AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les aliments et les vitamines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les aliments et les vitamines   Mer 29 Jan 2014 - 19:28

Des compléments de vitamines antioxydantes accélèrent le développement de lésions précancéreuses ou de cancers précoces du poumon chez des souris et des cellules humaines en laboratoire, montre une nouvelle étude publiée mercredi qui élucide pour la première fois ce mécanisme.

Les antioxydants, comme les vitamines A, C et E, permettent de neutraliser des radicaux libres produits par l'organisme qui sont nocifs en raison de leur pouvoir oxydant élevé pouvant endommager les cellules, accélérer le vieillissement et provoquer des cancers.

Les chercheurs ont longtemps pensé que les substances antioxydantes pouvaient aider à prévenir des tumeurs cancéreuses mais plusieurs études cliniques récentes suggèrent qu'elles n'ont aucun effet pour empêcher notamment le cancer du poumon. Pire, elles peuvent même en accroître le risque chez certains groupes vulnérables comme les fumeurs.

La raison de ce paradoxe restait jusqu'alors obscure, explique le professeur Martin Bergö, co-directeur du Centre du Cancer à l'Institut de Médecine de Göteborg, en Suède, principal auteur de ces travaux parus mercredi dans la revue médicale américaine Science Translational Medicine.

Dans cette étude, des souris génétiquement modifiées pour développer de petites tumeurs dans leurs poumons ont été traitées avec des compléments de vitamine E et un médicament antioxydant.

«Nous avons constaté que ces antioxydants ont triplé le nombre de tumeurs et aussi fortement accéléré leur agressivité», a expliqué le professeur Bergö lors d'une conférence de presse téléphonique.

«Et les antioxydants ont tué ces souris deux fois plus vite», a-t-il ajouté, précisant que les effets de ces substances dépendaient de leur dosage. Ainsi, plus les doses étaient élevées, plus grands étaient les effets.

Ces résultats ont été reproduits dans deux modèles de recherche différents de souris et de cellules cancéreuses pulmonaires humaines in vitro, a précisé le chercheur.

«Une action délétère»

Les antioxydants stimulent la progression du cancer en diminuant la quantité d'une protéine clé, appelée «p53», dont le principal rôle est de détruire les cellules tumorales pour éviter qu'elles n'endommagent l'ADN.

«Quand nous avons éliminé cette protéine chez les souris et dans les lignées cellulaires de cancer du poumon humain, les antioxydants n'ont plus eu d'effet», a-t-il expliqué.

Les antioxydants ont une action délétère en diminuant les taux de radicaux libres dans les tumeurs, ce qui fait diminuer les quantités de protéine p53 dans le sang et laisse libre cours aux cellules cancéreuses pour se multiplier, poursuit-il.

Ce mécanisme suggère que les personnes ayant de petites lésions ou tumeurs non diagnostiquées dans les poumons, ce qui est plus probable chez des fumeurs, devraient éviter les compléments d'antioxydants, a souligné le professeur Bergö.

Il reste à déterminer si cet effet néfaste des antioxydants se produit également pour d'autres types de cancers et si ces substances sont bénéfiques chez des personnes à faible risque pour prévenir des tumeurs cancéreuses, note-t-il.

«On ignore encore si les antioxydants peuvent réduire un risque de cancer chez des personnes en bonne santé», ajoute le professeur Bergö.

Une étude de chercheurs de l'Institut national américain du Cancer publiée en 2011 menée sur 28 000 hommes de 55 à 74 ans, avait déjà montré un lien entre le bêta-carotène, un puissant antioxydant présent dans de nombreux végétaux et consommé aussi sous forme de complément alimentaire, et une forme agressive de cancer de la prostate.

Ces chercheurs rappelaient également que les traitements anticancéreux visent à oxyder les cellules cancéreuses pour les détruire. Des antioxydants pourraient de ce fait affaiblir leur action thérapeutique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Les aliments et les vitamines   Mer 4 Mar 2009 - 11:31

Des nutriments, des calories et des protéines en juste quantité, c'est la clé pour avoir un système immunitaire en santé. «Un apport insuffisant en calories contribue à déprimer le système immunitaire, mais un excès de calories est aussi à proscrire, explique Marie-Josée LeBlanc, aussi nutritionniste chez Extenso. L'obésité est liée à un déséquilibre du système immunitaire. Les tissus adipeux sécrètent des composés pro-inflammatoires qui entraînent des conditions favorables à la progression de certaines maladies inflammatoires. Le surplus de poids augmente les risques d'être infecté par un virus, de subir une complication infectieuse après une chirurgie, de présenter des infections sous-cutanées et de cicatriser moins efficacement.»


Des aliments gagnants

1. Huître, boeuf, poulet - zinc

«Le zinc qu'ils contiennent aide à combattre des infections et à la cicatrisation», explique Stéphanie Côté. Il faut cependant se méfier des suppléments. «Des doses excessives, soit plus de 150 mg/jour, pourraient avoir l'effet contraire et réduire l'efficacité du système immunitaire.»

2. Poivron rouge, kiwi, jus d'orange, brocoli - vitamine C

Saviez-vous qu'un demi-poivron comble les besoins quotidiens en vitamine C ? «La vitamine C contribue à l'intégrité de la peau, à cicatriser les plaies et à faciliter les fonctions immunitaires», indique Stéphanie Côté. Contrairement à ce qu'on croit, les suppléments de vitamine C ne préviennent pas le rhume. «Consommer une grande quantité de vitamine C à longueur d'année permettrait tout au plus de réduire les symptômes du rhume d'une demi-journée», précise la nutritionniste.

3. Patate douce, carotte, mangue - bêta-carotène

Dans le corps, le bêta-carotène est transformé en vitamine A. Son rôle ? «Elle aide à bâtir un système de défense efficace contre les virus et les bactéries, en participant à la synthèse du tissu conjonctif, une composante de la peau, explique Stéphanie Côté. La peau est la première barrière contre plusieurs agresseurs. »

4. Noix du Brésil, thon en conserve, champignon shitake - sélénium

«Le sélénium contribue à munir votre organisme d'un système de défense contre les infections», souligne Stéphanie Côté.

5. Foie de porc, foie de poulet, moules, sardines, lentilles - fer
La déficience en fer, la plus répandue au Canada et à travers le monde, peut affaiblir le système immunitaire. «Plus de 30 % de la population mondiale en serait affectée», note Stéphanie Côté. À noter : le fer d'origine végétale doit être consommé avec de la vitamine C pour faciliter son absorption.

6. Pommes de terre (avec pelure) et banane - vitamine B6
«Cette vitamine participe au bon système immunitaire en maintenant la santé des organes lymphoïdes. Ces organes produisent les globules blancs, notre défense contre les infections. » On préfère la pomme de terre cuite au four, parce que la vitamine B6 se dissout dans l'eau.


7. Yogourt probiotique

«Selon des recherches sur des souris et des humains, certaines souches de probiotiques augmenteraient le nombre de cellules «soldats» du système immunitaire, explique Marie-Josée LeBlanc. Toutefois, d'autres études devront être menées pour connaître l'effet précis des souches sur l'immunité, la dose nécessaire pour voir un effet, les groupes de la population pour qui ces probiotiques pourraient être efficaces, la durée d'administration.» Si plusieurs produits contiennent des probiotiques au Canada, il faut préciser que plusieurs produits ne contiennent pas les mêmes souches de probiotiques que celles étudiées chez l'humain.

8. Ail, oignon, poireau, échalote

«Selon certaines études épidémiologiques et cliniques, la consommation régulière d'alliacés permettrait de réduire les infections, ainsi que l'incidence de différents types de cancer», indique Stéphanie Côté. À consommer plusieurs fois par semaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les aliments et les vitamines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aliments et les vitamines
» Comment cuisez-vous vos aliments?
» Listes des aliments sans gluten.
» Les aliments riches en Fer
» ALIMENTS INTERDITS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Alimentation-
Sauter vers: