AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire d'Esther.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: L'histoire d'Esther.   Jeu 24 Déc 2009 - 15:27



À voir courir Esther Barr autour de ses grands frères et soeurs, rien ne nous laisse croire qu'elle a combattu un cancer avec succès.

Il faut dire que la fillette a traversé plusieurs mois d'enfer alors qu'elle n'avait que deux ans. Aujourd'hui elle est âgée de cinq ans, et il n'y a plus de trace de la maladie.

Tout s'est présenté de façon plutôt soudaine pour la famille Barr, dont Esther est la cadette de six enfants.

«Elle était très active et jouait beau-coup, surtout avec son frère (Joseph). Puis, elle a fait une grippe durant 24 heures et elle ne s'est jamais complètement rétablie», dit sa mère, Laurie.

Le diagnostic : un soulagement

La petite fille a littéralement cessé de sourire. Son attitude maussade ajoutée à des selles anormales a rapidement inquiété sa mère et son père.

Après dix jours, ils ont finalement décidé de se rendre à l'Hôpital de Saint-Eustache. Après un certain nombre d'examens, ils ont été envoyés à l'Hôpital de Montréal pour enfants où on a diagnostiqué un lymphome à un stade avancé.

«Pendant les examens, personne n'osait dire le mot cancer, mais je savais que c'était ça. Il y a toute une inquiétude autour de ça, mais pour moi c'était une délivrance. Je savais ce qu'elle avait», dit la mère. Le père, Gregory, raconte que certaines masses dans son ventre faisaient neuf centimètres de diamètre.

Rapidement, on les a réconfortés en leur indiquant que les chances de combattre le cancer étaient assez bonnes. Ça n'allait toutefois pas être une partie de plaisir.

La fillette a dû se soumettre à huit séances de chimiothérapie de cinq semaines chacune. Elle est restée enfermée plusieurs mois dans sa chambre d'hôpital. Son sourire n'est jamais revenu durant cette période. Ses selles étaient si liquides qu'elle ne pouvait plus porter de couche à certains moments.

Une guirlande de souvenirs

En plus des 99 doses de chimiothérapie. Elle a aussi reçu 43 transfusions, deux ponctions de moelle osseuse et elle a été mise en isolation à six reprises.

Ce qui lui a permis de passer au travers ces traitements : l'amour inconditionnel de sa famille et la prière. «On avait une grande foi avant, pendant et après. On s'est toujours sentis soutenus», dit Laurie Barr dont le mari est pasteur assistant pour l'Église évangélique de Deux-Montagnes.

Les parents d'Esther lui ont aussi fait faire deux guirlandes sur lesquelles on ajoutait une pièce à chaque traitement ou évènement significatif. Après six mois de traitements et plusieurs allers-retours à l'hôpital, les guirlandes ont atteint plus de cinq mètres de long. Mais par-dessus tout, Esther a retrouvé son magnifique sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
L'histoire d'Esther.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo
» Base 60 (histoire des mathémtatique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: