AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Mer 17 Fév 2010 - 21:26

Avec une collègue de l'Institut européen du cancer, situé en Italie, cette sommité québécoise de la recherche sur le cancer est arrivée à la conclusion que le risque d'être atteint d'un cancer de la prostate double avec la consommation d'au moins deux verres de lait, tous les jours, pendant plusieurs années.


Le duo a interrogé 197 hommes ayant reçu un diagnostic de cancer de la et un groupe témoin aussi important sur leurs habitudes alimentaires. En épidémiologie, il s'agit d'un nombre statistiquement significatif, assure le Dr Ghadirian.

Puis les scientifiques ont cherché des liens possibles entre 200 aliments et le cancer de la prostate, mais seuls les produits laitiers, et le lait en particulier, ont montré une corrélation. La consommation quotidienne doit dépasser les 470 grammes de produits laitiers, dont 400 g (ou 400 ml) de lait entier, pour poser problème. Une corrélation a aussi été observée avec les céréales consommées au petit-déjeuner, mais c'est le lait qui serait à blâmer encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Mar 19 Jan 2010 - 18:14

Le lait est souvent considéré comme une solution nutritionnelle pour apporter du calcium.

C'est cependant un mélange complexe de nutriments, d'hormones favorisant la croissance et d'autres protéines. Ce n'est donc pas surprenant que sa consommation provoque des effets complexes sur la santé. Contrairement aux convictions de nombreux nutritionnistes, il n'existe pas de preuves réelles qu'une consommation importante de lait réduise les risques de fractures.

En fait, les grandes études prospectives sur l'homme montrent systématiquement qu'il n'y a pas de bénéfice lié à une consommation élevée de lait. Au contraire, de nombreuses études montrent qu'une consommation importante de lait, telle que trois verres par jour, contribue à un risque élevé de cancer de la . Toutes les études ne montrent pas cela, mais le lien statistique a été confirmé si l'on fait une analyse statistique pour l'ensemble des données. Pour les femmes, trois portions ou plus de lait par jour pourraient augmenter le risque de cancer des ovaires, mais le lien n'est pas aussi évident que pour le cancer de la prostate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Sam 20 Juin 2009 - 0:16

(June 19, 2009) — According to results of a study published in Cancer Prevention Research, a journal of the American Association for Cancer Research, men with prostate cancer who consumed the active compounds in green tea demonstrated a significant reduction in serum markers predictive of prostate cancer progression.

Les hommes avec le cancer de la qui consomment du thé vert ont démontré une réduction des marqueurs (psa) et de la progression de leur cancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Jeu 4 Juin 2009 - 13:04

A new review published in the Journal of Human Nutrition and Dietetics assessed whether certain modifications in diet have a beneficial effect on the prevention of prostate cancer. Results suggest that a diet low in fat and red meat and high in fruits and vegetables is beneficial in preventing and treating prostate cancer.

Une nouvelle étude publié dans le journal "human nutrition and dietetics"rapporte le résultat d'études sur des modifications dans la façon de se nourrir. Ces études suggèrent qu'une alimentation faible en viande rouge et en gras et riche en fruits et légumes est bénifique pour prévenir et traiter le cancer de la

Robert W.-L. Ma and K. Chapman conducted an evidence-based review of dietary recommendations in the prevention of prostate cancer as well as in the management of patients with prostate cancer.

The researchers found that a diet low in fat, high in vegetables and fruit, and avoiding high energy intake, excessive meat, and excessive dairy products and calcium intake may be helpful in preventing prostate cancer, and for patients diagnosed with prostate cancer.

éviter la viande rouge, le lait et le sel...

Specifically, consumption of tomatoes, cauliflower, broccoli, green tea, and vitamins including Vitamin E and selenium seemed to propose a decreased risk of prostate cancer. Consumption of highly processed or charcoaled meats, dairy products, and fats seemed to be correlated with prostate cancer.

Spécifiquement les tomates, le choufleur, le brocoli, le thé vert et les vitamines incluant la vitamine E et le sélénium semble décroitre le risque du cancer de la

“Although not conclusive, results suggest that general dietary modification has a beneficial effect on the prevention of prostate cancer,” the authors conclude. “In patients with prostate cancer, dietary therapy allows patients to be an active participant in their treatment.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Mar 24 Mar 2009 - 13:51

Manger de la viande rouge ou transformée accroît le risque de décès
Il y a 20 heures

WASHINGTON (AFP) — Consommer de la viande rouge ou transformée paraît accroître le risque de mortalité toutes causes confondues, tandis que la consommation de viande blanche semble le réduire, selon une étude menée aux Etats-Unis dont les résultats sont publiés lundi.

L'étude a été menée sur plus d'un demi-million de personnes pendant dix ans. Les participants, hommes et femmes, étaient âgés de 50 à 71 ans au début de l'étude en 1995. Ils ont alors répondu à un questionnaire sur leur consommation de viande rouge, transformée et de viande blanche.

Ils ont ensuite été suivis pendant dix ans par le biais notamment des statistiques des services de sécurité sociale.

Pendant cette période, 47.976 hommes et 23.276 femmes sont décédés.

Le cinquième des hommes et femmes ayant mangé le plus de viande rouge (une quantité médiane de 62,5 grammes par mille calories absorbées quotidiennement) avaient un risque plus élevé de mortalité comparativement à ceux qui en avaient le moins consommé (9,8 grammes pour mille calories/jour), selon ces chercheurs dont les travaux paraissent dans les Archives of Internal Medicine datées du 23 mars.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Lun 2 Mar 2009 - 16:15

De nombreuses études épidémiologiques et cliniques montrent que les personnes qui mangent pas ou peu de viande sont environ 50 % moins susceptibles de mourir d’un cancer que ceux qui en mangent à tous les repas.

En particulier pour le cancer du colon car contrairement aux carnivores qui ont un intestin court, celui de l’humain est long. Cela ne permet pas à l’organisme d’éliminer la chair en putréfaction avant que celle-ci devienne toxique.

Curieusement les peuples sans cancer ont plutôt une alimentation pauvre en viande. Les asiatiques notamment qui mangent plutôt des végétaux voire du poisson, voient le nombre de malades du cancer augmenter proportionnellement à l’adoption du régime alimentaire occidental riche en viande.

L’avantage de la viande est qu’elle contient déjà tous les éléments dont notre corps a besoin, les acides animés notamment. Evidemment puisque c’est déjà de la chair comme notre corps. Si l’on se nourrit que de végétaux il est nécessaire de les combiner entre eux pour être sur d’avoir régulièrement tous les nutriments dont notre corps a besoin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Ven 23 Jan 2009 - 14:06

Remarque que je ne fais pas tout ce qui est recommandé moi-même et que le café c'est bon contre le cancer aussi, celui du et celui du foie. Pour le lait cependant, je prends plus souvent du lait de soja que du vrai lait parce que j'aime ça, ça a un bon goût de vanille. De plus, pour le cancer du sein, l'effet du thé vert est faible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plumedange



Nombre de messages : 693
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Ven 23 Jan 2009 - 10:23

Le thé noir ça va , mais le thé vert me donne des palpitations , mais je vais m'y mettre à plus petite dose
Dur ! dur ! quand on aime le café
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Ven 23 Jan 2009 - 5:18

Une association efficace contre le cancer de prostate: soja et thé vert

Le soja contient des isoflavones, qui sont des phyto-oestrogènes, et qui inhibent la croissance des cellules cancéreuses, que le cancer de prostate soit hormono-dépendant ou non. Ceci expliquerait que les populations asiatiques, très consommatrices de soja, soient moins touchées par le cancer de prostate. La dose optimale est de 40g de soja par jour. Tofu, tempeh, lait de soja, yaourts à base de soja... choisissez la formule qui vous convient le mieux!

Le thé vert contient des catéchines (anti-oxydants de la famille des flavonoïdes) ayant un rôle anticancéreux. Il est recommandé, d'après des études scientifiques, d'associer soja + thé vert pour optimiser l'effet protecteur de ces deux aliments.

Pour le cancer du sein :

Thé vert. Les auteurs d’une méta-analyse qui incluait plusieurs études épidémiologiques ont conclu que le fait de boire cinq tasses ou plus de thé vert par jour tend à prévenir le cancer du sein12. Toutefois, l’effet protecteur était faible, et non significatif du point de vue statistique.

_________________


Dernière édition par Denis le Ven 23 Jan 2009 - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Ven 17 Oct 2008 - 22:50

Une alimentation riche en viande et produits laitiers peut augmenter le risque de cancer de la prostate en élevant le niveau d’un facteur de croissance, selon une nouvelle étude internationale.

Les chercheurs ont découvert une association entre entre les taux sanguins d'insulin-like growth factor-1 (IGF-1), un facteur de croissance cellulaire et la probabilité qu’un homme soit diagnostiqué avec un cancer de la prostate. Les hommes qui présentent les taux d’IGF-1 les plus élevés voient leur risque de cancer augmenté de 40%.

Les taux d’IGF-1 varient selon le régime alimentaire. Ils augmentent avec la consommation de laitages et de viandes. Ils sont plus bas chez les végétariens.

Un lien entre laitages, IGF-1 et cancer de la prostate a déjà été rapporté. Il a été commenté et explicité pour la première fois en France en 2007 par Thierry Souccar dans son livre-enquête Lait, mensonges et propagande.

Une équipe de chercheurs internationaux dirigés par le Dr Andrew Roddam de l’université d’Oxford ont analysé les résultats de prélèvements sanguins issus de 12 études portant sur 3 700 hommes avec un cancer de la prostate et 5 200 en bonne santé. Le Dr Andrew Roddam conclut que l’association entre IGF-1 et cancer de la prostate est « significative. »
L’IGF-1 est une protéine qui favorise la division cellulaire. Elle est importante pour la croissance et le développement des jeunes enfants et les adolescents. Cependant, elle peut aussi accélérer le développement de cancers latents et empêcher les défenses cellulaires de supprimer des cellules précancéreuses. Selon Andrew Roddam un régime riche en laitages ou en viande peut booster de 10 à 15% les taux d’IGF-1, ce qui est suffisant pour perturber les défenses contre le cancer.

D’autres études ont associé des taux élevés d’IGF-1 au risque de cancers du sein et de cancers digestifs.
Pas de lien entre lait et cancer selon la télévision française...

Cette étude a été publiée le 8 octobre. Deux jours plus tard, dans une émission du Magazine de la santé (La 5) consacrée au lait, la journaliste Setti Dali a assuré les téléspectateurs français qu’il n’existe «aucune étude» (sic) montrant que les laitages sont associés au risque de cancer. «Des dizaines d’études au contraire ont déjà montré que les gros consommateurs de laitages ont plus de cancer de la prostate que les autres,» corrige le Dr Roddam. En novembre 2007, les experts du Fonds mondial de recherches sur le cancer, analysant ces données, ont rendu un rapport dans lequel ils confirment que les études «suggèrent que les laitages et le lait augmentent le risque de cancer de la prostate.»

«Je conseille d’éviter le lait pour réduire son risque de cancer ; cette étude vient confirmer ces recommandations,» conclut le Pr Jeff Holly, de l’université de Bristol, vice-président de la Société internationale de l’IGF et co-auteur de l’étude.


Dernière édition par Denis le Ven 12 Juil 2013 - 8:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3   Aujourd'hui à 8:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour éviter le cancer de la prostate, pas d'oeufs ni de vitamine E. ni d'oméga 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» idées pour éviter dégradations
» Neuvaine à Saint Joseph pour éviter le divorce.
» LA SOLUTION pour éviter les suicides...
» Répétoscope : votre secret pour éviter les répétitions !
» Prière pour éviter ou écourter le Purgatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Alimentation-
Sauter vers: