AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Inhibiteurs de PARP.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16559
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Inhibiteurs de PARP.   Mer 20 Mai 2009 - 22:45

BSI-201, le nouveau inhibiteur PARP de BiPar Sciences, sera un moment fort de la séance plénière du congrès annuel de l’ASCO

20/05/2009 - 11:16 -

Les données de phase II du BSI-201 dans le cancer du sein métastatique triple négatif seront présentées lors d'une conférence de presse officielle de l’ASCO

et intégrées au programme de formation « Best of ASCO » : RÉSULTATS DE L’ÉTUDE SOUS EMBARGO JUSQU’AU DIMANCHE 31 MAI 08h30 EDT (Heure d’ORLANDO, Floride, États-Unis)



Les résultats d’un essai clinique de phase II de BiPar Sciences, filiale à 100 % de sanofi-aventis, sur l’inhibiteur PARP BSI-201, feront l’objet d’une présentation orale en séance plénière lors du 45e congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), Orlando, Floride.



Intitulé « Efficacité du BSI-201, inhibiteur de la poly (ADP-ribose) polymérase-1 (PARP-1), en association avec la gemcitabine et le carboplatine chez des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique triple négatif : résultats d’un essai randomisé de phase II », l’ abstract (# 3 ASCO Proceedings 1) est sélectionné pour :



- La séance plénière du congrès de l’ASCO

Dimanche 31 mai, de 19h00 à 22h00 heure de Paris (13 :00-16 :00 Orlando)

Une introduction aux aspects scientifiques de la PARP et de l’inhibition de la PARP est prévue à 20h45 heure de Paris (14:45 Orlando).

Une présentation des données de phase II sur le BSI-201 aura lieu de 21h00 à 21h15 heure de Paris (15:00-15:15 Orlando).

L’orateur sera l’investigateur principal, le Dr Joyce O’Shaughnessy

Niveau 2, West Hall D2



- Une conférence de presse du congrès de l’ASCO

Dimanche 31 mai 2009 : 14h30, heure de Paris (8:30 Orlando)

Point presse de l’ASCO : Les cancers de la femme



- Le programme de formation Best of ASCO qui met l'accent sur les connaissances les plus pointues et les plus innovantes dans le domaine de la cancérologie moderne. Des sessions de formation seront organisées à Los Angeles et Atlanta aux États-Unis ainsi que dans plusieurs autres pays à travers le monde.



###



A propos de l’ASCO



L’ASCO est le premier organisme professionnel représentant des médecins soignant des personnes atteintes de cancer. Le congrès de l’ASCO devrait rassembler environ 30 000 spécialistes du cancer, venus du monde entier pour débattre des toutes dernières avancées en termes de soins, de traitement, de prévention et de survie du cancer. Plus de 4000 sujets de recherches (abstracts) ont été retenus par les organisateurs du congrès. Pour connaître les règles d’embargo et pour toute autre information relative à l’ASCO, consulter le site www.asco.org/presscenter .



A propos du BSI-201

De tous les inhibiteurs PARP actuellement en cours de développement, le BSI-201 est celui qui a atteint le stade de développement clinique le plus avancé dans le cancer du sein métastatique triple négatif. Doté d’un potentiel thérapeutique remarquable, le BSI-201 affiche une activité antitumorale originale et inhibe durablement l’activité de la PARP. Le BSI-201 inhibe un mécanisme de réparation des lésions induites sur l’ADN par la chimiothérapie. Le BSI-201 a été étudié au près de plus de 200 patients, avec une bonne tolérance documentée.







A propos de sanofi-aventis



Sanofi-aventis est un leader mondial de l’industrie pharmaceutique qui recherche, développe et diffuse des solutions thérapeutiques pour améliorer la vie de chacun. Sanofi-aventis est coté en bourse à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY). Pour plus d’informations, consulter le site : www.sanofi-aventis.us ou www.sanofi-aventis.com .



BiPar Sciences est une société biopharmaceutique, pionnière dans le développement de nouvelles thérapies antitumorales sélectives afin de répondre aux besoins urgents des patients cancéreux. BiPar Sciences, situé à Brisbane, Californie, est une filiale à 100 % de sanofi-aventis. Pour plus d’informations : www.biparsciences.com .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16559
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Inhibiteurs de PARP.   Mar 28 Avr 2009 - 13:23

(AOF) - Sanofi-aventis a annoncé la signature d'un accord en vue de l'acquisition de BiPar Sciences, Inc., (BiPar), une société privée biopharmaceutique américaine, qui développe de nouvelles thérapies antitumorales sélectives pour le traitement de différents types de cancers. Selon les termes de l'accord, le prix d'acquisition pourrait atteindre 500 millions de dollars au maximum. Le montant dépendra de la réalisation de paiements d'étapes liés au développement du BSI-201, le principal produit de BiPar.
« BiPar est leader dans le domaine émergent de la réparation de l'ADN (acide désoxyribonucléique), utilisant les inhibiteurs de l'enzyme poly ADP-ribose polymérase ou « PARP ». Les inhibiteurs PARP représentent une nouvelle approche ciblée pour traiter de nombreux types de cancers. En empêchant les c ellules cancéreuses de réparer les lésions infligées à l'ADN, les inhibiteurs PARP causent finalement la mort des cellules cancéreuses », a expliqué le groupe pharmaceutique français.
Le principal produit de BiPar est le BSI-201 qui pourrait bien être le premier candidat de cette nouvelle classe thérapeutique. Cet inhibiteur PARP fait actuellement l'objet d'essais cliniques de phase II dans le traitement du cancer du sein métastatique « triple négatif », du cancer de l'ovaire et d'autres types de cancers.
La clôture de la transaction devrait avoir lieu au deuxième trimestre 2009, sous réserve de l'obtention de l'accord des autorités américaines de la concurrence (FTC).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16559
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Inhibiteurs de PARP.   Dim 29 Mai 2005 - 9:41



Cancer du sein : révolution prochaine de la thérapie

Mémorisez bien cette appellation : inhibiteur de la PARP1. L'explication scientifique est très compliquée, mais retenez que ce traitement est plus efficace et bien plus spécifique que les chimiothérapies actuellement disponibles. Cette stratégie thérapeutique inédite du cancer du sein devrait très bientôt être testée chez l'homme.

Pour la plupart d'entre nous, les bases de cette nouvelle thérapie du cancer du sein, qui devrait être prochainement expérimentée chez l'homme, sont difficiles à comprendre. Mais face au succès déjà remporté in vitro, puis chez la souris, les inhibiteurs de la PARP1 sont à l'origine d'un nouvel espoir thérapeutique, qui pourrait même s'appliquer à d'autres types de cancers.  

Plaçons nous au cœur des cellules, au niveau des gènes et de leur constituant, l'ADN. Certaines mutations se produisant au niveau du gène BRCA2, prédisposent en particulier au cancer du sein. Or, ce gène est normalement impliqué dans un processus de réparation de l'ADN. Ce processus n'étant plus fonctionnel, les cellules tumorales font appel à un autre système pour réparer les lésions : la PARP1. C'est ainsi que les chercheurs ont eu l'idée d'inhiber ce système de secours. En effet, sans lui, les cellules tumorales ne pouvant plus réparer leurs lésions ADN, arrêtent de se développer et de se multiplier, puis finissent par entrer en « apoptose », sorte de suicide cellulaire.


Et effectivement, lorsque des cellules tumorales sont placées dans un milieu de culture contenant des inhibiteurs de la PARP1, elles stoppent leur développement et finissent par s'auto-détruire par apoptose. Ce même phénomène est observé après administration d'inhibiteurs PARP1 chez des modèles de souris atteintes de cancer du sein BRCA2. Les tumeurs stoppent leur progression.
Les résultats ont tellement été encourageants que les auteurs ont déjà annoncé la mise en place d'un essai thérapeutique de phase I chez l'homme.


Cette nouvelle technique représente un traitement efficace du cancer du sein. Elle est également plus spécifique et moins agressive que les chimiothérapies et les radiothérapies actuellement employées, car uniquement ciblée sur les cellules tumorales.
Cette stratégie novatrice, se fondant sur les inhibiteurs de la PARP1, pourrait également fonctionner sur de nombreux autres types de tumeurs utilisant le même principe.
Dernier point à souligner : il faudra encore plusieurs années de recherche avant de disposer de ce médicament chez l'homme, si celui-ci confirme ses propriétés prometteuses.


Dernière édition par Denis le Sam 29 Juil 2017 - 13:12, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inhibiteurs de PARP.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inhibiteurs de PARP.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Inhibiteurs de PARP.
» Inhibiteurs de parp + inhibiteurs de c-met.
» Télomérase et inhibiteurs de télomérase...
» BSI-201 (anti parp-1), BSI-20
» Inhibiteurs d'HDAC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: