AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 AMD3100

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AMD3100   Mar 12 Mar 2013 - 13:52

Un groupe de scientifiques du Southwestern Medical Center a réussi, chez la souris, à bloquer le développement tumoral d'un cancer incurable chez l'homme.

«À ma connaissance, c'est la première fois qu'on parvient à contrôler un cancer humain génétiquement induit chez la souris», souligne Luis Parada, directeur du département de biologie du Southwestern Medical Center. Celui-ci ajoute : «Nous avons montré que le blocage de l'activité d'une molécule du récepteur CXCR4, impliqué dans ces tumeurs, inhibe le développement tumoral, ce qui ouvre une piste thérapeutique pour le traitement de tumeurs rares mais incurables des gaines nerveuses périphériques."

Ces tumeurs rares sont résistantes aux thérapies actuelles et généralement mortelles. Les chercheurs ont comparé l'expression des gènes d'activité dans les tumeurs cancéreuses et les cellules spécifiques de ces tumeurs. Ils ont ainsi pu montrer que la protéine aa (CXCR4), est essentielle pour la croissance de la tumeur. L'équipe a également découvert qu'une molécule, la CXCL12, en association avec la protéine CXCR4, favorisait la croissance du cancer en stimulant la division cellulaire par une voie de signalisation décrite dans l'étude.

Les scientifiques ont enfin réussi à bloquer l'activité de CXCR4 dans les tumeurs nerveuses de la souris par thérapie génique et en utilisant un médicament appelé AMD3100.

"Nous sommes très encouragés par ces résultats, car ils nous fournissent de nouvelles orientations thérapeutiques pour lutter contre ce cancer mortel", souligne Luis Parada qui précise que des essais cliniques sur l'homme sont prévus rapidement.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AMD3100   Mar 23 Fév 2010 - 11:29

(Feb. 23, 2010) — Glioblastoma is one of the most deadly human brain cancers. Radiation can temporarily shrink a tumor, but they nearly always recur within weeks or months and few patients survive longer than two years after diagnosis.

Le glioblastome est un des cancers les plus dangeureux () La radiation réussit à réduire temporairement la tumeur mais celle-ci revient.

Now scientists at the Stanford University School of Medicine studying the tumor in mice have found a way to stop the cancer cells from growing back after radiation by blocking its access to oxygen and nutrients. The discovery happened when the researchers realized that irradiated tumors turn to a little-known, secondary pathway to generate the blood vessels necessary for regrowth.

Maintenant les scientifiques ont étudié les tumeurs ddans des souris pour trouver un moyen de revenir après la radiation en bloquant l'accès à l'oxygène et aux nutriments. La découverte est arrivée lorsque les chercheurs ont réalisé que les tumeurs irradiées se tournaient vers un réseau secondaire pour générer les vaisseaux sanguins nécesaires pour la recroissance.

"Under normal circumstances, this pathway is not important for growth of most tumors," said Martin Brown, PhD, professor of radiation oncology. "What we hadn't realized until recently is that radiation meant to kill the cancer cells also destroys the existing blood vessels that nourish the tumor. As a result, it has to rely on a backup blood delivery pathway." Although the researchers focused their study on glioblastoma, other tumors use a similar mechanism to evade radiotherapy.

En des circonstances normales, ce chemin cellulaire n'est pas important pour la croissance des tumeurs mais les scientifiques ont réalisé que la radiation voulait dire tuer les cellules cancéreuses mais aussi détruire les vaiseaux normaux qui nourrissent la tumeur, Comme résultat, la tumeur dépend d'un réseau secondaire pour avoir du sang et des nutrimetns. Même si les chercheurs ont focussé sur cette tumeur du cerveau, d'autres tumeurs utilisent le même mécanisme pour échapper à la chimiothérapie.


Brown and his colleagues used a small molecule called AMD3100 to block this secondary tumor-growth process in the mice. Because AMD3100 has already been clinically approved for a different use in humans, it is possible that the researchers may be able to move relatively quickly into human trials. Still, the researchers caution that routine therapeutic use of AMD3100 or any other similarly acting molecule for glioblastoma is likely still years away.

Brown et ses collègues sont utilisé une petite molécule appelée AMD3100 pour bloquer ce réseau secondaire. Parce que AMD3100 a déja été approuvé en clinique pour un usage différent chez les humains c'est possible que les chercheurs puissent arriver aux essais cliniques très rapidement (mais cependant c'est en termes d'années...)

To understand the research, it's necessary to know a bit about how blood vessels form. Most commonly, tumors co-opt existing nearby blood supplies by inducing them to sprout new blood vessels to infiltrate the tumor and nourish the dividing cancer cells -- a process called angiogenesis. However, it's also possible to recruit cells from the bone marrow to form new blood vessels where none existed before. This is called vasculogenesis, and is the process blocked by AMD3100.

Pour comprendre cette recherche, il faut en connaitre un peu à propos des nouveaux vaisseaux sanguins. Le plus communément, les cellules détournent des cellules de vaisseaux sanguins existantent et près d'elles pour former de nouveaux vaisseaux et nourrirent les cellules cancéreuses. Tout ce processus s'appellent angiogenèse. toutefois c'est possible de recruter les cellules de la moelle des os pour former un nouveau vaisseau sanguin ou il n'y en avait pas avant, ce processus s'appelle vasculogenèse et est bloquer par AMD3100.


Earlier research by Brown and others suggested that the heavy doses of radiation used to treat many types of cancers also kills the cells lining the blood vessels in and around the tumor. This means that it can no longer rely on angiogenesis from existing vessels to keep supplied with oxygen and nutrients. Brown hypothesized that instead the tumor recruits the bone-marrow-derived cells, or BMDCs, to form brand-new vessels to keep it from starving. Blocking this pathway, he thought, might be the final blow to the irradiated tumor.

Brown a surgéré que les doses de radiation employées tuait les cellules cancéreuses mais aussi les vaisseaux sanguins existant autour et dans les tumeurs. Brown a suggéré que cela acivait la vascularisation et que les BMDCs (les cellules provenant de la moelle des os) étaient recrutées pour empêchée la tumeur de mourir de faim. Bloquer ce processus pourrait être la dernière chance de la tumeur.


Brown's team studied human glioblastoma cells implanted in the brains of immunocompromised laboratory mice. The cells had been engineered to express a gene that causes them to give off light to more easily track their location in the animals. They found that the cells formed tumors that grew and spread as in humans, and radiation therapy (in doses similar to those used in humans) caused the tumors to regress temporarily but then recur.

L'équipe de Brown a étudié les cellules du glioblastome chez les souris. Les cellules ont été trafiquées pour exprimer un gène qui produit de la lumière pour pouvoir les situer plus facilement dans le cerveau de la souris. Les cellules forment des tumeurs qui croissent et se répandent et la radiation fait que les tumeurs régressent temporairement mais reviennent.


As predicted, irradiating the tumors caused the existing blood vessel cells to die and the tumors to become hypoxic, or starved of oxygen. In response, the tumors begin to express a molecule called hypoxic-inducible factor 1. HIF-1 starts a cascade of events that cause BMDCs to flood the tumor and initiate vasculogenesis. Blocking HIF-1 activity stopped the recruitment of BMDCs and prevented irradiated tumors from recurring throughout the 100-day study period.

Comme prévu, irradier les tumeurs fait que les réseaux sanguins existant meurt et que les tumeurs devienent hypoxique ou meurent de faim. en réponse à cela, les tumeurs commencent à exprimer une molécule appelée HIF-1 et de là commence une cascade d'évênements qui conduisent à la vascularisation . Bloquer Hif-1 arrête le recrutement des cellules qui proviennent de la moelle des os et fait que la tumeur ne peut recruter de cellules pour les 100 jours de l'étude.

"These cells are absolutely required for the tumor cells to grow after a dose of radiation," said Brown. In contrast, irradiated tumors in which HIF-1 activity was uncompromised recurred quickly and approached lethal size by around day 70.


Ces cellules (les cellules recrutées dans la moelle des os) sont absoluement nécessaires pour que les cellules cancéreuses puissent croitre après la radiation. Les tumeurs dans laquelle l'activité de HIF-1 n'a pas été compromise recroissent rapidement."Je pense que la prochaine étape est de tester cette cliniquement chez l'homme", a déclaré Brown.

voir aussi ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: AMD3100   Sam 21 Juin 2008 - 12:22

(June 21, 2008) — A team led by Dr. Ji-Kun Li has determined that AMD3100, originally developed in acquired immune deficiency syndrome treatment, could markedly inhibit spreading of colorectal cancer cells by blocking a new pair of ligands and its unique receptor. This effect differs from the usual inhibition by a conventional chemotherapic agent that is more specific to cancer cells with high metastatic potential.

Une équipe conduite par le docteur Ji-Kun Li a déterminé que le AMD3100 pouvait inhiber les cellules du cancer du en bloquant une paires de ligands et leur unique récepteur.

In vitro, AMD3100 has shown a significantly inhibitory effect on invasion and migration in colorectal cancer cell line. This effect can be further enhanced at higher concentration. This study was performed by a team led by Professor Ji-Kun Li from the Shanghai Jiao Tong University.

Colorectal cancer (CRC) is one of the main causes of cancer-related death in the world. The mortality of CRC is principally attributed to the development of liver and other metastases. It may be helpful for doctors to find a new biomarker that predicts early recurrence or distant organ metastasis. There is also a pressing need for more effective treatments for patients with advanced colorectal cancer.

In the view of the authors, their research has shown elevated CXCR4 (a new receptor on cancer cells) expression in primary CRC is associated with liver and lymph node metastasis, which prompts them to elucidate the mechanism of this phenomenon. They also found AMD3100 had significant antitumor activity through regulating pathways downstream of CXCR4 and impaired formation of tumor micro vessels and expression of invasive associated genes.

Inhibition of CRC cells survival and metastatic spread by interfering with the ligand- receptor axis has been successful in vitro. Though these data do not necessarily predict a satisfactory outcome of clinical trials, they provide a novel strategy based on this new molecule pair.

Même si ces données ne prédisent pas nécessairement un résultat satisfaisant sur des essais en cliniques (sur des humains...) elles forunissent une nouvelle stratégie basée sur une paire de nouvelles molécules.


Dernière édition par Denis le Jeu 7 Juil 2016 - 18:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AMD3100   Aujourd'hui à 12:24

Revenir en haut Aller en bas
 
AMD3100
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AMD3100

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: