AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thérapie cognitive existentielle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Thérapie cognitive existentielle.   Ven 13 Mar 2009 - 19:04

Pour le Dr Pierre Gagnon et son équipe de recherche, jamais l'adage «Un esprit sain dans un corps sain» n'aura eu autant de sens que dans la nouvelle approche qu'ils proposent aux personnes atteintes de cancer: la thérapie cognitivo-existentielle.
Après avoir mené un projet pilote en 2007 auprès d'une trentaine de patients atteints de cancer, le Dr Gagnon et ses pairs veulent en recruter près de 500 pour leur projet de recherche à l'Hôtel-Dieu de Québec.
«Nous allons réaliser notre recherche auprès de patients atteints de cancer dont la tumeur est localisée. Nous allons les classer, au hasard, dans trois catégories: groupe contrôle ou brève intervention, avec thérapie individuelle ou de groupe.»

L'approche choisie se base sur la théorie de Viktor Frankl, un psychiatre autrichien qui a vécu dans les camps de concentration et qui affirmait que même dans la pire souffrance, il est possible de trouver un sens. «Nous nous sommes aussi inspirés de Breitbart, un collègue de New York. On a adapté la thérapie au modèle québécois», explique le Dr Gagnon.
Détoxifier la mort
Les patients intéressés devront assister à une série de 12 rencontres, animées par un psychologue ou un travail social. On met l'accent sur le comportement, les pensées et la dimension spirituelle de l'individu. Les professionnels de la santé vont mettre l'accent sur le fait de cultiver des pensées positives et se rappeler des bons coups dans la vie de chacun.

L'une de ces rencontres vise aussi à discuter en détail de la mort. «Même si c'est encore tabou, il ne faut pas éviter le sujet, mais confronter cette réalité qui est inévitable. On souhaite détoxifier la mort», explique le Dr Pierre Gagnon. La lecture du roman Oscar et la dame rose de l'écrivain et dramaturge d'origine française Éric-Emmanuel Schmitt est proposée pour stimuler la discussion. «C'est une œuvre accessible à tous. On parle de la mort d'un enfant, mais c'est abordé avec un certain humour», commente le responsable de recherche.

L'Institut national du cancer du Canada (INCC) a octroyé une subvention de 650 000$ au projet de recherche échelonné de 2008 à 2012, qui vise à recruter de 450 à 500 personnes. Selon les travaux de recherche des Drs Pierre Gagnon, Lise Fillion et Michèle Girard, plus de 40% des personnes atteintes de cancer auraient un besoin significatif de recherche de sens.

À long terme, le Dr Gagnon espère que la thérapie cognitivo-existentielle pourrait être expliquée dans un manuel que les professionnels de la santé pourraient se servir dans leur thérapie individuelle ou de groupe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Thérapie cognitive existentielle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thérapie cognitive existentielle.
» Thérapie Cognitive et Comportementale... Qu'en pensez-vous ?
» Suivez-vous une psychothérapie ?
» La thérapie cognitive de la dépression
» Exercices d'exposition en TCC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: