AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!   Jeu 8 Sep 2016 - 21:25

An experimental cancer drug works differently than intended and shows significant promise for stopping melanoma and possibly other forms of cancer, research from the University of Virginia School of Medicine suggests. The findings also indicate the drug may be effective against melanomas that have resisted other forms of treatment.

The drug, pevonedistat, is already being tested in people. Scientists have been uncertain exactly how it kills cancer cells, as it shuts down many different cellular proteins -- hundreds if not thousands. But the UVA researchers, led by Tarek Abbas, PhD, of the Department of Radiation Oncology and the UVA Cancer Center, have determined that the drug acts upon a particular protein that melanomas and other cancers rely on to replicate with great speed and deadly effect. By denying the cancers this essential ingredient, doctors may be able to stop melanomas and other forms of the disease.

"We think that this is what lets the cancer cells cope with the amount of replication they must undergo," Abbas said. "They divide in uncontrolled fashion, and those cells that divide faster and more frequently are under tremendous replication stress, so these cancer cells needed to be able to develop a way to cope with that."

Battling Melanoma

The critical protein blocked by pevonedistat is produced by the gene CDT2, and it is vital for malignant cancer cells to survive. Without it, the cells stop replicating and begin to fall apart. "We have great understanding now for how the drug works," Abbas said. "And we think the drug works not because of its intended target, but rather because it works on [the CDT2 protein] way downstream of that."

Excessive amounts of the protein are produced in melanoma cells, and patients with high levels of it are less likely to survive. "These tumors, and not necessarily just melanoma, they are addicted to this gene," Abbas said. "And that makes them very susceptible to the drug. In fact, we showed, that melanoma cells that have higher levels of expression of CDT2 are much more susceptible to the drug."

High levels of the CDT2 protein are also found in many other tumors, he noted, including brain, breast and liver tumors. Doctors may one day use the level of the protein as a way to gauge disease prognosis.

'We Have Great Hope'

The safety and effectiveness of pevonedistat in people is still being tested, and it is not yet available as a treatment. But Abbas, who has not been involved in the drug's testing, is optimistic based on his findings. "We have great hope that this drug will have very significant impact on melanoma in general. ... In fact, the drug is very effective on all melanomas, including those for which an effective therapeutic is lacking," he said. "We actually show this drug can work on melanoma that resisted treatment, which is a major challenge in melanoma therapy. ... If approved by the FDA and it moves forward, this drug could potentially be a good second-line therapy for those patients that fail initial treatment."

---

Un médicament anticancéreux expérimental fonctionne différemment que prévu et se montre prometteur pour arrêter le mélanome et éventuellement d'autres formes de cancer, selon ce que la recherche de l'Université de Virginia School of Medicine suggère. Les résultats indiquent également que le médicament peut être efficace contre les mélanomes qui ont résisté à d'autres formes de traitement.

Le médicament, pevonedistat, est déjà mis à l'essai chez les personnes. Les scientifiques ont été incertain exactement comment il tue les cellules cancéreuses, comme il arrête beaucoup de protéines cellulaires différentes - des centaines, voire des milliers. Mais les chercheurs UVA, dirigée par Tarek Abbas, PhD, du Département de radio-oncologie et le Centre du cancer UVA, ont déterminé que les médicaments agissent sur une protéine particulière dont les mélanomes et d'autres cancers dépendent et qu'ils reproduisent avec une grande vitesse, ce qui a un effet mortel. En deniant aux cancers cet ingrédient essentiel, les médecins peuvent être en mesure d'arrêter les mélanomes et d'autres formes de la maladie.

"Nous pensons que ceci est ce qui permet aux cellules cancéreuses de faire face à la quantité de réplication qu'ils doivent produire", a déclaré Abbas. «Ils se divisent de façon incontrôlée, et les cellules qui se divisent rapidement et plus fréquemment sont soumis à un stress énorme de réplication, de sorte que ces cellules cancéreuses ont besoin de développer une façon de faire face à cela."

Battre le mélanome

La protéine critique qui est bloquée par pevonedistat est produite par le gène CDT2, et elle est essentielle pour les cellules cancéreuses malignes pour survivre. Sans elle, les cellules arrêtent de se répliquer et commencent à se désagréger. "Nous avons une grande compréhension maintenant de comment le médicament fonctionne", a déclaré Abbas. "Et nous pensons que le médicament ne fonctionne pas à cause de sa cible directe, mais plutôt parce qu'il fonctionne sur le chemin cellulaire [la protéine CDT2] en aval."

Des quantités excessives de protéines sont produites dans des cellules de mélanome, et les patients avec des niveaux élevés de celui-ci sont moins susceptibles de survivre. "Ces tumeurs, et pas nécessairement tout le mélanome sont accros à ce gène", a déclaré Abbas. "Et c'est ce qui les rend très sensibles au médicament. En fait, nous avons montré, que les cellules de mélanome qui ont des niveaux plus élevés d'expression de CDT2 sont beaucoup plus sensibles au médicament."

Des niveaux élevés de la protéine CDT2 se trouvent également dans de nombreuses autres tumeurs, il a noté, y compris le , le et des tumeurs du . Les médecins pourraient un jour utiliser le niveau de la protéine comme un moyen d'évaluer le pronostic de la maladie.

Nous avons grand espoir '

La sécurité et l'efficacité de pevonedistat chez les personnes est encore à l'essai, et il est pas encore disponible en tant que traitement. Mais Abbas, qui n'a pas été impliqué dans le dépistage du médicament, est optimiste sur la base de ses conclusions. «Nous avons grand espoir que ce médicament aura un impact très significatif sur le mélanome en général. ... En fait, le médicament est très efficace sur tous les mélanomes, y compris ceux pour lesquels une thérapeutique efficace fait défaut," dit-il. «Nous montrons effectivement que ce médicament peut travailler sur le mélanome qui a résisté à un traitement, ce qui est un défi majeur dans le traitement du mélanome. ... Si il est approuvée par la FDA et il ira de l'avant, ce médicament pourrait être une bonne thérapie de deuxième ligne pour les patients qui échouent le traitement initial ".


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!   Sam 14 Jan 2012 - 14:27

Les hommes risqueraient trois fois plus que les femmes de développer un cancer de la peau, selon une étude publiée dans le Journal of Investigative Dermatology. Ils posséderaient en moindre quantité que les femmes une substance antioxydante, la catalase, qui régule l'afflux de cellules pro-inflammatoires et procancérigènes provoqué par les UVB (rayons ultraviolets courts)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!   Ven 13 Jan 2012 - 14:32

Petite mise à jour sur le médicament cité plus haut :


Interferon Alfa (Intron-A®. Roferon-A®)
Print


OncoLink
Last Modified: August 22, 2011


Classification: Biologic Response Modifier

About Interferon Alfa

Interferon-alpha is a type of medication called a biologic response modifier. It is a type of protein called a cytokine that works to increase the function of various components of the body's immune system. This protein is normally produced in the body, but in small amounts. By increasing the levels of interferon, the immune system gets a kick-start, mounting an attack against the cancer cells, which are seen as foreign invaders. In addition, interferon-alpha is able to interfere with the cancer cell's ability to divide.


L'interféron alpha est un type de médication appelé modificateur de réponse biologique. C'est un type de protéine appelé cytokine qui travaille pour augmenter les ofnctions de divers composantes du système immunitaire. Cette protéine est normalement produite par le corps mais en petite quantité . en augmentant le niveau de l'interféron, le système immunitaire dénmarre plus vite contre les cellules cancéreuses qui sont vues comme des envahisseurs extérieurs. De plus, l'interféron diminue la capacité des cellules cancéreuses de se diviser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!   Ven 13 Jan 2012 - 13:05

Des scientifiques italiens ont découvert une nouvelle façon de traiter les cancers de la peau, sans douleur ou intervention chirurgicale: il s'agit d'une crème capable de soigner un patient en deux heures seulement.
D'après diverses sources médiatiques, ce traitement révolutionnaire a été testé sur 700 patients atteints de carcinomes à cellules basales et de carcinomes à cellules squameuses, des formes de cancer de la peau.

Les chercheurs ont constaté un taux de guérison de l'ordre de 95% après seulement un à trois traitements.??Les carcinomes à cellules basales -- souvent causés par une exposition aux rayons ultraviolets nocifs -- constituent environ 80% des cas de cancers de la . Il ne s'agit pas de cancers métastatiques (c'est-à-dire qu'ils ne se propagent pas vers les autres organes du corps).

Jusqu'à présent, on employait le plus souvent la méthode chirurgicale pour les traiter, et cela laissait des cicatrices sur le corps, voire le visage.??La crème est actuellement en phase de tests en Allemagne et en Australie, et les chercheurs estiment qu'elle sera sur le marché d'ici deux ans.??D'autres traitements non chirurgicaux sont déjà employés pour traiter le cancer de la peau, notamment la thérapie photodynamique (PDT), qui emploie une crème chimique à appliquer sur la tumeur cancéreuse.


Le quotidien britannique The Guardian indique qu'il est généralement adapté aux tumeurs qui ne pénètrent pas trop profondément dans la peau.

_________________


Dernière édition par Denis le Ven 13 Jan 2012 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!   Lun 17 Sep 2007 - 21:24

Une étude du mois de septembre 2007

On parle dans cette étude du temps ou la maladie est vraiment au stage ultime je crois, avant c'est sûr que si on enlève tout le cancer par la chirugie, il n'y en a plus. Mais ceci vient ajouter un bon pourcentage de chances par rapport à ce qui existait avant et de plus ce qui est encourageant c'est que peut-être ils vont encore augmenter ce pourcentage en faisant d'autres études.

A new study shows that an important drug used in the treatment of malignant melanoma has little effect on the melanoma cells themselves. Instead, it activates immune-system cells to fight the disease.

Une nouvelle étude montre qu'un important médicament utilisé dans le traitement du mélanome malin n'a que peu d'effets sur les cellules cancéreuses elle-même. À la place, cela actives les cellules du système immunitaire pour combattre la maladie.

The drug, called interferon alpha (IFNa), is used to clean up microscopic tumor cells that may remain in the body following surgery for the disease. It is the only drug approved for this purpose.

Le médicament appelé interféron alpha (INFa) est utilisé pour nettoyer les tumeurs cancéreuses microscopiquesqui peuvent rester dans le sang suite à la chirurgie. C'est le seul médicament approuvé pour cet usage.

Researchers say that these findings underscore the need to develop ways to make melanoma cells more vulnerable to the drug, or to overcome the block within the cells that prevents them from responding to it.

Les chercheurs disent que cette découverte souligne le besoin de développer des moyens pour rendre les cellules du mélanome plus vulnérable au médicament ou pour vaincre la résistance des cellules qui les empêchent de répondre au médicament.

The study showed that melanoma cells taken directly from patients, as well as those grown in the laboratory, respond poorly to IFNa, even when the drug is given at very high doses, while immune cells respond well to the same substance.

L'étude a montré que les cellules du mélanome prises directement des patients comme celles cultivées en laboratoire répondre pauvrement au IFNa, même si le médicament est donné à de très hautes doses mais ce sont les cellules du système immunitaire qui répondent bien.

The study, led by researchers with the Ohio State University Comprehensive Cancer Center, is published in the journal Clinical Cancer Research.

Cette étude est publié dans le journale Clinical Center Research

“IFNa is effective in only 10 to 20 percent of patients, but it's the best therapy available for these patients, and no therapies on the horizon have been proven any more effective,” says principal investigator William E. Carson, III, professor of surgery and a melanoma specialist at Ohio State's James Cancer Hospital and Solove Research Institute.

"Le IFNa est efficace pour seulement 10 à 20% des patients mais c'est la meilleure thérapie disponible pour ces patients, il n'y pas de thérapie à l'horizon qui a démontré plus d'efficacité."

“It is critical that we understand exactly how this drug works and learn how to improve its effectiveness.”

'C'est important de comprendre exactement comment le médicament fonctionne pour apprendre à en augmenter l'efficacité.

IFNa is an immune-system hormone made by the body to help other immune cells recognize and destroy developing tumors. As a drug, the substance is used to treat melanoma and other cancers.

Le IFNa est une hormone du système immunitaire faite par le corps pour aider les autres cellules du système immunitaire et détruire les tumeurs en train de se développer. Comme médicament, la substance est utilisée ppour traiter le mélanome et d'autres cancers.

Formerly, it was thought that IFNa acted directly on melanoma-tumor cells to stop their growth. But earlier research by Carson's laboratory and others suggested that the drug has a greater effect on the immune system.

“The present study confirms that earlier work,” says first author Gregory B. Lesinski, a research assistant professor in the department of molecular virology, immunology and medical genetics. “The new findings are significant because they confirm that the immune system, and not the tumor cell, is the primary target of IFNa.  

"Les nouvelles découvertes sont importantes parce que cela confirme que le système immunitaire, et non la celllule cancéreuse, est la premi;re cible de IFNa."

“We show for the first time that even normal melanocytes are inherently less responsive to IFNa compared to immune cells.” Melanocytes are the normal cells that, when cancerous, cause melanoma.

“Some unknown factor in melanoma cells seems to turn down their response to IFNa,” Lesinski explains. “We are now trying to understand what that factor might be.”

Un facteur semble atténuer la réponse au IFNa et les chercheurs essaye de comprendre de quoi il s'agit.


Dernière édition par Denis le Dim 11 Sep 2016 - 0:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!   Aujourd'hui à 19:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le médicament pevonedistat ...La fin du mélanome ?!
» Bébé médicament
» Angoisse ( pour rien de grave ) et conseil de médicament :).
» Un médicament surveillé depuis 1995 suicide
» Médicament pour le glioblastome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: