AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reprogrammer des celllules cancéreuses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Reprogrammer des celllules cancéreuses ?   Ven 22 Mai 2015 - 17:49

Mise à jour article de mars 2015


Et s'il suffisait de métamorphoser les cellules cancéreuses pour guérir d'une leucémie ? C'est la piste avancée par des chercheurs américains, qui publient un article à ce sujet dans la revue PNAS. Leur méthode consiste à forcer les cellules malades à devenir des cellules saines. Mieux : ces cellules deviendrait des cellules immunitaires et pourraient aider l'organisme du malade à se débarrasser des autres cellules tumorales. "Cette approche de reprogrammation est indéniablement intéressante", souligne auprès de metronews Christian Cailliot, directeur de la recherche d'Unicancer.

Attention, cette méthode s'applique non à tous les cancers du sang mais à un type particulier de leucémie : la leucémie lymphoblastique aiguë. Un nom qui ne vous dit sûrement rien. Ce cancer extrêmement agressif est en effet rare, avec moins de 300 cas chaque année en France. Il n'en reste pas moins le cancer le plus fréquent chez l'enfant. Aujourd'hui, grâce à une chimiothérapie intensive et la greffe de cellules souches, le taux de guérison est de 80%. L'objectif avec cette nouvelle méthode est d'augmenter ce pourcentage.

Les cellules cancéreuses passent à l'ennemi

Et cela ne paraît pas impossible. Loin de là. "C'est une approche voisine de l'immunothérapie, où l'on modifie mes lymphocytes T pour qu'ils aient un récepteur ciblant les cellules cancéreuses, et on y adjoint une molécule tueuse, ajoute le spécialiste. Les résultats cliniques sont spectaculaires et tangibles." Mais, pour l'instant, "il s'agit de recherche fondamentale, c'est dire que la route est longue avant d'obtenir des résultats cliniques", poursuit Christian Cailliot.




EN SAVOIR + >> À 7 ans, elle survit à une leucémie grâce à une thérapie cellulaire

La prochaine étape : mettre au point un médicament qui provoquera cette transformation des cellules cancéreuses en petits soldats du système immunitaire. Et en soldats encore plus performants que la normale. Les chercheurs ont en effet l'espoir que les cellules cancéreuses devenues macrophages pourront, en tant que combattants passés à l'ennemi, reconnaître plus facilement les cellules malades et donc contribuer efficacement à l'effort de guerre contre le cancer.

En revanche, il ne faut pas croire que ces nouveaux traitements remplaceront ceux existants : "Il n'existe pas une seule approche qui permettra d'améliorer la survie des patients. Ces thérapies ciblées sont une arme de plus, elles arrivent en complément de la combinaison la plus fréquente (chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie). Comme pour tous les cancers, on n'arrivera à combattre la maladie qu'en l'attaquant par plusieurs voies différentes."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Reprogrammer des celllules cancéreuses ?   Mar 11 Déc 2007 - 13:53

"We are looking under the surface of CML to understand better where the cancer is coming from. We have discovered abnormal cells in the early stem cell population in some CML patients, which don't belong to the CML clone. These are abnormal cells that are not part of the CML clone," said Thomas Bumm, M.D., OHSU Cancer Institute member.

Nous sommes en train de regarder sous la surface pour comprendre mieux d'où le cancer vient. Nous avons découvert de nouvelles cellules anormales dans la population de cellules souches des patients avec le CML qui n'appartiennent pas au groupe des clones de CML.

This research will be presented at the American Society of Hematology annual meeting in Atlanta on Sunday, Dec. 9, at 4:30 p.m.

Bumm was looking into Philadelphia Chromosome-negative stem cells -- which he and others had thought would look like normal, healthy cells, and have normal chromosomes. (It has been known that the driving force of CML is the Philadelphia Chromosome-positive cancer cells.)


"But no, these chromosome negative cells are not normal looking. We are seeing that there are other abnormal cells in the early stem cell population in the bone marrow of some CML patients that are Philadelphia Chromosome-negative. They have abnormalities such as the deletion of chromosome 7 or a duplication of chromosome 8," explained Bumm, a fellow in hematology/medical oncology, OHSU School of Medicine.



It is not known why patients with CML have these abnormal cells and to what extent. These newly discovered abnormal cells are also seen in other cancers such as myelodysplastic syndrome.

Ces nouveles anormalités sont vues aussi chez d'autres cancers comme le syndrome myelodysplasique.

"We are not yet sure about the extent of this problem. We do hope though that our studies into the stem cell compartment of CML patients might help to find new targets for CML therapy to cure this cancer," Bumm said.

"Nous ne sommes pas sûrs de l'étendue du problème. Nous espérons que nos études des cellules souches des patients de CML pourront aider à trouver de nouvelles cibles pour une thérapie CML pour guérir ce cancer."


Chronic myelogenous leukemia is a form of blood cancer characterized by the increased and unregulated growth of predominantly myeloid cells in the bone marrow and the accumulation of these cells in the blood.

The next step, although costly, will be to analyze more leukemia patients as well as healthy bone marrow samples to continue to look for these new abnormalities.

La prochaine étape, même si c'est couteux, sera de continuer à ananlyser plus de placients leucémiques comme des moelles épinères en santé pour continuer à regarder pour de nouvelles anormalités.

Working with Bumm on this research is Amy E. Hanlon Newell, Ph.D., senior research associate in molecular and medical genetics, OHSU School of Medicine; and Jutta Deininger M.D., senior research assistant, hematology/medical oncology, OHSU School of Medicine and an OHSU Cancer Institute member.

The study was performed in the laboratory of Michael Deininger, M.D., Ph.D., associate professor of medicine, hematology/medical oncology, OHSU School of Medicine.


Dernière édition par Denis le Ven 22 Mai 2015 - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reprogrammer des celllules cancéreuses ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reprogrammer une alarme ficelé securitas
» Reconquérir son ADN : Reprogrammer votre héritage génétique de Margaret Ruby
» Reprogrammer les cellules leucémiques.
» Les microARNs ou miARNs
» power max pro menu install

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: