AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EndoTAG-1 : Temps de survie amélioré.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: EndoTAG-1 : Temps de survie amélioré.   Sam 16 Juil 2016 - 18:38

Mise à jour, l'article date de janvier 2016

EndoTAG™ technology platform is a novel, cationic liposomal technology that targets vascular endothelial cells in regenerated blood vessels which carry negative electric charges within the tumor. Different from the other liposomal-embedded drug delivery systems which directly only targets the cancer cells, EndoTAG™ destroys cancerous cells through anti-angiogenesis.

EndoTAG™-1, is a synergistic product of an innovative composition of the established cytotoxic drug paclitaxel combined with EndoTAG™ technology, interacts with newly formed, negatively charged endothelial cells, which are specifically required for the growth of tumor blood vessels. It attacks the activated endothelial cells as they divide, thus EndoTAG™-1 only targets the blood supply to tumors but does not affecting healthy tissues. EndoTAG™-1 is expected to prevent the formation of new tumor blood vessels and to inhibit tumor growth.


---

La plate-forme technologique de EndoTAG ™ est une nouvelle technologie liposomale cationique ( Relatif aux cations ; ion ayant cédé un ou plusieurs électron(s), possède une ou plusieurs charge(s) électrique(s) positive(s).) qui cible les cellules endothéliales vasculaires dans les vaisseaux sanguins régénérés qui transportent des charges électriques négatives au sein de la tumeur. Différent des autres systèmes de délivrance de médicaments liposomaux qui ciblent directement les cellules cancéreuses, EndoTAG ™ détruit les cellules cancéreuses par le biais de l'anti-angiogenèse.

EndoTAG ™ -1, est un produit synergique d'une composition innovante du médicament paclitaxel cytotoxique associé à la technologie EndoTAG ™, il interagit avec les cellules endothéliales nouvellement formées et chargées négativement, qui sont spécifiquement nécessaires à la croissance des vaisseaux sanguins de la tumeur. Il attaque les cellules endothéliales activées comme elles se divisent, ainsi EndoTAG ™ -1 ne vise que l'approvisionnement en sang des tumeurs, mais ne touche pas les tissus sains. EndoTAG ™ -1 est prévu pour empêcher la formation de nouveaux vaisseaux sanguins des tumeurs et pour inhiber la croissance tumorale.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: EndoTAG-1 : Temps de survie amélioré.   Ven 6 Mai 2011 - 15:23

MediGene’s EndoTAG®-1 represents an innovative therapeutic approach directed against newly developed tumor blood vessels, thereby suppressing tumor growth.

Endotag-1 représente une approche thérapeuthique innovante qui agit directement contre des vaisseaux sanguins nouvellement développées et par cela il supprime la croissance de la tumeur.

EndoTAG®-1 is a formulation comprised of positively charged liposomes with the active ingredient paclitaxel embedded within. The drug candidate attaches itself selectively to newly developed, negatively charged endothelial cells in tumor blood vessels, thus attacking only the blood supply of tumors and not that of healthy tissue. By doing this, EndoTAG®-1 prevents the formation of new blood vessels in tumor tissue.

Endotag-1 est un liposome chargé positivement avec un ingrédient actif contre le cancer, le paclitaxel, incorporé dedans. Le futur médicament s'Attache sélectivement aux cellules endothéliales chargés négativement dans les vaisseaux sanguins, ce qui fait qu'il s'attaque aux vaisseaux sanguins des tumeurs et non aux tissus sains. Endotag pr.vient donc la formation de ses vaisseaux et par là la croissance de la tumeur.

Compared to tumor cells, endothelial cells are genetically stable. MediGene assumes that due to this characteristic, EndoTAG®-1 can be used in the treatment of those tumors that have already developed a resistance to conventional paclitaxel therapy.

Comparé aux cellules cancéreuses, les cellules endothéliales sont stables génétiquement. MEdigene assume qu'avec cette caractéristique, endotag-1 peut être utilisé dans le traitement de tumeurs qui ont déja résisté aux traitement avec paclitaxel (Taxol) conventionnel.

MediGene has successfully provided proof of concept of EndoTAG®-1. A controlled phase II clinical trial for pancreatic cancer showed significantly increased survival rates of those patients treated with EndoTAG®-1 and gemcitabine combination therapy. A phase II clinical trial in triple negative breast cancer also showed a positive efficacy trend of EndoTAG®-1 combination therapy.

Medigene a fournit les preuves que le concept d'Endotag-1 fonctionne. Un essai clinique controlé de phase II sur le cancer du a montré une augmentation significative des taux de survie par une combinaison de gemcitabine et d'Endotag-1. Également une phase II dans le cancer du triple négatif a démontré l'efficacitré d'endotag-1



site de la compagnie : http://www.medigene.de/englisch/index_e.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: EndoTAG-1 : Temps de survie amélioré.   Mer 29 Oct 2008 - 12:18

Une nouvelle avancée dans la lutte contre le cancer du pancréas va redonner de l'espoir aux personnes souffrant de cette maladie silencieuse, et pourtant mortelle. Des scientifiques ont développé une nouvelle forme de chimiothérapie permettant de détruire les nouveaux vaisseaux sanguins apparaissant autour des tumeurs. Les résultats de cette avancée ont été présentés lors du récent congrès de l'ESMO (European Society for Medical Oncology) qui s'est tenu à Stockholm, en Suède.

Le cancer du pancréas est l'une des maladies les plus silencieuses au monde. Elle est dite silencieuse car aucun signe ne l'annonce. En effet, le premier stade d'un cancer du pancréas n'entraîne pas de symptômes et, lorsque ceux-ci apparaissent, ils ne sont pas spécifiques et peuvent être variés (par ex. dépression, perte de poids et douleurs abdominales). La maladie est généralement diagnostiquée chez les patients lorsque celle-ci a atteint un stade avancé.

Selon les experts, le cancer du pancréas touche plus de 60 000 personnes en Europe chaque année. Les pronostics de cette maladie sont, pour la plupart, assez sombres ; moins de 5 % des patients atteints survivent au-delà de cinq ans une fois le diagnostic établi. Il y a cependant de l'espoir pour les malades grâce à cette nouvelle avancée.

Dirigée par le professeur Matthias Löhr du Karolinska Institutet, l'équipe de recherche a étudié l'efficacité et la sécurité de trois doses différentes de EndoTAG-1 (cationic lipid complexed paclitaxel, paclitaxel aux complexes lipides cationiques). Les chercheurs ont administré leur formule, à raison de deux fois par semaine, à 200 patients atteints d'un adénocarcinome pancréatique, et ce en combinaison avec des infusions de gemcitabine (en comparaison avec la gemcitabine seule).
«EndoTAG est composé de particules chargées qui s'associent de préférence aux cellules endothéliales à croissance rapide se trouvant dans les nouveaux vaisseaux sanguins formés par les tumeurs», a expliqué le professeur Löhr. Et d'ajouter : «Le médicament, le paclitaxel, est alors libéré et atteint donc un point très important dans les tumeurs, à savoir les vaisseaux. Le paclitaxel en lui-même n'est pas réellement efficace pour combattre le cancer du pancréas.»

Dès que le médicament s'attaque aux vaisseaux sanguins d'une tumeur, l'apport en éléments nutritifs du tissu tumoral s'en trouve réduit, limitant ainsi la croissance de la tumeur.

L'équipe de recherche a découvert qu'en traitant les patients avec une association d'EndoTAG-1 et de gemcitabine, un médicament utilisé dans le traitement du cancer, leur temps moyen de survie augmentait de manière considérable. En effet, les patients qui ont été traités par ce procédé ont survécu jusqu'à 13,6 mois, alors que ceux qui reçurent uniquement de la gemcitabine survécurent 7,2 mois en moyenne.

«Ces résultats sont les meilleurs qu'il m'ait été donné d'observer dans le traitement palliatif du cancer du pancréas», a fait remarquer le professeur Löhr. «Ils sont vraiment excellents et une étude de phase III est mise sur pied.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EndoTAG-1 : Temps de survie amélioré.   Aujourd'hui à 9:41

Revenir en haut Aller en bas
 
EndoTAG-1 : Temps de survie amélioré.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EndoTAG-1 : Temps de survie amélioré.
» Un taux de survie amélioré au Canada.
» Lynx Vilden, la femme qui vit hors du temps
» Comment se préparer une trousse de survie sur le plan matériel pour affronter la Fin des Temps !
» R - superposition de courbes de survie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: