AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un vaccin prometteur pour le cancer du pancréas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un vaccin prometteur pour le cancer du pancréas   Sam 24 Aoû 2013 - 16:17

On avait déjà parlé de ce vaccin avec Éric mais comme des résultats sont attendus fin 2013, je trouve que cette nouvelle est propre à donner de l'espoir, d'autant plus qu'on dit dans l'Article que ce serait un changement réel le premier pour les patients avec le cancer du pancréas... certains patients apparemment aurait reçu le vaccin et serait encore vivants 10 ans après. Aussi j'ai lu que ça empêche le cancer de revenir...


Approval from the Norwegian Medicines Agency (NOMA) to start clinical phase I/II study in Norway was received in November, and first patient was recruited in January.

Les premiers patients ont été recrutés en janvier 2013

18-24 patients will be included in the clinical Phase I/II study. Results from the Phase I part are expected in first half of 2013.

De 18 à 24 patients seront inclus dans une étude clinique de phase i et II et les résutltats sont attendus dans la première moitié de 2013.

Principal investigator and oncologist Svein Dueland states: "It is exciting that we now recruit patients for this study, which originates from collaboration between Oslo University Hospital and Norsk Hydro. Participation in clinical trials is an important part of the treatment we can offer cancer patients."

Hanne Mette D Kristensen, CEO, says: "We are proud that Targovax now has its first drug in clinical Phase I/II, only two years after the company's inception. The study will run at the Radium Hospital at Oslo University Hospital, international pioneers in development of immunotherapy and cancer vaccines. TG01 has already shown promising results in patients. If these results are confirmed by systematic studies, TG01 may mean the first real change for pancreatic cancer patients."

Le vaccin a déjà démontré des résultats prometteurs chez des patients. Si les résultats son confirmés par des études, TG01 sera le premier changement réel pour les patients atteints de cancer du pancréas.


Targovax is owned by The Radium Hospital Research Foundation, Birk Venture and RO Invest, inventors and management. The company has received grant from Innovation Norway for running the clinical Phase I/II trial in collaboration with OUS, The Radium Hospital.


La compagnie a reçu le feu vert pour démarrer des essais cliniques de Phase 1 et II

Targovax

Targovax is a cancer biotech-company started in October 2010. The TG01 cancer vaccine is therapeutic; it is given as treatment to patients who already have cancer to prevent recurrence, and educates the body's immune system to recognize and kill cancer cells.

Targovax est une compagnie de biotechnologie qui a commencé en 2010, le vaccin TG01 est thérapeuthique il est donné comme traitement lorsque le patient a déjà le cancer pour prévenir la récurence, c'est pour que le système reconnaisse et tue les cellules cancéreuses.


Approximately 80-90% of pancreatic cancers have RAS mutations. Cancers with RAS mutations have proved to be difficult to treat with current treatment, and there is a significant unmet medical need.

80 ou 90% des cancers pancréatic ont des mutations RAS.  LEs cancers avec les mutations RAS sont difficles à traiter avec les traitements courants et donc il y a un besoin à combler.

A follow-up review of clinical trials from the end of the 90'es indicates increased survival for patients treated with TG01. Some of these patients are still alive more than ten years later. This is promising within a disease with very poor prognosis.

Un examen du suivi des essais cliniques à partir de la fin des années 90 indique augmentation de la survie chez les patients traités avec TG01. Certains de ces patients sont encore en vie plus de dix ans plus tard. Cela est prometteur au sein d'une maladie avec de très mauvais pronostic.

TG01 has received Orphan Drug Status for pancreatic cancer in EU and USA. Targovax owns patents and the documentation from earlier development of TG01.

TG01 a reçu le statut de médicament orphelin pour le cancer du pancréas dans l'UE et aux USA. Targovax détient des brevets et la documentation du développement précoce de TG01.

http://www.targovax.com/
---

Targovax AS raises $ 3.6 million in private and public support
for TG01 pancreatic cancer vaccine development (Oslo, June 6,
2013)


Cancer vaccine specialist Targovax today announced that it has raised a total of $3.6 million to accelerate development of
its RAS mutation
-
targeted therapeutic cancer vaccine pipeline, specifically lead candidate TG01 for pancreatic cancer. The funds comprise $2.3 million in public support from the Norwegian Research Council
’s BIA programme and $1.3 million from existing and
new investors, including the Radium Hospital Research Foundation,
Algot Invest and Trygve Schiørbeck.Targovax was established in October in 2010 to develop therapeutic cancer vaccines based on pioneering research into RAS mutations in the Norwegian Radium Hospital and Norsk Hydro in the late 90s. Mutation of RAS
disrupts normal cell division signaling and contributes to
development of cancer cells and tumors. RAS mutations are found in approximately 25% of all cancers and in particular in pancreatic cancer (80-90%), colorectal cancer (40%) and non-small cell lung cancers (30%). Lead candidate, TG01 has already been granted orphan drug status in the EU and US and is currently in Phase I/II pancreatic cancer trials at Oslo University Hospital and the Radium Hospital in Norway.

Hanne Mette D Kristensen, CEO of Targovax said that the news funds will be used to accelerate the clinical programme and in particular focus on improved formulations of TG01 with adj
uvant: “The solid public and private support enables us to continue development of innovative immunotherapy targeting RAS mutated cancers. The BIA grant is recognition of the quality of work we are performing in this growing field of cancer vaccines. We expect first results from the TG01 Phase I/II study by the end of 2013 and will be looking to raise a furth er $5.5 million during the fall to complete development of TG01 and prepare
for Phase III-studies.”

Nous attendons les résultats sur TG01 fin 2013 de la phase I t II et nous ramasson un 5.5 millions additionnels pour la phase III de l'étude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un vaccin prometteur pour le cancer du pancréas   Sam 19 Mai 2012 - 7:40

14 avril 2011

A trial has begun on a vaccine treating pancreatic cancer, which has the lowest survival rate of all common cancers.

Un essai a commencé sur un vaccin traitant le cancer du

More than 1,000 patients with advanced pancreatic cancer have joined the TeloVac trial at 53 UK hospitals.

Plus de 1000 patients avec le cancer du pancréas avancé ont joint l'essai du telovac à 53 hopitaux au Royaume-uni.

Vaccines are usually associated with preventing infections, but this is part of a new approach to try to stimulate the immune system to fight cancer.

Les vaccins sont habituellement associé avec la préventions des infections mais c'est une nouvelle approche pour essayer de stimuler le système immunitaire pour combattre le cancer.

The trial involves regular doses of vaccine together with chemotherapy and compares this with chemotherapy alone.

L'essai consiste en plusieurs doses du vaccin avec la chimio comparé à chimio seul.

The vaccine contains small sections of a protein, telomerase, which is over-produced by cancer cells. The aim is to stimulate the immune system to recognise the telomerase which sits on the surface of the cancer cells and to target the tumour.

Le vaccin contient de petits morceaux de telomerase qui est sur-produite par les cellules cancéreuses. Le but est de stimuler le système immunitaire pour qu'il reconnaisse la telomerase qui est sur la surface des cellules cancéreuses et attaque les tumeurs.

Professor John Neoptolemos from Royal Liverpool University Hospital, who is helping to co-ordinate the trial, said: "The problem is tumours are clever and are able to turn the immune cells into traitors which help to guard the tumour.

Le professeur John Neoptolemos a dit : "le probleme est que les tumeurs sont intelligentes et sont capables de tourner les cellules immunitaires en traitres qui vont défendre la tumeur."

"The vaccine takes away the masking effect of the tumour.

Le vaccin enlève cet effet de masque.

Pancreatic cancer has the worst survival rate of all common cancers. Just three in 100 patients survive the disease for five years or more.

Rhona Longworth, 43, who was diagnosed with the cancer in February, said: "For someone who's never smoked and hardly ever drank, it was a big shock.

"I just hope the vaccine works and I'm one person who goes on to live a happy, healthy life after this."

Joan Roberts, 69, said the vaccine appeared to have few side effects and she is keeping her fingers crossed about the impact on her cancer.

"I'm pleased that it's stable and it hasn't got any bigger. You've got to remain positive," she said.

The TeloVac trial is being funded by Cancer Research UK. The charity is supporting trials against a range of cancers, using vaccines or antibody treatments to stimulate the immune system.

Cancer Research UK's chief clinician Professor Peter Johnson said: "One of big problems with cancer treatment is you are almost always left with a few malignant cells and it is from those few cells that the cancer can regrow.

"If you can programme the immune system to recognise those cells and get rid of them altogether or keep them in check then you can effectively stop the cancer from growing back lifelong."

The South Korean manufacturer of the vaccine, KAEL-GemVax, is planning a lung cancer trial later this year using the same technology.

Last year the first therapeutic cancer vaccine was licensed in the US as a treatment against prostate cancer.

The Phase III or final stage TeloVac trial should produce results in just over a year which will show whether the vaccine has a positive effect.

La phase III ou final de l'essai de telovac devrait produire des résultats dans un peu plus de 1 an et montrera si le vaccin a des effets positifs.

Cancer Research UK is keen to stress that the vaccine is not a cure, but if it works, might prolong life.

Le vaccin ne vise pas la guérison mais il prourrait prolonger la vie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: y   Mar 26 Avr 2011 - 13:51

Au Royaume-Uni, plus de 1.000 patients atteints de cancer du ont été recrutés pour l'essai clinique d'un nouveau vaccin destiné à traiter la maladie. Les tests ont déjà démarré.

C'est une réelle avancée dans les recherches de traitement contre le cancer du pancréas. Ce mois-ci, des scientifiques britanniques ont en effet annoncé le lancement d'un nouvel essai clinique : celui d'un vaccin destiné à traiter la maladie. Une toute nouvelle approche en qui les chercheurs ont fondé beaucoup d'espoir. En effet, le cancer du pancréas reste encore aujourd'hui une des formes les plus meurtrières de cancer, principalement en raison de diagnostic tardif. Selon les derniers chiffres de l'Institut de veille sanitaire (Invs), 7.200 personnes mourraient chaque année du cancer du pancréas. Une mortalité qui ne tend pas à diminuer, d'où l'importance de l'essai clinique.

Baptisé TeloVac, l'essai inclut au total 53 hôpitaux britanniques et plus de 1.000 patients atteints de cancer du pancréas. Il va s'agir de comparer l'efficacité des chimiothérapies seules contre celle des chimiothérapies combinées à des doses régulières de vaccin. Si les vaccins sont habituellement utilisés pour prévenir des infections, ici c'est une approche différente qu'ont mise au point les chercheurs. Le but est de stimuler le système immunitaire à combattre le cancer, en injectant de la télomérase, une protéine sur-produite par les cellules cancéreuses.

"Le problème est que les tumeurs sont intelligentes et sont capables de changer les cellules immunitaires en traitres qui aident à protéger la tumeur. Le vaccin éloigne l'effet masquant de la tumeur" a expliqué à la BBC le Pr John Neoptolemos du Royal Liverpool University Hospital. Si le vaccin s'avère avoir quelques effets secondaires, il pourrait ainsi permettre à l'organisme de détruire les cellules cancéreuses. Néanmoins, se pose le problème de la durée de cet effet. "L'un des gros problèmes avec le traitement contre le cancer est que l'on reste presque toujours avec quelques cellules malignes et c'est à partir de celles-ci que le cancer peut se redévelopper" a indiqué le Pr Peter Johnson, clinicien en chef au Cancer Research du Royaume-Uni.

Un vaccin palliatif mais non curatif

"Si l'on peut programmer le système immunitaire à reconnaitre ces cellules et se débarrasser d'elles toutes ensemble ou les garder en échec alors on peut empêcher le cancer de se redévelopper efficacement et pendant toute la vie" a expliqué le chercheur. Le fabricant coréen du vaccin, KAL-GemVax utilisera prochainement la même technologie dans un second essai cette fois-ci contre le cancer du poumon. Quant au TeloVac, les premiers résultats devraient arriver d'ici un an et révéler si le vaccin a un effet positif. Néanmoins, le Cancer research a tenu à souligner que le vaccin ne permettrait sûrement pas de guérir la maladie mais plutôt de prolonger la vie des patients.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Un vaccin prometteur pour le cancer du pancréas   Ven 20 Avr 2007 - 8:45

Un vaccin basé sur les celllules dendritiques pour les patients souffrant de cancer du pancréas a été développé par les chercheurs de l'université de Pittsburg. Le vaccin a réussi a arrêté la maladie de progresser pendant 3 ans après la vaccination pour une poignée d'individus. Les résultats présentés à la réunion de l'association de recherche sur le cancer annuelle sont prometteurs à l'effet que le vaccin peut inciter le système immunitaire à se battre contre le cancer pancréatic et offrent de nouveaux renseignements sur le comment ce vaccin fonctionne et pourrait être éventuellement plus efficace (résumé 4896 du meeting)


Dernière édition par Denis le Mer 22 Juin 2016 - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un vaccin prometteur pour le cancer du pancréas   Aujourd'hui à 12:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vaccin prometteur pour le cancer du pancréas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vaccin tuberculose contre la sclérose en plaques
» Le neurofeedback prometteur pour le traitement de troubles neurologiques et neuropsychiatriques ( MEG )
» Vaccin curatif pour la sep
» Mépolizumab:nouveau traitement prometteur pour l’asthme sévère
» Qui as fait un vaccin pour la gastro?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: