AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une réponse quant à l'efficacité de la chimio dans 2 jours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Une réponse quant à l'efficacité de la chimio dans 2 jours.   Lun 4 Avr 2016 - 17:33

Des nanoparticules pour mesurer très rapidement l'efficacité des traitements

Des chercheurs ont développé une technique d’imagerie permettant de mesurer l'efficacité des anticancéreux sur les cellules des tumeurs, huit heures seulement après leur administration. Cette technique, rapportée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), permettrait d'arrêter rapidement les traitements auxquels les patients ne répondent pas.

La Dre Shiladitya Sengupta de l’Hôpital Brigham and Women (HBW) de Boston et ses collègues ont ajouté, à des traitements classiques de chimiothérapie et d'immunothérapie, une nanoparticule qui émet de la lumière verte lorsqu'elle entre en contact avec des cellules tumorales mortes. Lorsqu’une cellule cancéreuse meurt, elle libère une enzyme, la caspase, à laquelle réagit le nanomarqueur.

Chez des souris atteintes de cancers de la ou de la , les chercheurs ont constaté une augmentation de la fluorescence lorsque les tumeurs étaient sensibles aux traitements.

Les chercheurs prévoient maintenant travailler sur la conception de radiotraceurs qui pourraient être utilisés chez les humains. L'innocuité et l'efficacité devront ensuite être démontrées avant que cette technique puisse devenir disponible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Une réponse quant à l'efficacité de la chimio dans 2 jours.   Mar 4 Mar 2008 - 0:55

La même chose à partir d'un article en français


Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs au Vanderbilt-Ingram Cancer Center, une technique qui “étiquète” spécifiquement les tumeurs réagissant à la chimiothérapie, représenterait une nouvelle stratégie visant à déterminer l’efficacité d’un traitement du cancer dans les quelques jours suivant le début du traitement.

Dans l’étude apparaissant en ligne avant son impression dans Nature Medicine, les chercheurs signalent l’identification d’une petite protéine qui reconnait spécifiquement les tumeurs réagissant à la chimiothérapie. Ils révèlent que lorsque la protéine est étiquetée d’une molécule émettant de la lumière, elle peut être utilisée pour visualiser la réaction du cancer chez les souris, seulement 2 jours après le début de la thérapie.

Une surveillance améliorée de la réaction tumorale aiderait à personnaliser les traitements des patients et à accélérer le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, indiqua l’auteur principal docteur Dennis Hallahan, professeur de recherche sur le cancer à Ingram et chef du département de Radiation Oncology au Vanderbilt University Medical Center.

Actuellement, la réaction à la chimiothérapie est déterminée en mesurant les changements de la taille de la tumeur à l’aide de techniques d’imagerie telles que la scanographie et l’IRM (Imagerie par Résonnance Magnétique).

“Deux à trois mois de thérapie contre le cancer sont nécessaires avant de pouvoir déterminer si la thérapie a été efficace pour un patient,” indiqua-t-il. “Si nous pouvons obtenir cette réponse en 2 ou 3 jours, nous pourrions transférer le patient à une thérapie alternative très rapidement.”

L’évaluation rapide de la réaction tumorale est très importante actuellement, signale Hallahan, vu les percées récentes en terme de thérapies moléculaires ciblées – médicaments chimiothérapiques qui interviennent spécifiquement dans la croissance et la prolifération des cellules cancéreuses, tout en évitant d’endommager les cellules saines.

“Nous avons aujourd’hui un grand nombre de médicaments moléculaires ciblés dont nous pouvons choisir et leur nombre de cesse de croitre chaque année ; nous en somme donc à une période où le patient peut être transféré d’une thérapie à l’autre,” expliqua-t-il. “Mais nous avons besoin de certains outils afin de prendre la décision d’utiliser une thérapie alternative avec le ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Une réponse quant à l'efficacité de la chimio dans 2 jours.   Mar 26 Fév 2008 - 13:23

(Feb. 26, 2008) — A technique that specifically "tags" tumors responding to chemotherapy may offer a new strategy for determining a cancer treatment's effectiveness within days of starting treatment, according to a new study by Vanderbilt-Ingram Cancer Center investigators.

Une technique pour marquer les tumeurs qui répondent à l achimiothérapie pourrait offrir une nouvelle statégie pour déterminer l'efficacité des cancers dans les jours qui suivent le commencements de la chimio thérapie.

Appearing online ahead of print in Nature Medicine, the researchers report the identification of a small protein that specifically recognizes tumors responding to chemotherapy. They show that the protein, when tagged with a light-emitting molecule, can be used to visualize cancer response in mice just two days after starting therapy.

Selon un article de la Revue Nature Medecine, les chercheurs rapportent l'identification d'une petite protéine qui reconnait les tumeurs qui répondent à la chimio. Ils montrent que la protéine quand elle est marquée avec une molécule émettant de la lumière peut être utilisée pour visualiser la réponse des tumeurs à la chimio deux jours après le début de la thérapie.

Improved monitoring of tumor response could help customize patient treatment and also speed up the development of new cancer drugs, said senior investigator Dennis Hallahan, M.D., the Ingram Professor of Cancer Research and chair of Radiation Oncology at Vanderbilt University Medical Center.

Améliorer le monitoring de la réponse tumorale peut aider à ajuster le traitement du patient et accélérer le développement de nouveaux médicaments.

Currently, response to chemotherapy is determined by measuring changes in tumor size with imaging techniques like CT (computed tomography) and MRI (magnetic resonance imaging).

Courramment les changemnts dans les tumeurs sont mesurés avec un CT (computed tomography) ou un MRI (image de résonnance magnétique)

"It takes two to three months of cancer therapy before we can determine whether the therapy has been effective for a patient," he said. "If we can get that answer within one to two days, we can switch that patient to an alternative regimen very quickly."
Rapid assessment of tumor response is especially important now, Hallahan says, given recent advances in molecular targeted therapies -- chemotherapy medications that specifically interfere with the growth and proliferation of cancer cells while avoiding damage to healthy cells.
"We now have so many molecular targeted drugs to choose from, and that number is growing every year, so we are now at a point where a patient can be switched from one regimen to another," he said. "But we need the tools to make the decision to use an alternative therapy with the patient."

'Cela prend 2 ou 3 mois actuellement pour savoir si la thérapie a fonctionné. Si nous pouvons avoir cette réponse plus rapidement nous pourrons changer le patient de chimio rapidement."

To find a rapid and noninvasive method to assess cancer response to these therapies, Hallahan focused not on tumor size, but molecular and cellular changes in responding tumors.

From a panel of billions of protein fragments, or peptides, Hallahan and colleagues identified one that specifically bound to tumors responding to therapy. To this peptide, they attached a light-emitting molecule and injected these labeled peptides into mice that had been implanted with human tumors.

Using specialized imaging cameras that detect light in the near-infrared range (invisible to the human eye), the investigators saw that tumors responding to therapy were "brighter" than non-responding tumors. The peptide detected response in a wide range of tumors -- brain, lung, colon, prostate and breast -- within two days of initiation of treatment.

"The key word here is 'days,'" Hallahan said. "This will allow us to minimize the duration of treatments with ineffective regimens in cancer patients."

The next step will be to move the technology into humans. The imaging technique used in mice (near-infrared) is not sensitive enough to penetrate deeply into human tissues, so the researchers are adapting the technology to an imaging modality commonly used in humans, called PET (positron emission tomography).

"This imaging peptide will enter clinical trials within about 18 months," Hallahan said. "The purpose, when we bring it into people, is to ask a very simple question: can we image responding cancers in people as well as we can in mice?"

If so, he says that he suspects that such molecular imaging methods could help accelerate the development of new chemotherapeutic drugs.
"In the pharmaceutical industry, we'll have a patient on a drug for months before we can re-evaluate the size of the tumor," Hallahan said. "If we can get that answer within a couple of days, it will speed cancer drug development in the early phases of clinical trials."


Dernière édition par Denis le Mar 11 Mar 2008 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une réponse quant à l'efficacité de la chimio dans 2 jours.   Aujourd'hui à 12:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Une réponse quant à l'efficacité de la chimio dans 2 jours.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une réponse quant à l'efficacité de la chimio dans 2 jours.
» POUR AVOIR UNE RÉPONSE DIVINE EN RÊVE
» efficacité des personnels administratifs dans les académies
» Efficacité de l'effexor
» Super-nulle cherche réponse à question-simple: réponse urge!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: