AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'IRM pour détecter le cancer du sein.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lise



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Québec
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Bonsoir Denis   Dim 10 Juin 2007 - 21:31

Bonsoir Denis,
c,est certain que je vous encouragerai.
Et j'espère que tu as raison quand tu dis penser que ce que j'ai n'est pas un cancer...
Mais si c'est le cas, je ferai comme vous tous et je combattrai cette maladie. Vous m'avez tous apporté énormément pendant cette interminable attente ( au fait, j'attend toujours des résultats... hey oui...)
à bientôt

Lise bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'IRM pour détecter le cancer du sein.   Mer 6 Juin 2007 - 22:26

Tout à fait paradoxale.

Parfois je me le dis à moi-même que ça ne doit pas être très bon pour moi ce site.

Surtout qu'il y a des fois où je deviens très préoccupé pour les autres et un peu déprimé, mais on est trois administrateurs et ensemble on se soutient. Les deux autres: Optimiste et Nathou sont des femmes et je dirais qu'elles sont plus fortes que moi moralement.

Un temps il y a eu Fred aussi qui était formidable. Moi, Optimiste et beaucoup d'autres, on l'a accomgné jusqu'à la fin quasiment. Fred était vraiment un leader c'était le plus malade de nous mais il entreprenait toutes sortes de choses et il a vécu jusqu'au bout ce qu'il avait à vivre. Il est mort en Novembre et ça parait jusque dans les statistiques sur la fréquentation de ce forum.

J'essaie de ne pas m'enfuir car c'est un peu ce que les gens ont le réflexe de faire devant la maladie et la mort et c'est bien dommage pour la personne qui se retrouve seul à ce moment-là.

Je ne crois pas que tu aies le cancer et c'est tant mieux tu vas pouvoir continuer à venir nous visiter, nous donner de tes nouvelles et nous encourager.


Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lise



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Québec
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: encapsulée ou pas !   Mer 6 Juin 2007 - 21:29

Bonsoir Denis,
merci pour tes explications.
En fait, j'aurais dû dire tumeur encapsulée plutôt que cellules encapsulées - ce n'est vraiment pas la même chose Embarassed
De toutes façons - c'est le résultat de la biopsie qui me confirmera le diagnostic. Cela ne me sert à rien d'extrapoler... Je devrai attendre encore au moins une dizaine de jours selon moi...
Je continue à te lire en attendant! et, il faut le dire, à tenter de me changer les idées. C'est paradoxal tu ne trouves-pas? scratch clindoeil
Lise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'IRM pour détecter le cancer du sein.   Mer 6 Juin 2007 - 15:31

Citation :
Est-ce qu'une tumeur malgine pourrait être constituée de cellules encapsulées?


Il n'y a pas une capsule pour chaque cellule à mon avis...ça n'existe pas.
Il y a par contre des médicaments fait de molécules encapsulées individuellement.

Le cancer se définissant par sa capacité à se multiplier et à se répandre dans l'organisme. Ce sont les métastases ( des cellules canécreuses partent de l'endroit ou elles sont et vont former des regroupements ailleurs dans le corps.) qui sont dangereuses et qui tuent à force de se développer dans des endroits ou il ne faut pas elles empêchent le fonctionnement normal.

Si le cancer était localisé dans une capsule (beaucoup de cellules dans une membrane) ce ne serait pas dangeureux, les soignants mettraient un petit tuyeau et vidangeraient le mauvais ou sortiraient tout le kyste sans dommage.




Il y a ce lien que j'ai trouvé et qui semble dire que pour le médecin c'est très visible pour le médecin parce que la tumeur bénigne ne se répand pas. Mais un médecin ne dira jamais ce n'est pas cancéreux à 100% parce qu'il pourrait avoir des problèmes après si par grande exception ça se révèle cancéreux.







Citation :
2.1. Les tumeurs bénignes.

Tumeurs dont la croissance est limitée et qui ne donnent pas de dissémination à distance dans l'organisme.

macroscopie: bien limitées, souvent entourées d'une capsule, n'infiltrent pas les tissus voisins.
Peuvent être volumineuses cependant et entra"ner une compression ou une obstruction des structures normales.
histologie: ressemblent au tissu normal (tumeur différenciée). Les cellules ne comportent pas d'anomalies nucléaires ou cytoplasmiques, pas d'infiltration des tissus voisins
. évolution : croissance lente, locale
Pas de récidive, après une exérèse chirurgicale complète.

Jamais de métastases +++

le lien

Je ne sais pas si j'ai bien compris ta question cependant mais je pense que le regard de ton médecin est important parce qu'il sait et qu'il a vu toute sorte de choses. S'il t'a dit que à son avis ce n'était pas cancéreux, ça a un poids, ça veut dire non, je n'ai pas vu de cancer qui débute à cet endroit là quand il n'y a pas d'autres symptomes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lise



Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Québec
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Cellules encapsulées - cellules non-encapsulées   Mer 6 Juin 2007 - 13:15

Merci Denis pour tous tes articles intéressants portant sur les recherches dans le domaine des cancers.
J'aurais une question pour toi, parmi les lectures que tu as faites, est-ce que certaines traitent de l'aspect des cellules malignes versus bénignes?

Ce que je cherche à savoir en fait c'est : est-ce qu'une tumeur maligne présente nécessairement des cellules qu'on dit non-encapsulée ? Est-ce qu'une tumeur malgine pourrait être constituée de cellules encapsulées?

C'est peut-être trop technique ce que je te demande là... Je comprendrai si tu n,as pas de réponse ...
Enfin, si une des tes lectures traite du sujet - j'aimerais lire cette référence.
Merci encore, c'est gentil

Lise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: L'IRM pour détecter le cancer du sein.   Mer 6 Juin 2007 - 10:16

Des avancées permettent de mieux diagnostiquer et traiter le cancer du sein qui tue encore un demi-million de femmes dans le monde chaque année, selon des études présentées dimanche à la principale conférence mondiale sur le cancer réunie ce week-end à Chicago.
"Nous avons fait d'énormes progrès pour détecter et traiter un grand nombre de cancers uniques à la femme", a déclaré Julie Gralow, professeur de cancérologie à l'Université de Washington (nord-ouest), en présentant un ensemble d'études rendues publiques au 43e congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui réunit plus de 25.000 experts.

Concernant la détection de tumeur du sein, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) s'est révélée plus efficace que la mammographie -- l'examen le plus commun aujourd'hui--, pour détecter très tôt des lésions malignes dangereuses appelées carcinome canalaire, indiquent les résultats d'une étude conduite en Allemagne sur près de 6.000 femmes pour comparer les deux systèmes.

L'IRM a pu ainsi voir 40% de ces lésions non détectées par la mammographie dont 78% étaient dans la catégorie très agressives. Ces résultats ayant été confirmés ultérieurement pas des biopsies.

La mammographie détecte l'accumulation de calcium autour des lésions tandis que l'IRM peut voir un accroissement anormal des vaisseaux sanguins.

"Cette étude montre que l'IRM paraît être supérieure à la mammographie pour détecter ces lésions qui laissées sans traitement peuvent devenir un cancer très agressif du sein", a dit Christiane Kuhl, professeur de radiologie à l'université de Bonn et auteur de cette recherche.

Elle a toutefois noté que plus d'études devaient être conduites avant de pouvoir recommander l'IRM.

Sur le front des traitements, un essai clinique de Tykerb, un médicament développé par le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline, a donné des résultats encourageants sur 241 patientes dont le cancer du sein s'est propagé au cerveau, ce qui se produit pour environ 40% des femmes positives à la protéine HER2 qui accroît les risques de prolifération.

Après un traitement de six mois, 7% des patientes ont une réduction d'au moins 50% de leur tumeur tandis que 20% ont vu la masse de leur cancer diminuer de moins de 50%.

Enfin, une étude présentée à Chicago a montré que l'Herceptin, un traitement standard qui bloque la production de protéine HER2, n'augmente pas le danger de défaillance cardiaque à long terme. L'Herceptin combinée à la chimiothérapie permet de réduire le risque de résurgence de ce type de cancer du sein de 52% après trois ans.

"Bien que nous devons continuer de surveiller les femmes traitées avec de l'Herceptin, les résultats de cette étude sont rassurants", a souligné Triya Rastogi, de l'université de Pittsburgh qui a conduit ces travaux.

Les progrès les plus marqués dernièrement contre le cancer du sein comme d'ailleurs les autres types de cancers, ont surtout été notables pour les tumeurs avancées grâce à la mise au point de thérapies ciblées.

Mais les gains en survie pour le cancer avancé du sein (recul de 2,3% de la mortalité ces dernières années) sont inégalement répartis aux Etats-Unis, comme le montre une étude publiée dimanche montrant que l'écart entre Blanches et Noires continue à se creuser.

Pour les femmes diagnostiquées entre 1999 et 2003, la durée médiane de survie chez les Blanches a été de 27 mois comparativement à 17 mois chez les Noires, soit une différence de 8,8%. Dix ans auparavant, cet écart était de 2,8%.

Plus de 180.510 Américaines seront diagnostiquées d'un cancer du sein en 2008 et environ 41.000 en mourront, selon l'American Cancer Society.



© 2007 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'IRM pour détecter le cancer du sein.   Aujourd'hui à 16:35

Revenir en haut Aller en bas
 
L'IRM pour détecter le cancer du sein.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test pour détecter une dyslexie chez un élève : quelle démarche ?
» ECTRIMS: un test de biologie pour détecter le virus JC.
» Une nouvelle idée pour détecter les extraterrestres
» Un appareil pour détecter les tumeurs au sein.
» Il y a 11 milliards d'années, l'eau était déjà présente dans l'Univers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: