AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Régime pour éviter le cancer de la peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Régime pour éviter le cancer de la peau   Sam 24 Oct 2015 - 16:28

A year of treatment with nicotinamide, a form of vitamin B3, significantly lowered the risk of common, non-melanoma skin cancer in high-risk patients, according to University of Sydney research published in the New England Journal of Medicine.

All 386 participants in the study had a history of skin cancer, increasing their risk for additional skin cancers. Taken as a twice-daily pill for 12 months, nicotinamide reduced the incidence of new non-melanoma skin cancers by 23 per cent relative to placebo controls and cut the incidence of pre-cancerous sun spots by around 15 per cent.

Nicotinamide is safe, affordable, and available over the counter in most countries. The findings have the potential to decrease the health burden and economic cost of skin cancer -- the most common form of cancer in fair-skinned populations worldwide.

"This is the first clear evidence that we can reduce skin cancers using a simple vitamin, together with sensible sun protection," said the study's senior author, Dr Diona Damian, a professor of dermatology at the University of Sydney and Royal Prince Alfred Hospital. "We hope that these findings can be immediately translated into clinical practice. However, people at high risk of skin cancer still need to practice sun safe behaviour, use sunscreens and have regular check-ups with their doctor," she emphasised.

The primary cause of non-melanoma skin cancer is sun exposure. Despite intensive sun protection campaigns, the incidence of skin cancer continues to increase worldwide. In Australia, non-melanoma skin cancers affect more than half of the population. It is four times as common as all other cancers combined, and costs the nation more than $500 million annually.

The most common types of non-melanoma skin cancer are basal cell carcinoma (BCC) and squamous cell carcinoma (SCC). SCCs can metastasise or spread to lymph nodes and internal organs. BCCs rarely spread but can cause huge cosmetic problems as they often occur on the face. Nicotinamide had comparable efficacy in preventing BCCs and SCCs.

Study details

In this study, 386 patients (average age 66 years) who had at least two non-melanoma skin cancers in the last five years -- and were therefore considered to be at high risk -- were randomly assigned to daily nicotinamide or placebo for 12 months. The study population reflected the mix of patients typically seen in a skin cancer clinic.

The rate of new non-melanoma skin cancer was 23 per cent lower in the nicotinamide group compared to the placebo group. The average number of actinic keratoses (pre-cancerous sun spots) in the nicotinamide group was consistently lower during treatment, ranging from an 11 per cent reduction at three months, to a 20 per cent at nine months.

The study was not designed to test whether nicotinamide would benefit people in the general population who have not had skin cancer, or whether it could be effective in reducing melanoma. Whilst the researchers hope to investigate these questions in the future, there is currently no evidence that nicotinamide should be used in these settings.

This study builds on a decade of evidence from preclinical and early clinical studies, which suggests nicotinamide enhances the repair of DNA in skin cells damaged by sunlight. Nicotinamide also appears to protect the skin's immune system from UV radiation by providing skin cells an extra energy boost when they are in repair-mode after sun exposure.

Nicotinamide was very well tolerated, with no difference in adverse events, blood results or blood pressure. Nicotinamide is a different form of vitamin B3 to nicotinic acid or niacin. Nicotinic acid commonly causes headaches, flushing and low blood pressure, but these side effects are not seen with nicotinamide.


---


Une année de traitement avec la nicotinamide, une forme de vitamine B3, réduit considérablement le risque de cancer de la peau commun mais non-mélanome chez les patients à haut risque, selon une recherche publiée dans le New England Journal of Medicine.

Tous les 386 participants à l'étude avaient des antécédents de cancer de la , ce qui augmente leur risque de cancers de la peau supplémentaires. Pris comme une pilule deux fois par jour pendant 12 mois, le nicotinamide réduit l'incidence des nouveaux cas de cancers de la peau non-mélanome de 23 pour cent par rapport à des placebos et couper l'incidence de taches solaires pré-cancéreuses de l'ordre de 15 pour cent.

La Nicotinamide est sécuritaire, abordable et disponible sur le comptoir dans la plupart des pays. Les résultats ont le potentiel de réduire la charge de la santé et le coût économique de cancer de la peau - la forme la plus commune de cancer dans les populations à peau claire à travers le monde.

"Ceci est la première preuve claire que nous pouvons réduire les cancers de la peau en utilisant une simple vitamine, avec protection solaire sensible," a déclaré l'auteur principal de l'étude, le Dr Diona Damian, un professeur de dermatologie à l'Université de Sydney et l'hôpital Royal Prince Alfred. "Nous espérons que ces résultats peuvent être immédiatement traduites dans la pratique clinique. Cependant, les personnes à risque élevé de cancer de la peau ont encore besoin de pratiquer un comportement sécuritaire de soleil, utiliser des écrans solaires et d'avoir des contrôles réguliers avec leur médecin», at-elle souligné.

La principale cause de cancer cutané non mélanome est l'exposition au soleil. Malgré les campagnes de protection solaire intensive, l'incidence du cancer de la peau continue d'augmenter dans le monde entier. En Australie, les cancers de la peau non-mélanome affectent plus de la moitié de la population. Il est quatre fois plus fréquent que tous les autres cancers combinés, et coûte la nation plus de 500 millions $ par année.

Les types les plus communs de cancer cutané non mélanome sont le carcinome basocellulaire (BCC) et le carcinome spinocellulaire (CSC). Le CSC peut métastaser ou propagé aux ganglions lymphatiques et les organes internes. Le BCC se propagent rarement, mais peuvent causer d'énormes problèmes esthétiques comme ils se produisent souvent sur le visage. Nicotinamide avait une efficacité comparable dans la prévention de CBC et CSC.

Détails de l'étude

Dans cette étude, 386 patients (âge moyen 66 ans) qui avait au moins deux cancers de la peau non-mélanome dans les cinq dernières années - et ont donc été considérée comme étant à risque élevé - ont été assignés au hasard à nicotinamide ou un placebo par jour pendant 12 mois. La population de l'étude reflète le mélange des patients généralement vus dans une clinique de cancer de la peau.

Le taux de nouveaux cancers cutanés non-mélanomes était de 23 pour cent inférieur dans le groupe nicotinamide par rapport au groupe placebo. Le nombre moyen des kératoses actiniques (taches solaires pré-cancéreuses) dans le groupe de nicotinamide était toujours plus faible au cours du traitement, allant d'une réduction de 11 pour cent à trois mois, à un 20 pour cent à neuf mois.

L'étude n'a pas été conçue pour tester si nicotinamide bénéficierait de personnes dans la population en général qui ont pas eu le cancer de la peau, ou si elle pourrait être efficace dans la réduction de mélanome. Alors que les chercheurs espèrent à enquêter sur ces questions à l'avenir, il n'y a actuellement aucune preuve que la nicotinamide devrait être utilisé dans ces paramètres.

Cette étude se fonde sur une décennie de données provenant d'études précliniques et cliniques précoces, ce qui suggère nicotinamide améliore la réparation de l'ADN dans les cellules de la peau endommagée par le soleil. La Nicotinamide semble également protéger le système immunitaire de la peau contre les rayons UV en fournissant des cellules de la peau d'un regain d'énergie supplémentaire quand ils sont dans la réparation de mode après l'exposition au soleil.

La Nicotinamide a été très bien toléré, sans différence dans les effets indésirables, les résultats de sang ou de la pression artérielle. La Nicotinamide est une autre forme de vitamine B3 à l'acide nicotinique ou niacine. L'acide nicotinique provoque souvent des maux de tête, bouffées de chaleur et une pression artérielle basse, mais ces effets secondaires ne sont pas vus avec nicotinamide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Régime pour éviter le cancer de la peau   Lun 26 Jan 2015 - 13:15

Selon une étude américaine, la forte consommation de café réduirait les risques de développer un mélanome, forme la plus mortelle de cancer de la peau.
Boire du café ou ne pas en boire... Telle est la question. Alors qu'on a tendance à inciter à la limitation du nombre de tasses par jour, une nouvelle étude révélée par l'Institut national du Cancer et relevée par le site Forbes explique qu'une consommation accrue de café réduirait les risques de mélanome, forme la plus mortelle de cancer de la peau.

Chaque année, quelque 77.000 personnes sont diagnostiquée pour 9.500 décès. Les rayons UV sont le facteur principal du déclenchement de la maladie. Les composants du café pourraient, eux, avoir un effet bénéfique et réduire les risques, selon des études réalisées en laboratoire. En revanche, explique la journaliste de Forbes, les effets dans la réalité restent à démontrer, les résultats ayant été plus variables.

Des effets bénéfiques sur la dépression, la maladie de Parkinson ou le diabète


Les chercheurs ont cette fois pris un échantillon de plus de 44.7000 personnes, âgées de 50 à 71 ans, dont aucune ne présentait de cancer au début de l'étude. Durant dix ans, ils ont suivi ces personnes. Quelque 2.900 ont développé un mélanome malin et plus de 1.900, une autre forme de cancer de la peau. Les chercheurs se sont alors attelés à trouver un lien entre leur régime alimentaire et l'apparition du cancer.


Ils ont alors constaté que chez les plus gros buveurs de café (plus de quatre tasses par jour), le risque de mélanome malin avait chuté de 20%. Aucune connexion n'a été recherchée avec le décaféiné ou toute autre forme de mélanome. Cependant, sur les souris comme sur des cultures cellulaires de la peau, il a été démontré que les composants du café supprimaient la cancérogenèse (formation du cancer), réduisaient l'inflammation et le stress oxydatif ainsi que les dommages causés à l'ADN des cellules. Des effets conjugués qui limitaient les risques de cancer dus à une trop grande exposition aux UV.


Ce n'est pas la première étude qui tente de faire un lien entre la prise de café et les risques amoindris de cancer, rappelle Forbes. Une autre avait établi qu'une consommation de café avait des conséquences bénéfiques chez les femmes, mais pas les hommes. Une autre avait démontré que le café influait positivement sur le diabète, la dépression ou la maladie de Parkinson. Mais il a aussi été avancé que le café pris en trop grande quantité chez les jeunes augmentait les risques de décès. Dans la communauté scientifique, la question des effets bénéfiques ou non reste en suspens et l'on préfère insister sur les dangers d'une trop grande exposition au soleil. Le débat fait toujours rage. Autour d'un bon café, sans doute !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Régime pour éviter le cancer de la peau   Mer 11 Jan 2012 - 15:16



Des chercheurs de l'Institut de dermatologie expérimentale de l'Université de Witten-Herdecke (Allemagne) ont démontré que les concentrés de jus de fruits et légumes avaient le pouvoir d'améliorer la santé de la peau, selon une étude publiée dans le numéro de janvier de la revue Skin Pharmacology and Physiology. Ce type de concentrés permettrait notamment de renforcer l'hydratation, l'épaisseur et la densité de la peau.
Les chercheurs allemands ont étudié les données de 52 femmes d'âge moyen, durant douze semaines. Certaines ont reçu des capsules d'un concentré de fruits et légumes et d'autres un placebo, deux fois par jour durant les douze semaines de l'étude.

À l'issue de l'enquête, les scientifiques ont remarqué une nette amélioration de la microcirculation de la peau (39%) chez les femmes ayant consommé des capsules du concentré. Ces dernières ont également profité d'une amélioration de l'hydratation (9%), de l'épaisseur (6%) et de la densité (16%) de leur peau.

«L'étude vient confirmer l'importance de la nutrition pour préserver une peau saine. Les scientifiques ont établi que les carences nutritionnelles ont une forte corrélation avec les affections dermatologiques et les modifications négatives de la structure de la peau. En outre, il est notoire que la densité comme l'épaisseur de la peau diminuent naturellement durant le processus de vieillissement», expliquent les auteurs de l'étude

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Régime pour éviter le cancer de la peau   Lun 24 Oct 2011 - 20:36

Consommer quotidiennement du café réduirait le risque de basaliome, le cancer de la le plus fréquent, selon une étude parue lundi aux États-Unis qui paraît confirmer des recherches antérieures effectuées sur des souris.
Selon les auteurs de cette étude, les femmes buvant plus de trois tasses de café par jour voient le danger de développer un basaliome (ou épithélioma basacellulaire) réduit de 20% comparativement à celles en consommant peu ou pas du tout.

Pour les hommes --qui paraissent moins bénéficier de cet effet protecteur sans que les raisons en soient expliquées--, consommer plus de trois tasses de café quotidiennement réduit d'au moins 9% leur risque de développer ce cancer de la peau.

Cette recherche présentée à une conférence de l'American Association for Cancer Research à Boston (Massachusetts, Nord-Est) montre que plus on consomme de café plus le risque de basaliome diminue.


Les auteurs de l'étude se sont eux-mêmes dits surpris de ces résultats.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Régime pour éviter le cancer de la peau   Jeu 2 Sep 2010 - 17:00

A study in the journal Cancer Research by researchers at The Hormel Institute, University of Minnesota, links capsaicin, a component of chili peppers, to skin cancer. While the molecular mechanisms of the cancer-promoting effects of capsaicin are not clear and remain controversial, the new research has shown a definite connection to formation of skin cancer through various laboratory studies.

Une étude lie la capsaicine, une composante du piment rouge fort au cancer de la La nouvelle recherche montre un lien entre le piment fort et le développement du cancer de la donc attention à ceux et celles qui sont concernés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Régime pour éviter le cancer de la peau   Ven 27 Aoû 2010 - 16:26

Scientists at The University of Texas Health Science Center San Antonio are on to something that should bring joy to sunbathers everywhere. Studies show that certain plant substances, administered in combinations, have the ability to suppress skin cancer development in susceptible mice.

Les scientifiques sont sur quelque chose qui pourra réjouir les amateurs de bains de soleil. Les études montrent que certaines substances dans les plantes administrées en combinaison ont la capacité de supprimer le développement du cancer de la chez les souris redues susceptibles à ce cancer.

"On the basis of our research, supplements and creams or sunscreens may be developed, tested in humans and then used to prevent skin cancer," said Zbigniew Walaszek, Ph.D., research associate professor of pharmacology at the Health Science Center.

sur la base de nos recherches, des écrans solaires peuvent être développeé et testés sur des humains et utilisés pour prévenir le cancer de la

Natural agents, susceptible mice

The plant substances are being tested in SENCAR mice, which because of genetic manipulation are sensitive to skin cancer initiation and promotion/progression. The natural agents include resveratrol, found in the skin of red grapes, and grape seed extract. Others are calcium D-glucarate, a salt of D-glucaric acid, present in many fruits and vegetables and also the bloodstream, and ellagic acid, found in a host of berries and in walnuts.

Ces substances prises dans les plantes sont testés sur des souris SENCAR qui, à cause de manipulations génétiques sont sensible au cancer de la peau. Les agents naturels incluent le resveratol, trouvé dans la peau des raisins rouges et des extraits de graines de raisins, les autres substances sont le calcium D-glucarate, un sel de l'Acide D-glucaric présent dans certains fruits et légumes et un acide ellagic trouvé dans les petits fruits et les noix.


Because each of these compounds has a unique mechanism of action, giving them in combinations has proven to be the most protective. The scientists also are combining treatments, administering the agents both topically and in the diet.

Parce que chacune des molécules a un mécanisme d'action unique, les donner en combinaisons s'est révélé plus efficace. Les scientistes appliquent les molécules en les applicant sur la peau et dans la diète.

Study method

Méthode employé dans l'étude

In one study, the team induced skin cancer by shaving the backs of rodents and applying a chemical that produces a genetic mutation. This was done twice a week for four weeks. At the same time, researchers applied topical resveratrol and fed the mice diets supplemented with various combinations of the plant substances.

The team evaluated several outcomes, including epidermal thickness. An increase in thickness is an indicator of pre-cancerous proliferation of cells in the epidermis, the outer layer of the skin. The researchers also monitored mutations in Ha-ras, an oncogene that is a biomarker of cancer initiation, and inflammation, which is important in tumor promotion.

Promising results
Des résultats prometteurs

Even low doses of the plant agent combinations produced protective effects, while the plant substances given individually produced markedly less benefit.

"Both the combined agents and the combined treatments work better than single agents or treatments in prevention of skin cancer," Dr. Walaszek said.

Preventing cell transformation

Prévenir la ransformation des cellules

His colleague and wife, Margaret Hanausek, Ph.D., research associate professor of pharmacology, said the findings hold great potential for those most at risk for skin cancer and other cancers involving epithelial cells, including lung cancer.

"The combined inhibitory effects of different plant chemicals are expected to be particularly beneficial to, for example, smokers, former smokers or individuals whose skin is heavily tanned, who carry thousands of cells already initiated for malignant transformation," Dr. Hanausek said.

"Described combinations may be very useful in the prevention of skin cancer and other epithelial cancers in humans, achieving a high efficacy and potency with reduced side effects," agreed Magdalena Kowalczyk, Ph.D., research scientist.

Les combinaisons de substances naturelles peuvent être utile dans la prévention du cancer de la et de d'autres cancers épithéliaux visant un haut potentiel et des effets secondaires réduits

Further directions

The team continues to look for the best combinations of the natural agents in suppressing different events during skin cancer development, she said.

The researchers acknowledge that not all information, including effects on organs such as the lungs, can be gleaned from a skin cancer model. But it is an exciting start.

"The team's next step is to go to an ultraviolet B light model of skin cancer initiation and confirm the results," Dr. Walaszek said.

Mouse model developer

The team leader, Thomas Slaga, Ph.D., professor of pharmacology at the Health Science Center, developed the SENCAR mouse model of skin cancer. It is used by scientists worldwide.

The ongoing work is supported by two grants from the National Institutes of Health.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Régime pour éviter le cancer de la peau   Mar 20 Avr 2010 - 14:03

ALIMENTS ANTI-SOLEIL
Puisque le cancer de la peau fait appel aux mêmes mécanismes que ceux qui sont à l'œuvre dans les autres organes, il n'est pas étonnant que les aliments connus pour retarder la progression du cancer soient également actifs contre le cancer de la peau. Par exemple, plusieurs études ont montré que l'addition de thé vert au régime alimentaire d'animaux prévenait le cancer de la peau, un effet protecteur qui est dû en grande partie à l'action inhibitrice de l'épigallocatéchine gallate(EGCG) sur plusieurs événements impliqués dans ces phénomènes.
Le contenu exceptionnel en antioxydants de certains fruits pourrait également contribuer à prévenir le cancer de la peau. Par exemple, des extraits de grenade (Punica granatum) ainsi que de raisin bloquent l'inflammation induite par les UVB au niveau des cellules de la peau et préviennent le développement de lésions cutanées induites par ces rayons.
Certaines classes de molécules que l'on trouve en grandes quantités dans les légumes possèdent la propriété de réduire la production de radicaux libres par les UVB.
L'exemple le mieux caractérisé est sans doute les caroténoïdes, les pigments responsables de la couleur orange, jaune ou rouge de plusieurs végétaux: des études ont rapporté qu'un apport alimentaire accru en aliments riches en caroténoïdes provoquait une hausse de ces caroténoïdes au niveau de l'épiderme et une meilleure protection face aux rayons UV. De tous les caroténoïdes, le lycopène, une molécule présente en grandes quantités dans les tomates, est de très loin la plus efficace pour neutraliser les radicaux libres produits par l'action des rayons UV: par exemple, une étude a montré que la consommation quotidienne de pâte de tomate était associée à une augmentation d'environ 30 % du degré de protection de la peau face au soleil ainsi qu'à une hausse importante des niveaux de collagène, deux facteurs cruciaux pour le maintien de l'intégrité de la peau.
Une étude récente indique que certains légumes comme les oignons et le brocoli pourraient également jouer un rôle de premier plan dans la prévention du cancer de la peau. En effet, la lutéoline, un polyphénol présent en grande quantité dans ces légumes, interfère spécifiquement avec les événements cellulaires qui sont activés par les UVB, interférant avec le processus inflammatoire activé par ces rayons et réduisant du même coup la croissance de tumeurs.
Même si les crèmes solaires demeurent l'arme de choix pour se prémunir des cancers de la peau, une alimentation riche en végétaux peut également participer activement à cette protection. Une autre démonstration éclatante de l'impact extraordinaire que peuvent avoir nos choix alimentaires sur notre santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Régime pour éviter le cancer de la peau   Ven 17 Oct 2008 - 22:51

S’alimenter selon le régime méditerranéen traditionnel pourrait réduire de moitié le risque de développer un cancer de la peau. C’est ce qu’affirment une équipe de scientifiques italiens de l’Istituto Dermopatico dell’Immacolata de Rome, un important hôpital offrant des soins dermatologiques.

La recherche publiée dans le numéro d’octobre de l'International Journal of Epidemiology est une première. Si de nombreuses études ont scruté l'alimentation méditerranéenne pour sa capacité à protéger contre le cancer, aucune n'a jusqu’ici examiné la possibilité qu’un tel régime puisse protéger contre le mélanome malin. Une des deux catégories du cancer (l’autre étant le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire), le mélanome est moins courant, mais plus souvent fatal. Au Canada, 73 000 personnes recevront en 2008 un diagnostic de cancer de la peau et 260 en mourront, selon la Société canadienne du cancer.

Les aliments-clés

Le régime méditerranéen, ou régime crétois, est devenu l’exemple par excellence d'une saine alimentation. La nouvelle étude des chercheurs italiens confirme une fois de plus les bienfaits de ce régime puisqu’ils ont observé que les principaux aliments qui le composent les légumes, en particulier les carottes, les types de légumes en feuilles, les épinards par exemple, et les légumes crucifères comme le brocoli combinés à des fruits contribuent à une diminution du risque de développer un mélanome.

À cette liste les chercheurs ajoutent la consommation quotidienne de thé, de noix, d'huile d'olive, d’oranges ou de citrons et la consommation de poissons gras et de crustacés, aliments qui semblent également avoir un effet protecteur contre le cancer de la peau. Le romarin frais est également cité.

Si les conclusions de l’étude sont hautement favorables au régime méditerranéen, une étude de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) indiquait en juillet dernier que ce type d’alimentation est depuis 45 ans en perte de vitesse dans les pays du bassin méditerranéen où il était à la base de l’alimentation quotidienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régime pour éviter le cancer de la peau   Aujourd'hui à 15:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Régime pour éviter le cancer de la peau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» idées pour éviter dégradations
» Neuvaine à Saint Joseph pour éviter le divorce.
» LA SOLUTION pour éviter les suicides...
» Répétoscope : votre secret pour éviter les répétitions !
» Prière pour éviter ou écourter le Purgatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Alimentation-
Sauter vers: