AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Campagne de publicité contre le cancer du sein.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Campagne de publicité contre le cancer du sein.   Jeu 20 Jan 2011 - 14:28



Peut-on faire sourire en incitant au dépistage du cancer de la prostate? La polémique est lancée.

Evidemment, l'affiche et, surtout, son message principal ("Ne passez pas à un doigt du diagnostic"), ne brille pas par une finesse colossale. Evidemment aussi, certains s'interrogeront sans doute sur le statut de celui qui a lancé la campagne: Michel Cymes parle-t-il là en tant que médecin, journaliste sur France 5, fondateur du site bonjour-docteur.com ou en tant professionnel sensibilisé à une question de santé publique?

De fait, près de 40 000 nouveaux cas de cancers de la prostate sont décelés chaque année en France. Le diagnostic se fait en général par un toucher rectal (le corps médical, toujours pudibond, utilise le doux vocable de "TR"), confirmé éventuellement par un dosage appelé PSA (pour "antigène prostatique spécifique"). Selon les résultats, le médecin conseillera - ou pas - une ablation de la prostate. Mais bien des patients hésitent et, du coup, de nombreux diagnostics sont faits à un stade avancé de la maladie.Pourquoi, alors, un tel vent de fronde chez certains médecins? Sur le site atoute.org par exemple, un généraliste n'hésite pas à qualifier ce dépistage de "dangereux" et va même jusqu'à se dire "persuadé que le dépistage sauvage a semé plus de morts et de malheur que le Médiator" - plus c'est gros, plus ça passe. Un autre, sur un site comparable, voit "la main du lobby des urologues" (sic) qui se feraient, ainsi, de l'argent sur le dos de leurs malheureux patients. On n'est pas loin du fantasme de la conspiration généralisée.

J'ai la faiblesse de penser que le patient est adulte et responsable
La réalité est pourtant plus nuancée. Certes, le dépistage par le biais du taux de PSA ne fait pas l'unanimité, y compris chez les spécialistes, en raison de son manque de fiabilité et de son taux élevé de faux négatifs et de faux positifs. La Haute Autorité de Santé n'a d'ailleurs pas fait de recommandations en ce sens. En outre, de nombreux cancers sont dits asymptomatiques et à évolution lente. Ils ne justifient donc pas, en tout cas passé un certain âge, une ablation de la prostate dont les conséquences sont parfois lourdes (difficultés d'érection, incontinence urinaire).

Pour autant, Michel Cymes répond, lui, sur son blog que chacun a le droit de savoir et, ensuite, de décider en conscience, et avec son médecin traitant, de la suite à donner à un éventuel dépistage positif: "J'ai la faiblesse de penser que le patient est adulte et responsable, explique-t-il. Que le médecin peut donc, à condition d'y passer un peu de temps, lui expliquer qu'il a un cancer, mais qu'une simple surveillance peut suffire. Si le patient ne supporte pas l'idée de vivre avec un cancer, on pourra lui proposer un traitement." Pas sûr que ce raisonnement de bon sens suffise à éteindre la polémique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Campagne de publicité contre le cancer du sein.   Mar 23 Nov 2010 - 12:28

Le gouvernement du Québec confirme l'établissement d'un programme de dépistage du cancer colorectal qui sera déployé progressivement dans huit établissements de santé.
Ils sont situés à Montréal, Longueuil, Québec, Lévis, Victoriaville et Rivière-du-Loup.

Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, précise que les projets de démonstration permettront de tester les modalités et mécanismes requis pour implanter ensuite un programme de dépistage conforme aux normes établies.

Les établissements devront répondre à la demande supplémentaire d'examens en coloscopie générée par le dépistage, sans qu'il y ait bris de service tant pour les personnes à haut risque que pour celles qui présentent des symptômes et celles qui sont en suivi de cancer colorectal.


Les normes organisationnelles et cliniques devront être respectées.

Les autorités de la santé soutiennent que le dépistage est un moyen très efficace pour détecter la présence de certains cancers en l'absence de tout symptôme, comme c'est généralement le cas au premier stade du cancer colorectal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Campagne de publicité contre le cancer du sein.   Sam 28 Aoû 2010 - 15:04

Personellement cette pub me choque pas , et si c'etait le cas , il faut mieux choquer un peu et prevenir que guérir ..
Il y a peu en France des femmes connues ont acceptées de se laisser photographier les seins nus justement pour la prevention du cancer du sein , pour rappeler que cela peut arriver à toutes
à partir du moment où le texte explique il faudrait être " vicieux" pour y voir des connotations sexuelles :-/
( c''est comme ceux qui disent qu'une femme qui allaite devrait se cacher , je vois rien de sexuel là dedans )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agathe



Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: Campagne de publicité contre le cancer du sein.   Jeu 26 Aoû 2010 - 16:33

je comprends ton hésitation, mais quelque part, cette façon de "choquer" est bonne pour attirer l'attention, et c'est ce dont les malades ont besoin.
Oui, si un patient se sent mal à l'aise, tu enlèveras ces photos, et tu auras raison. Mais cette campagne canadienne aura certainement une incidence.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Campagne de publicité contre le cancer du sein.   Jeu 26 Aoû 2010 - 13:19

Oui j'ai hésité un peu avant de mettre ces photos ici et je ne suis pas encore sûr...

C'est bien fait par contre et l'idée est bonne je trouve et pour attirer l'attention ça attire l'attention.

Mais...j'sais pas si le ton de tout ça est conséquent avec le sujet. Le cancer du sein n'est pas une blague tout de même et si quelqu'un me demande de retirer les images je le ferai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
agathe



Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: Campagne de publicité contre le cancer du sein.   Jeu 26 Aoû 2010 - 12:07

cela n'est pas courant, comme campagne, cela va attirer l'attention...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Campagne de publicité contre le cancer du sein.   Jeu 26 Aoû 2010 - 12:02

Une campagne canadienne de la breast cancer foundation :

Il s'agit de body painting et le message est :"Est-ce qu'on s'occupe des bonnes choses dans la vie ?" Des cheveux mal coiffés, un bouton dans le visage et des grosses fesses ce n'est pas aussi important qu'un cancer mais on s'occupe beaucou de ces petites choses...








Dernière édition par Denis le Mer 6 Avr 2011 - 11:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campagne de publicité contre le cancer du sein.   Aujourd'hui à 18:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne de publicité contre le cancer du sein.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Benetton retire une image "choquante pour le Pape" de sa campagne de publicité
» Campagne de novembre 2013 contre le harcèlement scolaire.
» pub Peta fabuleuse contre la fourrure 2
» Lutte contre la prolifération des chiens errants à Maurice
» Nouvelle video Peta fourrure chats et chiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: