AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le VEgf trap (aflibercept)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Sam 4 Aoû 2012 - 16:06

3 août (Reuters) - Sanofi et son partenaire américain Regeneron ont annoncé vendredi avoir obtenu un feu vert de l'autorité sanitaire américaine (FDA) pour commercialiser le Zaltrap dans le traitement du cancer colorectal métastatique.

En avril dernier, la FDA avait retoqué le produit dans le cancer de la prostate mais avait accordé une revue prioritaire au Zaltrap dans le traitement du cancer colorectal métastatique.

Celle-ci est accordée aux molécules dont les résultats préliminaires indiquent que le médicament a le potentiel d'apporter une solution thérapeutique là où aucun traitement adapté n'existe, ou de représenter une amélioration significative par rapport aux produits existants.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Mer 28 Déc 2011 - 15:49

MONTRÉAL – Un nouveau médicament pourrait freiner l'apparition de l'ascite maligne, une complication du cancer des qui cause l'accumulation dans l'abdomen de liquide contenant des cellules cancéreuses.

Ce traitement, l'aflibercept, semble «diminuer la formation de l'ascite maligne et pourrait améliorer considérablement la qualité de vie des patientes présentant cette complication invalidante», explique l'auteur principal de cette étude, Walter Gotlieb, directeur du programme de gynéco-oncologie du Centre du cancer Segal et directeur de projet de l'Institut Lady Davis de l'Hôpital général juif.

«Cependant, les cliniciens doivent utiliser l'aflibercept avec prudence en raison d'une augmentation significative du risque de perforation fatale de l'intestin», poursuit-il.

Le traitement habituel, la paracentèse, consiste à insérer une aiguille dans l'abdomen pour retirer l'excès de liquide. Cette intervention peut temporairement soulager les patientes, mais elle est douloureuse.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont mené une étude auprès de 55 patientes ayant reçu au moins deux cycles de traitement de chimiothérapie et pour lesquelles la tumeur était devenue chimiorésistante. Sur ce nombre, 29 ont reçu le médicament et 26 un placebo. Les patientes traitées avec l'aflibercept ont plus que doublé le délai entre les paracentèses (55 jours) comparativement à celles ayant reçu le placebo (23 jours).

Deux patientes ayant reçu l'aflibercept n'ont pas eu besoin de nouvelle paracentèse au cours des six mois de traitement. Les patientes du groupe ayant reçu l'aflibercept ont aussi rapporté une plus grande amélioration de leurs symptômes d'ascite.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Dim 4 Déc 2011 - 10:24

En combinant les agents d'investigation et de REGN910 aflibercept a donné des améliorations statistiquement significatives dans les effets antitumoraux dans des modèles animaux par rapport à un agent seul, selon les résultats présentés à la conférence de l'AACR-NCI-EORTC: cibles moléculaires et thérapies anti-cancer , qui s'est tenu 12 au 16 novembre, 2011.

"Ces résultats précliniques suggèrent que la combinaison REGN910 (SAR307746) et l'aflibercept à la clinique pourrait être une approche intéressante pour la recherche clinique future», a déclaré S. Alshad Lalani, Ph.D., directeur du développement stratégique à l'oncologie de Regeneron Pharmaceuticals Inc à Tarrytown , NY "La raison en est que l'inhibition de l'angiogenèse tumorale en combinant des traitements antiangiogéniques pourrait être plus puissante et les réponses antitumorales plus durables que ceux observés avec un seul agent thérapeutique."

Dans cette étude sur des souris, des chercheurs de Regeneron et BC Cancer Agency à Vancouver, Colombie-Britannique, au Canada, ont suivi comment REGN910 et aflibercept ont bloqué le facteur de croissance vasculaire endothéliale (VEGF) et angiopoïétine-2 (Ang2), qui sont des facteurs de croissance essentiels pour l'angiogenèse tumorale , ou la formation de vaisseaux sanguins.

REGN910 est un anticorps monoclonal entièrement humain découvert en utilisant la technologie d'anticorps de Regeneron VelocImmune qui lie et inhibe Ang2. L'aflibercept est une protéine de fusion qui se lie à toutes les formes du VEGF-A, ainsi que le VEGF-B et le facteur de croissance placentaire. REGN910 et aflibercept sont développés par Regeneron et Sanofi.

En outre, les chercheurs ont effectué des analyses de tissus pour surveiller le nombre de vaisseaux sanguins tumoraux, l'hypoxie tumorale (manque d'oxygène), la mort des cellules tumorales et des tumeurs de perfusion.

«Lorsqu'il est utilisé seul dans les études animales, tant REGN910 et aflibercept ont bloqué l'angiogenèse tumorale et la croissance, mais la combinaison des deux conduit à l'hypoxie tumorale accrue et par conséquent à la mort d'un grand pourcentage de cellules tumorales", M. Lalani. «Conformément à sa capacité à encourager l'adoption rapide et de généraliser la mort des cellules tumorales en histologie, le traitement combiné a inhibé la croissance tumorale dans une mesure beaucoup plus grande que les agents simples dans des modèles tumoraux multiples -. Colorectal, mammaire et de la prostate, en particulier, .

Dans les études animales en cours, Lalani et ses collègues étudient les raisons derrière les résultats avec la thérapie combinée. Ils étudient aussi les biomarqueurs qui leur permettra de surveiller l'effet du traitement combiné des thérapies et / ou d'identifier les tumeurs qui sont plus susceptibles de répondre au traitement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Lun 6 Juin 2011 - 4:27



L'agent expérimental Zaltrap (aflibercept), également connu sous le nom de VEGF Trap, améliore significativement la survie des patients atteints d'un cancer colorectal métastatique ayant été traités antérieurement ' indique la direction de Sanofi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Mer 27 Avr 2011 - 11:47

27/04/11 09:20 SANOFI-AVENTIS : résultats positifs de Phase III sur ZALTRAP


(AOF) - Sanofi-aventis et Regeneron ont publié des résultats positifs de Phase III sur ZALTRAP (aflibercept) dans le traitement de deuxième ligne du cancer colorectal métastatique. Les résultats complets de cette étude seront présentés dans le cadre d'un prochain congrès scientifique. « Ces résultats sont très encourageants, compte tenu du nombre limité d'options thérapeutiques s'offrant aux patients atteints d'un cancer colorectal métastatique », a déclaré George D. Yancopoulos, M.D., Ph.D., Directeur Scientifique de Regeneron et Président des Regeneron Research Laboratories.
« Sur la base de ces résultats positifs, nous prévoyons avec sanofi-aventis de soumettre des dossiers de demande d'autorisation de mise sur le marché à la Food and Drug Administration des Etats-Unis ainsi qu'à l'Agence Européenne du Médicament au cours du deuxième semestre. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Sam 12 Sep 2009 - 14:46

NEW YORK, 11 septembre (Reuters) - Sanofi-Aventis SASY.PA et le laboratoire américain Regeneron Pharmaceuticals REGN.O ont annoncé vendredi qu'ils renonçaient à poursuivre les tests de leur produit aflibercept dans le traitement du cancer du pancréas en raison de leur inefficacité.

Les deux groupes ont toutefois annoncé qu'ils poursuivraient l'étude des performances du médicament dans le traitement d'autres types de cancers.

Début juin, ils avaient annoncé avoir enregistré des résultats positif à l'issue d'une étude de phase 2 sur l'aflibercept administré à des patientes atteintes d'un cancer avancé de l'ovaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Mer 17 Juin 2009 - 0:33

Au cours d’une étude de phase 2 d’un nouveau médicament, l’aflibercept (ou VEGF Trap), Sanofi-Aventis, et son partenaire, la biotech Regeneron Pharmaceuticals ont constaté une « amélioration statistiquement significative » chez des patientes traitées pour cancer avancé de l’ovaire avec ascite récidivante (collection liquide dans l’abdomen). Ce critère d’amélioration est ici l’allongement du délai entre deux ponctions trans-abdominales (paracentèse) destinées à soulager ces patientes, l’ascite étant souvent une complication d’un cancer avancé.

L’aflibercept (VEGF Trap) est un inhibiteur de l’angiogenèse (néo formation de vaisseaux au bénéfice de la tumeur), une protéine de fusion qui se lie à toutes les formes du facteur de croissance endothélial vasculaire A (VEGF-A), ainsi qu’au VEGF-B et au facteur de croissance placentaire (PIGF), facteurs de croissance angiogéniques (stimulant la néoformation de vaisseaux) impliqués dans l’angiogenèse tumorale et l’inflammation. L’aflibercept se lie au VEGF-A et au PlGF avec une affinité très élevée.

Des études de phase 3 ont démarré pour l’aflibercept en association à des chimiothérapies courantes dans le traitement du cancer colorectal métastatique, du cancer du poumon non à petites cellules, du cancer du pancréas, du cancer de la prostate hormono-résistant. Plus de 60 % des patients ont déjà été recrutés pour ces études dont les données initiales devraient être disponibles en 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane



Nombre de messages : 163
Age : 66
Localisation : Alma Québec
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Mar 5 Juin 2007 - 16:06

Denis tu es vraiment extra.tu fais beaucoup de recherches et je te lève mon chapeau.
Ca rejoint de ce que j'ai compris de cette forme de cancer quand j'ai lu un article dans une revue et tu as plus de renseignements aussi.C'est juste dommage que les médecins n'aient pas le temps de nous en dire plus.
ca m'a chaviré un peu quand j'ai lu qu'il était rébarbatif mais jusqu'à maintenant je me porte bien malgré les récidives.
Le fait d'en savoir plus sur les symptomes et cette forme peut aider d'autres personnes à être prise au tout début.

Denis merci encore et porte toi bien
bec @#@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le VEgf trap (aflibercept)   Mar 5 Juin 2007 - 14:04

VEGF-Trap active in recurrent refractory advanced ovarian cancer


Posted: June 5, 2007

CHICAGO (Reuters Health) - An interim analysis of a phase II study of the targeted angiogenesis inhibitor VEGF-Trap (aflibercept) shows "very promising" activity in heavily-pretreated women with recurrent, chemotherapy-refractory epithelial ovarian cancer, according to the study's lead author.

Une analyse préliminaire de la phase II de l'étude de l'anti-angiogenèse ciblé le Vegf-Trap (aflibercept) montre une très prometteuse activité pour les femmes qui ont été beaucoup traitées auparavant avec un cancer récurrent, réfractaire aux chimio, de la paroi de l'ovaire.

"These very preliminary data show that VEGF-Trap blocks blood vessel development and tumor growth and spread as a single agent without any combination of chemotherapy," Dr. William P. Tew from Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York reported at the American Society of Clinical Oncology meeting.


"Les données préliminaires montrent qui le Vegf-trap sans combinaison avec d'autres agents anti-cancer arrête le développement des vaisseaux sanguins de croitre et se répandre." selon le docteur Williams


VEGF-Trap is a fusion protein made up of segments of VEGF receptors R1 and R2 fused to the Fc portion of IgG. It binds and neutralizes VEGF-A, which is overexpressed in epithelial ovarian cancer.

Vegf est une protéine qui résulte de la fusion des récepteurs R1 et r2 de Vegf fusionné à la portion Fc de IgC (J'ai rien compris mais entk...) Cela se lie et neutralise le vegf-A qui est surexprimé dans le cancer de

"In a patient population with few options, there is tumor shrinkage and stabilization of disease with an acceptable safety profile with a low incidence of bowel perforation and we continue to accrue patients to this study," Dr. Tew said.

"dans cette partie de la poppulation avec peu d'options, il y a réduction de la tumeur et stabilisation de la maldie avec un profile de sécurité acceptable avec une incidence basse de perforation du tube digestif (ou de l'estomac ?) Nos continuons à accroitre les patients dans cette étude " dit le docteur Tew.

Thus far, the international trial has randomized 162 women to VEGF-Trap, 2 or 4 mg/kg administered intravenously every 2 weeks. The women in the study had failed two or three prior treatments for advanced disease and had tumors resistant to platinum-based drugs as well as topotecan and/or liposomal doxorubicin. VEGF-Trap was the only treatment given and the women had no prior VEGF treatment before entering this trial.

According to Dr. Tew, in this group of women who had "exhausted all other treatment options," favorable results were achieved in 85% of women after one month: 8% showed tumor shrinkage and 77% had stable disease.

8% ont montré des réductions de tumeurs et 77 % ont vu leur maladie se stabiliser.

"One of the most meaningful parts of the study," Dr. Tew said, "was that patients that did respond stayed on treatment for quite some time, and at 14 weeks, 41% of patients had no tumor growth; at 22 weeks, it was 15% and at over 6 months we still have 4% on study."

Ascites resolved in 29%, and 13% of women saw a 50% decline in the ovarian tumor marker CA-125.

The safety profile of VEGF-Trap was "generally reasonable and similar to other anti-angiogenic drugs," Dr. Tew said. Side effects included headache, fatigue, nausea, hypertension, proteinuria and renal dysfunction.

"One of the most clinically important pieces of this trial is that the bowel perforation rate was quite low at 1%," Dr. Tew said. "This is important for this disease in particular because when other drugs have been studied in patients with ovarian cancer the bowel perforation rate has been quite high -- as high as 11% in some studies, requiring closure of other studies."


Dernière édition par Denis le Sam 4 Aoû 2012 - 16:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le VEgf trap (aflibercept)   Aujourd'hui à 13:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Le VEgf trap (aflibercept)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le VEgf trap (aflibercept)
» Stopper la VEGF.
» D'autres cibles que la VEGF dans l'angiogenèse.
» Groupements des espoirs par stratégie
» La protéine G, récepteur G couplés aux protéines.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: