AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Découverte au sujet de LKB1 (découverte contre le cancer du sein HER2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Découverte au sujet de LKB1 (découverte contre le cancer du sein HER2)   Jeu 22 Jan 2015 - 14:18

Une équipe de recherche de l'Ecole de Médecine de l'Université Dalhousie en Nouvelle-Ecosse, dirigée par Paola Marignani, a mis au point une combinaison de médicaments qui stoppent la progression de certains cancers agressifs du sein, de type HER2 positifs.

"En combinant les médicaments, nous avons pu agir sur deux fronts : d'une part, celui des signaux qui permettent aux cellules cancéreuses de se développer, d'autre part, celui des mitochondries motrices qui assurent la production d'énergie dans les cellules cancéreuses individuelles", précise le Docteur Marignani, qui poursuit "Nous avons observé que notre traitement réduisait sensiblement le nombre et la taille des tumeurs."

Il s'agit d'une découverte prometteuse dans le combat contre le cancer du de type HER2 positif, une forme particulièrement agressive de cancer du sein, qui représente environ un cinquième de l'ensemble des cancers du sein et qui peut être extrêmement difficile à traiter. C'est en mettant en lumière le rôle-clé d'une protéine suppresseur de tumeur -LKBI-, dans les tissus mammaires sains, que ces chercheurs ont pu mettre au point cette nouvelle combinaison de médicaments qui donne des résultats encourageants.

Cette association regroupe l'AZD8055 et le 2-DG. Alors que ces deux médicaments sont connus, ils n'ont jamais été utilisés ensemble sur un modèle animal. "Utilisés séparément, nous avons découvert que chaque médicament était efficace de manière significative contre le cancer du sein métaboliquement actif de type HER-2 positif, mais que l'utilisation des deux médicaments ensemble améliorait considérablement leurs effets thérapeutiques" indique le Docteur Marignani.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Découverte au sujet de LKB1 (découverte contre le cancer du sein HER2)   Mer 22 Oct 2008 - 19:53

Découverte de nouveaux gènes liés au cancer du :poumon:

PARIS - Une analyse du génome de l'adénocarcinome du poumon, le cancer du poumon le plus fréquent, a permis d'identifier de nouveaux gènes mutants, ce qui devrait conduire à des diagnostics et traitements plus individualisés, selon une étude publiée mercredi par la revue britannique Nature.

Le cancer du poumon est celui qui fait le plus de victimes, avec plus d'un million de morts par an dans le monde. L'adénocarcinome concerne 40% des malades.

Dans le cadre du "Projet de séquençage de la tumeur", une équipe conduite par Richard Wilson, de l'école de médecine de l'université Washington à St Louis (Missouri, Etats-Unis) a examiné chez 188 patients les mutations génétiques associées à ce cancer.

Ils ont séquencé 623 gènes ayant des liens connus ou possibles avec la maladie et les ont comparés avec les mêmes gènes dans des tissus sains. Ils ont pu ainsi en identifier 26 régulièrement modifiés dans les tissus malades.

Parmi ces gènes modifiés, le NF1, à l'origine de la neurofibromatose, une maladie génétique rare caractérisée par la croissance de tissus dans le système nerveux, l'ATM, que l'on peut retrouver dans certaines leucémies ou lymphomes, le RB1, lié au rétinoblastome, l'APC, fréquemment associé au cancer du colon...

Cette découverte multiplie par plus de deux le nombre de gènes que l'on peut associer au cancer du poumon.

Les chercheurs ont pu noter aussi que certains gènes sont également modifiés dans d'autres cancers et que les malades fumeurs ont des défauts génétiques différents de ceux des malades non-fumeurs, et en plus grand nombre.

"Cette approche génomique nous a donné une vue complètement différente du cancer du poumon", a commenté Richard Wilson. Cette carte des zones perturbées par ce cancer devrait permettre selon lui de "catégoriser les tumeurs de façon plus précise", et par voie de conséquence aider à mettre au point des thérapies "mieux ciblées".

Il apparaît aussi que certains de ces cancers du poumon pourraient être traités avec des chimiothérapies utilisées pour d'autres cancers, comme la rapamycine (nom commercial de cet immunosuppresseur : Sirolimus), utilisée en cas de cancer rénal avec métastases ou dans le cadre des greffes d'organes.

L'adénocarcinome est un des cancers du poumon les plus difficiles à traiter, avec seulement 15% de survivants cinq ans après le diagnostic.

(©AFP / 22 octobre 2008 19h00)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Découverte au sujet de LKB1 (découverte contre le cancer du sein HER2)   Ven 24 Aoû 2007 - 13:51

Coordonnant leurs efforts, deux équipes de recherches, l'une à Boston et l'autre en Caroline du Nord, ont démontré qu'un gène particulier est apte à bloquer le processus de cancérisation pulmonaire chez la souris. Cette découverte, qui pourrait s'avérer capitale, a été publiée dans Nature Medicine d'août 2007.

Ce gène, déjà connu sous l'appellation LKB1, se montre en effet particulièrement efficace comme suppresseur de tumeur pulmonaire chez la souris, mais pourrait aussi se révéler plus efficace que d'autres suppresseurs mieux connus.

Il a été constaté que les personnes porteuses de versions altérées du gène LKB1 développent fréquemment le syndrome de Peutz-Jeghers, qui se caractérise par une polypose de l'ensemble du tube digestif, qui s'accompagne d'une lentiginose (apparence de petits grains de beauté) de la muqueuse buccale, de la sphère anale et des doigts, et confère un risque accru de cancers du testicule, de l'ovaire, de l'utérus et du pancréas. Seule cette version mutée de ce gène étant observée chez les patients atteints de cancer du poumon, il apparaissait vraisemblable que LKB1 non muté agisse en tant que frein dans le déclenchement de cette affection.

Afin de confirmer cette observation, les chercheurs ont effectué une série d'expériences chez la souris, en utilisant un gène nommé Kras, qui entraîne habituellement la formation et le développement d'un cancer . Ces expériences ont été corrélées à d'autres, où les animaux étaient porteurs d'un des deux gènes non mutants connus, STK11 et LKB1.

Le rôle déterminant d'un gène mutant
Ils ont constaté que le Kras "coopérait" efficacement avec le gène muté LKB1, favorisant le développement simultané des trois types de tumeurs du poumon, soit le cancer squameux (squamous cell carcinoma), le cancer à grosses cellules (large-cell carcinoma) et l'adénome (adenocarcinoma), plutôt qu'un ou deux types de cancer seulement.
Le Dr Kwok-Kin Wong, du Massachusetts General Hospital et de la faculté de médecine de l'université de Caroline du Nord, suggère que le gène LKB1 muté joue un rôle déterminant dans les étapes essentielles de l'apparition d'un cancer : déclenchement, différentiation des cellules normales du poumon et formation des cellules cancéreuses, et métastases.

"Nous avons été véritablement surpris de la façon dont les versions mutantes du gène LKB1 joue un rôle dans le déclenchement et le développement d'une tumeur maligne du poumon chez la souris", déclare Wong. "Ceci suggère qu'il peut encore y avoir des gènes filtrants du cancer du poumon à découvrir, et nous nous appliquerons à découvrir si ces résultats peuvent s'appliquer aux cancers du poumon chez les humains, et comment une telle information est susceptible d'améliorer le traitement", ajoute-t-il.


Dernière édition par Denis le Jeu 22 Jan 2015 - 14:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Découverte au sujet de LKB1 (découverte contre le cancer du sein HER2)   Mar 7 Aoû 2007 - 12:53

Découverte d'un nouveau gêne suppresseur du cancer pulmonaire




La collaboration scientifique des universitaires de Boston et de Caroline du Nord montre qu'un gène particulier peut bloquer des étapes essentielles du processus cancéreux pulmonaire chez les souris. Les chercheurs rapportent leur découverte dans le journal médical Nature d'août 2007. Ce gêne appelé LKB1 n'est pas seulement un suppresseur de tumeurs pour les cancers pulmonaires des souris, il pourrait être aussi plus puissant que d'autres suppresseurs mieux connus.

Selon le Dr Kwok-Kin Wong, MD, PhD, de l'institut du cancer Dana-Farber et professeur assistant de médecine à l'école médicale de Harvard, si les recherches futures montrent que ce gêne a un effet similaire sur les cellules cancéreuses du poumon humain cette découverte pourrait influencer la manière de diagnostiquer le cancer pulmonaire et de le traiter.

Les personnes nées avec une version défectueuse du LKB1 développent souvent un syndrome de Peutz-Jeghers qui amène à une augmentation du risque pour certains cancers. Des mutations non héritées de ce gêne ont pu être retrouvées dans certains cancers du poumon. Les études entreprises ont montré que le LKB1 jouait un rôle majeur à des stades importants du développement des tumeurs : l'initiation, la différenciation de cellules normales en cellules cancéreuses et les métastases. La recherche suggère également qu'il doit y avoir d'autres gênes suppresseurs de tumeurs à encore découvrir.


Dernière édition par Denis le Jeu 22 Jan 2015 - 14:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte au sujet de LKB1 (découverte contre le cancer du sein HER2)   Aujourd'hui à 22:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte au sujet de LKB1 (découverte contre le cancer du sein HER2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Français pour des 3ème découverte professionnelle, help!!!!!!!!!!!!!!!!
» GS Découverte du monde ; augmentation, réunion, distribution
» La découverte de l'Amérique dans l'histoire de la géographie
» découverte d'une grotte sépulcrale
» La Nasa a découvert de la glace et des matières organiques sur Mercure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: