AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 OB-24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: OB-24   Sam 3 Nov 2007 - 18:16

15 octobre 2007 - Les Biotechnologies Osta annonce des résultats sans précédent pour un nouveau médicament anticancéreux expérimental



Sur le web:
Les Biotechnologies Osta Inc.
Le Centre du cancer Segal

Les Biotechnologies Osta Inc. a annoncé aujourd’hui des résultats sans précédent pour son agent thérapeutique anticancéreux OB-24; ces résultats ont été obtenus à l’issue d’études précliniques effectuées sur des cellules cancéreuses humaines implantées chez des souris. Les données obtenues à l’issue de cette étude préclinique de grande envergure ont confirmé les conclusions d’une étude précédente, divulguées le 14 juin 2007, qui ont démontré une réduction statistiquement significative du volume des tumeurs chez les souris traitées avec le OB-24, comparativement à ce qui a été observé chez les souris non traitées ou chez les souris traitées avec du dacarbazine, médicament fréquemment utilisé en clinique pour le traitement des mélanomes métastatiques. De plus, les résultats de cette étude ont démontré que le OB-24 entraînait une activité antitumorale étendue, tant dans des expériences effectuées en laboratoire que dans des expériences menées sur des animaux et visant à lutter contre certaines formes de tumeurs pharmacorésistantes et invasives; ces résultats ont aussi démontré que le OB-24 intensifiait l’activité de certains médicaments utilisés couramment en chimiothérapie.

« Les résultats que nous venons d’obtenir avec le OB-24 sont concluants; en effet, utilisé seul ou avec d’autres agents chimiothérapeutiques, le OB-24 pourrait représenter une solution de rechange importante pour le traitement de certaines formes de cancer métastatiques et pharmacorésistantes chez l’humain, et ce, de manière sécuritaire et efficace », a déclaré le président du conseil et chef de la direction d’Osta, Dr Ajay Gupta. Nous prévoyons poursuivre nos études sur d’autres modèles de cancer, afin de démontrer le fondement de l’utilité clinique du OB-24 pour le traitement des cancers évolués », a ajouté Dr. Gupta.

« Les conclusions dévoilées aujourd’hui représentent un jalon important du projet d’Osta, qui vise à mettre au point de nouveaux agents thérapeutiques ciblés pour le traitement de tumeurs métatastatiques, agressives et pharmacorésistantes; elles constituent aussi une avancée importante pour Osta, qui dispose maintenant de données précliniques suffisantes lui permettant de progresser en vue de la présentation d’une demande de drogue nouvelle de recherche (DNR); cette démarche est prévue pour 2009 », a ajouté Dr. Gupta.

Le OB-24, qui appartient à une nouvelle catégorie de composés anticancéreux a été bien toléré, sans signe apparent de toxicité chez des souris qui ont reçu à répétition des doses unitaires allant jusqu’à 100 mg/kg, comparativement à la chimiothérapie standard, qui a entraîné des effets indésirables manifestes. On a observé une forte activité antitumorale dans divers types de modèles : carcinome de la prostate chez l’humain, mélanome humain, mélanome métastatique chez la souris et modèles de carcinomes colorectaux humains. Dans ces modèles, l’activité du OB-24 était égale ou nettement supérieure à celle des agents chimiothérapeutiques standards, c’est-à-dire le paclitaxel (Taxol) pour le cancer de la prostate, le dacarbazine pour les mélanomes et le 5-fluorouracile (5-FU) pour le cancer colorectal. Dans le modèle du cancer de la prostate PC-3, il a été démontré que le OB-24 entraînait une activité intense lorsqu’il était combiné avec le Taxol (pourcentage d’inhibition d’environ 85 %, comparativement au pourcentage obtenu lorsqu’il était utilisé seul, et environ trois fois plus puissant pour ce qui est du potentiel d’inhibition de la

croissance de la tumeur, comparativement au Taxol utilisé seul). Les souris ont bien toléré la combinaison OB-24-Taxol et ont affiché une prise de poids importante. De plus, les études susmentionnées ont clairement démontré que l’activité du OB-24 administré avec du Taxol inhibait grandement la formation de métastases pulmonaires chez les souris. Enfin, les tumeurs traitées avec le OB-24 présentaient une réduction importante de la densité des vaisseaux sanguins, qui jouent un rôle critique dans la croissance des tumeurs.

Dr Gerald Batist, professeur et titulaire de la chaire du Département d’oncologie de l’Université McGill, et directeur du Centre Intégré de Lutte contre le Cancer Segal à l’Hôpital Général Juif de Montréal, a déclaré ce qui suit : « Chez les patients cancéreux qui reçoivent un traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie, ou qui sont traités avec des agents biologiques, les rechutes sont courantes en pratique clinique, à cause du développement d’une pharmacorésistance; il s’agit d’un obstacle important à la réussite du traitement du cancer. Il arrive souvent que la maladie progresse de manière agressive chez des patients dont la rémission n’est pas complète; la majorité de ces personnes meurent peu de temps après. Les cellules de la tumeur semblent pouvoir s’adapter à pratiquement tous les médicaments découverts à ce jour. Dans la pratique clinique standard, pour ce qui est des rechutes, la règle à suivre consiste encore à modifier le traitement et à changer de médicaments, ce qui crée un immense besoin pour ce qui est des nouvelles catégories de composés antitumoraux pouvant court-circuiter la pharmacorésistance, tout en étant capables de traiter de façon sécuritaire les tumeurs invasives et métastatiques. La découverte d’agents appartenant à cette nouvelle catégorie de composés anticancéreux que viennent de faire l’équipe de scientifiques d’Osta et ses collaborateurs du Centre de recherche neurotranslationnelle de l’Hôpital Général Juif (HGJ), du Centre Intégré de Lutte contre le Cancer Segal, à Montréal au Québec ainsi que de l’Université Queen’s, à Kingston, en Ontario, est vraiment emballante; elle a aussi le potentiel de répondre aux besoins médicaux de millions de patients atteints de cancer dans le monde, pour lesquels il n’existe actuellement aucun traitement. Notre collaboration avec Osta démontre aussi que nous pouvons contribuer, ici, au Centre Intégré de Lutte contre le Cancer Segal, à la mise au point de nouveaux médicaments, et ce, à diverses étapes, c'est-à-dire du travail effectué en laboratoire jusqu’aux essais cliniques réalisés sur des patients ».

Dr Hyman Schipper, professeur de neurologie et de médecine, Hôpital Général Juif - Sir Mortimer B. Davis et Université McGill, Dr Walter Szarek, professeur émérite, Département de chimie, Université Queen’s, Dr Kanji Nakatsu, professeur de pharmacologie et de toxicologie, Université Queen’s, Dr Jason Vlahakis, Département de chimie, Université Queen’s, Dr Ajay Gupta, président du conseil et chef de la direction, Osta Biotechnologies, et Dr Moulay Alaoui-Jamali, professeur de médecine et d’oncologie, Université McGill, tous à l’origine de la découverte susmentionnée se sont tous dits emballés par les résultats extraordinaires qui viennent d’être annoncés et ont reconnu le rôle indispensable des instituts de recherche en santé du Canada, dont les fonds alloués à la recherche fondamentale sont à l’origine du travail de l’équipe qui a mis au point le OB-24.

Pour sa part, Dr Gupta a émis le commentaire suivant : « Nous continuons à optimiser le dosage et la durée du traitement; nous projetons de terminer d’ici le milieu de l’année 2009 les études précliniques en matière de toxicologie et d’innocuité de notre médicament anticancéreux vedette. Nous prévoyons alors présenter une demande de DNR à la Food and Drug Administration aux États-Unis, afin d’entreprendre les essais cliniques de phase I aux États-Unis. Notre succès dans le développement d’une nouvelle catégorie de composés anticancéreux pour le traitement des tumeurs métastatiques invasives et pharmacorésistantes constituerait une percée importante dans le traitement des maladies dévastatrices qu’entraînent ces tumeurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: OB-24   Mar 16 Oct 2007 - 14:55



Le OB-24 qui appartient à une nouvelle catégorie de composés anticancéreux a été bien toléré sans signe apparent de toxicité chez les souris qui ont reçu des doses unitaires allant jusqu'à 100 mg/kg comparativement à la chimio standard, qjui a entrainé des effets indésirables manifestes. On a observé une forte activité antitumorale dans divers types de modèles : carcinome de la chez l'humain, mélanome humain, mélanome métastasique chez la souris et modèles de carcinomes colorectaux humains.

Dans ces modèles, l'activité du OB-24 était égale ou nettement supérieure à celle des agents chimiothérapeuthiques standards, c'est à dire le paclitaxel (Taxol) pour le cancer de la prostate, le dacarbazine pour les mélanomes et le 5-fluorouracile (5-fu) pour le cancer colorectal. dans le modèle du cancer de la prostate PC-3, il a été démontré que le OB-24 entrainait une activité intense lorsqu'il était combiné avec le Taxol (pourcentage d'inhibition d'environ 85%) comparativement au pourcentage obtenu lorsqu'il était utilisé seul et environ 3 fois plus puissant pour ce qui est du potentiel d'inhibition de la croissance de la tumeur, comparativement au Taxol utilisé seul).

Les souris ont bien toléré la combinaison OB-24-Taxol et ont affiché une prise de poids importante. de plus, les études susmentionnées ont clairement démontré que l'activité du OB-24 administré avec du Taxol inhibait grandement la formation des métastases pulmonaires chez les souris. Enfin les tumeurs traitées avec le OB-24 présentait une réduction importante de la densité des vaisseaux sanguins, qui jouent un rôle critique de la croissance des tumeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: OB-24   Mar 16 Oct 2007 - 11:14

Osta Biotechnologies et le Centre du cancer de l'Hôpital général juif de Montréal ont dévoilé aujourd'hui les résultats d'un nouveau médicament anticancéreux.

La biotech montréalaise précise que son médicament est encore à l'état expérimental, mais les résultats obtenus à partir d'études précliniques effectuées sur des cellules cancéreuses humaines implantées chez des souris se sont révélés très encourageants.

Selon le Dr Michael Munzar, vice-président, affaires médicales et réglementaires chez Osta Biotechnologies, le médicament pourrait s'avérer efficace pour le traitement de différents cancers comme ceux du , de la et de la On peut l'écouter dans l'extrait audio.

http://www.corusnouvelles.com/mp3player.php?mp3=nouvelles/2007/10/15/sons/482372.mp3

très importante activité anti-tumorale...activité supérieure aux médicaments existants sur certains cancers parmi les plus réfractaires... aucune toxicité... beaucoup d'espoir pour les patients


Dernière édition par le Sam 3 Nov 2007 - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OB-24   Aujourd'hui à 14:10

Revenir en haut Aller en bas
 
OB-24
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: