AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
diane2

avatar

Nombre de messages : 2424
Age : 72
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Jeu 12 Mai 2011 - 19:03

Idem à toi Brigitte, j'ai un cadran dans la tête et mon cadran biologique sonne à 5h45 pile tous les matins, quelle que soit l'heure où je me couche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33

avatar

Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Jeu 12 Mai 2011 - 18:37

Optimiste a écrit:
Tu sais Brigitte parfois j'ai des insomnies comme tout le monde et je dors de moins en moins bien et profondement pour differentes raisons , ce qui me sauve c'est de pouvoir faire la marmotte le matin des que je peux : style lire jusque 2 ou 3 heures car insomnies , mais ensuite capable de dormir jusque 10 pu 11 h meme si 10 micros reveils sur le matin , suis si crevée que je me rendors ..

J'ai fait ça aussi pendant des années. Je pouvais me lancer à 4h du matin dans la grande réorganisation de mes bibliothèques, préparer un gateau pour le lendemain, me faire des séries américaines, lire un bouquin, peindre un tableau .....mon rythme s'était totalement inversé et le matin dur dur avec mes 4 schtroumpfs à emmener à l'école à la bonne heure....alors j'ai pris du Stilnox, pour avoir un rythme de vie de journée ;-). Et maintenant, je n'arrive plus à faire la "grasse matinée", quelque soit l'heure à laquelle je me couche. Bon, ce soir, c'est pas gagné
Bizzzz et bonne...NUIT!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4838
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Jeu 12 Mai 2011 - 16:56

Tu sais Brigitte parfois j'ai des insomnies comme tout le monde et je dors de moins en moins bien et profondement pour differentes raisons , ce qui me sauve c'est de pouvoir faire la marmotte le matin des que je peux : style lire jusque 2 ou 3 heures car insomnies , mais ensuite capable de dormir jusque 10 pu 11 h meme si 10 micros reveils sur le matin , suis si crevée que je me rendors ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2

avatar

Nombre de messages : 2424
Age : 72
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mer 11 Mai 2011 - 17:58

C'était une de mes défenses aussi de dormir beaucoup... j'avais oublié c'est étrange hein? Mais le sommeil me sauvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33

avatar

Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mer 11 Mai 2011 - 15:11

Optimiste a écrit:
lors de ce parcours , j'ai dormi ,et souvent je pleurais mais seule pas devant mes proches ou les gens , des que je pouvais je dormais , et encore maintenant lors de trop grand stress , il faut absolument que je dormes , ainsi je recharge mes accus et surtout je souffre moins , je ne penses plus ,je reposes ma tete ..
je crois que si on m'empeche de me refugier dans le sommeil je deviens folle , cela c'est pour moi perso , sinon lorsque je suis stressée par craintes pour les autres , je maitrise , j'aide , j'epaule , je suis là , j'assumes .J'ai beaucoup plus d'energie pour mes proches que pour moi et donc lorsque mes petits etaient presents ,je faisais la courageuse , et ne dormais pas mais assumais ..

Quelle chance tu as de pouvoir dormir comme ça. Je ne peux pas dormir sans mes petits cachets qui me servent d'interrupteur car sinon, mes pensées tournent en boucle au point que dans les périodes de stress, j'en arrive à me créer des tacchycardies.
Et oui, on est toujours plus fort pour les autres....enfin je crois.... ce doit être aussi pour ça que je tiens globalement le choc devant Philippe, je ne peux que tenir debout, un juste retour des choses , il a été très fort à une époque où je m'effondrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4838
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mer 11 Mai 2011 - 12:46

lors de ce parcours , j'ai dormi ,et souvent je pleurais mais seule pas devant mes proches ou les gens , des que je pouvais je dormais , et encore maintenant lors de trop grand stress , il faut absolument que je dormes , ainsi je recharge mes accus et surtout je souffre moins , je ne penses plus ,je reposes ma tete ..
je crois que si on m'empeche de me refugier dans le sommeil je deviens folle , cela c'est pour moi perso , sinon lorsque je suis stressée par craintes pour les autres , je maitrise , j'aide , j'epaule , je suis là , j'assumes .J'ai beaucoup plus d'energie pour mes proches que pour moi et donc lorsque mes petits etaient presents ,je faisais la courageuse , et ne dormais pas mais assumais ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33

avatar

Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mar 10 Mai 2011 - 17:48

[quote="Denis"]Une fois stressé, je crois que je marche de long en large en étant de mauvaise humeur et en échafaudant toutes sortes de plans bizarres et inutiles. Et quand je suis angoissé, on dirait que j'essaye d'arrêter de respirer...Wink

Mais je devrais peut^-être suivre l'exemple du gars sur la peinture, essayez de torturer quelqu'un...il a l'air tellement zen que ça donne envie Wink[/quote

Mdr...... et on pourrait même faire une liste de gens qui nous exaspèrent comme ça, tu exécuterais une mission de salubrité publique....j'ai quelques noms si tu veux et si tu peux te déplacer en France.
Tu connais la série Dexter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16506
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mar 10 Mai 2011 - 17:30

Une fois stressé, je crois que je marche de long en large en étant de mauvaise humeur et en échafaudant toutes sortes de plans bizarres et inutiles. Et quand je suis angoissé, on dirait que j'essaye d'arrêter de respirer...Wink

Mais je devrais peut^-être suivre l'exemple du gars sur la peinture, essayez de torturer quelqu'un...il a l'air tellement zen que ça donne envie Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33

avatar

Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mar 10 Mai 2011 - 17:28

diane2 a écrit:
j'aime bien ta question Brigitte.

Ha ha.... je sais, je suis toujours en train de poser des questions ;-). Lors d'une formation , la formatrice a failli me renvoyer dès le 1er jour car je posais trop de questions... Sur un bulletin scolaire en primaire, l'instituteur avait écrit "si Brigitte arrêtait de poser des questions, elle pourrait entendre les réponses". lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2

avatar

Nombre de messages : 2424
Age : 72
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mar 10 Mai 2011 - 17:17

Moi je vais marcher, marcher, marcher jusqu'à m'épuiser... c'est ce qui me fait le plus de bien quand le stress est intense.

Si c'est le temps des feuilles, comme j'aime ramasser les feuilles, j'en fais jusqu'à épuisement. Ou si c'est l'été l'eau de ma piscine est toujours très froide et je me trempe dans l'eau glacée ça me fait un bien immense.

Je parle a mes amies aussi cela aide. Parfois je vais au cinéma si c'est l'hiver et que c'est trop froid pour marcher des heures.

Mais quand le stress est trop intense j'ai tendance à tout oublier, alors que d'habitude j'ai la tête comme un ordinateur.


Et les autres vous faites quoi? j'aime bien ta question Brigitte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33

avatar

Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Kary   Mar 10 Mai 2011 - 15:29

kary0615MC a écrit:
OUI, effectivement quand j'ai eu mon cancer , je me suis dit "cochonnerie de maladie, tu m'as déclaré la guerre, hé bien on verra qui va gangner !"
et j'ai gagné

Mais pour mon mari, je peux l'épauler, pour le reste, je suis impuissante, si ce n'est que lui mijoter de bons petits plats pour lui faire plaisir et le mettre en appétit...
C'esst plus difficile quand ce sont les gens que l'on aime de supporter cette maladie car on ne sait pas ce qu'ils ressentent physiquement et moralement

Je continue de piocher au hasard de mon humeur tout le site. Je viens de lire ton témoignage kary. Personnellement, je n'ai pas été touchée par le cancer et finalement, je le découvre en ce moment, chez des amies, belle soeur, ami, et surtout mon mari. Je me reconnais dans ce que tu dis, les petits plats.....oh oui....je suis encore d'une génération pour laquelle la cuisine, c'est du pur amour avec lequel on nourrit nos êtres chers. C'est énorme, tu es puissante, si si, tu nourris son corps pour qu'il puisse garder de l'énergie, pour mieux se défendre, et tu nourris son âme, son amour.
Quand je veux fêter ou consoler un des miens, je fais leur plat préféré . Les coquilles St Jacques pour mon mari, une salade aux gésiers confits pour ma fille, les moules à la crème pour mon grand de 23 ans, une raclette pour celui de 20 ans, des pâtes à la carbonara pour le "petit" de 16 ans et des gateaux au chocolat pour ma petite fille.....et ils comprennent cet amour et moi, je me sens alors utile, terrienne, continuant les traditions de la "mère nourricière". Quand l'angoisse monte, faire de la cuisine, cela me calme un peu.
Et vous tous, que faites vous pour ne pas céder à la panique quelques fois?
BB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2

avatar

Nombre de messages : 2424
Age : 72
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Sam 7 Mai 2011 - 19:18

Je viens de lire ce témoignage, nous avons souffert du même cancer et aujourd'hui je suis guérie (après 10 ans) mais ma belle-soeur en est atteinte à son tour.

Le froid.... le maudit froid c'est ce qui l'inquiète beaucoup. Te lire me rassurait pour elle. Elle doit s'injecter une substance parce que dès le deuxième traitement elle n'a pu le recevoir, sa prise de sang parlait et le suivant tout pareil.

Elle a peur de rester sensible au froid tout le temps. Elle aussi a des gants pour aller au frigo etc.etc.

Merci de ton témoignage c'est extrêmement généreux de ta part. Cela m'a fait revivre certains moments aussi. bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agathe

avatar

Nombre de messages : 657
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mer 6 Avr 2011 - 2:28

Bien sûr. Mais la présence affectueuse et compréhensive des proches contribue à avoir le moral pour combattre la maladie.
Un sourire, un geste, un petit mot c'est parfois tellement plus puissant qu'un médicament.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary0615MC

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 63
Localisation : France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mar 5 Avr 2011 - 19:25

OUI, effectivement quand j'ai eu mon cancer , je me suis dit "cochonnerie de maladie, tu m'as déclaré la guerre, hé bien on verra qui va gangner !"
et j'ai gagné

Mais pour mon mari, je peux l'épauler, pour le reste, je suis impuissante, si ce n'est que lui mijoter de bons petits plats pour lui faire plaisir et le mettre en appétit...
C'esst plus difficile quand ce sont les gens que l'on aime de supporter cette maladie car on ne sait pas ce qu'ils ressentent physiquement et moralement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agathe

avatar

Nombre de messages : 657
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Lun 14 Mar 2011 - 2:02

Oui, c'est très dur.
Il y a d'autres situations dans d'autres familles qui sont tout aussi douloureuses, aussi,
pas seulement à cause ce cette maladie dont on parle ici... et on voudrait que ça n'existe pas...
Mais qu'y faire ? Nous sommes impuissants.
Alors, puisqu'il faut subir, pourquoi ne pas le faire en se disant :
ce n'est pas la maladie qui va gagner, c'est moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary0615MC

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 63
Localisation : France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Dim 13 Mar 2011 - 18:53

Merci Agathe pour ces gentilles paroles,

Je ne sais si tu as vécu cette maladie au quotidien .....mais c'est très dur

Et pour ma force, elle commence a diminuer énormément, ayant eu plusieurs problèmes de santé depuis 1999, je commence à baisser le dos

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agathe

avatar

Nombre de messages : 657
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Sam 12 Mar 2011 - 12:07

C'est tout à fait vrai. Entièrement d'accord. Mais c'est là justement où tu dois puiser ta force.
Ton fils et ton mari ont besoin de toi tout comme tu as besoin d'eux.
Profitez de chaque minute qui sont du bonheur d'être ensemble.
J'ai perdu des proches d'un cancer : je sais de quoi je parle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary0615MC

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 63
Localisation : France
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Sam 12 Mar 2011 - 11:57

Obtimiste, je viens de lire ton aventure et je viens te féliciter, tu t'es battue et ça n'a pas dû être facile

Le cancer est un mot qui me fait peur, pour avoir vu mon père mourir d'un cancer du poumon,
pour l'avoir eu au sein fin 2006, il a fallu aussi que je me batte, j'en ai pleuré.......
deux ans après, fin 2008, mon fils de 26 ans à un testicule (ablation et prothèse)
et enfin dux ans après, fin 2010, mon mari au poumon, nous nous battons de nouveau

Je n'ai vraiment pas le moral, pas le temps de se ressaisir, je suis sous anti dépresseurs et anxiolitiques

J'ai les larmes qui me viennent à n'importe quel moment, certainement les nerfs qui craquent, je ne sais pas trop ce qui m'arrive, j'ai l'impression d'avoir le ciel qui me tombe sur la tête.

Car depuis mon mariage, si on n'ait eu que ça comme maladies, ça aurait ....mais il y en a eu sans arrêt, mon mari et moi n'avons fait que nous battre et il m'a dit ily a deux jours, "tu sais Christine, on finira par y laisser notre peau"

Egalement il m'a dit "tu vois tout l'argent qu'on laisse dans les hôpitaux et dans les médicaments, il aurait pu nous servir à faire de beaux voyages"
Je n'ai rien dit, mais tout ceci me fend le coeur, que penser de cette vie......nous n'avons que 57 ans, nous sommes déjà comme des vieux qui en auraient 20 de plus.

Mon coeur est brisé, cassé complètement,
Je n'espère plus qu'une chose, c'est qu'il s'en sorte et qu'il n'y ait pas de récidive, car actuellement il a des métastases (sur une vertèbre et sur la 1ère cote droite)
Peut être apès tous ces lourds traitements il faudra lui oter la côte.

ça fait souffrir de voir son conjoint souffrir, son fils souffri, encore plus que quand c'est soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4838
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Ven 9 Oct 2009 - 9:52

Marie-Danielle a écrit:
Merci Optimiste pour ce témoignage. Pour ma part, je suis en pleine chimio aux 15 jours qui durera 6 mois. Comme je n'ai subi que deux chimio, je n'ai pas assez de recul pour raconter mon histoire. Surtout je suis fatiguée...Alors à bientôt

surtout , prends du repos le plus possible Marie Danielle , c'est pas original comme conseil , mais je le penses de base !!!! bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitée



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Jeu 8 Oct 2009 - 21:09

Merci Optimiste pour ce témoignage. Pour ma part, je suis en pleine chimio aux 15 jours qui durera 6 mois. Comme je n'ai subi que deux chimio, je n'ai pas assez de recul pour raconter mon histoire. Surtout je suis fatiguée...Alors à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faty
Invité



MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Jeu 13 Avr 2006 - 17:39

comme c est emouvabt ton temoignase optimiste la vie ainsi faite avec des haut et des bas quand ton est entoure avec des gens formidable on resent moin la douleur nos enfants nous aide a mieux combattre la maladie l amour n apas de prix
je souhaite aux autres qui sont au traitement de guerire comme optimiste
je vouhaite toutes les merveilles de ce monde bec bec bec bec bec bec bec bec bec
Revenir en haut Aller en bas
Babel

avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mar 11 Avr 2006 - 9:17

frederic a écrit:
Comme je vous comprends sur plusieurs points. Souvent les gens nous disent que nous sommes courageux. Nous aimons seulement nos enfants.
Allez, bonne nuit.
Si ce que tu dis est vrai Frédéric, cela explique sans doute pourquoi je n'accorde plus d'importance à ma propre existence au point de penser que j'ai usurpé la vie.


Optimiste, je te remercie pour ton témoignage très touchant. Tu décris tellement bien ce que l'on peut ressentir face à l'annonce et aux traitements... Mais l'après est parfois tout aussi difficile. L'après, quand tout le monde nous pense guéri alors que tous les jours nous en payons encore les conséquences et que de toute façon cela reste dans notre tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soso

avatar

Nombre de messages : 483
Age : 33
Localisation : centre(36)
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Jeu 8 Sep 2005 - 18:08

je voudrais juste dire que je n ai pas la maladie mais que je la combat quotidiennement quand meme car je travaille dans un service de cancerologie et malgre ce que vous allez penser de ce que je vais dire on la vie et on se bat contre avec les patients du debut
des liens se crees avec ces personnes qui souffrent car nous souffrons avec elles et il faut que l on soit present le plus possible que ce soit physiquement comme moralement
on partage tout avec les patients que ce soit la maladie (car meme quand on sort du travail on la toujours dans la tete) leur famille leur haine leur peur et leur angoisse
je peux vous dire une chose c est que l on souffre avec qu eux d une autre facon certes mais avec ce que je vois et vie dans mon service je peux comprendre beaucoup de choses sans avoir la maladie
je ne rentrerais pas plus dans les details car c est pas facil a expliquer j espere que vous m aurez comprise bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederic

avatar

Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Ven 8 Avr 2005 - 16:36

Comme je vous comprends sur plusieurs points. Souvent les gens nous disent que nous sommes courageux. Nous aimons seulement nos enfants.

Allez, bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Optimiste
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4838
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   Mar 8 Mar 2005 - 16:09

Eclats de rires moqueurs pour moi : Je vous avais bien dit que j'etais bavarde !!!!


Bin ,oui ,j'ai oublié de vous dire que l'équipe de mon boulot avait été aussi formidable d'aide ,de presence et de chaleur .....
Je veux juste vous racontez encore un peu mon état d'esprit actuel vis à vis de ce qu'il m'ait arrive ....
D'abord ,choses tres rassurantes , les enfants oublient vite , tres vite et bien que les miens aient eu tres peur je pense , aient souffert ,j'en suis sure , les deux plus jeunes ( 9 ,5 et 14 maintenant ) se montrent toujours étonnés lorsqu'ils apprennent que j'ai fait un controle et s'interessent pas ou peu aux resultats tant ils sont persuadés que leur maman va bien ( et c'est pas moi qui dementirais !) . Vu qu'il faut reconnaitre qu'ils ont été particulierement sages durant ces 9 mois d'arrêt , l'adolescent de service ,nous l'a fait payer un petit peu cher en rebellion ( mais c'est un processus psychique assez normal , "sain" : inconsciemment il s'est obligé à maitriser ses angoisses et tout cela , donc , la pression n'etant plus là , sourires , faut pas rever il decompresse !) , ma poulette s'est mise un peu à grossir elle , un peu en rapport avec son inquiétude , et toutes les deux nous nous occupons de ce petit souci . Mon jeune adulte ( 20 ans , maintenant !) a du un peu aider son beau pere à la maison les weekend , mais surtout lui qui etait si" je m'en foutiste " au niveau scolaire ,je lui avais demandé de bosser pour avoir son bac ,afin de me delester de cette inquietude , c'etait sa part d'aide à lui pour moi et il l'a eu son bac !!!!
Donc les seuls à encore parfois s'inquieter sont mon mari et moi , meme juste au moment des examens de controles : là c'est evident que les premiers temps ,j'avais un peu d'apprehensions , en fait maintenant elles s'eloignent car je ne sais pas pour vous , mais j'ai des examens tous les 4 mois donc je trouve que c'est assez rassurant en fait de se savoir < un peu couver > par les medecins ...
J'ai encore quelques effets secondaires suite aux traitements : j'etais dejà tres frileuse , c'est pire !!Le premier hiver , apres la canicule qui à moi avait fait un bien fou et pour cause !; j'ai beaucoup souffert de mes pieds mes orteils particulierement avec des impressions de paralysie et pieds gelés ( bin vi la canicule m'avait fait être un tout petit peu moins prudente !) , j'ai cherche à savoir si cela durerait et cela par contre j'ai du aller chercher cette info dans le grand centre regionnal du cancer : et bien je confirme que si vous avez confiance ,il vaut mieux se faire soigner pres de chez soi , car dans ce grand centre ,j'ai eu l'impression d'être juste un numéro , de plus sans importance puique sur la voie de la guérison : le medecin a cru que je venais revendiquer ,me plaindre de mon hopital local , quand elle a compris que non ,que j'etais satisfaite de mes soins ,je n'etais plus interessante et devais patienter et me satisfaire d'etre guérie !!! Vous voyez c'est cela aussi temoigner ,c'est pour ne pas avoir peur de demander des choses qui si on les sait on les digere mieux , on peut comprendre et patienter . Mes soins etant finis depuis juin 2003 , je peux vous dire maintenant que vraisemblablement , je ne recuperrais jamais completement les sensations termiques d'avant , mais qu'est -ce cela au regard d'un retour à la vie active , à l'espoir .....?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous   

Revenir en haut Aller en bas
 
parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous
» salut je suis nouvelle avec vous.
» Je suis heureuse de vous avoir trouvé...
» Comment je m'en suis sortie...
» Bonjour, je suis nouveau parmis vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Témoignages-
Sauter vers: