AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Centrale nucléaire et cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Centrale nucléaire et cancer.   Sam 14 Jan 2012 - 15:01

L’Inserm et l’IRSN viennent, conjointement, de publier une note d’information relative à la publication scientifique concernant les leucémies chez l’enfant autour des centrales nucléaires françaises parue sur le site internet de la revue «International Journal of Cancer» le 4 Janvier 2012.

La revue Journal International du Cancer a publié dans son numéro de janvier l'étude scientifique établissant une corrélation entre la fréquence des leucémies infantiles aigües et la proximité des centrales nucléaires.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Centrale nucléaire et cancer.   Mar 27 Sep 2011 - 16:38

Encore une ouverture vraiment ça avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Centrale nucléaire et cancer.   Mar 27 Sep 2011 - 16:28

Ces scientifiques ont découvert des signatures moléculaires qui pourraient enfin permettre de savoir si un cancer de la thyroïde est lié ou non à l'accident de Tchernobyl.

http://www.francesoir.fr/actualite/sante/cancer-par-irradation-genetique-s-en-mele-140702.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Centrale nucléaire et cancer.   Mar 5 Juil 2011 - 18:21

Et dire que nous n'avons qu'une seule centrale au québec et qu'on refuse pour le moment de la fermer alors qu'elle ne génère que 3% d'électricité, laquelle est vendue aux Étatsuniens.

Ils rejettent 48 nucléides dans l'eau qui sont très dangereux et une trentaine d'autres qui semblent moins dangereux.

Je demandais à des gens qui pêchaient dans le fleuve s'ils mangeaient les poissons pêchés... "oui sans aucune inquiétude" me disaient-ils!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ben moi ça serait NOOOON.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Centrale nucléaire et cancer.   Mar 5 Juil 2011 - 11:41

Exposition à la radioactivité : des normes à réévaluer

« En matière de cancer, la norme n’est qu’une garantie de risque acceptable, sachant que les rayonnements sont nocifs, même à faible dose. Ainsi, une exposition de 20 mSv par an pendant cinquante ans provoque un risque de décès par cancer accru de 15%, selon une enquête du Centre international de recherche sur le cancer (Circ). Rappelons, pour comparaison, que la norme d’exposition à l’amiante actuellement en vigueur entraîne une augmentation de risque de décès par cancer de 0,5% sur la même période », explique le journaliste Jean-Philippe Desbordes dans le magazine Santé et Travail (juillet 2011).

Annie Thébaud-Mony, directrice de recherche à l’Inserm, propose en conséquence l’instauration d’une norme quotidienne, ce qui est normalement la règle pour les autres types de cancérogènes, comme les pesticides. De son côté, la CGT réclame un abaissement du seuil annuel à 10 mSv. La mission parlementaire sur la sécurité nucléaire n’a, pour l’instant, pas jugé bon de s’intéresser à ces normes et à la manière de les calculer. Leur proposition de médecin du travail référent ne règle pas non plus le chantage à l’emploi dont font l’objet les nomades du nucléaire, tentés de masquer les doses de radioactivité qu’ils subissent par crainte de se voir retirer leur contrat, leur emploi et donc leurs revenus.

pris dans un article d'un journal français...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Centrale nucléaire et cancer.   Sam 23 Avr 2011 - 14:34

Etats-Unis: une étude sur la santé des riverains de centrales nucléaires
De Mira OBERMAN (AFP) – Il y a 1 jour

BURR RIDGE (Etats-Unis) — "Je suis l'une des statistiques que vous allez étudier", lance Sarah Sauer à des scientifiques qui préparent une étude d'envergure sur la santé des riverains de centrales nucléaires aux Etats-Unis, sur fond d'inquiétude quant à une multiplication des cancers.

Sarah Sauer avait sept ans quand son cancer du cerveau a été diagnostiqué. Dix ans plus tard, ses parents sont convaincus, enquête empirique à l'appui, que la présence de deux centrales nucléaires dans leur voisinage est responsable de la maladie de leur fille, mais aussi d'autres cas de cancers chez des enfants de leur petite ville de l'Illinois (nord).

L'une des centrales, Braidwood, a laissé pendant des années échapper de l'eau radioactive dans l'environnement. Des cas de cancers sont apparus dans toutes les maisons situées à moins de 400 mètres de la fuite, selon une étude informelle effectuée par les habitants eux-mêmes.

L'autorité de régulation nucléaire américaine (NRC) affirme que la radioactivité rejetée était en deçà des niveaux officiels de danger.

Mais au moment où la catastrophe nucléaire au Japon a ravivé l'inquiétude du public sur les risques de l'énergie atomique, les autorités sont en train de lancer les bases d'une étude consacrée aux conséquences des faibles niveaux de radioactivité dégagés par les centrales sur la santé humaine.

"Ce sont des questions complexes", explique John Burris, un biologiste à la tête du groupe d'étude mis en place par l'Académie américaine des sciences, première étape d'une étude que la NRC devra ensuite décider de financer. La collecte des données pourra alors commencer, dans ce qui s'annonce comme une entreprise de longue haleine.

"Jusqu'ici, il n'y a aucune preuve scientifique que de très faibles niveaux de radiation puissent provoquer des problèmes de santé", assure Viktoria Mitlyng, porte-parole de la NRC dans l'Illinois.

Les autorités promettent que les 65 centrales nucléaires américaines sont sûres et que la fuite de Braidwood était un cas unique.

"Moins d'un pour cent (des expositions à la radioactivité) proviennent de secteurs comme l'énergie nucléaire. S'il est démontré que cette quantité a un effet direct sur la santé humaine, nos règles devraient changer", concède Mme Mitlyng.

Mais les parents de Sarah Saurer se sont déjà fait une opinion.

M. Saurer, un gynécologue diplômé de génie biomédical, a effectué sa propre étude en utilisant des statistiques publiques. Il est arrivé à la conclusion que les cas de cancers rapportés à la population étaient plus fréquents dans un rayon de 25 km autour des centrales de Braidwood et Dresden, également installée dans la région, que dans le reste de l'Etat.

Témoignant cette semaine devant le groupe d'étude à Burr Ridge, une banlieue de Chicago, il a affirmé avoir essayé de soumettre les résultats aux responsables locaux de la santé publique. En vain.

"Le monde entier a été captivé par la catastrophe au Japon. Cela a attiré l'attention sur le risque de vivre près d'une centrale nucléaire", remarque-t-il. Mais "je suis plus inquiet de la catastrophe qui se déroule au jour le jour dans ces centrales. A long terme, elles provoquent de gros dégâts (pour la santé) des gens".

Sarah Saurer, qui ne fait pas son âge avec sa petite taille et son visage enfantin, lance un plaidoyer aux scientifiques: "Je veux vous rappeler à quel point il est important de protéger les gens des choses dangereuses qui sont déversées dans notre environnement".

"J'espère qu'au cours de cette étude, vous vous souviendrez pour qui vous l'effectuez: ce sera pour moi et tous les autres jeunes et adultes qui vivent près des centrales nucléaires", ajoute-t-elle, la voix tremblante.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Centrale nucléaire et cancer.   Lun 10 Déc 2007 - 18:43

Les enfants de moins de cinq ans résidant à proximité immédiate d'une centrale nucléaire courent un risque statistique nettement plus élevé de souffrir d'un cancer, révèle une étude publiée samedi par le gouvernement allemand.

Selon cette étude réalisée par l'Office fédéral de protection contre les radiations, à partir de données statistiques portant sur la période 1980-2003 dans les régions proches de 21 réacteurs ou anciens réacteurs allemands, le risque de cancer augmente de 60% lorsque l'enfant habite à moins de 5 km d'une centrale, et même de 117% si on prend en compte uniquement les leucémies.

Pour arriver à ces résultats, les auteurs ont comparé le nombre de cancers recensés dans les zones proches des centrales avec le nombre d'enfants sains vivant dans ces mêmes zones, et avec la fréquence des cancers infantiles au niveau national.

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung qui a révélé l'information, «une des forces de cette enquête est que la distance entre le domicile et la centrale nucléaire, pour les enfants malades comme pour les enfants sains, a été déterminée à 25 mètres près».

Résultat: dans les zones à proximité immédiate des centrales (moins de 5 km), 77 cas de cancer ont été recensés chez les moins de cinq ans, soit un chiffre 60% plus élevé que celui qu'on aurait dû trouver en appliquant à ces zones les statistiques moyennes nationales. Pour les leucémies, 37 cas ont été comptés, au lieu de 17, soit 117% de plus que la normale.

«J'ai chargé la Commission pour la protection contre les radiations d'une étude détaillée de ces résultats (...) et de la question d'un éventuel rapport de cause à effet» entre les cancers et la proximité des centrales, a indiqué dans un communiqué le ministre de l'Environnement, Sigmar Gabriel.

Le ministre a toutefois précisé que, «dans l'état actuel des connaissances scientifiques, la hausse observée des cas de maladies ne peut s'expliquer par l'exposition aux radiations d'un réacteur nucléaire». En effet, selon M. Gabriel, «pour expliquer ce risque accru de cancer, il faudrait que la population soit exposée à des radiations au moins 1.000 fois plus élevées que celles issues des centrales nucléaires allemandes».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Centrale nucléaire et cancer.   Aujourd'hui à 0:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Centrale nucléaire et cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» centrale nucléaire au Japon
» Ovni au-dessus d'une centrale nucléaire - Cherbourg.
» "ils habitent à côté d'une centrale nucléaire"
» Japon: Explosion de la centrale nucléaire, 12 mars
» Nouvelle centrale nucléaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: