AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Erbitux, légère amélioration de la survie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Erbitux, légère amélioration de la survie   Lun 2 Juin 2008 - 10:17

:poumon:

Cancer avancé du poumon: Erbitux prolonge légèrement la vie des patients

Agence France-Presse

Chicago

Erbitux (Cétuximab), un médicament bloquant la prolifération des cellules tumorales, a permis de prolonger de cinq semaines la vie de patients atteints d'un cancer avancé du :poumon:, ce qui marque un réel progrès, selon une étude clinique présentée dimanche à Chicago.

Bien que modeste ce gain est néanmoins jugé significatif pour le traitement de ce cancer métastatique qui laisse peu d'option à la médecine pour le combattre, a souligné le Dr Robert Pirker, professeur associé de médecine à l'université de Vienne (Autriche) et principal auteur de ces travaux.

«Les malades souffrant d'un cancer avancé du poumon ont peu de choix de traitement et leur espérance de vie est courte, de sorte que le gain de survie permis par Erbitux est un progrès important pour eux», a-t-il dit dimanche lors d'une conférence de presse dans le cadre de la 44e conférence annuelle de l'American College of Clinical Oncology (ASC0) réunie ce weekend à Chicago (Illinois).

«C'est un gain très modeste mais un pas positif dans la lutte contre le cancer le plus meurtrier dans le monde», avait dit samedi le Dr Roy Herbst du M.D. Anderson Cancer Center à l'université du Texas qui n'a pas participé à cette étude.

Erbitux, déjà commercialisé pour traiter les cancers colorectaux, du cou et de la tête, a été développé par la firme américaine ImClone Systems et est commercialisé en partenariat avec Bristol-Myers Squibb aux États-Unis et par l'Allemand Merck dans le reste du monde.

L'essai clinique financé par Merck a porté sur 1125 patients dans 30 pays atteints d'un cancer avancé du poumon dont la tumeur avait déjà fait des métastases.

Les malades traités avec de l'Erbitux, combiné à de la chimiothérapie, ont vécu 11,3 mois (valeur médiane) comparativement à 10,1 mois pour ceux du groupe témoin ayant eu seulement de la chimiothérapie.

Cette différence est «statistiquement significative» et «ces résultats établissent clairement le cetuximab combiné à de la chimiothérapie comme le nouveau traitement standard de première ligne contre le cancer avancé du poumon», a estimé le Dr Pirker.

Il a précisé que le gain de survie a varié selon l'ethnie, les Asiatiques ayant obtenu des prolongements de vie de deux mois, soit le double que les Caucasiens.

Erbitux est potentiellement en concurrence avec l'Avastine de la firme américaine Genentech qui avait montré un gain de deux mois chez des patients atteint d'un cancer avancé dans une première étude. Mais dans un second essai clinique, ce médicament n'avait fait aucune différence.

Le cancer du poumon est le plus fréquent et le plus meurtrier. Il y aura 215 000 nouveaux cas aux États-Unis en 2008 (15% de tous les cancers) et 161 840 en mourront (28,6% de tous les décès par cancer), selon les statistiques de l'American Cancer Society.

Dans le monde, 1,3 million de personnes sont mortes du cancer du poumon en 2005, selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et son incidence devrait continuer à fortement augmenter en raison surtout du tabagisme.


Dernière édition par Denis le Sam 12 Sep 2009 - 15:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Erbitux, légère amélioration de la survie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erbitux, légère amélioration de la survie
» R - superposition de courbes de survie
» Il n'y a pas de légère dans la cavalerie de la garde !
» Je gère la fougère !
» Kit de survie lors d'une exposition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: