AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le gouvernement du Nouveau-Brunswick et le cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le gouvernement du Nouveau-Brunswick et le cancer.   Mer 7 Nov 2007 - 15:58

BELLEDUNE - Le gouvernement du Nouveau-Brunswick aurait fait pression auprès de scientifiques pour qu’ils n’établissent pas de lien entre la contamination au plomb et le taux élevé de cancer dans la région de Belledune.

C’est ce que révèlent des documents obtenus par la CBC et Radio-Canada par le biais de la Loi sur l’accès à l’information.

Cette histoire remonte à l’ancien gouvernement de Bernard Lord, qui avait demandé à l’University Memorial, à Terre-Neuve, de préparer une étude sur les taux anormalement élevés de cancer à Belledune. Depuis longtemps, les environnementalistes suspectent que la présence de la fonderie de plomb, depuis les années 1960 soit liée à ces taux de cancer plus haut que la moyenne.

Toutefois, il semblerait que le gouvernement n’était pas intéressé à entendre parler des liens possibles entre l’occurrence des cancers dans la région et une contamination environnementale.

Au cours de l’année 2006, plusieurs versions préliminaires de l’étude ont été remises au gouvernement. En juillet de la même année, un comité de fonctionnaires serait intervenu pour contester la direction que l’étude prenait.

Une note de service fait foi de cette pression exercée sur les chercheurs. Selon Radio-Canada, les fonctionnaires demandent dans leur message : «Quelle contamination? Comment allez-vous démontrer ses liens?»

De plus, le médecin hygiéniste en chef Chris Balram note que le plomb n’est pas un métal cancérigène et qu’il est tout à fait inutile de chercher des liens entre l’occurrence des cancers et sa concentration dans la région.

Peu de temps après, les chercheurs de l’Université Memorial ont enlevé les références à la contamination environnementale, mais l’étude n’a jamais été complétée. Toutefois, une mésentente sur le coût de l’étude serait la cause de cette annulation.

Au lieu de cette étude scientifique, la province a depuis annoncé un sondage téléphonique sur la santé des gens de Belledune. Les résultats de ce sondage seront comparés avec ceux de la municipalité de Beresford.

Ce sondage a été confié à Goss Gilroy Inc., une entreprise spécialisée dans les domaines de l'hygiène de l'environnement et de la santé au travail.

Les réponses de l'enquête seront remises au ministère de la Santé aux fins d'analyse. Les résultats finaux de l'étude devraient être compilés d'ici à décembre 2008.

L’étude des résultats du sondage sera réalisée par le personnel du ministère de la Santé dirigé par l'épidémiologiste provincial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le gouvernement du Nouveau-Brunswick et le cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CANADA] Armoiries du Nouveau Brunswick
» Merle d'Amérique
» Blague tres crue ...
» PMA et maternité au CANADA
» Helicobacter pylori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: