AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les fines herbes contre le cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les fines herbes contre le cancer.   Lun 1 Aoû 2016 - 18:18

New research reveals that two specific plant-derived compounds may be effective for fighting inflammation and pain. The findings are published in the British Journal of Pharmacology.

Diterpenoids are found in certain plants, fungi, and marine organisms, and two in particular -- carnosol (CS) and carnosic acid (CA) -- are known to interfere with multiple pathways in the human body associated with inflammation and pain.

A team led by Giuseppe Bifulco, PhD of the University of Salerno in Italy, and Andreas Koeberle, PhD of the Friedrich Schiller University Jena in Germany, have investigated the effects of these natural products in their pure form in inflammatory pain through research involving human cells and mice. The researchers found that the diterpenoids inhibited two enzymes involved in inflammation, fever, and pain. Overexpression of one of these enzymes has been observed in several inflammatory disorders as well as in many human tumors; the second enzyme is also a major player in inflammation and other immune-related processes in the body.

"We have demonstrated that 5-LO and mPGES-1, two key enzymes of inflammation, are primary targets of CS and CA, which are major bioactive ingredients of herbs that are used as spices -- namely sage and rosemary -- and in traditional medicine," said Dr Bifulco. "Our study provides comprehensive insights into their anti-inflammatory mechanism. Understanding both the molecular basis and pharmacological relevance of natural products is essential to fully exploit the power of nature for human health."

The investigators noted that dual inhibitors of 5-LO and mPGES-1 are considered potential alternatives to classical anti-inflammatory and analgesic drugs that have well-documented side effects. Recently, the mPGES-1 inhibitor GRC 27864 (Glenmark Pharmaceuticals Ltd.) entered the first phase of clinical development.

"The discovery of new dual 5-LO/mPGES-1 inhibitors, like CS and CA, represents a valid strategy for the treatment of inflammatory and cancer diseases and further justifies the use of sage and rosemary in traditional medicine," said Dr Koeberle. "It is important that these natural products are tested in different experimental inflammation and cancer animal models as well as in imaging studies to obtain a complete comprehension of the molecular basis behind their observed biological activity."


----

Une nouvelle étude révèle que les deux composés dérivés de plantes spécifiques peuvent être efficaces pour lutter contre l'inflammation et la douleur. Les résultats sont publiés dans le British Journal of Pharmacology.

Les diterpenoids se trouvent dans certaines plantes, des champignons et des organismes marins, et deux en particulier - le carnosol (CS) et de l'acide carnosique (CA) - sont connus pour interférer avec de multiples voies dans le corps humain associée à l'inflammation et la douleur.

Une équipe dirigée par Giuseppe Bifulco, PhD, de l'Université de Salerne en Italie, et Andreas Koeberle, PhD de l'Université Friedrich Schiller de Jena en Allemagne, ont étudié les effets de ces produits naturels dans leur forme pure dans la douleur inflammatoire par la recherche impliquant des cellules humaines et les souris. Les chercheurs ont constaté que les diterpenoids inhibaient deux enzymes impliquées dans l'inflammation, la fièvre et la douleur. La surexpression d'une de ces enzymes a été observée dans plusieurs maladies inflammatoires, ainsi que dans de nombreuses tumeurs humaines; la seconde enzyme est également un acteur majeur dans l'inflammation et d'autres processus liés au système immunitaire dans le corps.

«Nous avons démontré que le 5-LO et mPGES-1, deux enzymes clés de l'inflammation, sont des cibles primaires de CS et de CA, qui sont les principaux ingrédients bioactifs d'herbes qui sont utilisés comme des épices - à savoir la sauge et le romarin - et en traditionnel la médecine ", a déclaré le Dr Bifulco. «Notre étude fournit un aperçu complet dans leur mécanisme anti-inflammatoire. Comprendre à la fois la base moléculaire et la pertinence pharmacologique des produits naturels est essentielle pour exploiter pleinement la puissance de la nature pour la santé humaine."

Les enquêteurs ont noté que deux inhibiteurs de 5-LO et de mPGES-1 sont considérées comme des alternatives potentielles aux médicaments anti-inflammatoires et analgésiques classiques qui ont bien documentés effets secondaires. Récemment, l' inhibiteur de mPGES-1, GRC 27864 (Glenmark Pharmaceuticals Ltd.) est entré dans la première phase de développement clinique.

"La découverte des nouveaux inhibiteurs doubles de 5-LO / mPGES-1, comme CS et CA, représente une stratégie valable pour le traitement des maladies inflammatoires et le cancer et justifie l'utilisation de la sauge et du romarin dans la médecine traditionnelle en outre," a déclaré le Dr Koeberle. "Il est important que ces produits naturels soient testés dans différents modèles d'inflammation et d'animaux expérimentaux du cancer, ainsi que dans des études d'imagerie pour obtenir une compréhension complète de la base moléculaire à l'origine de leur activité biologique observée».


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les fines herbes contre le cancer.   Lun 4 Juil 2016 - 13:27

Au-delà des traitements médicamenteux, la recherche scientifique s’intéresse de plus en plus à la manière dont notre régime alimentaire pourrait constituer un atout contre le cancer. Un intérêt qui a permis à des chercheurs russes* de faire une étonnante découverte. L’aneth et le persil seraient d’excellents aliments anti-cancer : ils contiendraient des substances chimiques capables de prévenir la formation de tumeurs.
En combinant les molécules de ces deux herbes aromatiques, les scientifiques se sont aperçus qu’ils obtenaient un composé déjà connu pour ses propriétés anti-cancer : le glaziovianin A, une isoflavone extraite des feuilles d’une plante, l’ateleia glazioviana. Cette dernière est notamment cultivée au Brésil pour fabriquer des antimitotiques (médicaments qui traitent le cancer).
« Grâce à cette découverte, nous travaillons sur le développement d’une méthode simple et peu coûteuse [un mélange d’aneth et de persil, ndlr] permettant de produire du glaziovianin A, lui-même capable d’inhiber la croissance des cellules tumorales », explique dans un communiqué le professeur Alexander Kiselev, chercheur et auteur de l’étude.
En outre, la consommation d’aneth et de persil permet de limiter les effets secondaires des traitements anti-cancéreux (chimiothérapie, radiothérapie) : elle prévient les difficultés respiratoires, booste le système immunitaire, améliore la vision et réduit les pertes de cheveux.
Rappelons qu’avec plus de 14 millions** de personnes touchées par la maladie chaque année dans le monde, et plus de 8 millions de morts, les enjeux de la recherche contre le cancer sont considérables. 
* Cette étude a été menée par des chercheurs de l’Institut de physique et de technologie de Moscou (Russie) et publiée dans le Journal of Natural Products.
** Chiffres OMS : dans le monde en 2012, 14,1 millions de nouveaux cas de cancer et 8,2 millions de décès ont été comptabilisés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missp



Nombre de messages : 93
Age : 43
Localisation : dijon
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Les fines herbes contre le cancer.   Mar 12 Juin 2007 - 17:21

Il m'avait semblé avoir entendu dire qu'effectivement certaines herbes et épices de provence était réputés pour la prévention du cancer, mais là... Wahouuuuu ! C'est une news optimiste bien comme on aime ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Les fines herbes contre le cancer.   Mar 12 Juin 2007 - 15:29

Voilà , une suggestion qu'elle est bonne !!!!
J'uilise beaucoup les herbes depuis longtemps qui parfument agreablement ma cuisine et les epices aussi d'ailleurs ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Les fines herbes contre le cancer.   Mar 12 Juin 2007 - 2:36

Les fines herbes: efficaces et de bon goût
Richard Béliveau 11/06/2007 10h07






L'été est un moment privilégié pour profiter de l'abondance des nombreuses fines herbes fraîches provenant de notre potager, ou encore des marchés d'alimentation. En effet, que ce soit le thym, le basilic, le persil ou l'origan, toutes ces herbes se distinguent non seulement par leur arôme exquis mais également par leur contenu élevé en plusieurs molécules anticancéreuses.

La famille des lamiacées est un groupe de plantes originaires des côtes méditerranéennes, les plus connues étant la menthe, le thym, la marjolaine, l'origan, le basilic et le romarin.


Toutes ces plantes ont comme caractéristique commune de contenir des huiles essentielles riches en terpènes, ces molécules odorantes qui leur donnent leur parfum prononcé.


Ces terpènes ne sont cependant pas seulement des molécules odorantes : elles possèdent également l'importante caractéristique d'interférer avec le développement du cancer en bloquant la fonction de plusieurs produits d'oncogènes qui sont impliqués dans la croissance des cellules cancéreuses.


Par exemple, l'addition de certains terpènes (carvacrol, thymol, perillyl alcool) à divers types de cellules cancéreuses réduit considérablement leur croissance et, dans plusieurs cas, provoque la mort de ces cellules.


Il est également à noter que les herbes de cette famille contiennent de l'acide ursolique, une molécule anticancéreuse multifonctionnelle de par sa capacité à attaquer directement les cellules cancéreuses, d'empêcher l'angiogenèse et de bloquer l'inflammation.


En plus des terpènes contenus dans ces herbes, d'autres molécules pourraient également jouer un rôle préventif important. Par exemple, la lutéoline, un polyphénol particulièrement abondant dans le thym et la menthe, possède lui aussi de multiples propriétés anticancéreuses.


Notre laboratoire a récemment observé que cette molécule bloque la formation de nouveaux vaisseaux sanguins utilisés par les tumeurs pour progresser (angiogenèse), ce qui stoppe la croissance du cancer. Cet effet inhibiteur est d'autant plus intéressant qu'il est similaire à celui du Gleevec®, un médicament très puissant qui est devenu au cours des dernières années une arme indispensable pour traiter certains types de leucémies.


Les apiacées: quel délice!


Les apiacées, appelées également ombellifères, sont une famille de plantes très diversifiées qui comprend des herbes aromatiques comme le persil, la coriandre, le cerfeuil, le fenouil et le cumin ainsi que des légumes comme la carotte, le panais et le céleri.


En termes de prévention du cancer, l'intérêt de ces plantes est principalement dû à leur contenu élevé en apigénine, un polyphénol dont l'activité anticancéreuse est extrêmement puissante.


Principalement retrouvée dans le persil et le céleri, l'apigénine inhibe la croissance d'un nombre impressionnant de cellules cancéreuses, notamment celles dérivées des principaux cancers qui touchent nos sociétés occidentales, soit ceux du sein, du côlon, du poumon et de la prostate.


Cet effet inhibiteur est causé par un impact direct de l'apigénine sur les cellules cancéreuses et sur l'angiogenèse ainsi que par une action indirecte, en diminuant les processus inflammatoires. Même si les effets anticancéreux de l'apigénine commencent à peine à être caractérisés, ses multiples modes d'action de même que sa puissance en font une molécule extrêmement intéressante pour la prévention du cancer.


Modifier les habitudes


En résumé, les travaux de recherche réalisés au cours des dernières années indiquent que les aromates doivent être considérés comme des sources importantes de molécules anticancéreuses pouvant contribuer activement à prévenir le développement du cancer.


Alors qu'en Amérique du Nord, nous avons trop souvent le réflexe d'utiliser le gras, le sucre ou encore le sel pour donner du goût à nos aliments, il est possible de modifier ces habitudes et d'utiliser les aromates, autant pour donner un parfum incomparable à nos aliments quotidiens que pour profiter de leurs propriétés bénéfiques et de leur impact positif sur la santé.


Comme quoi prévenir le cancer peut également être une question de bon goût!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fines herbes contre le cancer.   Aujourd'hui à 4:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fines herbes contre le cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fines herbes
» Tartimi ail & fines herbes - Sojami
» baguettes fourrées
» FILET MIGNON DE PORC AU BOURSIN EN CROÛTE
» Soyanada, faux-mage frais aux fines herbes - SOYANA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Alimentation-
Sauter vers: