AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Statistisques de la société canadienne du cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Statistisques de la société canadienne du cancer.   Mar 23 Juin 2015 - 9:29

TORONTO - La Société canadienne du cancer reproche à l'actuel gouvernement du Canada d'avoir eu une attitude dans le secteur de la santé qui a entraîné de graves lacunes en matière de soins, de prévention et de recherche dans le domaine du cancer.

L'organisme qui lance un cri d'alarme à quelques mois des élections fédérales prévoit pourtant une montée en flèche des cas de cancer : deux Canadiens sur cinq seront atteints au cours de leur vie et d'ici 2030 le nombre de cas aura bondi de 40 %. Une telle hausse pourrait surcharger les systèmes de santé, compromettre la qualité des soins et amoindrir la prévention et la recherche.

La Société canadienne du cancer souligne trois secteurs où le prochain gouvernement fédéral devra intervenir sans délai pour remédier aux lacunes actuelles.

En matière de tabac, elle rappelle qu'au Canada, les investissements fédéraux par habitant sont deux fois moins élevés qu'aux États-Unis. Pour chaque dollar perçu en taxes sur le tabac, Ottawa ne consacre qu'un cent aux programmes de cessation ou de prévention du tabagisme alors que le tabac tue 37 000 Canadiens chaque année.

D'autre part, les investissements fédéraux dans la recherche en santé sont plafonnés depuis 2008 et rien ne reflète la croissance démographique ou la hausse des coûts.

Enfin, la plupart des Canadiens ne bénéficient pas d'un accès abordable à des soins palliatifs de qualité selon la Société canadienne du cancer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Statistisques de la société canadienne du cancer.   Mer 19 Mai 2010 - 12:12

La Presse Canadienne

Le cancer est désormais la première cause de mortalité au Canada et la maladie continue de progresser partout au pays.

Les plus récentes données statistiques que la Société canadienne du cancer publie ce mercredi démontrent qu'en 2005, parmi 230 132 personnes qui sont mortes, 29 pour cent des décès étaient imputables au cancer contre 28 pour cent à des maladies de l'appareil circulatoire. En raison du vieillissement et de l'augmentation de la population, la Société estime que le nombre de décès dus au cancer va croître dans les prochaines années.

Les chiffres ajoutent qu'en 2010, au Québec, il y aura 45 200 nouveaux cas de cancer parmi les 173 800 au Canada et que 20 300 décès québécois seront attribuables à cette maladie.
En général, les taux d'incidence et de mortalité sont plus élevés au Québec et dans les provinces de l'Atlantique; c'est en Colombie-Britannique qu'ils sont les plus bas.


Le cancer du poumon, le cancer du côlon et du rectum, le cancer de la prostate et le cancer du sein représenteront plus de la moitié des nouveaux cas diagnostiqués au pays.
Au Québec, près du tiers des décès par cancer sont imputables uniquement au cancer du poumon. C'est d'ailleurs au Québec que l'on va enregistrer le taux de mortalité au pays le plus élevé chez les femmes en lien avec le cancer du poumon.

La Société canadienne du cancer signale qu'on diagnostique davantage de cancers chez les hommes que chez les femmes mais ajoute que l'écart entre les deux sexes s'est rétréci ces dernières années; 51,7 pour cent des cas surviennent chez les hommes, contre 48,3 pour cent chez les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Statistisques de la société canadienne du cancer.   Jeu 17 Avr 2008 - 11:34

Suite aux statistiques,

L'ADQ dépose un projet de loi pour créer une agence de lutte au cancer

QUEBEC — L'Action démocratique du Québec a déposé mercredi un projet de loi visant à regrouper les ressources de lutte contre le cancer au sein d'une agence provinciale afin d'améliorer les performances provinciales dans ce dossier.

Selon le porte-parole adéquiste responsable du dossier de la santé, Eric Caire, dont le parti forme l'opposition officielle à l'Assemblée nationale, cette agence aurait un rôle de coordination et d'évaluation des mesures de lutte contre la maladie.

La mauvaise performance du Québec au chapitre de la lutte contre le cancer fait en sorte que ce projet de loi revêt une importance particulière, a-t-il dit.

M. Caire a rappelé que pour le nombre de nouveaux cas de la maladie et le taux de mortalité, le Québec est dans le peloton de queue au pays, selon les plus récentes statistiques de la Société canadienne du cancer.

Pour son projet de loi, il s'est inspiré d'initiatives semblables qui existent ailleurs au Canada, notamment en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario, où l'augmentation du nombre de cas et les taux de mortalité sont les plus faibles.

"Au niveau de l'efficacité, pour nous, la démonstration est faite que cette réorganisation-là que propose le projet de loi 393 est fondamentale pour le Québec", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Selon M. Caire, le coût de la mise en place d'une agence québécoise de lutte au cancer serait nul, puisque l'initiative vise à regrouper les ressources existantes au sein du réseau de santé québécois.

"Il s'agit de regrouper les forces en présence et non pas de créer une structure qui va ajouter à la bureaucratie", a affirmé M. Caire.

Le porte-parole péquiste des dossiers de santé, Bernard Drainville, a affirmé que son parti, qui forme le deuxième groupe d'opposition, était ouvert à la discussion sur ce sujet.

"On est ouverts à la discussion, on est prêts à regarder les pour et les contre, a-t-il dit lors de la période des questions. On est prêts à voir; est-ce que ça pourrait améliorer l'efficacité de cette lutte qui tue tellement de gens?"

Le ministre de la Santé, Philippe Couillard, n'a pas répondu directement à une question de M. Drainville sur ce projet, rappelant plutôt le bilan du gouvernement minoritaire libéral dans ce dossier.

"Alors, ce qui est clair, c'est que les actions concrètes qu'on a mises sur le terrain pour traiter plus de malades dans les délais, accompagner les patients, prévenir le cancer, c'est beaucoup plus efficace que de créer un siège social, des en-têtes de papier à lettres puis des cartes de visite", a-t-il déclaré en Chambre.

M. Caire s'est réjoui de la réaction de M. Drainville, se disant toutefois surpris que le deuxième groupe d'opposition donne des signes d'ouverture au projet de loi adéquiste.

"Je vais contacter mon collègue le député de Marie-Victorin pour savoir le sérieux de son intervention", a-t-il dit.

Le projet de loi adéquiste a reçu notamment l'appui de la Coalition priorité cancer, un regroupement d'organisations sans but lucratif se consacrant à la problématique du cancer au Québec, qui réclame depuis 2001 de nouvelles initiatives pour lutter contre la maladie.

"Ce n'est pas une structure, c'est une nouvelle façon de voir les choses, une réorganisation de la lutte contre le cancer qui va mobiliser à la fois les acteurs de la société civile mais aussi tous les partenaires du réseau de la santé et des services sociaux", a affirmé Marie-Hélène Chouinard, qui représentait la Coalition lors de la conférence de presse de M. Caire.

En amorçant sa conférence de presse, M. Caire a eu une pensée pour la pédiatre Joëlle Lescop, une membre de l'ADQ décédée mercredi matin, qui a travaillé au projet de loi déposé mercredi.

"C'était son bébé, c'était quelque chose qui lui tenait à coeur", a-t-il dit en parlant de Mme Lescop, qui avait été défaite sous la bannière adéquiste aux élections de 2003.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Statistisques de la société canadienne du cancer.   Jeu 17 Avr 2008 - 7:28

La société canadienne du cancer a publié ses statistiques annuelles. Voici des tableaux sur l'incidence de certains cancers sur la population des Canadiennes pour les 2 premiers tableaux et des Canadiens des 2 derniers :


:prostate:




:sein:



:colon:



:poumon:







Dernière édition par Denis le Mer 19 Mai 2010 - 12:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Statistisques de la société canadienne du cancer.   Aujourd'hui à 13:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Statistisques de la société canadienne du cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Société Canadienne de la SEP et CCSVI.
» Les sociétés militaires privées – un danger pour la démocratie et la paix
» La société martienne
» La SOBEPS (Société Belge d’Étude des Phénomènes Spatiaux)
» où va notre société?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: