AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le pertuzumab

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le pertuzumab   Mar 17 Jan 2012 - 12:36

Le pertuzumab a été utilisé contre la forme du cancer du en lien avec le gène tumoral HER2. Ce type de cancer, qui représente environ 15 % des cas, est une forme agressive de cancer qui frappe particulièrement des femmes plus jeunes.


Citation :
Pour les femmes atteintes d'un cancer du sein métastatique, le temps gagné est quelque chose de très précieux. «Si vous rencontriez de mes patientes à Place Laurier (dans la ville de Québec) , vous ne sauriez pas qu'elles sont métastatiques. Elles ont malgré tout une bonne qualité de vie. C'est à ça que servent tous nos efforts.»


La Dre Louise Provencher rêve du jour où ces nouvelles molécules qui n'ont pas encore été homologuées par les autorités gouvernementales, le pertuzumab et l'everolimus, puissent retarder l'apparition de métastases.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le pertuzumab   Ven 5 Aoû 2011 - 15:04

Roche prévoit demande d'homologation pour Pertuzumab (cancer du sein HER2)-(dév)

nouveau: paragraphes 4 et 5 (commentaire d'analystes et cours de l'action)


Bâle (awp) - Roche a atteint ses objectifs d'étude de phase III (CLEOPATRA) avec le médicament Pertuzumab lors de traitement du cancer du HER2. Les résultats de l'étude doivent être présentés cette année encore aux autorités de la santé au niveau mondial, a indiqué Roche vendredi dans un communiqué. Pertuzumab doit être utilisé en combinaison avec Herceptin et Docetaxel.


Les participantes à l'étude ont reçu, soit une combinaison des médicaments Pertuzumab et Herceptin (Trastuzumab) et une chimiothérapie avec Docetaxel, ou seulement Herceptin et Docetaxel. Chez les patientes traitées au Pertuzumab, le délai de survie sans progression de la maladie s'est avéré plus long que chez les patientes auxquelles Pertuzumab n'a pas été administré.


Les effets néfastes qui se sont manifestés sont ceux qui ont été observés dans des études précédentes avec Pertuzumab et Herceptin, précise le groupe pharmaceutique.


Les analystes considèrent la nouvelle positive. Pertuzumab génère une plus-value pour les affaires effectuées dans le traitement du cancer du sein, car cela augmente l'efficacité des thérapies complémentaires au médicament Herceptin, indique Vontobel. Les analystes prévoient un chiffre d'affaires à un niveau supérieur à 1,5 mrd CHF et envisagent une probabilité de succès de 40%. On s'attend à ce que les détails soient présentés le 11 décembre 2011 lors du congrès qui se tiendra à San Antonio (Breast Cancer Symposium)


(AWP / 15.07.2011 10h00)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le pertuzumab   Ven 10 Déc 2010 - 13:33

(Dec. 10, 2010) — The combination of pertuzumab and trastuzumab had superior antitumor activity in women with early HER2-positive breast cancer, according to Phase II study results of the NeoSphere neoadjuvant trial.

La combinaison pertuzumab et trastuzumab (herceptin) a une activité supérieur contre les tumeurs chez les femmes avec le cancer du testant positif au HER2 selon une étude de phase II
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le pertuzumab   Dim 30 Sep 2007 - 14:18

New clinical data showed an experimental drug called pertuzumab prolonged the survival time for women with recurrent ovarian cancer, a University of Alabama at Birmingham doctor said recently.
The data was presented Sept. 24 during a scientific session of the 14th European Cancer Conference held in Barcelona, Spain. The session’s main speaker was Sharmila Makhija, M.D., an associate professor in UAB’s Division of Gynecologic Oncology.

Des données cliniques ont montré qu'un médicament expérimental appelé pertuzumab a prolongéla survie des femmes avec un cancer récurrent de l' .

Makhija said Phase II clinical trial data showed that pertuzumab added weeks to the lives of Stage 3 ovarian cancer patients whose disease had returned after treatment with existing chemotherapy regimens.

Makhija a dit que les données de la phase II ont montré que le pertuzumab a ajouté des semaines à la vie de patientes avec le cancer ovarien phase III qui n'avaient plus de traitements pour leur maladie.

In the study, pertuzumab was administered in combination with a standard chemotherapy agent sometime after the initial treatments had been given, and after the re-emergence of cancer. Makhija said the new combination added weeks to the standard survival period for recurrent patients, and the drug combo was well-tolerated by the body and caused minimal side effects.

Dans l'étude, le pertuzumab a été admionistré en combianison avec une chimio standard et quelque fois après que le traitement initial eut été donné et après la réjurgence du cancer. Makhija a dit que les nouvelles combinaisons de traitements ont ajouté des semaines de survie sans récurrence de la maladie. La combianison de médicaments a été bien toléré et a suscité peu d'effets secondaires.

“We wanted to know if pertuzumab would improve the effects of the chemotherapy with cancer recurrence, and if it would improve their lives. It did,” Makhija said. “Now we want to see if it impacts overall survival.”

Once ovarian cancer becomes resistant to multiple types of chemotherapy, fewer treatment options exist and the focus becomes lengthening patients’ survival periods.

The pertuzumab trial included 130 women enrolled by UAB, Dana-Farber Cancer Institute and Dana-Farber/Brigham and Women's Cancer Center in Boston, University of Kentucky Chandler Medical Center’s Markey Cancer Center in Lexington, Women and Infants’ Hospital of Rhode Island in Providence, Sharp Rees-Stealy Medical Group in San Diego, University of Oklahoma Health Sciences Center in Oklahoma City. Study costs were paid by Genentech Inc. in South San Francisco, Calif.

Makhija presented the same results earlier this year at the 2007 American Society of Clinical Oncology meeting in Chicago.

Makhija said the Phase 2 study is now closed, and researchers are in the planning stages for a larger Phase 3 study of pertuzumab set to include hundreds of U.S. women.

Pertuzumab is approved only for experimental uses. It falls within a class of anticancer agents called monoclonal antibodies. Such drugs target key signaling pathways within cells that can stop or slow tumor growth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le pertuzumab   Mar 27 Fév 2007 - 13:26

J'ai été cherché l'article original en anglais. Il ne semble pas particulièrement encourageant ou ils ont omis de mettre des points de comparaison pour que quelqu'un qui n'est pas initié à ses traitements puissent si reconnaitre. Je garde l'espoir que les 23 semaines de stabilité de maladie correspondent à quelque chose de nouveau et "d'encourageant" pour une population en fin de vie. Peut-être que l'espérance réside dans le fait que s'il est donné avant le médicament va prolonger de beaucoup la vie comme il était dit dans l'autre article.


Citation :
Efficacy and Safety of Single-Agent Pertuzumab (rhuMAb 2C4), a Human Epidermal Growth Factor Receptor Dimerization Inhibitor, in Castration-Resistant Prostate Cancer After Progression From Taxane-Based Therapy
David B. Agus, Christopher J. Sweeney, Michael J. Morris, David S. Mendelson, Douglas G. McNeel, Frederick R. Ahmann, Jin Wang, Mika K. Derynck, Kimmie Ng, Benjamin Lyons, David E. Allison, Michael W. Kattan, Howard I. Scher

From the Cedars-Sinai Prostate Cancer Center, Los Angeles; Genentech Inc, South San Francisco, CA; Indiana University Medical Center, Indianapolis, IN; Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, NY; Premiere Oncology of Arizona, Scottsdale; Arizona Cancer Center, Tucson, AZ; University of Wisconsin, Madison, WI; and the Cleveland Clinic Foundation, Cleveland, OH

Address reprint requests to David B. Agus, MD, Cedars-Sinai Prostate Cancer Center, 8631 West Third St, Suite 215E, Los Angeles, CA 90048; e-mail: David.Agus@cshs.org

PURPOSE: Pertuzumab represents a new class of targeted anticancer agents, human epidermal growth factor receptor (HER) dimerization inhibitors. The aim of this single-arm phase II clinical study was to assess the efficacy and safety of single-agent pertuzumab in castration-resistant prostate cancer (CRPC) patients who had experienced progression after prior chemotherapy.

PATIENTS AND METHODS: Patients received pertuzumab every 3 weeks. All castration-resistant patients had experienced progression after at least one taxane-based regimen. Patients received a loading dose of 840 mg pertuzumab (cycle 1) followed by 420 mg for subsequent cycles. The primary end point was overall response and safety. A separate retrospective analysis of actual survival time versus predicted survival time for a patient population with comparable prognostic features was performed.

RESULTS: Patients were enrolled (N = 42) and treated (n = 41). No patients had complete or partial response (as defined by Response Evaluation Criteria in Solid Tumors Group or 50% decline in prostate-specific antigen). Of 30 efficacy-assessable patients, five had stable disease (SD) for at least 23 weeks; one of five had SD for 36 weeks. Pertuzumab was well tolerated; diarrhea was the most common adverse effect (61.0%, grades 1 to 3). Retrospective analysis of survival using a validated nomogram suggested that survival was prolonged with pertuzumab treatment, compared with historic controls with similar baseline prognostic features.

CONCLUSION: Pertuzumab was well tolerated and resulted in no objective responses, but several patients had SD more than 23 weeks from a heavily pretreated population. Retrospective analysis suggested prolonged median survival time with pertuzumab compared with historical controls. Thus, inhibition of HER dimerization may have clinical utility in CRPC patients.

Supported by Genentech Inc, South San Francisco, CA.

Presented in part at the 41st Annual Meeting of the American Society of Clinical Oncology, May 13-17, 2005, Orlando, FL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le pertuzumab   Lun 19 Fév 2007 - 17:21

Les oncologistes américains disent qu'une nouvelle classe de médicaments contre le cancer est prometteuse parce qu'Elle prolonge la vie des patients avec un cancer récurrent de la .

La recherche par les scientifiques à Los Angeles a mis à jour une molécule appelé le pertuzumab qui bloque le facteur epidermique de croissance en se liant aux récepteurs HER2 interrompant ainsi le chemin moléculaire clé qui conduit le cancer à croître.




En rallentissant le cancer d'une façon significative les patients vont faire l'expérience d'une bonne qualité de vie pour une plus longue période.


"Ultimemement, nous espérons que des médicaments comme le pertuzumab atteidront la même efficacité que les médicament spour le sida" ajoute Agus " Ce serait un grand changement à comparer avec la situation actuelle, c'est une voie de recherche prometteuse."

L'étude est dans le Journal of Clinical Oncology.
Spoiler:
 


Dernière édition par Denis le Ven 10 Déc 2010 - 13:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pertuzumab   Aujourd'hui à 18:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pertuzumab
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pertuzumab
» T-DM1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: