AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une substance dans le lait humain tue les cellules cancéreuses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Une substance dans le lait humain tue les cellules cancéreuses.   Dim 15 Mai 2011 - 18:06



Un espoir mais pas de promesse

Comment peut-on alors créer un vaccin contre ce type de maladie sans causer de réaction auto-immunes aux conséquences lourdes ? Deux laboratoires américains en collaboration (Lerner Research Institute et Cleveland State University) ont une ébauche de réponse. Ils ont créé un vaccin ciblant une protéine fortement exprimée dans les tissus cancéreux, nommée alpha-lactalbumine.

Ce vaccin présente deux avantages majeurs. Premièrement, son efficacité antitumorale a été démontrée sur des souris, qui préviennent l’apparition du cancer, ou qui voient la tumeur déjà installée régresser. Deuxièmement, la protéine ciblée n’est pas exprimée chez la femme, sauf en période d’allaitement. Ainsi, les risques de réaction auto-immune sont potentiellement très faibles, particulièrement chez les femmes qui ne désirent plus d’enfants et qui sont également les plus exposées à la maladie.

Ces études ont certes donné des résultats encourageants, mais de nombreuses études effectuées sur les animaux ne sont pas reproductibles chez l’être humain. Les essais déjà envisagés chez la femme permettront peut-être d’y croire pour de bon !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Une substance dans le lait humain tue les cellules cancéreuses.   Ven 20 Aoû 2010 - 11:34

La notion moderne de vaccin thérapeutique est assez particulière. Présentant un modèle animal de cancer mammaire, ciblant la protéine alpha-lactalbumine, une équipe américaine* le rappelle. Si le vaccin prophylactique est le moyen le plus efficace pour prévenir une maladie, les modèles de vaccins anti-cancer ont été développés pour obtenir un effet thérapeutique sur une tumeur installée et évolutive. Il “suffit” d’obtenir une réaction immunitaire contre un constituant de la tumeur, une protéine. Cette protéine, bien que constituant de la tumeur, est une protéine du soi, et l’on risquerait de déclencher une complication auto-immune si l’on utilisait ce vaccin en prévention – en admettant qu’il fonctionne… mais par forcément, comme l’illustre cette étude publiée dans la revue Nature Medicine.


Le vaccin thérapeutique présenterait-t-il ce même risque ? Pour l’éviter, les auteurs ont conçu un vaccin dirigé contre l’alpha-lactalbumine, protéine exprimée dans la glande mammaire uniquement en cas de lactation chez tous les mammifères, mais qui reste présente en grande proportion dans les tumeurs du .

Sur le modèle animal, des souris femelles transgéniques exprimant le cancer mammaire humain et des souris sur lesquelles des tumeurs ont été transplantées, les auteurs ont enregistré une réaction immunitaire contre l’alpha-lactalbumine permettant de freiner la croissance des deux types de tumeurs. Le recours à ce vaccin thérapeutique n’a déclenché aucune réaction inflammatoire d’origine auto-immune dans le tissu mammaire, les souris n’étant pas en période de lactation.



La vaccination contre l’alpha-lactalbumine pourrait constituer une protection contre l’émergence d’un cancer du sein chez la femme ayant dépassé la période des maternités et se situant en pré-ménopause, c'est-à-dire, expliquent les auteurs, qu’alors l’apparition d’une lactation est peut probable mais que le risque de cancer du sein est élevé.

Bien entendu, le vaccin pourra être utilisé dans un but thérapeutique contre une tumeur, en association avec les traitements classiques, puisque l’alpha-lactalbumine est un antigène du Soi présent dans la majorité des cancers mammaires humains. Le vaccin a également été testé sur des femelles allaitantes – exprimant l’alpha-lactalbumine en grandes quantités: la réaction auto-immune s’est traduite par un arrêt de la lactation, rendant ces femelles incapables de nourrir leurs petits.



Sur un autre modèle animal, la souris développant spontanément une tumeur (mouse mammary tumour virus (MMTV)-neu), une vaccination préventive a été effectuée à 8 semaines. A 10 semaines comme attendu, les souris ayant reçu un placebo ont développé une tumeur, dont aucune n’a été détectée sur les animaux vaccinés. En prophylaxie, le vaccin s’est montré efficace contre des tumeurs transplantées 13 jours avant la vaccination, constat : un retard de croissance tumorale significatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Une substance dans le lait humain tue les cellules cancéreuses.   Lun 19 Avr 2010 - 15:21

(Apr. 19, 2010) — A substance found in breast milk can kill cancer cells, reveal studies carried out by researchers at Lund University and the University of Gothenburg, Sweden.

Although the special substance, known as HAMLET (Human Alpha-lactalbumin Made LEthal to Tumour cells), was discovered in breast milk several years ago, it is only now that it has been possible to test it on humans. Patients with cancer of the bladder who were treated with the substance excreted dead cancer cells in their urine after each treatment, which has given rise to hopes that it can be developed into medication for cancer care in the future.

Même si la substance spéciale connue sous le nom de HAMLET a été découverte dans le lait du sein depuis plusieurs années, c'est seulement maintenant que cela a été possible de tester sur des humains. Les patients avec le cancer de la vessie qui ont été traité avec la substance en question ont relaché des cellules cancéreuses mortes dans leurs urines après chaque traitement. Cela soulève l'espoir que la substance peut être amener à faire un médicament pour les cancers rares dans le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une substance dans le lait humain tue les cellules cancéreuses.   Aujourd'hui à 19:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Une substance dans le lait humain tue les cellules cancéreuses.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des traces d’iode radioactif dans le lait français
» De l'alu dans le lait...
» Combien y a-t-il d'atomes dans le corps humain?
» Du lait dans les frites de Mc Donald
» Gènes Extraterrestre dans l'ADN humain !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: