AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Canada se classe bien pour la survie après 5 ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le Canada se classe bien pour la survie après 5 ans.   Jeu 9 Oct 2008 - 15:35

De quoi s’agit-il ? L’étude CONCORD publiée dans The Lancet Oncology et dirigée par le Pr Michel Coleman, du London school of hygiene and tropical medicine, epidemiology unit (service d’épidémiologie de l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale de Londres) a comparé dans trente et un pays le pourcentage de patients toujours en vie cinq ans après la découverte de leur cancer. 1,9 millions de personnes atteintes ont ainsi été suivies. L’analyse a porté sur les cancers les plus fréquents : sein, prostate, côlon, rectum.

L’étude offre une cartographie inédite de la maladie et de sa prise en charge. Elle renseigne sur des variations importantes d’un pays à l’autre et selon les cancers. De manière globale, il apparait que les meilleurs taux de survie à 5 ans, tous cancers confondus, sont les meilleurs en Amérique du Nord, en Australie, au Japon puis en Europe occidentale. A contrario, les taux de survie les plus faibles ont été relevés en Algérie, au Brésil et en Europe de l’est.

La France possède le meilleur taux de survie à 5 ans dans le cas des cancers colorectaux chez la femme (61,5%), devant les Etats-Unis (60%) et le Canada (58,9%). Chez l’homme, toujours pour le cancer colorectal, la France arrive au 4e rang mondial avec un taux de survie à 5 ans de 55,6% précédée par le Japon (61,1%), les Etats-Unis (58,6%) et l’Australie (56,7%).

Concernant le cancer du sein, la France ne se place qu’au septième rang mondial avec un taux de survie de 79,8%. Les Etats-Unis arrivent en tête avec un taux de 83,7% suivis du Canada (82,5%) et de la Suède (82%). Les écarts restent toutefois relativement faibles.

Enfin, concernant le cancer de la prostate, il apparait que le taux de survie est plus élevé aux Etats-Unis (taux de survie à cinq ans de 91,1%), en Autriche (86,1%) ou au Canada (85,1%) qu’en France où il « n’est que » de 73,7%. Concrètement, sur 100 personnes soignées aux Etats-Unis pour un cancer de la prostate, 91 sont encore en vie après 5 ans contre 74 en France. Cela signifie-t-il qu’il vaut mieux être soigné aux Etats-Unis pour un cancer de la prostate ? Cette publication est riche d’enseignement et suscite de nombreuses réflexions pour de futurs progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le Canada se classe bien pour la survie après 5 ans.   Mer 16 Juil 2008 - 22:50

Cette enquête compare les taux de survie de 31 pays pour quatre types de tumeurs malignes - cancer du sein chez les femmes, cancer de la prostate, cancer colorectal chez les hommes et chez les femmes.

Le Canada arrive en deuxième place pour le taux de survie des patientes atteintes d'un cancer du sein, en troisième place pour les cancers de la prostate et le cancer colorectal chez les femmes, et en sixième place pour ce même cancer chez les hommes indique l'étude, publiée en ligne et dans le numéro d'août de The Lancet Oncology.

Les meilleurs taux de survie sont attribués aux États-Unis pour les cancers du sein et de la prostate, au Japon pour le cancer colorectal chez les hommes et à la France pour le cancer colorectal chez les femmes. En fait, Cuba dominait le palmarès pour les cancers du sein et colorectal chez les femmes, mais les auteurs de l'étude estiment que des problèmes avec la qualité des données recueillies pourraient avoir conduit à une surestimation.

Outre d'importantes variations d'un pays à l'autre, l'étude a par ailleurs constaté des écarts à l'intérieur même des frontières de certains pays. Ainsi, les États-Unis peuvent se targuer d'être parmi les pays affichant les meilleurs taux de survie, mais dans le cas des Américains de race noire, ces taux sont nettement inférieurs à ceux de leurs compatriotes blancs.

Pour cette étude, dirigée par le docteur Michel Coleman, professeur d'épidémiologie à Londres, plus de 100 chercheurs ont recueilli des données sur les taux de survie pour quatre cancers courants, couvrant près de deux millions de patients au sein d'une population totale d'environ 300 millions de personnes dans les 31 pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Canada se classe bien pour la survie après 5 ans.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Canada se classe bien pour la survie après 5 ans.
» la lutte pour la survie dans la nature
» Classe SAS pour élèves décrocheurs
» quel compte de classe 4 pour un don ciblé ?
» Site trop bien pour apprendre, mémoriser le Coran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: