AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La couche d'ozone et le cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Jeu 24 Mai 2012 - 10:06

Cancer de la peau: les cabines à UV dans le collimateur du gouvernement

De Olivier THIBAULT (AFP) – Il y a 1 jour

PARIS — Face à la multiplication des cancers de la peau en France, le gouvernement a décidé de durcir la réglementation des cabines à bronzage artificiel, tenus pour responsables de plusieurs dizaines de décès chaque année par mélanomes.

Le gouvernement devrait faire paraître d'ici quelques semaines un décret pour "durcir la réglementation" en matière de cabines à UV, activité florissante en France avec un total estimé de 18.000 lits à soleil artificiel, a annoncé la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine.

Le projet de texte vise à "mieux protéger les utilisateurs en encadrant plus strictement" ces appareils, a expliqué mercredi la ministre à la présentation de la Journée nationale de prévention et dépistage des cancers de la peau qui se déroule jeudi avec des consultations gratuites (www.dermatos.fr).

Le nombre de cancers de la peau a été multiplié par plus de trois en France entre 1980 et 2005. Chaque année près de 10.000 nouveaux cas de mélanome de la peau sont détectés et 1.600 personnes meurent de ce cancer (chiffres Inca 2011).

"L'exposition aux rayonnements ultraviolets solaires et artificiels représente le risque le plus important" pour ces types de cancers, selon la ministre.

Et contrairement aux idées reçues, "les cabines de bronzage n'assurent aucune protection mais accroissent au contraire le risque de cancer cutané", a ajouté Mme Touraine.

Tout comme l'exposition au soleil, les cabines à UV sont classés internationalement comme "cancérogènes certains pour l'homme" par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ).

D'après une étude publiée mercredi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), les lampes à bronzage seraient responsables en France de 19 à 76 décès annuels par mélanome cutané.


"Même si les UV artificiels ne sont responsables que d'une part modeste du nombre de mélanomes cutanés, en termes d'incidence et mortalité, la pratique du bronzage en cabine, dont la finalité est uniquement esthétique, est responsable de 100 à 350 nouveaux cas incidents annuels de ce cancer cutané très dangereux", soulignent les chercheurs de l'Ipri, INVS et INPES qui signent cette étude.

Selon un sondage réalisé en 2010, 3,5% des personnes de 15 à 75 ans déclarent avoir fait au moins une séance de bronzage artificiel au cours des 12 derniers mois, selon des données diffusées dans le même BEH.

"Face à l'essor de ce problème, un renforcement des actions de prévention pour diminuer la pratique des UV artificiels à visée esthétique s'impose", concluent les chercheurs qui proposent plusieurs pistes comme une "taxation spécifique" pour ces appareils, voire une interdiction progressive comme c'est le cas au Brésil ou dans l'Etat de Nouvelle-Galles du sud en Australie.

Le gouvernement n'envisage pas une telle interdiction mais propose un renforcement des règles avec ce décret qui prévoit d'obliger les centres de bronzage à proposer "gratuitement" des lunettes de protection à leurs clients et à "renforcer la qualification" du personnel qui accueille le public.

Des "messages d'avertissement sur les risques pour la santé" devront être affichés dans les centres tandis que la publicité pour les cabines sera "strictement encadrée", a indiqué la ministre.

En outre, le gouvernement réfléchit aux moyens de restreindre la possibilité pour le grand public d'acheter certains de ces appareils (de type UV3). "Aujourd'hui n'importe qui peut commander une cabine à UV sur internet et l'utiliser sans conseil d'utilisation et sans limite", a justifié Mme Touraine.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Mer 9 Mai 2012 - 19:53

Il était temps, non seulement cela provoque t'il le cancer de peau mais j'ai une amie adepte du soleil et des salons de bronzage, elle a 15 ans de moins que moi et elle est toute toute toute ridée, tellement ridée à cause du soleil et des expositions fréquentes aux salons de bronzage.

De plus quand on voit des femmes très très bronzées on ne peut plus dire que c'est beau, ça a l'air de quelqu'un de très "commun"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Mer 9 Mai 2012 - 18:06

Exclusif - Radio-Canada a appris que le gouvernement du Québec devrait déposer un projet de loi la semaine prochaine interdisant les salons de bronzage aux mineurs, comme l'ont déjà fait la ville de Victoria en Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse.

Après plusieurs pétitions déposées à l'Assemblée nationale et des auditions publiques fin février sur les liens entre le cancer de la peau et le bronzage artificiel, le ministre de la Santé, Yves Bolduc, a décidé d'appliquer aux salons de bronzage le même principe qu'à la cigarette.

Le ministre s'était déjà dit ouvert à une telle réglementation, mais disait attendre les recommandations de la Commission parlementaire de la santé et des services sociaux, rendues publiques fin mars. La commission suggérait d'imposer un âge minimal pour l'utilisation des lits de bronzage, de baliser la formation dédiée aux opérateurs de lits de bronzage et de mettre en place un registre des commerces qui offrent des services de bronzage artificiel.

En 2009, l'Organisation mondiale de la santé a classé les lits de bronzage dans la même catégorie que la cigarette pour les risques de cancer et recommande leur interdiction aux moins de 18 ans. Son Centre international de recherche sur le cancer a déterminé que l'utilisation de lits de bronzage avant l'âge de 35 ans entraîne une augmentation de 75 % du risque de mélanome.

Selon Mélanie Champagne, de la Société canadienne du cancer, qui a mené des campagnes pour l'interdiction de la vente de services de bronzage artificiel aux jeunes de moins de 18 ans, les adolescents sont de plus en plus nombreux à fréquenter les salons de bronzage.

« La peau est plus fragile, la peau n'a pas fini de se développer, donc ils sont beaucoup plus sensibles à l'accumulation de rayons UV, donc aux dommages causés à leur peau », affirme-t-elle.

Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, devrait présenter le projet de loi au cours des prochains jours, à quelques semaines des bals de finissants. Ce n'est pas un hasard : les adolescentes sont, semble-t-il, beaucoup plus nombreuses à fréquenter les salons de bronzage en prévision de leur bal.

Plusieurs pays, dont la France, l'Allemagne, ainsi que plusieurs États de l'Australie et des États-Unis, interdisent déjà aux moins de 18 ans la fréquentation des salons de bronzage.

Au Canada, seules la Nouvelle-Écosse et la ville de Victoria, en Colombie-Britannique, ont adopté de telles politiques, mais le débat est en cours dans la plupart des provinces du pays.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Lun 20 Fév 2012 - 19:37

Excellent... je viens de voir aux nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Lun 20 Fév 2012 - 15:57

vidéo sur une éventuelle loi au Québec sur le bronzage artificielle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Sam 18 Fév 2012 - 19:15

Le dermato qui me suit, depuis le mélanome malin que j'ai eu, me disait que c'est 200% d'augmentation!!!!!!!!!!!

OUFFFF.

Et j'ai deux amis qui ont la peau "craquée" à force d'aller au soleil sans protection, ils vont dans les îles du sud 3 fois par année, et s'étendent du matin au soir au soleil... le soleil est leur dieu!!!!!!!!! En même temps quand je leur en parle, lui il fait la sourde oreille mais elle elle panique, sauf qu'aux premiers rayons du soleil elle va se foutre dedans. Rolling Eyes Ça m'enrage un peu une telle inconscience...
J'ai mis bien du temps à leur faire comprendre de ne pas me boucaner de leurs cigarettes aussi. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Sam 18 Fév 2012 - 17:48

Après le dépôt de près de 60 000 signatures à l'Assemblée nationale, l'automne dernier, la Société canadienne du cancer se présentera en commission parlementaire, lundi, afin de demander l'interdiction du bronzage en cabine aux moins de 18 ans.

L'organisme juge nécessaire également de mieux encadrer les services de bronzage par la mise sur pied d'un registre de tous ces commerces.

«À l'heure actuelle, on retrouve des lits de bronzage dans des buanderies, des dépanneurs et des clubs vidéo, a fait valoir Mélanie Champagne, analyste à la Société canadienne du cancer (SCC). Ils ne sont enregistrés nulle part et les normes sont à peu près inexistantes.»

Près du tiers des Québécoises âgées de 16 à 24 ans fréquentent les salons de bronzage, sans se douter qu'elles augmentent de 75 % le risque d'avoir un mélanome.


Jeunes adeptes

«Les dermatologues voient des jeunes filles de 17 ou 18 ans qui ont un mélanome sur les mamelons ou sur les cuisses, a expliqué Mme Champagne. On a mis le doigt sur le coupable: le bronzage artificiel.»

Des jeunes d'à peine 12 ou 14 ans vont au bronzage plus d'une fois par semaine, durant leurs heures de lunch. «Des exploitants de salon de bronzage nous ont dit voir des jeunes filles de 15 ans tous les jours de la semaine», a-t-elle rapporté.

La SCC réclame qu'on interdise le marketing faisant la promotion du bronzage artificiel auprès des jeunes: rabais étudiants, deux pour un et autres stratégies visant à fidéliser la jeune clientèle comme «amène ton ami (e) et tu as une séance gratuite».


Publicités «trompeuses»

«On voit même des publicités trompeuses comme celle-ci: si vous venez au bronzage, vous allez perdre du poids et de la cellulite!» a dénoncé Mme Champagne.

«Contrairement à la croyance populaire, un cancer de la peau, ce n'est pas juste un grain de beauté qu'on fait enlever, a-t-elle souligné. Cela peut aussi signifier de la chimiothérapie et une chirurgie mutilante.»

L'Association des dermatologistes du Québec et l'Institut national de santé publique du Québec se feront également entendre, lundi, en commission parlementaire, à Québec.

La Nouvelle-Écosse et une partie de la Colombie-Britannique, tout comme l'Australie et des pays européens ont déjà légiféré, afin d'interdire l'accès aux salons de bronzage aux mois de 18 ans.

Le ministre Yves Bolduc s'est dit favorable à une telle démarche, dans la mesure où elle reçoit l'assentiment populaire.


Saviez-vous que


Ces rayons UV sont 5 à 15 fois plus forts que le soleil de midi.


Risques de cancer aussi élevés que la cigarette et l'amiante.


Ces rayons UV n'offrent pas de vitamine D.


Les cas de mélanomes ont doublé en 15 ans.


Il y a un diagnostic de cancer de la peau toutes les 7 minutes, au Canada.


Il y a un décès toutes les 7 heures, au pays.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Jeu 16 Fév 2012 - 13:27

La Société canadienne de pédiatrie recommande que les salons de bronzage artificiel soient interdits aux moins de 18 ans. Selon l’organisme, une personne étendue 10 minutes sur un lit de bronzage s’expose autant aux rayonnements ultraviolets que si elle passait une journée complète au soleil à la plage. Des recherches soutiennent en outre que le bronzage artificiel avant 35 ans accroît de 75 % le risque de présenter la pire forme de cancer de la peau.

Ma foi, il faudrait peut-être penser à interdire tout bonnement ces fabriques à cancer de la peau. Au pire, les taxer lourdement afin de décourager ceux qui souhaitent s’y faire cuire la couenne sans ménagement.

– Sylvio Le Blanc, Montréal


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: La couche d'ozone et le cancer.   Jeu 20 Sep 2007 - 12:49

Citation :
La couche d'ozone a beau montrer des signes d'amélioration, la pollution qui a mené à son appauvrissement continuera de faire de nombreuses victimes: les cas de cancer de la peau sont appelés à doubler d'ici 2015.

reste de l'article


Dernière édition par Denis le Jeu 16 Fév 2012 - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La couche d'ozone et le cancer.   Aujourd'hui à 14:09

Revenir en haut Aller en bas
 
La couche d'ozone et le cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit rappel de la couche d'ozone
» Le trou dans la couche d'ozone
» la couche d'ozone est très fragile
» Le trou dans la couche d'Ozone Nouvelle Théorie !!!
» Devoir surveillé n°1 4e AM :La couche d’ozone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: