AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'avastin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Avastin (2)   Mar 9 Déc 2014 - 13:29

New research shows that a combination of doxil, carboplatin and bevacizumab is a well-tolerated treatment regimen in patients with metastatic triple-negative breast cancer who received no prior treatment for their metastatic disease. The work also included genomic profiling to measure molecular correlates of response.

Une nouvelle recherche montre qu'une combinaison de doxil, de carboplatine et de bevacizumab est bien tolérée dans le traitement du cancer triple négatif pour les femmes qui n'ont pas reçu de traitements pour leur maladie métastasique.

voir aussi 57 entrées dans :
http://espoirs.forumactif.com/t185-l-avastin#33800

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Mar 15 Juil 2014 - 12:06

L'agence américaine des médicaments (FDA) a accordé au médicament Avastin de Roche le statut d'examen prioritaire dans le traitement du cancer du col de l'utérus, a annoncé le groupe suisse et nous a confirmé Véronique France-Tarif, directrice des relations internationales de Roche.

Le traitement, en supplément d'une chimiothérapie, concerne les femmes souffrant d'une forme persistante, récurrente ou métastatique de cette maladie.

"Le traitement avec Avastin et une chimiothérapie pourrait aider des femmes souffrant de cette maladie à vivre plus longtemps qu'avec la seule chimiothérapie", a indiqué la directrice médicale de Roche, Sandra Horning, citée dans un communiqué.
Une homologation d'ici six mois ?

Selon Roche, la FDA s'est basée sur les résultats de tests cliniques de phase III conduits sur 452 femmes ayant montré une réduction de 29% du risque de décès. De plus, ces tests ont également montré un prolongement de la durée de vie moyenne des patientes traitées à l'Avastin en plus d'une chimiothérapie, avec une médiane de 8,2 mois contre 5,9 mois pour les autres, selon Roche.

CANCER. Au niveau mondial, le nombre de femmes touchées par le cancer du col de l'utérus atteint plus de 500.000 par an et 250 000 en décèdent chaque année, faisant de cette maladie la quatrième cause de décès des femmes.

HOMOLOGATION. Selon les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB), l'attribution du statut prioritaire par la FDA pourrait permettre une homologation d'ici six mois d'Avastin dans cette indication.

Ce serait ainsi la septième homologation de l'Avastin contre une forme de cancer (après le cancer colorectal, du sein, du poumon notamment). Le médicament est actuellement autorisé dans 60 pays.

Vers une autorisation pour soigner la DMLA ?

L'Avastin fait décidément beaucoup parler de lui ces derniers temps puisqu'une initiative parlementaire en France devrait permettre de l'autoriser contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Il remplacerait ainsi le traitement actuel contre la DMLA, le Lucentis, bien plus coûteux.

DMLA : vers une autorisation de l'Avastin

Cette autorisation pour traiter la DMLA devrait passer via un amendement gouvernemental au projet de loi de financement de la Sécurité sociale rectificative (PLFSSR) pour 2014.

DMLA. La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est la première cause de malvoyance dans les pays développés chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

voir aussi :

http://espoirs.forumactif.com/t3703-avastin-2#34168

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Lun 11 Fév 2013 - 7:33

La Food and Drug Administration (FDA) américaine vient d'autoriser le bevacizumab (Avastin, fabriqué par Genentech) pour une utilisation en combinaison avec l'irinotecan-fluoropyrimidine ou fluoropyrimidine à base d'oxaliplatine chimiothérapie pour le traitement des patients atteints de cancer du métastatique. Le Bevacizumab est un anticorps monoclonal recombinant qui se lie à un facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF) et bloque l'interaction du VEGF avec ses récepteurs à la surface des cellules endothéliales.

Cette approbation est basée sur les résultats d'un essai clinique sur 820 patients (âge médian de 63 ans) dont un groupe a reçu une chimiothérapie seule et l'autre groupe une chimiothérapie en association avec le bevacizumab. Le critère principal d'efficacité était la survie globale (OS).

La chimiothérapie associée au bevacizumab a permis une amélioration statistiquement significative de la survie globale par rapport à la chimiothérapie seule. La survie globale médiane était de 11,2 mois pour les patients recevant une chimiothérapie plus bevacizumab et 9,8 mois pour les patients recevant une chimiothérapie seule.

La survie sans progression était également significativement améliorée chez les patients ayant reçu une chimiothérapie et du bevacizumab par rapport à ceux qui ont reçu la chimiothérapie seule.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Lun 19 Nov 2012 - 10:10

Cancer du cerveau : l’Avastin réduit le risque de décès
Mis à jour le Lundi 19 Novembre 2012


L’Avastin, un médicament bien connu en cancérologie, vient de démontrer de nouveaux effets positifs dans les cas de glioblastomes, un cancer du cerveau particulièrement agressif.

Après avoir démontré son efficacité contre le cancer du sein, colorectal, du poumon non à petites cellules, du rein et de l’ovaire, l’Avastin permet d’améliorer aussi les chances de survie de patients atteints d’un certain type de cancer du .

- 36 % de risque de mortalité

Les laboratoires Roche viennent de rendre public les résultats de l’étude de phase III AVAglio sur l’action de l’Avastin (bévacizumab) sur les glioblastomes portant sur la survie sans progression de la maladie. L’étude a été menée sur un groupe de patients présentant un glioblastome, une tumeur cérébrale courante et agressive, de diagnostic récent après chirurgie ou biopsie. La moitié a reçu de l’Avastin, l’autre moitié un placebo.

Il en résulte que la prise d’Avastin associée à une chimiothérapie au temozolomide et une radiothérapie réduit le risque de mortalité ou de progression du cancer de 36 % par rapport à la même chimiothérapie et radiothérapie associées à un placebo.

Taux de survie à 1 an de 72 %

Le taux de survie à un an est de 66 % pour le groupe placebo contre 72 % pour le groupe Avastin. " L’étude a également montré que, durant la période sans progression, les patients ont été en mesure de conserver leur indépendance fonctionnelle et qu’un certain nombre d’indicateurs importants de la qualité de vie liés à la santé ont été préservés ", précise le laboratoire Roche dans un communiqué. Les patients traités ont aussi eu besoin de moins de corticoïdes.

Par contre, les résultats provisoires concernant la survie globale du patient en cas de prise d’Avastin " ne se sont pas révélés statistiquement significatifs ". Les résultats définitifs sur cette évaluation seront présentés en 2013 au congrès annuel de la Société de neuro-oncologie à Washington.

Rappelons que le gliome (tumeur se développant aux dépens de certaines cellules cérébrales) est le type le plus fréquent de tumeur cérébrale primitive maligne, puisqu’il représente environ un tiers des cas diagnostiqués. Le glioblastome est le type de gliome le plus courant et le plus agressif. L’incidence annuelle du glioblastome dans le monde est d’environ 3 à 4 cas pour 100 000 habitants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Lun 18 Juin 2012 - 17:25

Cancer de : nouveaux espoirs


Une nouvelle avancée dans le traitement des cancers de l’ovaire a été présentée récemment, dans le cadre du congrès de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago (Etats-Unis). L’association d’Avastin® (bevacizumab) à une chimiothérapie standard a multiplié par deux selon les auteurs, la survie sans progression de la maladie.

L’Avastin® est un anticorps monoclonal utilisé contre différents types de cancers. Il inhibe la néo-angiogénèse, c’est-à-dire la formation de vaisseaux sanguins alimentant la tumeur. L’essai clinique de phase III présenté à Chicago, a été mené par le réseau international du Gynecologic Cancer Intergroup (GCIG) et le pan-European Network of Gynaecological Oncological Trial Groups (ENGOT).

Au total, 361 femmes présentant un cancer de l’ovaire résistant à la chimiothérapie par sels de platine ont participé à ce travail. Rappelons que cette forme de résistance concerne 20% des femmes atteintes de ce type de cancer. L’étude visait à évaluer l’association de médicament une chimiothérapie standard, comparativement à un protocole thérapeutique reposant uniquement sur une chimiothérapie.

Les résultats paraissent encourageants. En effet, la survie sans progression de la maladie a été de 6,7 mois dans le groupe traité par le bevacizumab, contre 3,4 mois chez les autres patientes. De plus, chez les femmes ainsi traitées, le taux de régression de la tumeur (ce qui constitue un taux de réponse objective) a été significativement plus élevé.

Le cancer de l’ovaire est la septième cause de décès par cancers dans le monde. Chaque année, près de 230 000 cas sont diagnostiqués et environ 140 000 femmes en décèdent. En France, le nombre de nouveaux cas est estimé à 4 000 chaque année et celui des décès à 3 000.

18 juin 2012

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Jeu 29 Déc 2011 - 12:36

Des chercheurs canadiens et britanniques ont démontré que le médicament Avastin, un agent antiangiogénique initialement utilisé pour traiter les cancers colorectaux métastatiques, avait la capacité de retarder la progression du cancer de l' et d'améliorer la survie des patientes. Publiés dans la revue The New England Journal of Medicine, mercredi 28 décembre, leurs travaux offrent une nouvelle voie thérapeutique dans la prise en charge de la maladie, ainsi que dans celles de nombreux autres cancers.

Pour parvenir à de tels résultats, les chercheurs ont suivi pendant sept années près de 1.530 femmes atteintes d'un cancer de l'ovaire. Avastin leur a été administré par voie intraveineuse en supplément d'un traitement de chimiothérapie. Le médicament a été proposé toutes les trois semaines pendant douze mois.

Résultat : les scientifiques ont découvert qu'Avastin était capable de bloquer la croissance des facteurs favorisant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans les tumeurs. De fait, le médicament permet de retarder la progression du cancer, et d'améliorer la survie des patientes.
"Nous savons maintenant que l'utilisation d'Avastin dans la prise en charge du cancer de l'ovaire, même pour une courte période, améliore les résultats. La prochaine étape sera de déterminer si l'administrer sur une plus longue période peut être encore plus avantageux", concluent les principaux auteurs de l'étude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Ven 23 Déc 2011 - 5:25

Roche: feu vert de l'UE pour le traitement du cancer des ovaires

ZURICH (Suisse) - Le groupe pharmaceutique suisse Roche a reçu le feu vert des autorités européennes pour son médicament Avastin destiné à traiter le cancer des ovaires, a-t-il annoncé vendredi.

La Commission européenne a approuvé l'Avastin en combinaison avec une chimiothérapie standard afin de soigner les patientes atteintes de cancer des ovaires au stade avancé, a précisé le laboratoire dans un communiqué.

L'homologation d'Avastin aujourd'hui est la première avancée majeure en 15 ans dans le traitement du cancer des ovaires nouvellement diagnostiqué, a estimé le responsable médical de Roche, Hal Barron, cité dans le communiqué.

Il s'agit du cinquième type de tumeur pour lequel Avastin a été approuvé en Europe, a-t-il souligné.

Le cancer des est l'un des cancer gynécologiques les plus mortels. Environ 220.000 femmes sont diagnostiquées avec cette maladie et 140.000 en meurent chaque année, selon Roche.


(©AFP / 23 décembre 2011 09h35)



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Ven 18 Nov 2011 - 20:05

"Les femmes qui prennent de l'Avastin pour traiter un cancer du métastasé s'exposent à des effets secondaires mettant potentiellement en danger leur vie", a déclaré la directrice de la FDA, citant des risques de crise cardiaque, d'hypertension ou d'hémorragie potentiellement fatals. Selon elle, les preuves de l'efficacité de cet anticancéreux pour retarder la croissance de la tumeur des patientes ou pour "prolonger leur vie ou leur confort" ne sont pas suffisantes pour justifier ce risque.


EXPERTS UNANIMES

La décision de la FDA n'est pas une surprise : un comité d'experts indépendants qu'elle avait consulté s'était prononcé fin juin à l'unanimité contre le maintien sur le marché de l'Avastin pour le cancer du sein, administré en combinaison avec l'anticancéreux Paclitaxel (Taxol).
En décembre 2010, la FDA s'apprêtait déjà à révoquer l'autorisation de prescription de ce médicament, mais Roche et sa filiale américaine Genentech, qui a mis au point l'Avastin, avaient, chose rare, fait appel de cette décision, demandant plus de temps pour que le laboratoire effectue d'autres études.

UN MILLIARD DE DOLLARS DE PERTE PAR AN POUR ROCHE

Roche s'est déclaré vendredi "déçu" de la décision de la FDA, soulignant dans un communiqué qu'elle n'affecte pas le recours à l'Avastin pour traiter des cancers métastasés du sein dans 80 autres pays. La révocation de l'Avastin pour le cancer du sein pourrait potentiellement faire perdre un milliard de dollars par an au groupe helvétique, selon des estimations d'experts.

L'Avastin est un médicament qui empêche les tumeurs cancéreuses de développer des vaisseaux sanguins nourriciers. Combiné au Taxotere, un autre anticancéreux, l'Avastin avait, lors d'un premier essai clinique, permis un ralentissement de la progression de cancers avancés du sein et augmenté les chances de survie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Ven 23 Sep 2011 - 11:39

Roche: avis positif de l'UE pour l'emploi de l'Avastin contre un cancer

Bâle (awp) - Roche a indiqué vendredi que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a délivré un avis positif sur l'utilisation de l'Avastin dans le traitement de première ligne du cancer de l'ovaire avancé. Plus précisemment, le CHMP s'est prononcé en faveur de l'utilisation d'Avastin en association avec le carboplatine et le paclitaxel dans le traitement de première ligne du cancer épithélial de l' , du cancer primitif de la cavité péritonéale ou du cancer des trompes de Fallope avancé (stades FIGO IIB, IIIC et IV), selon un communiqué publié vendredi.


Responsable de quelque 140 000 décès par an, le cancer de l'ovaire est le plus mortel des cancers gynécologiques, selon Roche.


"L'homologation d'Avastin dans cette indication, où peu de progrès ont été enregistrés en plus de dix ans, serait une avancée majeure", selon Hal Barron, "Chief Medical Officer and Head Global Product Development" auprès du groupe bâlois.


L'Avastin est d'abord administré en association pendant six cycles de traitement, puis sans interruption en monothérapie jusqu'à la progression de la maladie ou pendant 15 mois au maximum. La dose recommandée d'Avastin est de 15 mg/kg de poids corporel administrés une fois toutes les trois semaines en perfusion intraveineuse.



(AWP / 23.09.2011 14h05)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Mar 8 Fév 2011 - 13:14

ZURICH (Suisse) - Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé mardi avoir réalisé des essais cliniques concluants dans le traitement du cancer de l' avec l'Avastin, un des ses médicaments oncologiques vedettes.

Une étude de phase III a démontré que les patientes traitées avec une combinaison de chimiothérapie et d'Avastin, suivi d'une prise d'Avastin seule, vivaient plus longtemps sans progression de la maladie, a précisé dans un communiqué le laboratoire helvétique, l'un des leaders des médicaments anti-cancer.

Le cancer de l'ovaire est le sixième type de cancer le plus courant chez les femmes, qui est diagnostiqué chaque année dans le monde auprès de 230.000 personnes. Environ 140.000 femmes meurent des suites de ce cancer, selon Roche.

Homologué pour la première fois en 2004, l'Avastin est le médicament le plus vendu par Roche, avec un chiffre d'affaires de 6,5 milliards de francs suisses (5 milliards d'euros) en 2010.

Roche bataille actuellement aux Etats-Unis pour maintenir l'homologation de l'Avastin pour le traitement d'un cancer du spécifique et attend une réponse des autorités américaines dans les prochains mois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Dim 6 Juin 2010 - 12:59





L'Avastin, une thérapie ciblée empêchant la tumeur cancéreuse de développer des vaisseaux sanguins nourriciers, combiné à de la chimiothérapie prolonge nettement la période durant laquelle un cancer ovarien avancé cesse de progresser, selon une étude clinique publiée dimanche.

«C'est le premier essai clinique de phase 3 qui montre que bloquer la formation de vaisseaux sanguins des tumeurs améliore notablement la survie sans progression de la maladie des femmes ayant un cancer ovarien ou péritonéal très difficile à traiter», a expliqué le Dr Robert Burger du Fox Chase Cancer Center à Philadelphie (Pennsylvanie, est), qui a conduit cette recherche.«Les résultats de cet essai clinique montrent que l'Avastin est un traitement initial acceptable pour les patientes souffrant d'un cancer avancé de l'ovaire», a-t-il ajouté en présentant les résultats à la conférence annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASC0) réunie ce week-end à Chicago (Illinois, nord).

L'Avastin, commercialisé par la firme américaine Genentech, partie du groupe pharmaceutique suisse Roche, est déjà autorisé par l'Agence américaine du médicament (Food and Drug Administration) pour le traitement de plusieurs cancers métastasiques dont celui du colon, du sein, du rein, du cerveau et du poumon.

De petits essais cliniques conduits précédemment avec l'Avastin avaient déjà montré des résultats encourageants chez des femmes atteintes d'un cancer ovarien ou péritonéal récurrent.


Ce dernier essai clinique international a porté sur 1.873 femmes récemment diagnostiquées d'un cancer avancé (stade 3 et 4) de l'ovaire, péritonéal et des tubes fallopiens ayant subi une intervention chirurgicale pour retirer la plus grande partie possible de la tumeur.

Ces patientes ont été divisées en trois groupes. Dans le premier, les femmes ont été traitées avec une chimiothérapie standard (paclitaxel combiné à du carboplatine) plus un placebo. Dans le deuxième, elle ont reçu cette même chimiothérapie plus de l'Avastin. Dans le troisième groupe, les patiente ont également été traitées avec de la chimiothérapie plus de l'Avastin mais avec un suivi de dix mois avec de l'Avastin seul.

Ce dernier groupe a eu une survie de 14 mois (valeur médiane) comparativement à 10 mois pour celles n'ayant eu de la chimiothérapie, une différence statistiquement significative, soulignent les auteurs de la recherche.

Le cancer de l'ovaire se situe au sixième rang mondial par ordre de fréquence parmi les cancers gynécologiques et touche 230.000 femmes par an dont près de 140.000 en meurent. Il s'agit de la 8e cause de décès par cancer chez les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Sam 5 Juin 2010 - 12:21

Un essai clinique avec l'Avastin, qui bloque l'angio-genèse ou la formation de nouveaux vaisseaux sanguins, par les tumeurs cancéreuses, et qui sera présenté à l'ASCO, a donné des résultats encourageants pour le traitement du cancer des ovaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Mer 10 Mar 2010 - 15:23

Roche: bons résultats d'une étude sur l'Avastin contre le cancer de l'ovaire

Bâle (awp) - Roche a mené avec succès une étude de phase III sur le médicament Avastin en combinaison avec une chimiothérapie contre le cancer de l'ovaire au niveau avancé et obtenu de bons résultats. La durée de vie sans progression de la maladie a pu être allongée par rapport aux autres chimiothérapies, indique le groupe pharmaceutique jeudi dans un communiqué.

"Ces résultats sont très encourageants, ils montrent que l'Avastin offre aux patientes davantage de temps sans progression de la maladie", a déclaré Pascal Soriot, directeur opérationnel de la division Pharma, cité dans le communiqué.

Les résultats d'étude détaillés seront publiés lors du congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) en juin prochain.

rt/ra/rq/mm

(AWP/25 février 2010 07h23)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Mer 10 Mar 2010 - 14:29

Bonjour goodlands,

D'abord c'est tout à votre honneur de faire les recherches que vous faites. Cela témoigne d'un amour véritable pour votre mère.
Je dois dire aussi qu'il ne faut pas me prendre pour quelqu'un qui sait exactement de quoi il est question. Je n'ai pas étudié la question comme un médecin l'a fait. J'ai fait ce petit forum motivé pour trouver des choses pour mon propre cancer et plus précisément des choses qui supportent un certain espoir. J'ai étendu à tous les cancers parce qu'il n'y avait pas assez de bonnes nouvelles qui concernait mon seul cancer.

Celui qui connait ça, que vous le vouliez ou non c'est le médecin soignant et même si on a envie de le frapper parfois le malheur ne vient pas de lui mais de la maudite maladie.

Les découvertes sont très lentes à venir. Vous dites qu'on a proposé un traitment expérimental à votre mère et c'est, excusez ma franchise, sans doute sa seule chance de s'en sortir si les médecins le proposent c'est qu'il y a quelque chose-là.

Le cancer est un ennemi très puissant et les miracles sont rares. Là ou la science s'avoue vaincue et ne peut pas aller plus loin, l'amour d'une fille peut faire des miracles. Ne laissez pas votre mère sentir qu'elle est seule face à tout cela c'est ce que vous pouvez faire de mieux pour elle.

Je vais faire des recherches sur ce que vous dites et peut-être trouver des articles de scientifiques qui sont très optimistes qu'ils vont trouver mais il faut qu'ils le soient pour avoir de l'argent pour continuer leurs recherches...

Je ne veux pas vous faire de la peine mais plus vous allez être réaliste face à la situation, moins vous allez la fuire et plus vous serez disponible humainement pour votre mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goodlands



Nombre de messages : 1
Localisation : Haute Loire
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Avastin + chimio   Mer 10 Mar 2010 - 12:29

Bonjour, tout d'abord, je viens de m'inscrire sur votre forum, car j'ai lu des infos claires et appropriées à ma recherche, enfin + ou- !?? mais dont je vs remercie. je suis assez perplexe car je vois que avastin+chimio + souvent pour cancer colorectal, poumon : et on vient de proposer à ma mère 69ans, un traitement expérimental à l'hopital Tenon, avastin+chimùio, pour un cancer de l'ovaire en départ, suivi par progression sur péritoine ; elle a eu 6 mois chimio, opération ablation ovaires, et diagnostic plus que pessimiste, sauriez-vous quoi en penser, ou un conseil sur les infos que je pourrais chercher ? j'ai pas trop l'habitude d'aller sur des forums, si vs ne pouvze me répondre, je serais sans rancoeur, just 1 peu déçue... Bien cordialement à tous,
Isabelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Mer 23 Sep 2009 - 14:53

Roche: études positives d'Avastin lors de cancer du sein au stade de métastases
Bâle (awp) - Roche Holding SA a présenté au congrès ECCO et à la journée ESMO de nouvelles données d'Avastin (Bevacizumab) comme "traitement prioritaire" lors de cancer du sein au stade de métastases. Les avantages de cette thérapie ont été confirmés, a indiqué mercredi le groupe pharmaceutique dans un communiqué.
La sécurité et l'efficacité du médicament ont confirmé des résultats d'une étude phase III précédente multinationale ATHENA. De plus la combinaison d'Avastin et d'une thérapie standard a révélé un degré de survie plus élevé qu'un traitement unique par chimiothérapie, précise le communiqué.
cc/mk/fah/rp
(AWP/23 septembre 2009 18h19)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Jeu 30 Juil 2009 - 6:37

BALE (awp/afp) - La Commission européenne a approuvé l'extension d'application du médicament Avastin dans le traitement du cancer du sein, a annoncé mercredi le groupe pharmaceutique suisse Roche.

Avastin, qui avait été initialement approuvé en mars 2007 pour le traitement du cancer du , peut désormais être utilisé en association avec l'agent chimiothérapeutique docétaxel pour un traitement de première ligne de patientes atteintes d'un cancer évolué, a précisé le groupe dans un communiqué.

Avastin avait été jusqu'à présent seulement homologué pour être administré avec un autre agent chimiothérapeutique, le paclitaxel, selon Roche.

"Grâce à l'approbation de la Commission européenne, davantage de patients souffrant de cancer du sein évolué pourront bénéficier d'Avastin, les médecins disposant maintenant d'un plus grand nombre d'options", a estimé le directeur de la division pharmaceutique, William Burns.

Avec un million de cas diagnostiqués chaque année, le cancer du sein entraîne la mort de 500'000 personnes dans le monde et demeure la principale cause de décès chez les femmes âgées de moins de 55 ans.

L'Avastin figure parmi les "blockbuster" oncologiques de Roche, avec des ventes en hausse de 29% à 3 mrd CHF au 1er semestre 2009 et un montant de 5,2 mrd CHF pour 2008.


(AWP/29 juillet 2009 09h18)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Sam 27 Juin 2009 - 0:23

(CercleFinance.com) - Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMEA) a donné son feu vert vendredi à une extension d'indication sur Avastin, l'anti-cancéreux de Roche.

Le médicament pourra désormais être associé à une chimiothérapie en traitement de première ligne du cancer du sein.

Avastin est déjà utilisé dans le traitement de certains types de cancer du colon, du rectum, du rein et du cancer du poumon non à petites cellules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Mer 1 Avr 2009 - 1:46

Bâle (awp) - Les autorités d'homologation de l'European Medicines Agency (EMEA) ont levé leurs restrictions de commercialisation concernant Avastin (Bevacizumab) dans l'application du cancer avec métastases du cerveau.

La décision de l'EMEA intervient suite au profil de sécurité d'Avastin, se félicite mardi le géant bâlois de la pharmacie. Des données ont démontré que le risque d'hémorragie du cerveau de patients avec des métastases non traitées était le même que celui de patients soignés avec Avastin.

L'extension d'homologation souligne le profil de sécurité du traitement en tant que thérapie de nombreuses formes de cancers. Jusqu'ici Avastin était homologué pour les cancers avancés du colon, du sein, du poumon et de cellules du rein. Près de 500'000 patients sont traités dans le monde avec Avastin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Lun 28 Juil 2008 - 12:14

Bâle (AWP) - Le groupe pharmaceutique Roche a déposé une demande d'élargissement du champ d'indication de l'Avastin (Bevacizumab) auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMEA), ainsi qu'il l'avait déjà annoncé lors de la publication des résultats semestriels 2008. Dans ce cadre, le médicament pour la thérapie du cancer du sein au stade métastasique pourrait être utilisé en combinaison avec une chimiothérapie Docetaxel, a déclaré Roche lundi dans un communiqué.

L'Avastin est déjà homologué dans l'UE comme traitement de premier recours contre le cancer du sein en combinaison avec une chimiothérapie Paclitaxel. L'élargissement du champ d'indication donne aux médecins traitants une plus grande liberté dans le choix d'une forme de thérapie, lit-on encore dans le communiqué. De plus, Paclitaxel et Docetaxel sont les deux chimiothérapies les plus répandues à base de Taxane et de nombreux médecins européens donnent la préférence à Docetaxel.

La demande d'élargissement du champ d'indication se base sur les résultats de l'étude phase III AVADO à laquelle 736 patientes ont participé.

En février 2008, Roche s'est vu accorder par les autorités de la santé aux Etats-Unis (FDA) un processus d'homologation accéléré pour l'Avastin à utiliser en combinaison avec la chimiothérapie comme traitement de premier recours de cancer du sein HER-2 avec métastases négatives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Avastine + Taxotere   Dim 1 Juin 2008 - 12:46

L'Avastine, un médicament bloquant la formation de vaisseaux sanguins nécessaires pour nourrir la tumeur, combiné au Taxotere, qui empêche la division cellulaire, a ralenti la progression de cancers avancés du sein, selon les résultats d'un essai clinique international présentés samedi.

Des études cliniques précédentes avaient révélé que l'Avastine (bevacizumab) combiné au Taxol (paclitaxel), un agent chimique similaire au Taxotère (docetaxel), doublait la survie sans récurrence des patientes atteintes d'un cancer avancé du sein ayant fait métastase.

Il s'agit du premier essai clinique de phase 3 --dernière étape avant la demande de mise sur le marché-- évaluant la combinaison de l'Avastine au Taxotère qui est surtout utilisé en Europe, en Asie et en Australie tandis que le Taxol est préféré aux États-Unis.

L'étude clinique, qui a porté sur 736 femmes dans 24 pays pendant un an, montre que 44,4% des participantes traitées avec du Taxotère combiné avec un placebo ont vu leur tumeur se réduire, comparativement à 55,2% pour celles ayant reçu en plus du Taxotère une faible dose d'Avastine.

Pour les patientes traitées avec une dose élevée d'Avastine, 63,1% ont eu une réduction de leur tumeur du sein.

«Cet essai clinique montre que l'approche antiangiogénique (qui bloque la formation de vaisseaux sanguins par la tumeur) pour traiter le cancer du sein est efficace avec le Taxol ou le Taxotère (traitements de chimiothérapie)», a souligné le Dr David Miles professeur de cancérologie au Mount Vernon Cancer Centre en Grande-Bretagne.

Il est le principal auteur de ces travaux présentés à la 44e conférence annuelle de l'American College of Clinical Oncology (ASCO) réunie ce weekend à Chicago (Illinois, nord).

Les effets secondaires les plus communs de l'avastine combinée au Taxotère sont notamment l'hypertension artérielle.

La FDA, l'agence américaine des médicaments, a autorisé en février la commercialisation de l'Avastine combiné au paclitaxel pour traiter les femmes venant d'être diagnostiquées d'un cancer avancé du sein.

Ce traitement avait déjà été approuvé pour soigner le cancer évolué du rectum.

La FDA avait donné son vert à ce traitement combiné (Avastine-paclitaxel) pour le cancer du sein malgré l'avis contraire de son groupe consultatif d'experts extérieurs.

L'agence des médicaments avait basé sa décision sur des critères mesurant le ralentissement de la progression de la tumeur plutôt que sur le gain général de survie.

Ce dernier essai clinique avec l'Avastine-docetaxel est trop court (un an) pour montrer une différence dans la survie.

L'Avastatine est commercialisée par le laboratoire suisse Roche et la firme américaine Genentech et a généré 2,3 milliards de dollars en 2007 aux États-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Mer 19 Déc 2007 - 13:55

ZURICH (Reuters) - Roche Holding annonce qu'Avastin a été homologué dans l'Union européenne comme traitement de première ligne contre le cancer du rein avancé.

La pathologie ne présente que peu de symptômes à son premier stade, raison pour laquelle la majorité des patients ne sont diagnostiqués qu'à un stade avancé, explique dans un communiqué le groupe pharmaceutique bâlois.

Le feu vert a été donné sur la base d'une étude pivot de phase III qui a démontré que les patients pouvaient survivre deux fois plus longtemps en combinaison avec un interferon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Ven 14 Déc 2007 - 16:27



A clinical study conducted at Henry Ford Hospital on the use of a drug to extend the survival of patients with the most common and aggressive type of brain cancer, has yielded results that were significantly better than expected.

Une étude clinique conduite à l'hopital Henry Ford aur l'usage d'un médicament pour étendre l asurvie des patients atteint de gliome a eu des résultats meilleurs que prévus.

The randomized Phase II study focused on patients with glioblastoma multiforme (GBM), whose cancer had recurred after first- or second-line therapy. The study revealed that more than a third who were treated with Avastin (bevacizumab) alone, as well as more than half of those treated with Avastin in combination with the chemotherapy drug irinotecan, lived without further progression of the disease for a period of six months. In addition, no new or unexpected adverse effects from the use of Avastin were observed during the study.

L'étude a révélé que le tiers des patients du gliobastome traité avec Avastin seul aussi bien que ceux tratiés avec Avastin et irinotecan ont vécu une période de 6 mois sans progression de la maladie. De plus aucun effet secondaire n,a été observé.

"This is very encouraging news," says Tom Mikkelsen, M.D., a neuro-oncologist who is the study's principal investigator at Henry Ford and co-director of the Hermelin Brain Tumor Center. "Historical estimates suggest that only 15 percent of patients with this aggressive type of brain cancer live without their cancer progressing within six months. Although gliomas [fast-growing malignant brain tumors] are nearly always incurable, use of a drug like Avastin may help to buy precious time for patients, as well as to preserve their physical and mental functions longer than was previously possible."

Avastin is a therapeutic antibody designed to inhibit Vascular Endothelial Growth Factor (VEGF), a protein that stimulates development of new blood vessels in a process known as angiogenesis, while maintaining existing tumor vessels. By binding to VEGF, Avastin acts as an anti-angiogenesis agent that chokes off the blood supply to tumors, which in turn inhibits their growth and metastasis.

The national study is sponsored by Genentech and Henry Ford Hospital is one of the large study sites.

"The same process that makes gliomas so deadly may turn out to be exactly the same thing that makes it possible to slow down their progression," Dr. Mikkelsen says. "This is a very significant advance in the battle to control these aggressive tumors because it could lead to treatment options where none existed previously for patients with recurrent disease."

Previously Avastin had been used in combination with chemotherapy as a first-line treatment for metastatic colorectal cancer and lung cancer. Because of its demonstrated success rate with these cancers, Avastin currently is being studied worldwide in more than 300 clinical trials for 20 different tumor types.

"With currently approved therapies, the chances of suppressing GBM are poor at less than 10 percent," says Dr. Mikkelsen. "This type of targeted therapy using Avastin may prove to be the best new hope we have for helping patients with recurrent disease who previously had few options available to them."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Mer 21 Nov 2007 - 16:06




En Europe, Avastin fait l'objet d'une recommandation favorable comme traitement de première intention du cancer du rein à un stade avancé
- Grâce à Avastin, les patients vivent deux fois plus longtemps sans
progression de la maladie

BALE, Suisse, le 16 nov. /CNW/ - D'après l'annonce faite aujourd'hui par
Roche, le comité européen des médicaments à usage humain (CMUH) a formulé une
recommandation favorable quant à l'emploi d'Avastin (bevacizumab) dans le
traitement de première intention de l'hypernéphrome, forme la plus répandue de
cancer du rein à un stade avancé(1). La décision du CMUH repose sur les
résultats d'AVOREN, essai déterminant de phase III, qui ont révélé que l'ajout
d'Avastin à l'interféron avait permis à des patients atteints d'un
hypernéphrome à un stade avancé de vivre deux fois plus longtemps sans
progression de la maladie ("survie sans progression"), en comparaison d'un
monotraitement à l'interféron.
"L'essai AVOREN a démontré l'efficacité et l'innocuité d'Avastin dans le
traitement du cancer du rein", a déclaré le professeur Bernard Escudier,
directeur, unité de l'immunothérapie et des traitements novateurs à l'Institut
Gustave-Roussy de Paris, et chercheur principal de l'essai AVOREN. "Cette
annonce revêt une grande importance, car elle nous présente un nouveau
traitement. Dans les cas de cancer du rein à un stade avancé, en effet, la
chimiothérapie et la radiothérapie se révèlent moins efficaces que dans le
traitement d'autres formes de cancer."
Chaque année dans le monde, plus de 200 000 personnes reçoivent un
diagnostic de cancer du rein et plus de 100 000 meurent des suites de cette
maladie(i). Selon les prévisions, ces données sont appelées à augmenter,
puisque le nombre de personnes qui souffrent d'un cancer en général a
progressé de 50 %, d'après les estimations récentes de l'OMS(ii).

Le point sur les demandes d'autorisation de mise en marché d'Avastin

Le cancer du rein est devenu la quatrième forme de cancer ayant fait
l'objet des bienfaits éprouvés d'Avastin sur le plan de la survie. Les
résultats d'un programme global de mise au point clinique d'Avastin ont
favorisé son autorisation de mise en marché dans le traitement du cancer
colorectal, du sein et du poumon.

<<
- Février 2004 (Etats-Unis) et janvier 2005 (Union européenne) -
Autorisation de mise en marché d'Avastin comme traitement de première
intention du cancer colorectal métastatique

- Juin 2006 (Etats-Unis) - Autorisation de mise en marché d'Avastin
comme traitement de deuxième intention du cancer colorectal
métastatique

- Octobre 2006 (Etats-Unis) - Autorisation de mise en marché d'Avastin
comme traitement de première intention du cancer du poumon non à
petites cellules (CPNPC) à un stade avancé

- Mars 2007 (Etats-Unis) - Autorisation de mise en marché d'Avastin
comme traitement de première intention du cancer du sein métastatique

- Avril 2007 (Japon) - Autorisation de mise en marché d'Avastin comme
traitement du cancer colorectal à un stade avancé (récidive ou
progression)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'avastin   Jeu 1 Nov 2007 - 13:46

A new study states that Bevacizumab, a biologic anti-cancer agent that prevents tumor growth by interfering with the formation of new blood vessels, may have the potential to improve the efficacy of standard combination chemotherapy in ovarian cancer.

Une nouvelle étude sur le bevacisumab, un agent biologique contre le cancer qui prévient la croissance des tumeurs en interférant avec la formation de vaisseaux sanguins peut avoir le potentiel d'améliorer l'efficacité de la combinaison standard dans le cancer de


Bevacizumab has been studied clinically and was recently approved as a treatment for metastatic colon cancer and non-small cell lung cancer. Currently, Bevacizumab is also being studied as a treatment to improve patient survival rates for breast and kidney cancers. Since Bevacizumab has a unique mechanism of action and a favorable safety profile, the medication is not associated with unreasonable levels of toxicity.

Le bevacizumab a été étudié et approuvé pour le cancer du et d u:poumon: récemment. Il est aussi étudié pour améliorer la survie dans le cas des cancers du et du Le médicament n,est pas associé avec un taux de toxicité déraisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avastin   Aujourd'hui à 4:08

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avastin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'avastin
» Avastin + TAXOL
» L'avastin + la chimio donne de bons résultats
» Prix et pénurie de médicaments
» Groupements des espoirs par stratégie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: