AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TG4010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mar 29 Sep 2015 - 10:49

Mise à jour, l'article date de juin 2015


01/06/2015 | 09:10
Transgene annonce la présentation, lors du congrès annuel de l'association américaine d'oncologie clinique (ASCO) à Chicago, de nouvelles données de la phase 2b de l'étude TIME de TG4010, produit d'immunothérapie ciblée contre MUC1, en cancer du 'non à petites cellules'.

'Ces données plus matures confirment la solidité des améliorations de la survie sans progression (PFS) et de la survie globale (OS) antérieurement communiquées, en particulier chez des patients ayant des tumeurs non squameuses', affirme la société biopharmaceutique.

En outre, une amélioration des taux de réponse et un allongement de la durée médiane de réponse ont été montrés chez les patients traités avec TG4010 plus la chimiothérapie par comparaison avec ceux du bras contrôle.

Transgene ajoute qu'une forte activité a été observée avec TG4010, grâce à une analyse rétrospective de l'expression de PD-L1 dans les tissus tumoraux des patients de l'étude présentant un niveau faible (inférieur à 5%) de cellules tumorales exprimant PD-L1, soit environ 70% des patients de l'étude TIME.

'PD-L1 (pour programmed death-ligand 1) est une protéine dont on pense qu'elle joue un rôle majeur dans l'extinction du système immunitaire et constitue une cible importante pour le traitement du cancer', précise-t-il.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Lun 2 Juin 2014 - 22:31

28/05/14 à 08:57 -
Dans un communiqué, la société précise des données cliniques de l'étude TIME (Phase IIb, TG 4010, cancer du ) qui semblent indiquer que l'objectif primaire de l'étude est atteint (survie sans progression) pour un sous groupe de patients.

Le management confirme des éléments déjà évoqués en janvier, à savoir une action significative de TG 4010 pour les patients ayant un niveau normal de TrPAL, un biomarqueur. Les données pour les patients ayant un niveau élevé de TrPAL ne sont pas encore disponibles. Il est donc possible de conclure que TrPAL est un biomarqueur clé pour déterminer les patients "répondeurs" des "non répondeurs" au traitement TG 4010. Par ailleurs, la société indique que le TG 4010 semble plus efficace sur les cancers dits "non squameux" avec une différence de survie sans progression statistiquement et cliniquement significative. Ces résultats sont encourageants et démontrent une action thérapeutique potentiellement significative pour les patients qui répondent à ces critères (TrPAL et cancer non squameux). Avec des données statistiquement significatives un partenariat nous semble envisageable. La question du design de la Phase III nous semble importante à ce stade, il nous semblerait opportun de modifier le design de cette partie de l'étude pour répondre aux caractéristiques des patients répondeurs/non répondeurs afin d'améliorer les chances d'atteindre les objectifs primaires de cette étude, critère clé d'obtention d'une AMM.

Nous jugeons ces données encourageantes et de nature à faciliter des discussions en vue d'un nouveau partenariat autour du TG 4010 en vue du financement de la Phase III dont le coût est estimé à 60M€.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 9 Jan 2014 - 17:19

Transgene débute l’année 2014 de la meilleure manière qu’il soit. La société de biotechnologies annonce des résultats encourageants de l’étude de phase 2b du TG4010, un traitement contre le cancer du . Transgene envisage maintenant l'initiation de la phase 3 de l'étude.

Transgene est à la fête en Bourse. L’action de cette société de biotechnologies a gagné jusqu’à 17 % en milieu de matinée, pour se hisser à 11 euros pile-poil, son niveau le plus élevé depuis avril 2012. Le tout dans un volume de transactions particulièrement étoffé : 450.000 titres ont été traités depuis l’ouverture…

Ce qui suscite l’engouement du marché : la présentation des résultats préliminaires de phase 2b du TG4010, un vaccin thérapeutique (non préventif) contre le cancer du poumon « non à petites cellules » au stade métastatique, et surtout l’annonce d’une possible phase 3. « Chez 75 % des patients présentant les valeurs de TrPAL [le biomarqueur TrPAL mesure, avant traitement, le niveau sanguin des lymphocytes triple-positifs, ndlr] les plus basses et ayant reçu la combinaison TG4010 - chimiothérapie, il y a une amélioration significative sur le plan médical de la survie sans progression » de la maladie, indique la biotech, détenue à 55 % par la famille Mérieux. Le risque d’aggravation de la tumeur ou de décès est réduit de plus de 25 %. Mieux encore, il semblerait qu’une nouvelle stratification des patients pourrait être effectuée. Les analyses des différents sous-groupes montrent en effet que l’amélioration de la survie sans progression est plus marquée chez les personnes souffrant d’un cancer du poumon non squameux et n’ayant pas reçu de bevacizumab (Avastin) du laboratoire Roche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Dim 13 Nov 2011 - 12:53

STRASBOURG, France – Des chercheurs français auraient découvert un vaccin qui ciblerait les cellules cancéreuses et permettrait de traiter le cancer du .

Pour développer le vaccin, l’équipe de chercheurs est partie du constat qu’en présence d’un tel cancer, on retrouve une grande quantité d’une protéine mutée nommée MUC1.

Ils ont eu l’idée de stimuler le système immunitaire afin que celui-ci s’attaque spécifiquement à cette protéine, entraînant la destruction des cellules cancéreuses.

Ce vaccin thérapeutique, appelé TG4010, a été testé dans le cadre d’une étude clinique sur 148 patients atteints d’un cancer du poumon à un stade avancé.

La chercheuse Élisabeth Quoix, des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, a constaté qu’au bout de six mois, chez 43% des patients ayant été vaccinés, la maladie n’avait pas progressé, comparativement à seulement 35% chez ceux qui n’avaient pas reçu le vaccin.

L’étude clinique a aussi permis de démontrer que la réponse au traitement était meilleure chez les patients sous chimiothérapie et ayant reçu le vaccin. Toutefois, les effets secondaires sérieux étaient aussi plus importants et plus fréquents chez eux.

D’autres recherches devront être menées pour améliorer l’efficacité du vaccin et diminuer ses effets secondaires.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Lancet Oncology.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Lun 24 Oct 2011 - 14:18

: un vaccin thérapeutique, porteur d’espoir

Dans la lutte contre le cancer, la recherche continue d’avancer afin d’améliorer le pronostic vital trop souvent sombre. Alors que la chimiothérapie reste le traitement standard du cancer pulmonaire avancé, malgré une rémission souvent incertaine, des chercheurs ont mis au point un vaccin qui stimule le système immunitaire et permet de détruire une partie des cellules cancéreuses. Les premiers résultats encourageants d’une étude clinique de phase II, pilotée par la France, viennent d’être publiés sur le site internet du Lancet Oncolology.


La société transgène qui a mis au point le vaccin est partie du constat selon lequel le cancer pulmonaire, à l’instar d’autres cancers, produit en grande quantité une protéine altérée appelée MUC1. En stimulant le système immunitaire pour qu’il attaque spécifiquement cette molécule, il est possible d’entraîner la destruction des cellules cancéreuses. Suite à différents travaux, les chercheurs ont mis au point un vaccin thérapeutique, le TG4010, qui contient un poxvirus dont un des gènes code pour l’antigène de la protéine MUC1 et qui est couplé avec de l’Interleukine 2.

Une fois les tests d’innocuité effectués, Elisabeth Quoix, des hôpitaux universitaires de Strasbourg, en collaboration avec des chercheurs français et internationaux, a mené une étude clinique multicentrique sur 148 patients atteints d’un cancer pulmonaire avancé. L’objectif de ces travaux était de montrer que le vaccin freinait l’évolution de la maladie, avec une survie sans aggravation à 6 mois.

Les premiers résultats publiés en ligne sur le site du Lancet Oncology montrent qu’à six mois, chez 43% des patients ayant reçu le vaccin, la maladie n'a pas progressé, au contraire des 35 % dans le groupe témoin. D’autre part, les chercheurs ont constaté que la réponse au traitement était meilleure chez les patients sous chimiothérapie et ayant reçu le vaccin. Par contre, les effets secondaires sérieux sont plus importants chez les patients ayant reçu la combinaison thérapeutique.

Si les gains, en terme de réponse tumorale et de survie, sont intéressants, d’autres études doivent être menées afin d’améliorer la technique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 26 Mai 2011 - 17:08


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 26 Mai 2011 - 13:55

TG4010 aux portes d'une importante étude clinique : le recrutement des patients de la phase IIb/III dans le cancer du non à petites cellules devrait commencer vers décembre 2011. Les premiers dossiers réglementaires pour cet essai clinique ont été déposés auprès des autorités de santé et les activités cliniques ont démarré avec les CROs (Clinical Research Organizations, sociétés spécialisées dans la logistique des essais cliniques). Les résultats de la partie phase IIb de l'essai, qui porte sur environ 200 patients, sont attendus entre la fin de 2012 et la première partie de 2013. Novartis détient une option sur licence pour ce produit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 6 Jan 2011 - 2:05



05/01/11 08:00 Transgene signe un accord avec Beckman Coulter pour le développement d’un test de diagnostic associé à TG4010

Cet accord parachève la stratégie « biomarqueurs » de Transgene à l'appui du développement clinique en phase IIb/III de TG4010

Transgene signe un accord avec Beckman Coulter pour le développement d'un test de diagnostic associé à TG4010

Regulatory News:

Parc d'Innovation - Transgene (Paris:TNG) (NYSE-Euronext Paris: TNG) annonce aujourd'hui la signature d'un accord avec la société Beckman Coulter, Inc. (NYSE : BEC) portant sur le développement par cette dernière pour le compte de Transgene, d'un test, aussi appelé diagnostic compagnon, mesurant le niveau de cellules NK (pour Natural Killer) activées et destiné à sélectionner les patients à traiter avec TG4010.

Le diagnostic compagnon, ou « Test NK », mesurera les cellules NK activées triplement positives (lymphocytes CD16+, CD56+, CD69+/CD45+). Il s'ajoutera au test développé par Ventana Medical Systeme, Inc. qui permet d'identifier les patients dont le cancer du poumon exprime l'antigène MUC1 (le « Test MUC1 »).

TG4010, un candidat-produit d'immunothérapie, est sur le point d'entrer en phase IIb/III (phase pivot) d'études cliniques, pour le traitement du cancer du poumon « non à petites cellules » (« NSCLC », pour non small cell lung cancer). Les données cliniques obtenues précédemment par Transgene dans cette indication ont montré que TG4010 était bien toléré et augmentait la durée de survie dans un sous-groupe de patients présentant un niveau normal de cellules aNK dans le sang avant traitement.

Les tests NK et MUC1 seront utilisés dans l'étude de phase IIb/III deTG4010 dans le cancer NSCLC. Si les résultats de cet essai sont positifs et si les autorisations réglementaires sont obtenues pour TG4010 ainsi que pour ces tests, ils pourraient alors être utilisés par les praticiens pour identifier les patients qui pourront être traités avec TG4010 après sa mise sur le marché.

« L'accord avec Beckman Coulter, un leader mondial dans le domaine des tests biomédicaux, parachève notre stratégie de diagnostics compagnons pour TG4010 » a indiqué Philippe Archinard, Président-Directeur général de Transgene. Il a ajouté : « Il s'agit pour nous d'une réalisation significative dans le développement des biomarqueurs associés à notre produit. »

Les interactions de Transgene avec le Center for Devices and Radiological Health (« CDRH ») et avec le Center for Biologics Evaluation and Research (« CBER »), département de la Food and Drug Administration qui, aux Etats-Unis, régulent respectivement les autorisations de mise sur le marché d'outils de diagnostic (CDRH) et de produits biologiques (CBER), progressent. Le recrutement des patients dans l'étude clinique de phase IIb/III de TG4010 dans le cancer NSCLC devrait commencer mi-2011.

Transgene a accordé à Novartis une option sur les droits exclusifs mondiaux pour le développement et la commercialisation de TG4010. Aux termes de cet accord, dans le cas où l'option est levée et le produit commercialisé, Transgene conservera des droits de co-promotion dans certains pays ainsi que certains droits sur la fabrication du produit.

A propos de TG4010 :

TG4010 (MVA-MUC1-IL2) utilise le vecteur Modified Vaccinia Ankara (MVA), issu du virus de la vaccine, associant plusieurs caractéristiques pour une vaccination systémique optimisée :

MVA est une souche très fortement atténuée, testée à grande échelle chez l'homme en tant que vaccin antivariolique et connue pour induire une forte réponse immunitaire innée et adaptative contre des antigènes.
MUC1 est un antigène important associé à de nombreuses tumeurs cancéreuses et constitue par conséquent une cible très intéressante pour l'immunothérapie ciblée.

TG4010 exprime la totalité de la séquence de MUC1 et peut donc déclencher une réponse immunitaire contre l'ensemble des épitopes de MUC1.

La séquence codant pour la cytokine Interleukine 2 (IL2) est ajoutée pour stimuler la réponse spécifique des lymphocytes T.
TG4010 est actuellement en développement pour le traitement du cancer du poumon NSCLC avancé, en combinaison avec la thérapie de première ligne. L'étude pivot de phase IIb/III globale et contrôlée de TG4010 devrait commencer mi-2011. Transgene a accordé à Novartis une option pour le développement et la commercialisation exclusifs de TG4010.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mer 17 Nov 2010 - 15:34

Transgène : un beau pari

Créé en 1979 et contrôlé à 55 % par la famille Mérieux, Transgène s’est spécialisé dans les produits d’immunothérapie (vaccins thérapeutiques recombinants) pour les cancers et les maladies infectieuses. Cette nouvelle classe thérapeutique a vu cette année un premier traitement du cancer de la prostate arriver sur le marché avec grand succès (Provenge de Dendreon), ce qui réduit fortement le risque d’échec pour Transgène, qui dispose de 5 produits en portefeuille. La société a noué, en 2007, un accord de collaboration avec Roche pour le TG4001 (cancer du col de l’utérus) et, en 2009, avec Novartis pour le TG4010 (cancer du ) considéré comme un futur blockbuster (1 milliard d’euros de ventes estimées).

Transgène pourrait obtenir à court terme, pour ce médicament le plus prometteur, le Special Protocol Assessment (SPA) des autorités de santé américaines, une procédure destinée aux produits très innovants qui garantit, si les résultats de phase IIb/III publiés fin 2011 sont bons, son autorisation de mise sur le marché.



Dernière édition par Denis le Jeu 26 Mai 2011 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 11 Nov 2010 - 16:23

Parmi les principaux événements à venir, la FDA (Food and Drug Administration) devrait donner son accord au cours du dernier trimestre pour le démarrage de l’étude de phase IIb/III du produit TG4010. Le démarrage de cette étude est planifié pour le premier trimestre 2011 et les résultats intermédiaires sont attendus fin 2011 ou début 2012. « Notre société a désormais pleinement les moyens de mener à bien sa stratégie qui vise à mettre sur le marché un premier produit à l’horizon 2015 », a déclaré le PDG Philipe Archinard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mer 1 Sep 2010 - 12:26

PARIS, 1er septembre (Reuters) - Le titre Transgene (TRNG.PA: Cotation) est en forte hausse mercredi à la Bourse de Paris après un avis positif de l'Agence européenne des médicaments pour la phase finale des essais cliniques de son médicament d'immunothérapie dans le traitement du cancer du "non à petites cellules", le TG4010.

Ces essais cliniques, qui porteront sur 1.200 patients, supporteront la demande de mise sur le marché de ce médicament pour lequel Transgene a conclu un partenariat avec Novartis (NOVN.VX: Cotation)

"Ce n'est pas surprenant étant donné que la FDA avait déjà donné son feu vert pour ces essais, avant même le deal avec Novartis", commente Arnaud Guérin, analyste de la valeur chez Portzamparc.

"C'est une confirmation que le développement du médicament se déroule bien et cela relance l'intérêt pour la société. Le titre avait été affaibli par l'augmentation de capital", ajoute-t-il.

Le traitement du cancer TG4010, un possible "blockbuster", représente plus de la moitié du prix de l'action Transgene.


Dernière édition par Denis le Jeu 26 Mai 2011 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 11 Mar 2010 - 10:51

10 mars 2010

Le groupe pharmaceutique suisse obtient une licence pour le développement et la vente d'un médicament pour lutter contre le cancer du . Transgene pourra recevoir jusqu'à 700 millions d'euros.

«Nous sommes convaincus que cet accord est la meilleure voie pour réduire les délais de mise sur le marché du produit». Philippe Archinard, le directeur général de Transgene, se réjouit, dans un communiqué publié ce mercredi, de la signature d'un accord avec Novartis. Transgene accorde au groupe pharmaceutique suisse une option de licence exclusive pour le développement et la commercialisation de son TG4010, un médicament dans le traitement de première intention du cancer du poumon.

Transgene recevra en contrepartie un montant non remboursable de 10 millions de dollars. Le laboratoire pourrait ensuite recevoir des paiements pouvant atteindre un total de 700 millions d'euros, «l'exercice de l'option par Novartis, du franchissement d'étapes de développement, d'autorisations réglementaires et de seuils de chiffre d'affaires mondial». La somme constituerait un tremplin pour le développement de Transgene qui, à titre comparatif, a enregistré un produit d'exploitation de 5,6 millions d'euros au premier semestre dont un chiffre d'affaires provenant des contrats de fabrication pour les tiers s'élevant à 2,6 millions d'euros.


Du potentiel

Transgene financera et conservera la maîtrise de la première partie (Phase IIb) de la prochaine étape du développement clinique du produit, dont le démarrage est prévu à la fin de l'année 2010. Les résultats de la partie IIb de l'étude sont attendus au premier trimestre 2012.

Pour Transgene, les enjeux de ce contrat sont importants. Le TG4010 est considéré comme un produit à très fort potentiel sur le marché pharmaceutique dans les années à venir. Le cancer du poumon «non à petites cellules», qui implique l'utilisation du TG4010, représente 80% des cancers du poumon, avec plus d'un million de nouveaux cas par an dans le monde et environ 450.000 décès par an en Europe et aux Etats-Unis. Dans une interview au magazine Capital en septembre dernier, le patron de Transgene explique que le TG4010 «constitue le meilleur vecteur de Transgene pour devenir une société pharmaceutique integrée» avec un potentiel «de 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires».

La nouvelle est très mal accueillie en Bourse: le titre perd 6,59% à 20,82 euros dans un marché en progression de 0,17%.


Dernière édition par Denis le Jeu 26 Mai 2011 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 21 Jan 2010 - 16:52

Transgene s'est particulièrement distingué mercredi dans un marché nettement baissier en grimpant de 6,7% à 21,55 euros, un niveau de cours que la société de biotechnologie n'avait plus connu depuis début février... 2001 !

(...)

Les études menées jusqu'à présent ont en effet démontré que le TG4010 était plus efficace que le traitement vedette anti-cancéreux Avastin de Roche, de quoi anticiper un potentiel de vente supérieur au milliard de dollars pour la seule indication du cancer du poumon. Or, Transgène a bien l'intention de développer son produit pour traiter d'autres types de cancer (, )...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 3 Déc 2009 - 16:55



Belle performance de Transgene ce mercredi à la Bourse de Paris. L'action du groupe de bio-pharmacie bondit de 8,7% à 18,99 euros. Le marché salue la décision favorable des autorités sanitaires américaines sur un des produits du groupe, le TG4010, un vaccin thérapeutique anti-cancer.
Le gendarme américain des médicaments et de l'agro-alimentaire, la Food and Drug Administration (FDA), a annoncé mardi soir avoir accordé le statut "fast track" à ce produit d'immunothérapie ciblée pour le traitement du cancer du poumon. Concrètement, la procédure pour une commercialisation du médicament aux Etats-Unis va être accélérée. La FDA met en général dix mois à décider d'une mise sur le marché mais ici le délai va être raccourci à six mois. Cette procédure de fast-track s'applique lorsqu'un médicament a démontré en essais cliniques des effets bénéfiques importants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Jeu 11 Juin 2009 - 0:03




Transgène : LE TG4010 CONTRE LE CANCER DU POUMON VA ENTRER EN PHASE III DE DÉVELOPPEMENT CLINIQUE

La Food and Drug Administration (FDA) a donné son feu vert au développement clinique en phase III du produit d’immunothérapie ciblée TG4010 dans le cancer du poumon « non à petite cellule ».

L’autorité sanitaire américaine a pris cette décision sur la base des résultats de l’étude clinique de phase IIb réalisée auprès de 148 patients, qui montrent une augmentation de la survie des malades traités par la combinaison TG4010/chimiothérapie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mer 25 Fév 2009 - 11:30

LONDRES (Dow Jones)--La société de biotechnologie Transgene SA (TNG.FR) est en négociations avec plusieurs laboratoires pharmaceutiques pour le développement de son produit phare, le vaccin expérimental contre le cancer du poumon TG4010, et devrait parvenir à un accord d'ici au milieu de l'année 2009, a déclaré mardi son directeur général Phlippe Archinard.

Les résultats à mi-parcours d'une phase de tests de ce vaccin, publiés la semaine dernière, ont été positifs, et ce dernier pourrait potentiellement traiter d'autres cancers tels que celui du poumon, de la ou du

Selon Transgene, ce vaccin pourrait générer jusqu'à 1 milliard à 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires par an pour le seul traitement du cancer du

Des réunions avec l'autorité sanitaire des Etats-Unis, la Food and Drug Administration, et avec l'Agence européenne du médicament sont prévues au second trimestre 2009, dans le cadre de la préparation d'un programme de phase III dans le traitement du cancer du poumon dit "non à petites cellules" métastatique.

Ces tests devraient coûter environ 70 millions d'euros, a précisé le dirigeant.
-Elena Berton, Dow Jones Newswires

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mer 18 Fév 2009 - 14:06

Transgene a dévoilé mardi soir de données positives supplémentaires pour son vaccin thérapeutique TG4010 pour le traitement, en combinaison avec une chimiothérapie de première ligne, du cancer avancé du « non à petites cellules ».

« Après 21 mois de suivi, ces données confirment une augmentation de 6 mois de la survie des patients présentant un taux normal de cellules NK activées (pour Natural Killer) à leur inclusion dans l'étude », explique la société de biotechnologie.

Ces résultats sont ainsi cohérents avec ceux présentés en septembre dernier à la treizième conférence annuelle de la Société Européenne d'Oncologie Médicale (ESMO) qui se tient à Stockholm, sur l'efficacité du traitement après 17 mois de suivi.

Fort de ces résultats statistiquement significatifs, Transgene fait savoir que « des réunions avec la Food and Drug Administration et l'Agence Européenne du Médicament sont prévues au second trimestre 2009, dans le cadre de la préparation d'un programme de phase III ».

Philippe Archinard, Directeur Général de Transgene se déclare pour sa part « heureux de la confirmation de l'efficacité [du] vaccin dans un sous-groupe aussi important de patients atteints de cancer du poumon avancé, ainsi que des progrès accomplis dans [les] discussions avec de potentiels partenaires pharmaceutiques pour ce projet. »

_________________


Dernière édition par Denis le Jeu 26 Mai 2011 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mar 14 Oct 2008 - 18:01

La société de biotechnologie Transgène espère signer un accord de partenariat pour développer et commercialiser au premier semestre 2009 un traitement du cancer du poumon non à petites cellules, dénommé TG 4010, a déclaré mardi Philippe Archinard, son directeur général.

Fondée en 1979, la société de biotechnologies est aujourd'hui recentrée sur les cancers et les maladies infectieuses.

"On espère signer un accord de partenariat au cours du premier semestre 2009 afin de vendre ce produit à un grand nom de la pharmacie qui pourra le développer dans le cancer du non à petites cellules mais aussi dans d'autres indications en oncologie", a-t-il précisé dans une interview téléphonique accordée à Reuters.

Il a ajouté que les études de phase IIb concernant ce traitement seraient "complètement terminées à la fin 2008".

Prié de dire quels étaient aujourd'hui les partenaires les plus crédibles, Philippe Archinard a répondu que "tous les grands acteurs présents en oncologie et ayant un réseau mondial sont à priori des partenaires crédibles que ce soit Roche, au premier rang, GlaxoSmithKline, Sanofi-Aventis, Merck, Eli Lilly ou Pfizer.

Transgène a déjà signé un accord avec Roche en avril 2007 pour un vaccin contre le cancer du col de l'utérus.

Philippe Archinard a considéré que cet accord ne rendait "ni impossible ni plus facile" la conclusion d'un autre partenariat avec le groupe suisse pour le TG 4010.

La publication à la mi-septembre d'études cliniques encourageantes sur ce produit avait été saluée par une hausse de près de 10% du titre.

S'agissant du chiffre d'affaires potentiel du TG 4010, Philippe Archinard a déclaré :

"Si on se réfère à d'autres produits pour le même type d'indication, ce sont clairement des produits qui se vendent à plus d'un milliard voire plusieurs milliards d'euros. C'est typiquement un produit que l'on peut ranger dans la catégorie des blockbusters".


Dernière édition par Denis le Jeu 26 Mai 2011 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: TG 4010   Mar 22 Avr 2008 - 16:46

Transgène envisage de nouer un nouveau partenariat pour développer et commercialiser un traitement, dénommé TG 4010, du cancer du non à petites cellules, a déclaré Philippe Archinard, le directeur général de la société de biotechnologie.

Dans une interview accordée à Reuters, il a précisé que les discussions avec les laboratoires intéressés devraient démarrer après le congrès de l'Asco, qui se tiendra du 30 mai au 3 juin, au cours duquel seront présentés les résultats intermédiaires du TG 4010.

"On prépare ce partenariat en interne mais les vrais discussions commenceront dans la foulée du congrès de l'Asco à la fin du premier semestre voire au début du second", a-t-il poursuivi.

Transgène "recherche le meilleur partenaire possible pour ce type de produit destiné à traiter le cancer du poumon mais aussi pour d'autres indications comme le cancer de la prostate et du sein. L'objectif est de trouver un partenaire à la fin 2008 ou au début 2009", a encore déclaré Philippe Archinard.


Dernière édition par Denis le Jeu 26 Mai 2011 - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Sam 23 Sep 2006 - 12:05

Dans le cas du cancer de la ,

L'étude a montré :
- Chez 63% des patients, TG 4010 a induit une augmentation significative du temps de doublement du taux de PSA (PSA-DT);
- Chez 30 % des patients, le PSA DT était deux fois plus long qu'avant l'administration du traitement.
Ces observations indiquent que TG 4010 a une activité biologique contre le cancer de la prostate. On peut s'attendre à ce que cet effet sur le PSA-DT se traduise par un ralentissement de la progression de la maladie.
L'essai était également conçu pour évaluer deux schémas d'administration du vaccin : une injection par semaine pendant 6 semaines, suivie d'une injection toutes les trois semaines, et des injections toutes les trois semaines.
La prolongation du PSA-DT a été observée dans les deux schémas d'administration, mais le niveau de signification statistique a été plus élevé avec l'injection hebdomadaire (p=0,005) qu'avec l'injection toutes les trois semaines (p=0,02). Cette information est importante pour la détermination du schéma d'administration de TG 4010 pour d'autres types de cancer exprimant MUC1.
Le développement de TG 4010 dans l’indication du cancer de la prostate est suspendu et reprendra en fonction des opportunités de financement futures.

Avec de si bons résultats, je me demande pourquoi personne ne semble intéressé à financer la mise au point du médicament.


Dernière édition par Denis le Jeu 26 Mai 2011 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Sam 5 Aoû 2006 - 14:12

Biomira Inc. (Edmonton) a annoncé la publication des résultats d'une étude démontrant que Stimuvax(MD), auparavant connu sous le nom de vaccin liposomal BLP25 ou L-BLP25, pourrait ralentir la hausse des niveaux d'antigène prostatique spécifique (PSA) après une chirurgie chez certains patients atteints d'un cancer prostatique, retardant possiblement la nécessité de débuter une thérapie de blocage androgénique.

Les résultats de l'étude sont décrits dans un article intitulé "A Pilot Study of the Liposomal MUC1 vaccine BLP25 in Prostate Specific Antigen Failures After Radical Prostatectomy" publié dans le numéro de juillet 2006 du Journal of Urology. Le PSA est un marqueur tumoral utilisé par les médecins pour détecter le cancer de la prostate, surveiller les effets du traitement et guider la prise en charge médicale des hommes atteints de cette maladie. Des niveaux à la hausse constituent un facteur prédictif de rechute et d'évolution de la maladie. http://www.biomira.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mer 19 Juil 2006 - 13:21

NEW YORK (Reuters Health) - Results of a pilot study of BLP25, a liposomal vaccine that targets the exposed core peptide of the mucin MUC1 tumor-associated antigen, may help men who experience specific antigen (PSA) failure after radical prostatectomy, Canadian researchers report in the July issue of the Journal of Urology.

Les résultats d'une étude pilote sur le BLP25, un vaccin qui cible un antigène associé aux cellules cancéreuses de la prostate, montrent que le vaccin peut aider les hommes qui sont aux prises avec le cancer de la prostate et dont le PSA progresse après la prostatectomie.


"BLP25 in prostate cancer," lead investigator Dr. Scott A. North told Reuters Health, "represents a novel therapeutic target for men with early signs of treatment failure after surgery, that might delay the need for other forms of treatment such as hormone therapy."

Le BLP25 représente une cible pour un nouvel agent thérapeuthique qui serait donné après la prostatectomie et qui pourrait retarder le besoin d'une autre forme de thérapie comme l'hormono-thérapie


Dr. North of the Cross Cancer Institute, Edmonton and colleagues note that following such failure there are few therapeutic options other than androgen deprivation therapy.

Les scientifiques notent qu'il y a peu d'options à ce moment autre que la castration chimique.

The vaccine contains a 25 amino acid peptide, BLP25, plus immunoadjuvant lipids. It is "designed to induce a cellular immune response that may lead to immune rejection of tumor tissues that express MUC1," the researchers explain in their paper.

"Le vaccin contient 25 acides aminés dans un lipide qui aide la réaction immunitaire. C'est fait pour induire une réponse immunitaire qui conduit à un rejet des tissus cancéreux qui exprime le MUC1" expliquent les chercheurs


To determine whether the vaccine might help defer hormonal therapy, the researchers studied 16 patients, median age of 60 years, with biochemical failure after radical prostatectomy. All were given a single dose of cyclophosphamide and vaccinations with BLP25 for up to 1 year.

On a donné à 16 patients une dose de cyclophosmamide et des vaccinations au BLP25 pour 1 an.

In all, 15 patients completed the 8-week primary treatment phase. At this point, eight had stable or reduced PSA values. Ten patients went on to complete the maintenance period.

En tout 15 patients ont complété l'étude de 8 semaines. À ce moment, 8 étaient stable avec un taux de PSA réduit.

Although only one of these patients continued with a stable PSA level, six patients in all showed a greater than 50% prolongation in PSA doubling time compared to pre-study values.

Même si seulement 1 des patients a continué à avoir un PSA stable, 6 patients ont démontré un temps de doublement du PSA plus grand (1fois et demi plus grand que celui du groupe de comapraison.

"The results are encouraging," said Dr. North, "but further study is needed before any firm conclusions can be made about the efficacy of the vaccine in prostate cancer treatment."

"Les résutats sont encourageants" dit le docteur North " mais nous avons besoin de plus d'analyse avant de conclure sur l'efficacité du vaccin


J'ai laissé le texte anglais parce qu'il me semble qu ema traduction n'est pas trop bonne.


Dernière édition par le Ven 25 Aoû 2006 - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Lun 17 Avr 2006 - 9:35

Autre vaccin de Transgene parvenu à un stade avancé, le TG4010 (MVA-MUC1-IL2) vise à répondre à un besoin thérapeutique largement insatisfait aujourd'hui, à savoir le traitement en première intention du cancer des non à petites cellules.

Après la présentation, au printemps dernier, de résultats prometteurs à l'ASCO, la société a initié fin 2005 le recrutement de patients pour une étude multicentrique de phase IIb, qui concernera quelque 140 personnes sur 28 sites en Europe. L'inclusion des patients doit s'achever au 4ème trimestre 2006 et des premiers résultats sont attendus au 2ème trimestre 2007, ouvrant alors la voie à des discussions pour un accord de développement et de commercialisation avec des laboratoires pharmaceutiques.


Dernière édition par le Ven 25 Aoû 2006 - 8:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mer 30 Nov 2005 - 10:22

Transgene fait un point surles dévelopepments cliniques de ses vaccins thérapeuthiques anti-cancer. Pour le TG4010 (MVA-MUCI-IL2) en cancer du poumon, les premiers centres d'investigation pour l'essai de phase IIb du vaccin thérapeuthique TG-4010 "non à petites cellules" viennent d'être ouverts. CEtte étude controlée, avec répartition aléatoire des patients, est concue pour évaluer l'eficacité du vaccin TG4010 en asociation avec une chimiothérapie standard (cisplatine/gemcitabine), par comparaison avec la chimio thérapie seule. L'essai comprendra 140 patients atteints du cancer du "non à petites cellules" de stade IIIb ou IV, n'ayant pas reçu de traitement systématique préalable pour un cancer avancé. Les critères d'efficacité du traitement sont la survis à 6 mois sans progression, le taux de réponse, les temps de progression de la maladie et la durée de survie.

Parallèlement à l'évaluation des critères cliniques, un programme d'étude d'immunologie (biochimie, protéomique et transcriptomique) permettra de mieux comprendre la réponse immunitaire induite par le vaccin.

Cet essai multicentrique sera conduit en France et dans d'autres pays de l'union européenne. La fin de l'inclusion des patients dans l'étude est prévue pour le troisième trimestre de 2006 et les premiers résultats intermédiaires pour le premier trimestre de 2007.

"Le lancement du étude de phase IIb controlée représente u ne étape fondamentale dans le développement de notre vaccin TG4010, a déclaré Philippe Archinard, Directeur Général de Trangene. "Nous escomptons que cet essai confirmera les résultats prometteurs obtenus jusqu'à présent".


Dernière édition par Denis le Jeu 26 Mai 2011 - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TG4010   Mer 18 Mai 2005 - 8:32

Au sujet du vaccin anti-cancer thérapeuthique MVA-MUCI-IL2

MVA-MUCI-IL2 utilise le vecteur Modified Vaccinia Ankara, issu du virus de la vaccine, associant plusieurs caractéristiques pour une vaccination systémique optimisée :

MVA est une souche très fortement atténuée, testée à grande échelle chez l'homme en tant que vaccin antivariolique et connue pour induire une forte réponse immunitaire contre les antigènes;
MUCI est un antigène important associé à de nombreuses tumeurs cancéreuses et constitue par conséquent une cible très importante pour la vaccination;
MVA-MUCI-IL2 exprime la totalité de la séquence de MUCI et peut donc déclencher une réponse immunitaire contre l'ensemble des épitotes de MUCI;
La séquence codant pour le cytokine Interleukine 2 (IL2) est ajoutée pour stimuler la réponse spécifique des lymphocytes T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TG4010   Aujourd'hui à 9:41

Revenir en haut Aller en bas
 
TG4010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» TG4010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: