AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prévention du cancer du poumon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Prévention du cancer du poumon.   Mar 31 Aoû 2010 - 10:01

Une étude américaine publiée le 30 août 2010 dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers and Prevention de l'Association américaine pour la recherche contre le cancer a révélé que les fumeurs consommant des fruits et des légumes variés réduiraient ainsi leur risque de contracter un cancer du poumon.

Menée auprès de 450 000 Européens, dont 1 600 malades atteints d'un cancer du poumon, l'enquête a montré que le risque de carcinome à cellules squameuses, la forme la plus commune de cancer du poumon, est moins élevé chez les personnes ayant consommé des fruits et légumes de toutes sortes, frais, séchés ou en conserve. La variété semble être un facteur plus important que la quantité dans la prévention du cancer, les fruits et légumes ne contenant pas les mêmes composés bio-actifs, bons pour la santé.

Les chercheurs rappellent que le meilleur moyen de prévenir le cancer reste tout de même d'arrêter de fumer et d'éviter toute exposition au tabac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Prévention du cancer du poumon.   Mar 15 Juin 2010 - 22:25

Vitamine B6 et méthionine réduisent de 50% le risque de cancer du poumon




WASHINGTON — Des niveaux sanguins plus élevés que la moyenne en vitamine B6 et en méthionine, un acide aminé commun dans les protéines, réduisent d'au moins 50% le risque de développer un cancer du poumon, selon une étude effectuée en Europe et publiée mardi aux Etats-Unis.

Une analyse de sang de près de 400.000 participants dans dix pays européens a montré que ceux ayant les teneurs sanguines les plus élevées en vitamine B6 et en méthionine présentaient un risque moindre d'avoir ce cancer, qu'ils soient fumeurs, n'aient jamais fumé ou soient d'anciens fumeurs, indique cette recherche parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) daté du 16 juin.

"Nos résultats tendent à indiquer que des niveaux dans le sang supérieurs à la valeur médiane à la fois en vitamine B6 et en méthionine sont liés à une réduction d'au moins 50% du risque de développer un cancer du poumon", écrivent les auteurs.

"Si de l'acide folique était également présent dans l'échantillon de sang des participants en plus de la vitamine B6 et de la méthionine, le risque de cancer du poumon était réduit de 66%", ajoutent-ils dans un communiqué.

Toutefois les résultats de cette étude ne doit pas faire oublier l'importance de faire diminuer le nombre de personnes qui fument, primordiale pour réduire l'incidence de cancer du poumon dans le monde, le plus fréquent des cancers et le plus meurtrier, soulignent les auteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Prévention du cancer du poumon.   Sam 11 Aoû 2007 - 0:03

Selon les médecins de la clinique Cleveland, un appareil grand comme une pièce de monnaie pourrait révolutionner la manière de détecter le cancer du poumon et potentiellement sauver des vies.

Les experts savent depuis de nombreuses années que la composition chimique de la respiration d'une personne change lorsqu'elle développe un cancer du poumon. Les chiens sont capables de faire la distinction entre la respiration des personnes porteuses d'un cancer du poumon de celle des personnes saines.

Les cellules du cancer du poumon produisent des composés chimiques volatils (VOCs) qui passent dans le flux respiratoire. Dans le passé, les scientifiques ont utilisé des machines hautement performantes comme la chromatographie en phase gazeuse pour lire ces VOCs avec une acuité extrême. Mais ces machines sont très onéreuses et nécessitent un personnel spécialement entraîné pour pouvoir interpréter les résultats. En comparaison le système actuel coloré est bon marché et facile à lire car les couleurs de l'appareil changent selon la composition chimique contenue dans la respiration.
Les chercheurs ont utilisé le testeur colorimétrique pour étudier la respiration de 112 personnes ayant différents types de cancers du poumon ainsi que de 21 personnes saines. L'appareillage a été capable de détecter la présence des cancers dans les trois-quarts des cas des personnes ayant un cancer du poumon même s'il ne s'agissait que de tumeurs très précoces.

Selon les auteurs, ceci est crucial car les cancers du poumon sont souvent silencieux dans la première étape les rendant ainsi difficiles à être dépistés à un stade qui permettrait de les traiter de manière efficace.
Il y a un besoin urgent de développer des moyens de diagnostic pour dépister les cas précocement. Actuellement les gens consultent lorsqu'ils ont des symptômes ou à cause d'une découverte de hasard lors d'une radiographie pulmonaire. Dès lors que les diagnostics sont tardifs le pronostic de survie à cinq ans du cancer du poumon n'est que de 7 %. Si le diagnostic était plus précoce les patients auraient une bonne chance de survie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prévention du cancer du poumon.   Aujourd'hui à 15:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Prévention du cancer du poumon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA
» Prévention des risques à destination des PME/PMI
» Prévention amoureuse ?
» Littérature jeunesse et ouvrages de prévention sur l'anorexie
» Satellites de prévention des risques sismiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: