AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 HMGA2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: HMGA2   Lun 27 Juin 2016 - 4:26

Mise à jour, l'article date de Janvier 2016.

Prostate cancer is the most commonly diagnosed cancer among men and is the second leading cause of cancer-associated deaths among men in the world. Unfortunately, treatment failures are common due to the metastasis and chemoresistance, but the underlying molecular mechanism remains unclear. Accumulating evidence has indicated that the deregulation of DNA-binding protein High Mobility Group A2 (HMGA2) is associated with the development and progression of cancer. This study aimed to explore the expression of HMGA2 in prostate cancer tissues and its correlation to the clinical pathology of prostate cancer, and to discuss the role of HMGA2 in the development of prostate cancer. The results showed that the expression of HMGA2 messenger RNA (mRNA) in the prostate cancer tissues and cells was significantly higher than that in normal prostate tissues and cells (p < 0.05), and the positive expression rate of HMGA2 mRNA in the prostate cancer tissues from patients with positive lymph node metastasis or with high Gleason grade was significantly higher than that from patients with negative lymph node metastasis or with low Gleason grade (p < 0.05). In order to explore the role of HMGA2 in prostate cancer, the expression of HMGA2 in the human prostate cancer PC3 cell line was downregulated by RNA interference. Then, the changes in proliferation, apoptosis, invasion, and migration of PC3 cells were examined by MTT test, PI staining, Annexin V-FITC staining, and Transwell chamber assay. Results showed that the abilities of proliferation, invasion, and migration were suppressed in HMGA2 knockdown PC3 cells, and the abilities of apoptosis were enhanced in HMGA2 knockdown PC3 cells. The expression of cyclin A and vimentin was downregulated in HMGA2 knockdown PC3 cells, and the expression of caspase 3 and E-cadherin was upregulated in HMGA2 knockdown PC3 cells. Taken together, the overexpression of HMGA2 in prostate cancer might be related to the tumorigenesis, invasion, and metastasis of cancer, the downregulation of HMGA2 could inhibit cellular proliferation, invasion, and metastasis, and improve cellular apoptosis in prostate cancer, which might be a potential target for the treatment of prostate cancer.


---

Le cancer de la est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes et est la deuxième principale cause de décès associés au cancer chez les hommes dans le monde. Malheureusement, les échecs de traitement sont fréquents en raison de la métastase et la chimiorésistance, mais le mécanisme moléculaire sous-jacent reste incertaine. L'accumulation des données a indiqué que la dérégulation de la protéine de liaison à l'ADN Groupe A2 Mobilité élevée (de HMGA2) est associé au développement et à la progression du cancer. Cette étude visait à explorer l'expression de HMGA2 dans les tissus cancéreux de la prostate et sa corrélation avec la pathologie clinique du cancer de la prostate, et de discuter du rôle de HMGA2 dans le développement du cancer de la prostate. Les résultats ont montré que l'expression de l'ARN HMGA2 messager (ARNm) dans les tissus et les cellules cancéreuses de la prostate était significativement plus élevé que dans les tissus normaux de la prostate et des cellules (p <0,05) et le taux d'expression positif de HMGA2 ARNm dans les tissus du cancer de la prostate de patients atteints de métastases positif des ganglions lymphatiques ou avec haut grade Gleason était significativement plus élevé que celui des patients atteints de métastases négative des ganglions lymphatiques ou avec de bas grade Gleason (p <0,05). Afin d'explorer le rôle de HMGA2 dans le cancer de la prostate, l'expression de HMGA2 dans la lignée de cellules PC3 de cancer de la prostate humaine a été downregulé par interférence ARN. Ensuite, les variations de la prolifération, l'apoptose, l'invasion et la migration des cellules PC3 ont été examinées par un test MTT, coloration PI, de l'annexine V-FITC  et analyse de la chambre Transwell. Les résultats ont montré que les capacités de prolifération, l'invasion et la migration ont été supprimées dans les cellules PC3 avec HMGA2 abaissées, et les capacités de l'apoptose ont été renforcées dans les cellules PC3 avec HMGA2 abaissé. L'expression de la cycline A et de la vimentine a été régulée à la baisse dans les cellules PC3 avec HMGA2 abaissé, et l'expression de la caspase 3 et la E-cadhérine a été régulée à la hausse dans les cellules PC3 HMGA2 sous effet de choc. Pris dans leur ensemble, la surexpression de HMGA2 dans le cancer de la prostate peut être liée à la tumorigenèse, l'invasion et des métastases du cancer de la prostate. La régulation négative de HMGA2 pourrait inhiber la prolifération cellulaire, l'invasion et les métastases, et d'améliorer l'apoptose cellulaire dans le cancer de la prostate. HMGA2 peut donc être une cible potentielle pour le traitement du cancer de la prostate.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: HMGA2   Mer 24 Juil 2013 - 9:36

July 23, 2013 — In cancer, the spread of tumor cells from the primary site to other parts of the body is called metastasis and is a major cause of death, especially in patients with breast cancer. A new study by Kiran Chada, PhD, professor of biochemistry and molecular biology at Robert Wood Johnson Medical School, part of Rutgers, The State University of New Jersey, shows that metastasis in breast cancer and the risk of death are reduced when the function of the gene HGMA2, is limited.

Une nouvelle étude montre que les métastases dans le cancer du et le risque de mourir est réduit quand la fonction du gène HGMA2 est limitée.


This finding, published in Cancer Research, a journal of the American Association for Cancer Research (AACR), may be used to develop therapeutic treatments for patients.

La découverte est publié dans "Cancer Research" et peut être utilisée pour développée des traitements thérapeuthiques pour les patientes.

"Our research has shown that HGMA2 plays a part in regulating the spread of cancer and could be considered a driver of the process," said Dr. Chada, who was principal investigator of the study. "Further studies could result in the development of therapeutic treatments for patients with breast cancer which could prevent HGMA2's function, reduce the spread of cancer and extend a patient's life."

notre recherche montre que le HGMA2 joue une part dans la régulation de la métastatisation du cancer et peut être considéré comme un "driver" du processus. D'autres études pourraient amener des traitements thérapeuthiques pour les patientes avec un cancer du , réduire leurs métastases et prolonger leurs vies.

According to Dr. Chada, only a subset of cancer cells in the primary tumor is potentially metastatic and these cells are found at the edge of the tumor in a region known as the invasive front. Dr. Chada's laboratory showed that normal cells do not express HMGA2, and the expression of this gene product converts normal cells into metastatic cells. Furthermore, the majority of cells which express HMGA2 in human breast cancer tissue were found to be at the invasive front. In additional studies, the researchers showed mice that could not express the HMGA2 gene were found to have a substantially reduced incidence of breast cancer.

Selon le docteur Chada, seulement une partie des cellules cancéreuses dans la tumeur principale sont potentiellement métastasiques et ces celllules sont au bout de la tumeur dans la région connue comme le front invasif. Le docteur Chada a montré que les cellules normales n'expriment pas HGMA2, et l'expression de ce gène convertit des cellules normales en cellules métastasiques. De plus, la majorité des cellules qui expriment HGMA2 dans le cancer du sein sont trouvé dans la région du front invasif. Dans des études additionnelles, les chercheurs ont démontré que les souris qui ne pouvaient exprimer le gène HGMA2 avaient une réduction sensible du cancer du


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: HMGA2   Jeu 26 Avr 2007 - 10:20

Des chercheurs ont trouvé que les micros ARN peuvent focntionner comme des suppresseurs de tumeurs.

Dans le numéro 1 de Genes & Development, des chercheurs ont montré que les micros ARN peuvent supprimer la surexpression d'un gène appelé HMGA2. Le gène serait relié à la création de tissus graisseux dans le corps ainsi que celle des tuemeurs, il est aussi corrélé avec l'obésité.

Les micros ARN sont des bouts de ARN qui ne contiennent que 20 ou 25 nucléotides  et qui régulent l'expression des gènes.

"La surexpression de HMGA2 comme gènes est essentielle à beaucoup de conditions médicales comme des tumeurs telles que les fibromes utérins, explique le docteur Dutta. "C'est très excitant de réaliser que les micros ARN ont un rôle important dans la suppression de HMGA2. Ils peuvent donc avoir un rôle à jouer dans la cause et peut-être donc dans la guérison d'une maladie responsable de la vaste majorit; des hystérectomie dans le monde occidental.


Studying chromosomal HMGA2 translocations that are associated with human tumors, the researchers found that, in normal cells, a microRNA called let-7 binds to the 3' end of the HMGA2 mRNA transcript and suppresses its expression in the cell cytosol. However, chromosomal breaks that shorten the 3' end of the HMGA2 transcript,and prevent let-7 binding, result in aberrantly high levels of HMGA2 expression and tumorigenesis (formation of tumors).
This paper establishes that HMGA2 is a target of let-7, and that the let-7 microRNA functions as a tumor suppressor to prevent cancer formation in healthy cells.


Dernière édition par Denis le Mer 24 Juil 2013 - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HMGA2   Aujourd'hui à 16:36

Revenir en haut Aller en bas
 
HMGA2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HMGA2
» Les microARNs ou miARNs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: