AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Erbitux et le cancer de la tête et du cou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Erbitux et le cancer de la tête et du cou   Dim 17 Juin 2007 - 17:06

Cancers tête et cou métastatiques: Merck KGaA, ImClone et BMS annoncent une amélioration de la survie avec Erbitux*


NEW YORK, 4 avril 2007 (APM) - Le cétuximab (Erbitux*, Merck Lipha Santé/ImClone et Bristol-Myers Squibb) a amélioré la survie globale de patients traités par chimiothérapie pour un carcinome épidermoïde de la tête et du cou métastatique ou en rechute, en première ligne dans une étude de phase III, ont annoncé jeudi Merck KGaA, ImClone et BMS.

Cette étude européenne intitulée EXTREME (ErbituX* in first line Treatment of REcurrent or MEtastatic head and neck cancer) a rempli le premier critère d'évaluation en montrant une amélioration de la survie globale avec l'ajout du cétuximab à une chimiothérapie à base de sel de platine (cisplatine-5-FU ou carboplatine-5-FU), indiquent les laboratoires dans deux communiqués diffusés mercredi.

ImClone et BMS développent l'anticorps anti-EGFR aux Etats-Unis, et Merck KGaA en Europe, rappelle-t-on.

Erbitux* avait déjà montré une amélioration de la survie en association avec la radiothérapie dans les cancers épidermoïdes localement avancés, ce qui lui a valu une extension d'autorisation de mise sur le marché (AMM) en Europe et aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, le médicament est également indiqué en monothérapie dans les carcinomes épidermoïdes tête et cou métastatiques ou en rechute après échec d'une chimiothérapie à base de sel de platine.

Au stade métastatique, seules des études de phase II avaient suggéré un avantage sur la survie, mais une étude de phase III américaine avait échoué à le montrer.

Les résultats de l'étude EXTREME qui a inclus plus de 400 patients ont été soumis pour présentation au prochain congrès de l'American Society of Clinical Oncology (Asco) qui se tiendra à Chicago en juin, précisent les laboratoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Erbitux et le cancer de la tête et du cou   Dim 17 Juin 2007 - 17:00

Pharmacie : à l'ASCO rien de très nouveau

jeu 07 jui, 12h51


Le congrès 2005 semble avoir été l'exception à la règle selon la quelle les traitements du cancer évoluent de façon, malheureusement, lente, observe Goldman Sachs (NYSE: GS - actualité) dans une note publiée aujourd'hui. C'est en 2005 en effet que Roche (Virt-X: ROG.VX - actualité) et sa filiale Genentech (NYSE: DNA - actualité) avaient présenté plusieurs études décisives sur Avastin (bevacizumab) et Herceptin (trastuzumab).
Mais en 2007 à nouveau l'essentiel présentations n'ont amené que des données cliniques incrémentales, sans étude susceptible d'induire de véritables évolutions thérapeutiques. Goldman Sachs note toutefois des résultats convaincants sur Nexavar de Bayer (Xetra: 575200 - actualité) dans le traitement du cancer du foie et sur Erbitux de Merck KGaA dans le traitement du cancer de la tête et du cou, qui pourraient faire de ces médicaments la thérapie de choix dans ces indications respectives.

Globalement, ASCO 2007 n'a guère fourni d'indications menaçant l'avantage concurrentiel de Roche (numéro 1 mondial en cancérologie), avec en particulier une nette déception pour GlaxoSmithKline (London: GSK.L - actualité) dont le Tykerb ne semble pas en mesure de faire une différence dans le cancer du sein.

Le bureau d'études souligne également qu'un thème clé du congrès a été l'identification des thérapies adaptées en fonction des patients pour une gamme croissante de formes cancéreuses (une tendance qui se développe avec l'arrivée des thérapies dites ciblées). Ce thème devrait devenir de plus en plus prégnant, et le recours aux tests diagnostics et aux biomarqueurs devraient prendre une importance croissante. Là aussi, Roche a été pionnier et le groupe apparaît particulièrement bien placé pour en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Erbitux et le cancer de la tête et du cou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erbitux, légère amélioration de la survie
» Le Cetuximab (erbitux)
» Prix et pénurie de médicaments
» Le prix des médicaments (l'exemple de la Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: