport of folates into cells for use as vitamins, but may act to stimulate cell division.

As a part of the published findings, the researchers created the first system that allows C. elegans germ cells to be cultured in vitro.

"This technique provides an important new tool for the study of this major genetic model organism," Kipreos said.


---

Les folates peuvent stimuler la prolifération des cellules souches indépendamment de leur rôle en tant que vitamines, selon une étude de collaboration de l'Université de la Géorgie et de l'Université Tufts, qui a utilisé une culture in vitro et de l'animal comme système modèle dans leurs conclusions.

Les folates, que ce soit comme compléments vitaminique B ou folates naturels trouvés dans les aliments, sont essentiels pour le bon fonctionnement de toutes les cellules du corps et sont essentiels pour prévenir les malformations congénitales.

L'étude, publiée le 11 Juillet dans Developmental Cell, montre pour la première fois qu'une population de cellules souches adultes est contrôlée par un facteur externe provenant de l'extérieur de l'animal - la folate bactérienne. Dans ce cas, cet animal était un petit organisme modèle ascaris connu sous le nom Caenorhabditis elegans.

«Notre étude montre que les cellules souches germinales dans le Caenorhabditis elegans sont stimulés à se diviser par un folate spécifique qui vient d'une bactérie de leur régime alimentaire," a déclaré le co-principal auteur de l'étude Edward Kipreos, professeur au Franklin College UGA des Arts et des Sciences. "Les folates sont des vitamines du groupe B essentielles. Cependant, on montre que la capacité spécifique de l'acide folique pour stimuler les cellules germinales est indépendante de son rôle en tant que vitamines, ce qui implique qu'il agit directement comme une molécule de signalisation."

D'origine naturelle, les folates existent dans de nombreuses formes chimiques; les folates se trouvent dans les aliments, ainsi que dans les formes métaboliquement actives dans le corps humain. L'acide folique est la forme synthétique majeur trouvée dans les aliments enrichis et les suppléments vitaminiques.

"Depuis sa découverte en 1945, le folate a fait l'objet de nombreuses études qui ont abouti à plus de 50.000 publications. La conclusion de cette étude est la première de son genre, car il présente des preuves que le folate est impliqué dans d'autres rôles que ceux qui étaient connus avant, "a déclaré le co-principal auteur de l'étude Jacob Selhub, directeur du métabolisme Laboratoire vitamine à l'Université Tufts.

"Les grains dans le États-Unis et quelques autres pays sont actuellement complétées par des folates», a déclaré Kipreos. "La supplémentation en acide folique a été un facteur important dans la réduction du nombre de malformations congénitales. Cependant, un rôle de la vitamine-indépendante de folates peut fournir une voie secondaire, de laquelle la nature et l'impact biologique pour les humains restent encore à déterminer."

L'étude a décrit la manière dont un récepteur de folate spécifique FOLR-1, chez C. elegans est nécessaire pour la stimulation de la croissance des cellules souches.

L'équipe de recherche a observé un processus de C. elegans dans lequel l'action de FOLR-1 est nécessaire pour promouvoir les tumeurs des cellules souches qui peuvent être similaire à la façon dont les récepteurs folate favorisent la progression de certains cancers chez l'homme. A quelques exceptions près, les récepteurs folate ne sont pas essentiels pour le transport des folates dans les cellules pour une utilisation en tant que vitamines, mais peuvent agir pour stimuler la division cellulaire.

Comme une partie des résultats publiés, les chercheurs ont créé le premier système qui permet aux cellules souches de C. elegans d'être cultivées in vitro.

"Cette technique fournit un nouvel outil important pour l'étude de ce grand organisme modèle génétique», a déclaré Kipreos.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Des choses surprenantes.   Mer 25 Mar 2015 - 12:57

DENVER, Colorado - L'ingrédient principal d'un édulcorant artificiel pourrait être utilisé pour développer un médicament contre le cancer, selon une nouvelle recherche dévoilée lundi aux États-Unis.

Les conclusions de l'étude de l'Université de la Floride indiquent que la saccharine, que l'on trouve dans «Sweet ‘N Low» et d'autres substituts de sucre, désactive une protéine présente dans certains cancers très agressifs de la poitrine, des , des , du et du .

Les scientifiques affirment que bloquer la protéine anhydrase carbonique IX ralentirait la croissance des cellules cancéreuses et rendrait le cancer moins résistant à la chimiothérapie ou à la radiothérapie.

«Je suis toujours stupéfait de constater comment une simple molécule comme la saccharine, quelque chose que les gens mettent dans leur café tous les jours, pourrait avoir des propriétés méconnues, incluant un composé qui ciblerait les cancers agressifs», a indiqué par voie de communiqué Robert McKenna, de l'Université de la Floride.

Ironiquement, les édulcorants artificiels ont été considérés comme de possibles produits cancérigènes.

Les chercheurs mènent des tests sur les effets de la saccharine sur des cellules cancéreuses de la poitrine et du foie. S'ils s'avèrent concluants, des tests sur des animaux seront menés.

Les résultats de l'étude ont été présentés lundi lors d'une réunion de l'American Chemical Society à Denver


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Des choses surprenantes.   Ven 16 Fév 2007 - 13:02

Les scientifiques ont découvert une gène qui pourrait être l'interrupteur principal du cancer.



Le gène CHD5 a une fonction importante, il prévient le cancer de se développer. Mais quand il manque à son travail, les cellules commencent à avoir un comportement erratique et les tumeurs se forment.


Un professeur de génétique dit que ce gène, localisé sur le chromosome 1, dirige l'activité de plusieurs autres gènes impliqué dans la suppression de tumeurs. Conséquemment lorsqu'il ne fonctionne pas, cela a de grandes répercusions.

Les cancers associés avec son malfonctionnement sont le cancer du de l' de la du et du



Beaucoup de gens ont cherché ce gène pendant des décennies. Et maintenant qu'il est localisé, il influencer la recherche sur le cancer pour les années à venir. Cette découverte fournira de nouvelles idées pour des cibles qui feraient l'objet de nouveaux médicaments et des traitements plus agressifs contre le cancer


Dernière édition par Denis le Mar 26 Juil 2016 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des choses surprenantes.   Aujourd'hui à 15:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Des choses surprenantes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des choses surprenantes.
» Saint Jacques le Majeur Apôtre et commentaire du jour "Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos..."
» Il fait des grandes choses que nous ne comprenons pas
» Les choses permises pendant le Hajj
» (Remy Chauvin) Introduction à certaines choses que je ne m'explique pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: