AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'obésité comme facteur de risque pour différents cancers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'obésité comme facteur de risque pour différents cancers.   Ven 10 Aoû 2012 - 6:03

PARIS - Le surpoids et l'obésité, qui touchent près d'un adulte français sur deux, augmentent sensiblement le risque d'un second cancer après un cancer du sein, selon une étude publiée jeudi.

L'augmentation atteint 96% pour le cancer de l'endomètre (utérus), 89% pour le cancer colorectal et 37% pour un cancer à l'autre sein, indique l'étude réalisée par des chercheurs français faisant partie du Réseau NACRe (Réseau National Alimentation Cancer recherche) en collaboration avec une équipe de l'Imperial College à Londress.

Les chercheurs sont parvenus à cette conclusion en analysant les résultats de 13 études effectuées ces dernières années.

Nous avons trouvé une augmentation de risque significative pour les personnes atteintes d'une surcharge pondérale, commente le Dr Nathalie Druesne-Pecollo de l'unité mixte de recherche Inra-Inserm-Cnam-Université de Paris 13 qui a participé à l'étude.

Elle ajoute que la simple augmentation de l'indice de masse corporelle (IMC) de 5 points augmente le risque d'un second cancer du sein de 12%.

Pour la même augmentation de l'IMC, le risque d'un second cancer de l'endomètre augmente de 46%.

Déja pointée du doigt dans les maladies cardiovasculaires ou le diabète, la surcharge pondérale est également associée à une augmentation du risque de plusieurs cancers primaires dont ceux de l'oesophage, de l'endomètre, du rein, du colon et du sein après la ménopause.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme avec 53.000 nouveaux cas estimés en France en 2011. Ces femmes ont un risque de développer un second cancer primaire majoré de 15 à 25% au total, tous facteurs de risques confondus (jeune âge au diagnostic, prédispositions génétiques et surcharge pondérale).

Les résultats de l'étude soulignent l'importance des politiques de prévention visant à réduire le surpoids et l'obésité, souligne l'étude publiée dans la revue Breast Cancer Research and Treatment, avant d'inviter les professionnels de santé à encourager leurs patientes à risque à surveiller leur régime alimentaire et à pratiquer des activités physiques.


(©AFP / 09 août 2012 18h10)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'obésité comme facteur de risque pour différents cancers.   Jeu 19 Jan 2012 - 15:05

Le cancer du foie est une complication grave de la cirrhose.

«Traiter la cause d'une cirrhose avant que cette dernière ne se déclare est donc essentiel, rappelle le Dr Serfaty (hôpital Saint-Antoine, Paris). Le risque de cancer du foie «est de 3 à 4 % par an en cas de cirrhose, et le surpoids joue un rôle aggravant, en particulier la graisse abdominale. Cela s'explique par le fait que ce tissu graisseux produit des facteurs de croissance jouant un rôle non négligeable dans la croissance des cellules tumorales»,insiste le Pr Hillon (CHU Dijon).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'obésité comme facteur de risque pour différents cancers.   Mar 19 Avr 2011 - 10:07

L'obésité, une complice objective du cancer Équipes du Pr Philippe Valet (U 1048, Inserm/UPS) et du Pr Catherine Muller (UMR5089/CNRS/UPS). Décidément, l'obésité est mauvaise pour tout. On vient de découvrir qu'elle se faisait la complice manifeste des cancers du et de la . On savait depuis longtemps qu'il y avait une corrélation entre l'obésité constatée chez certaines femmes et l'agressivité de leur cancer. Les équipes du Pr Philippe Valet et du Pr Catherine Muller se sont donc associées pour mener une expérience commune. Des cultures ont été réalisées entre des cellules tumorales mammaires et les cellules qui stockent les graisses, les adipocytes. En présence de cellules tumorales, les adipocytes modifient la sécrétion de certaines de leurs protéines, sortes de messagers chimiques. Ils établissent alors une véritable interaction avec la tumeur. Et rendent celle-ci encore plus invasive. On a comparé les résultats de ces expériences avec les observations réalisées sur les patientes : les tissus adipeux ont bien un rôle néfaste. Du coup, on fera désormais très attention lors des opérations de chirurgie réparatrice après un cancer à écarter précisément ces tissus à risques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: L'obésité comme facteur de risque pour différents cancers.   Ven 8 Avr 2011 - 19:17

Prendre beaucoup de kilos après avoir été traitée pour un cancer du augmente les risques de rechute, selon une étude américaine qui sera présentée cette semaine au congrès de l’Association américain de cancérologie. A partir d’un gain de poids de 10% en plus, le risque de rechute augmente de 14% par rapport aux femmes dont le poids reste stable. D’autres études suggèrent que le pronostic est moins favorable pour les femmes obèses atteintes d’un cancer du sein. Comment expliquer ces observations ? Les cellules graisseuses, les adipocytes, favoriseraient la dissémination des cellules cancéreuses, selon des travaux menés en France.

Les équipes de Philippe Valet et Catherine Muller, de l’Université Paul Sabatier de Toulouse (Inserm/CNRS/), ont cultivé ensemble des cellules de cancer du sein et des adipocytes. Ces dernières, qui sécrètent de nombreuses protéines, changent au contact des cellules tumorales : elles interagissent avec ces dernières et favorisent leur capacité à se disséminer. Autrement dit la cohabitation des deux permet aux cellules cancéreuses d’être plus agressives. Les chercheurs l’ont vérifié en injectant chez des souris ces cellules tumorales cultivées avec des adipocytes : elles ont une plus grande capacité à former des métastases.

L’interleukine 6, une protéine de l’inflammation secrétée par les adipocytes, jouerait un rôle important dans ce phénomène. Chez les femmes atteintes d’un cancer du sein, cette protéine est présente en plus grande quantité près des grosses tumeurs. Les chercheurs souhaitent désormais identifier les signaux permettant aux cellules graisseuses de rendre les cellules tumorales plus agressives et de vérifier ce mécanisme sur des patientes.

Ces travaux sont publiés dans la revue Cancer Research datée du 1er avril.

C.D.
Sciences et Avenir.fr
05/04/11


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: L'obésité comme facteur de risque pour différents cancers.   Mer 28 Jan 2009 - 13:07

Maintenir son IMC à 23

Le surplus de gras est lié à une hausse importante du risque d’être touché par au moins sept types de cancer: oesophage, pancréas, côlon, sein (femmes ménopausées), endomètre (muqueuse de l’utérus), rein et vésicule biliaire.

Si cette augmentation est particulièrement prononcée pour les personnes obèses (IMC supérieur à 30), elle est néanmoins aussi observée chez les personnes qui font de l’embonpoint (IMC situé entre 25 et 30).

Il est donc important de demeurer le plus mince possible, avec un indice de masse corporelle situé aux environs de 23, et d’éviter autant que possible d’accumuler les kilos en vieillissant. Par exemple, une analyse récente de différentes études regroupant un total de 282 137 patients a révélé qu’une augmentation de l’IMC de 23 à 28 - ce qui équivaut environ à un gain de 15 kg pour un homme et de 13 kg pour une femme - se traduit par une hausse importante du risque de plusieurs types de cancers (voir figure ci-dessous).

Ces observations sont en accord avec la hausse fulgurante du nombre de certains cancers, qui coïncide avec l’augmentation de la proportion d’obèses dans la population. Par exemple, l’incidence d’adénocarcinomes oesophagiens (forme la plus répandue de cancer de l’oesophage) causés par les reflux gastriques qui sont très souvent liés à l’obésité a augmenté de 450 % dans les trente dernières années, ce qui en fait le cancer ayant la progression la plus foudroyante en Amérique.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'obésité comme facteur de risque pour différents cancers.   Aujourd'hui à 22:12

Revenir en haut Aller en bas
 
L'obésité comme facteur de risque pour différents cancers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le radon est un facteur de risque.
» stage en L3
» Chiens comme appât vivant pour la chasse aux requins
» Sclérose en Plaques : Un facteur de risque identifié
» L'uniforme du facteur à pied

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Alimentation-
Sauter vers: