AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Dim 15 Oct 2017 - 18:58





Au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, ils ont été 70 à dire au revoir à leur chevelure samedi, dans le cadre du défi Têtes à prix, au profit de l'Association du cancer de l'Est-du-Québec. Une somme de 110 075 $ a été récoltée au total, en comptant la contribution nord-côtière.
Un texte de Laurence Gallant et de Louis Lessard

L'objectif était d'amasser des fonds pour les personnes atteintes du cancer et pour leurs proches. Amqui, Chandler, Gaspé, Mont-Joli et Rimouski étaient des villes hôtes pour l'événement.

À Rimouski, la tête d'affiche de l'événement, Mario Fournier, affirme qu'il est essentiel de soutenir l'Association du cancer de l'Est-du-Québec.

Elle joue un rôle important auprès des malades et de leur famille, notamment par le biais de l’hôtellerie Omer-Brazeau, qui accueille des gens de partout dans l’Est.

Mario Fournier veut encourager les gens à s'engager pour la cause du cancer, avant que la maladie ne les atteigne, eux ou leurs proches.

N’attendez pas. J'ai voulu le faire tellement longtemps, et il y a fallu un incident comme le décès de mon père fasse : "Ok, là, je vais le faire."
Mario Fournier, tête d'affiche du défi à Rimouski
« Alors vous avez de quoi en tête? Faites-le. Vous voulez vous impliquer? Faites-le. Et des cheveux, ça repousse! », ajoute Mario Fournier.

L'Association a également lancé officiellement sa nouvelle campagne, J'embrasse la cause, qui veut encourager les gens à exprimer leur soutien, notamment sur les médias sociaux.

Caroline Dufour fait partie des Gaspésiennes qui se sont fait raser la tête pour la cause.

Pour moi, ça part du cœur.
Caroline Dufour, participante


« J'ai une proche qui est très très proche de moi, ma marraine, que j'aime, que j'adore. Elle a toujours pris soin de tout le monde est maintenant c’est elle qui souffre d'un cancer. Je veux l'aider. Je n'ai aucun moyen, je me sens impuissante. Je ne voulais pas qu'elle soit toute seule. C'est un moyen que j'ai trouvé concret, physiquement de la supporter dans tout ça », raconte la participante.

Depuis 12 ans, plus de 4000 personnes ont participé au Défi Têtes à prix et récolté ensemble près de 3 millions de dollars.

Cette somme a directement contribué à la mise en place et au maintien d'une offre de service variée destinée aux personnes atteintes de cancer et à leurs proches au Bas-Saint-Laurent, sur la Côte-Nord, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Sam 14 Oct 2017 - 13:44

Deux gynécologues de l’hôpital Anna-Laberge, à Châteauguay, organisent une journée de dépistage du cancer du col de l’utérus ce samedi 14 octobre aux femmes n’ayant pas accès à un médecin de famille ou une infirmière clinicienne pour leur cytologie.

Dres Marieve Pellerin et Andréanne Pinault-Reid ouvrent bénévolement les portes de la Clinique obstétrique-gynécologie Châteauguay ce samedi pour offrir un examen du col de l’utérus via un test de Pap. Il est destiné aux femmes âgées entre 21 et 69 ans qui ont un utérus intact et dont la dernière cytologie remonte à plus de deux ans.

«Notre journée s’adresse à toutes celles qui n’ont pas la chance d’avoir accès à un médecin pour le dépistage du col, ou qui ont perdu leur médecin ou gynécologue», explique Dre Pellerin. Le test de Pap permet de déceler des lésions qui risquent de se transformer en cancer si elles ne sont pas suivies ou traitées, informe la médecin. «Trop souvent, nous voyons des cellules précancéreuses de haut grade chez des femmes n’ayant pas eu de suivi depuis plusieurs années. La sensibilisation est primordiale, surtout avec le VPH (virus du papillome humain) qui est maintenant omniprésent dans notre population», observe Dre Pellerin.

La Fondation Anna-Laberge est un des partenaires de cette initiative.

Les médecins participants ont la possibilité de prendre environ 120 rendez-vous pendant la journée. L’inscription est obligatoire à journeecytologie@gmail.com.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Ven 15 Sep 2017 - 12:33



LUTTE. «Pendant les derniers 25 km, mon siège n'était pas confortable, mais je peux vous dire qu'il était pas mal plus confortable qu'une chaise de chimiothérapie.»


En rémission du cancer, Normand Fonseca était du nombre des 150 cyclistes qui ont pris part au 10e Défi Vélo 300 km pour la VIE au profit de la Fondation Cité de la Santé, le 10 septembre. Au terme de cette course riche en émotions, les participants ont appris qu'ils ont battu un record en amassant 226 500 $ pour financer le Programme régional de cancérologie de Laval.

«Je suis content de l'avoir fait. Je me sens vraiment bien», témoigne avec satisfaction M. Fonseca, qui a réussi à obtenir pas moins de 25 000 $ en dons avec son équipe. Celui qui a combattu le lymphome à deux reprises était définitivement bien entouré. «Normand a pu rouler avec nous cette année, car l'an dernier, il était en traitement», raconte avec fierté son amie Caroline Leclerc, qui s'est initiée au vélo pour soutenir sa cause. C'est d'ailleurs la conjointe de Normand, Suzie Richer, qui a pris l'initiative de former une équipe pour une deuxième année.

«Mon mari s'est remis d'un cancer, alors c'est très significatif pour nous. D'autant plus qu'il a été traité ici», révèle pour sa part Dr Miriame Allard Riopel, qui a pédalé aux côtés de Pierre-Luc Laverdure. S'il participe au défi chaque année depuis qu'il a vaincu un lymphome, il y a maintenant sept ans, Pierre-Luc avait une pensée bien particulière pour sa mère, décédée l'hiver dernier d'un cancer.

La PDG adjointe du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, Sylvie Bourassa, a profité de l'occasion pour adresser une mention spéciale à tous les médecins de l'hôpital qui, en plus de leur travail au quotidien, se sont investis dans cette course afin d'en faire plus pour les patients.

Le président d'honneur de l'événement, Dr Michel Breton, n'avait que de bons mots à dire pour tous ceux qui ont relevé ce défi, ne sachant pas s'ils allaient franchir la ligne d'arrivée. Un geste fort symbolique pour les patients «qui ne savent pas s'ils vont passer au travers de la maladie».

Ce discours a résonné fort pour Normand Fonseca. «C'est vrai ce qu'il a dit. On s'est mis en péril intentionnellement [avec le défi] et on se rend compte de ce qu'on peut faire, même quand on pense ne plus être capable.»

Le soleil était au rendez-vous lors de cet événement lourd de sens pour Lynda Bouchard, attachée exécutive au CISSS de Laval et instigatrice de l'événement. En 10 ans, le nombre de cyclistes a carrément triplé. «Nous n'avons pas fait beaucoup de publicité et on a su se démarquer parmi les grands», se réjouit celle qui a été guérie d'un cancer du sein.

«Cette course fait une réelle différence, car je suis là pour vous en parler», témoigne Mme Bouchard, la larme à l'oeil. En 10 ans, la Fondation Cité de la Santé a réussi à amasser 1 490 000 $ grâce au Défi Vélo 300 km.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Sam 13 Mai 2017 - 15:41



RELAIS POUR LA VIE. Annie Préville et son équipe proposaient la première édition de la Course pour la vie Concerto, à Rawdon, le 30 avril dernier. L'événement a permis de récolter une somme de 12 000 $ au profit du Relais pour la vie du Grand Joliette et de la recherche contre le cancer.
Publicité

Les organisateurs se disent satisfaits de l'ampleur qu'a prise leur activité de financement. Plus de 500 coureurs et marcheurs étaient rassemblés, permettant de recueillir deux fois plus d'argent que prévu pour la cause.

Tous les fonds seront remis à la Société canadienne du cancer, à l'occasion du Relais pour la vie déployé à Joliette, le 16 juin. Une deuxième édition de la Course pour la vie Concerto est déjà prévue, le 29 avril 2018.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Dim 23 Avr 2017 - 9:58



CAUSE. L’édition 2017 du Relais pour la vie, organisée par la Société canadienne du cancer, sous la présidence d’honneur du député de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, se tiendra le vendredi 26 mai prochain au Parc de la Durantaye, à partir de 18h.
Publicité

Comme tous les ans et pendant 12 heures, soit de 19h à 7h le lendemain matin, des équipes de 10 personnes sont invitées à enfiler leurs chaussures de course pour marcher et se relayer toute une nuit autour d'une piste, afin d'amasser des fonds pour lutter contre le cancer. Cet événement qui célèbre la vie est une occasion de se retrouver entre parents, amis et collègues, afin de rendre hommage aux survivants du cancer, mais aussi à ceux qui ont perdu leur combat en plus de lutter dans l'espoir d'éliminer la maladie.

Le défi

Le comité organisateur, dont le président est Olivier Gagnon pourra compter, cette année, sur l'implication, d'un porte-parole jeunesse de 12 ans, Michaël Taillon, survivant d'un cancer. Par ailleurs, et pour la première fois, Jean Dumais, maire de Saint-Colomban, sera l'ambassadeur du  Relais. «Lorsque j’ai été sollicité par la Société canadienne du cancer pour devenir ambassadeur du Relais pour la vie de notre MRC, je ne pouvais faire autrement que répondre présent», a-t-il affirmé ajoutant que «le cancer est un véritable fléau dans notre société contemporaine et il importe de tout mettre en œuvre pour le combattre».

En 2017, le défi des organisateurs du comité de Saint-Jérôme est d'amasser 160 000$. Il souhaite aussi recruter 50 équipes et vendre 2000 luminaires. Enfin, l'acteur et humoriste Emmanuel Bilodeau sera, pour une première fois, à la tête de l'animation, de 18h à 23h. Divers artistes se produiront également sur scène. Notez que Le Relais pour la vie constitue l'événement majeur de la Société Canadienne du Cancer en termes de collecte de fonds. Chaque année, il permet d'amasser seulement au Québec, avec maintenant 85 relais, plus de 12 millions de dollars.

La SCC et le comité organisateur de Saint-Jérôme convient familles, amis et collègues à s'inscrire en ligne au www.relaispourlavie.ca et à se joindre à eux que ce soit en formant une équipe, à titre de bénévole ou encore comme survivant. Besoin d'information: 1 888 939-3333.

 

Des chiffres pour les Laurentides (2015 – 2016)

- Chaque année,  3400 personnes reçoivent un diagnostic de cancer;

- :En 2015, 1 personne sur 4 s'est tournée vers la Société canadienne du cancer;

- 1 430  908$ ont été amassés (1 085 295 $ par le Relais pour la vie);

- 1 079 090 ont été investis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Ven 7 Avr 2017 - 11:26




L'Organisme gaspésien des personnes atteintes de cancer, l'OGPAC, reçoit un don de 1025 $ d'une femme qui a été victime d'un cancer du sein et qui a écrit un guide pratique pour aider d'autres personnes à traverser la maladie.

Un texte de Léa Beauchesne d'après les informations de Pierre Cotton

Brigitte Lemieux a eu un diagnostic de cancer du sein en janvier 2015 et a ensuite subi l'ablation. Elle a traversé durant une année complète un important processus de guérison.

Elle a choisi de faire ce don à l’OGPAC en raison d’un fort sentiment d’appartenance à la région puisqu’elle y a enseigné pendant plusieurs années.

Le don arrive à point, car l’organisme est sous financé depuis plusieurs années. La directrice de l’organisme, Marthe Henry, explique que cette somme permettra de poursuivre les activités avec les personnes atteintes de cancer et leurs proches.

   
Citation :
En Gaspésie, on est le seul organisme du genre. Madame Lemieux connaît notre organisme et aime la manière dont on travaille directement avec les gens.



Brigitte Lemieux a lancé un premier livre à titre d'auteure qui vient d'être publié à nouveau par les Éditions Béliveau sous le titre Se prendre en main pour faire face au cancer.

Elle explique avoir écrit cet ouvrage afin de dédramatiser la maladie et de donner espoir à d’autres personnes qui traversent cette épreuve.

L'auteure y livre ce qui a été le plus important pour elle dans sa lutte contre le cancer.

   
Citation :
C’est le soutien de tout mon monde autour de moi. C’est des petits clins d’œil parfois, c’est des petits encouragements. C’est quelqu’un que je ne connais même pas qui va me dire : "J’ai lu ton livre et ça m’a fait énormément de bien".


 

Brigitte Lemieux a aussi fait un don de 1025 $ à la Fondation de la Maison Hélène à Montmagny grâce à la vente de son livre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Sam 4 Mar 2017 - 15:03



Pour une quinzième année, le public est invité à faire une grimace au cancer à l'occasion de la tenue du Relais pour la vie à Saguenay, le 2 juin prochain, au Pavillon sportif de l'UQAC.

En conférence de presse, Christian Fillion, président du Relais, accompagné d'Annie Tremblay, présidente d'honneur de cette 15e édition, et Claudia Duchesne, une jeune femme de 29 ans atteinte de la maladie d'Olier, a mentionné que l'organisation se donne pour mission d'amasser 433 000 $ par le recrutement de 160 équipes et la participation de 325 survivants au traditionnel « Tour des survivants ».

Depuis 2003, année du premier relais au Saguenay, 4,2 M$ ont été amassés dans la région, ce qui en fait le deuxième relais en importance au Québec et le troisième au Canada. Le Relais a connu une croissance constante jusqu'en 2014, avec l'inscription de 230 équipes et le cumul de 545 000 $.

Cette année, Mme Tremblay effectue un retour au niveau de l'animation après avoir rappelé qu'à l'époque elle avait été convaincue de s'impliquer par Kathy Gravel au sein du Relais. « Dans la vie, il y a des événements qu'on ne doit pas manquer et c'est le Relais pour la vie. La joie et la tristesse se côtoient en une seule nuit. C'est une grimace au cancer que l'on fait ».

Mme Tremblay a témoigné des cas de cancer survenus dans son entourage et lancé un défi aux entreprises afin de rassembler des employés pour participer à la marche nuptiale, aux adolescents fréquentant les maisons de jeunes afin qu'ils répondent à l'appel de la Maison des jeunes de Laterrière ainsi qu'à tous ceux qui n'ont jamais vécu l'expérience du relais.

Les organisateurs ont promis que la nuit du 2 juin sera fortement animée avec la présence du Doc Show, un groupe musical formé de médecins, des tours de grue où les participants pourront s'élever jusqu'à 180 pieds au-dessus du Pavillon sportif ou encore déguster le gâteau géant du 15e anniversaire.

Claudia Duchesne a livré un généreux témoignage de son expérience avec le cancer. Jusqu'en 2015, Mme Duchesne était une adepte de la course à obstacles ayant parcouru 250 kilomètres, cette année-là, jusqu'à ce qu'on découvre chez elle une masse osseuse parsemée de taches noires dans son dos. Les examens ont révélé que sa maladie touche environ 0,001 % de la population. À la suite d'une opération, elle est devenue officiellement paraplégique. « Dans ces nouveaux défis, je souhaite m'impliquer beaucoup auprès des gens ayant des difficultés comme moi. Le Relais pour la vie est pour moi une tradition ancrée depuis plusieurs années, mais jamais je n'aurais cru un jour avoir un gilet jaune », a témoigné Mme Duchesne.

Les sommes recueillies lors du relais sont remises à la Société canadienne du cancer afin de financer des travaux de recherche, subventionner les projets parmi les plus prometteurs et soutenir les personnes touchées par cette terrible maladie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Dim 25 Sep 2016 - 13:58



Environ 200 personnes ont participé à la Marche Myélome multiple à Québec sur la promenade Samuel-De Champlain, dimanche matin. Les organisateurs espèrent amasser 45 000 dollars avec cette activité pour financer la recherche sur cette rare forme de cancer.

« C'est un cancer qui provient principalement de la moelle osseuse et qui évolue ensuite vers le sang, donc on considère que c'est un cancer du sang, le deuxième en importance, après la leucémie », explique Olivier Jérôme, directeur des opérations pour Myélome Canada.

L'organisme indique que 7500 personnes sont atteintes de ce cancer au Canada et que plus de 2000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

L'an dernier, la Marche myélome multiple a permis d'amasser plus de 39 000 dollars.

Au-delà d'amasser des fonds pour la recherche, la marche a aussi pour objectif de sensibiliser la population à l'existence de cette maladie méconnue.

Myélome multiple Canada organise des marches à travers tout le pays depuis 2009. Ces activités ont permis d'amasser plus de deux millions de dollars.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Dim 18 Sep 2016 - 16:56



Une centaine de personnes et de chiens ont participé à la cinquième édition du marche-o-thon des Pattes de l'espoir au parc de la Rivière-du-Moulin à Saguenay, dimanche matin.

L'événement est une source de financement pour le bureau régional de la Société canadienne du cancer.

En plus de payer des frais d'inscription de 10 $, chaque participant devait amasser une somme de 100 $.

Au total, 9300 $ ont été amassés pour la prévention, la recherche et le soutien aux personnes atteintes de cancer dans la région.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Sam 3 Sep 2016 - 16:08



FINANCEMENT. Les deux jeunes Jérômiens Marianne Poulin et Jean-Christophe Poulin ont respectivement 11 ans 1/2 et 10 ans. Ce sont les deux aînés d'une famille de quatre enfants. Choyés par la vie, en santé et plein de vitalité, ils ont eu comme idée d'offrir leurs cheveux pour la Société canadienne du cancer pour la fabrication de perruques.


Leur maman, Ildiko Horvath, nous explique que ce projet mijotait déjà depuis un certain temps. «Nous avons donc décidé d'utiliser les différentes ressources pour amasser l'argent». Les fonds recueillis aideront à financer les projets de recherche sur le cancer, à fournir des services d’information et des programmes de soutien dans la communauté, ainsi qu’à plaider en faveur de politiques publiques qui préviennent le cancer et aident les personnes touchées par la maladie. Leur objectif est de 500$. 

«Une fois notre objectif atteint, nos deux vedettes se feront couper les cheveux! Depuis 3 ans, Jean-Christophe a obtenu notre permission pour se faire pousser les cheveux. Son objectif: les remettre pour en faire des perruques aux gens qui souffrent et subissent des traitements contre le cancer», nous raconte la maman. Cette dernière ajoute que la grande soeur, ayant des cheveux qui poussent aussi rapidement, s’est laissée prendre au jeu et a décidé de participer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mer 6 Juil 2016 - 16:33



Mylène Riva, Christopher Fletcher*

Nous vous faisons part d'une bonne semaine dans la vie d'une communauté qui est proactive pour améliorer la qualité de vie de ses citoyens, mais aussi celle de tous les Canadiens.

Nous sommes à Puvirnituq, municipalité nordique du Nunavik. Au début juin, la mobilisation communautaire a culminé pour faire du Relais pour la vie un succès.

Le Relais pour la vie est une initiative de la Société canadienne du cancer visant à amasser des fonds afin de contribuer à la recherche et appuyer les personnes luttant contre la maladie. Le cancer touche de nombreux Nunavimmiuts (Inuits du Nunavik) et Qallunaats (Blancs).

Dans la maison de la famille, ça bourdonnait d'activités.

Une journée de préparation a été nécessaire pour offrir un souper traditionnel aux survivants de la maladie.

Toute la semaine, plusieurs bénévoles, jeunes et aînés, ont mis la main à la pâte (littéralement !) pour préparer banniques, desserts et pains devant être vendus aux visiteurs de passage, ou à la Coop, afin d'amasser des fonds. Diverses campagnes de financement se sont également déroulées dans toute la communauté.

Sur le terrain de baseball, des charpentiers se sont activés à monter une scène pour les artistes de la région devant animer la marche nocturne. Lors de cette marche, des lampions ont été allumés et des équipes ont marché de 19 h à 7 h pour commémorer ceux ayant succombé au cancer et honorer ceux qui se battent contre la maladie. Rappelons qu'à ce temps-ci de l'année, les nuits sont très courtes, voire inexistantes.

Tous ces efforts ne sont que la pointe de l'iceberg, puisque cela fait déjà des semaines, voire des mois que la communauté s'active, sous l'initiative de la maison de la famille, à amasser des fonds pour la Société canadienne du cancer.

PILIER DE LA COMMUNAUTÉ

Cette maison de la famille, c'est un pilier de la communauté, un lieu qui n'aspire qu'à améliorer la vie des Puvirnitumiuts. Cette fois-ci, l'effort dépasse les frontières du Nunavik puisque tous les fonds vont à la Société canadienne du cancer.

Les succès des communautés du Sud dans le cadre du Relais pour la vie sont souvent soulignés dans les médias, mais ceux du Nord restent oubliés. Pourtant, la contribution de Puvirnituq est magistrale. Cette municipalité d'environ 1700 habitants a réussi, depuis décembre dernier, à amasser une somme qui dépasse 40 000 $ et qui sera remise à la Société.

Bien que l'argent soit important, c'est la mobilisation sur le plan communautaire qui est remarquable.

Nous trouvons malheureux que la majorité de ce qui est rapporté dans les médias concernant le Grand Nord décrit des situations difficiles qui certes existent, mais qui ne représentent qu'une dimension de la vie nordique.

La joie quotidienne ne fait pas la une souvent.

Cette semaine à Puvirnituq nous a rappelé que la beauté émerge de la souffrance et la communauté peut se rallier autour des problèmes qui touchent toutes les familles. C'est inspirant de voir qu'une petite municipalité aux prises avec diverses souffrances contribue à améliorer la qualité de vie non seulement des membres de sa communauté, mais aussi de tous les Canadiens.

*Respectivement professeure adjointe et professeur titulaire, département de médecine sociale et préventive, Axe santé des populations et pratiques optimales en santé du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mar 5 Juil 2016 - 16:01




The Pink is the name of a softball tournament organized by female softball players in the West Island. The inaugural tournament will take place at St-Charles Park in Dorval, July 8-10.

Proceeds from free-will donations, a silent auction and concession sales will go to the Royal Victoria Hospital Breast Centre toward the purchase of a Tomosynthesis unit — a state-of-the-art 3D breast-imaging machine.

Organizer Kathy Kennedy is watching the weather forecast carefully. It calls for a possible thunderstorm Friday, rain on Saturday and showers on Sunday. The tournament will play if it is drizzling, but won’t if there is rain or lightning.

Women’s softball teams on the West Island had been having annual memorial games to honour players, family and friends who had died of women’s cancers, but there had never been anything as formal as The Pink tournament.

“We’ve come together to work as one,” Kennedy said of the push to bring the tournament to Dorval. “We hope this is the first a long line of Pink tournaments.”

The tournament begins Friday at 6:30 p.m. Saturday’s schedule is 8 a.m. to 10 p.m. with live music from 4 p.m. to 6 p.m. Sunday games run from 8 a.m. to 7 p.m. Admission is free. St-Charles Park is on St-Charles Ave., below Lakeshore Dr. in Dorval.

For more information, visit www.thepink.ca.

---

Le Pink est le nom d'un tournoi de softball organisé par les joueurs de softball féminins dans le West Island. Le tournoi inaugural aura lieu à St-Charles Park à Dorval, du 8 au 10.Juillet

Le produit des dons libres d'un encan silencieux et les ventes de concession iront au Centre du sein de l'Hôpital Royal Victoria pour l'achat d'une unité tomosynthèse - une machine d'imagerie 3D pour le cancer du sein.

L'organisatrice Kathy Kennedy regarde les prévisions météo attentivement. On prévoit un possible orage vendredi, de la pluie le samedi et le dimanche des averses. Le tournoi va jouer si c'est une pluie fine, mais pas s'il y a la pluie ou de la foudre.

Les équipes de softball de femme sur l'ouest de l'île avaient été ayant des jeux annuels commémoratifs pour honorer les joueurs, la famille et les amis qui étaient mortes de cancers féminins, mais il n'y avait jamais rien eu d'aussi formel que Le tournoi rose.

«Nous nous sommes réunis pour travailler comme une seule", a déclaré Kennedy et poussé pour amener le tournoi à Dorval. "Nous espérons que ce sera la première d'une longue lignée de tournois roses."

Le tournoi commence vendredi à 18h30 l'horaire de samedi est 8 heures-22 heures avec de la musique en direct de 16 heures à 6 p.m. les jeux dimanche seront de 8 heures à 19 heures L'entrée est gratuite. Le parc St-Charles est sur St-Charles Ave..

Pour plus d'informations, visitez le site www.thepink.ca.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Sam 18 Juin 2016 - 14:25




SOLIDARITÉ. Les femmes de 50 ans et plus de la banlieue nord de Montréal ont dorénavant accès à proximité à des tests permettant un dépistage précoce du cancer de l'ovaire et de l'endomètre. La Place des aînés accueille une nouvelle clinique satellite du projet DOvEE (Diagnostic précoce du cancer de l'ovaire et de l'endomètre) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).
   
«Le cancer de l'ovaire et de l'endomètre est la quatrième cause de décès par cancer chez les femmes, indique Kris Jardon, gynécologue-oncologue au CUSM et membre du projet DOvEE. On souhaite inviter les femmes quand elles ressentent l'un des signes sournois de la maladie pendant quelques semaines consécutives à ne pas hésiter à prendre rendez-vous.»

Toutes les femmes de 50 ans et plus qui ressentent un ou plusieurs symptômes depuis plus de deux semaines, mais moins d'un an, peuvent prendre rendez-vous sans avoir de référence médicale au préalable. À la première visite, une rencontre avec une infirmière clinicienne permettra de remplir un questionnaire santé. Ensuite, une prise de sang et une échographie endovaginale seront réalisées par une assistante à la recherche. Six semaines plus tard, la patiente sera invitée à retourner à la clinique pour une deuxième prise de sang. Un suivi post-examen est également prévu six mois après la visite s'il y a lieu. Ces examens sont couverts par la Régie de l'assurance maladie du Québec.

Difficile à détecter

Des années de recherche ont permis de comprendre que le cancer de l'ovaire débute les trois quarts du temps dans les trompes de Fallope et qu'un examen de routine chez le gynécologue pourrait ne pas le détecter. «Les gynécologues n'ont pas accès aux examens de dépistage que nous avons et dans les tests sanguins de routine, il n'est pas possible de cocher celui pouvant détecter le marqueur CA-125, lié à ce cancer féminin», explique Dr Jardon.

Selon l'équipe du projet, dans 70 % des cas, le cancer, lorsqu'il est détecté, est déjà répandu aux organes pelviens, à la couche de gras qui recouvre l'abdomen et sa paroi. La très grande majorité des femmes touchées seront diagnostiquées à un stade avancé, réduisant leurs chances de survie à trois ans. Elles devront subir une chirurgie importante et de la chimiothérapie. Par un diagnostic précoce, le taux de survie est trois fois plus élevé. «Notre objectif est d'éviter les traitements lourds», mentionne Joëlle Malek, infirmière au CUSM et responsable du projet DOvEE.

Pour l'instant, la clinique sera ouverte le 3e jeudi de chaque mois, mais rapidement, lorsque son existence sera mieux connue, elle devrait être ouverte chaque semaine comme c'est le cas dans les autres cliniques satellites du projet, situées sur l'île de Montréal et la Rive-Sud. Jusqu'à huit patientes pourront être accueillies chaque jour.

Le projet DOvEE

Créé en 2008, à l'Hôpital Royal Victoria du CUSM, le projet DOvEE est une étude clinique spécialisée dans le diagnostic précoce du cancer de l'ovaire. Toutes les données recueillies sont conservées dans le but de créer éventuellement d'autres tests de dépistage plus poussés. Le projet est subventionné par les Instituts de recherche en santé du Canada et la Fondation du Centre universitaire de santé McGill. Pour savoir si l'on est admissible et prendre rendez-vous: 1 866 716-3267.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mer 18 Mai 2016 - 16:58

Retour du Défi Félix-Deslauriers-Hallé

La sixième édition du Défi Félix-Deslauriers-Hallée aura lieu les 9 et 10 juillet prochains au parc Jacques-Cartier de Sherbrooke. Les fonds amassés lors des dernières éditions ont permis à la Fondation québécoise du cancer d'adapter des services qu'elle offre aux jeunes et à leurs proches (Chambre Félix à l'Hôtellerie du cancer de Sherbrooke, massothérapie, kinésiologie, etc.).

http://felixdeslauriershallee.org/le-defi-felix/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mer 27 Avr 2016 - 19:40


Le défi était de taille dimanche pour ceux qui se sont présentés à 6 h 30 au Centre sportif de l'École nationale du police du Québec : nager 12 h à relais et amasser le plus d'argent possible à l'occasion du quatrième défi « Mouille-toi pour le cancer ».

Cette année, pas moins de 200 nageurs qui faisaient partie de 36 équipes ont pris part au défi organisé depuis le tout début par Martine Côté.

En fin de journée dimanche, l'objectif de 40 000 $ était atteint à 75 %, mais des dons continueront de s'accumuler au cours des prochains jours. L'an passé, le défi « Mouille-toi pour le cancer » avait permis d'amasser 38 040 $ et l'organisatrice a bon espoir de se rendre au moins au même montant.

Un défi qui grandit

Martine Côté a commencé cette aventure il y a quatre ans, alors que sa propre soeur était atteinte d'une leucémie et qu'elle n'était pas éligible comme donneuse. « J'ai donc décidé de créer un défi », raconte-t-elle.

De son propre aveu, le défi « Mouille-toi pour le cancer » a commencé très modestement, avec à peine 20 équipes. Au fil des années, le défi a pris de plus en plus d'ampleur, devenant une campagne de financement majeure dans la cause de la lutte contre le cancer.

« Moi j'ai fait une promesse, confie-t-elle. J'ai un beau-frère qui est décédé du cancer il y a 12 ans, pis je lui ai fait une promesse, je lui ai dit que je ferais la différence dans la vie. Alors c'est ce que j'essaie de faire. »

Comme chaque année, l'argent récolté sera remis au Relais pour la vie de Nicolet-Bécancour, pour la Société canadienne du cancer. Ce sont d'ailleurs pour ces personnes atteintes du cancer que Martine Côté revient à la charge année après année.

« Moi j'ai appris en l'espace d'une semaine quatre nouveaux cas de cancer, des connaissances à moi, des amis proches, alors quand tu penses que tu tournes le coin de rue et que tu croises quelqu'un atteint du cancer, tu te dis que ça prend des gens pour organiser des activités comme ça. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Jeu 14 Avr 2016 - 16:52



© Photo TC Media - Audrey Leblanc

Luce Girard, directrice générale de la Fondation québécoise du cancer, section Mauricie, et Francine Lacroix, coordonnatrice du développement et des bénévoles.

---

DÉFI. Du 4 au 12 juin, 15 personnes entreprendront un défi bien spécial au profit de la Fondation québécoise du cancer, soit celui de marcher 200 kilomètres reliant Trois-Rivières à Sainte-Anne-de-Beaupré.

Le projet Le Chemin des Sanctuaires consiste à parcourir la distance entre le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et celui de Sainte-Anne-de-Beaupré. «C'est un projet que l'on fait en collaboration avec nos collègues de Québec», indique Luce Girard, directrice générale de la Fondation québécoise du cancer, section Mauricie.

«L'idée de ce projet découle de notre activité Compostelle en tandem que l'on fait depuis 7 ans, ajoute cette dernière. Faire Compostelle, ce n'est pas accessible à tous, alors on a eu l'idée de faire quelque chose au Québec.»

Ce défi est proposé aux gens dans le cadre du Grand défoulement contre le cancer. Sur les 15 places disponibles, huit sont déjà prises.

«Il y a un engouement pour ce type de marche parce que c'est une occasion de relever un défi et de se ressourcer en même temps. C'est ouvert à tout le monde, peu importe l'âge, et c'est adapté à la condition des gens. Il y a de l'encadrement, du support et de l'aide apportée pour la préparation au défi», mentionne Francine Lacroix, coordonnatrice du développement et des bénévoles.

    «C'est ouvert à tout le monde, peu importe l'âge, et c'est adapté à la condition des gens.»

Le coût pour participer à l'événement Le Chemin des Sanctuaires est de 675 $. Cela comprend les repas, l'hébergement, l'accompagnement et la préparation au défi. Chaque participant doit amasser 500 $ en dons pour la Fondation québécoise du cancer.

Pour information ou pour s'inscrire : 819 693-4242 ou flacroix@fqc.qc.ca

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Ven 26 Fév 2016 - 12:52



Il y a deux ans, Nicolas Descôteaux, 14 ans, a souffert d'une tumeur à la cuisse. Aujourd'hui en rémission, il s'apprête à partir en expédition thérapeutique avec la Fondation Sur la pointe des pieds. « J'y vais pour explorer, essayer quelque chose de nouveau, découvrir le traîneau à chiens et le camping d'hiver », raconte-t-il à Alain Gravel. « Les médecins permettent aux jeunes de guérir de leur cancer, mais l'expédition leur permet de guérir complètement », souligne pour sa part Marc-André Galbrand, chargé de projet pour la Fondation.

Il explique que les jeunes viennent souvent pour l'aventure, mais qu'ils en ressortent avec beaucoup plus que ce pour quoi ils sont venus. Nicolas Descôteaux se réjouit d'avance de cette expérience : « Ça va être bien de rencontrer d'autres jeunes du Canada qui ont vécu la même chose que moi parce qu'on va se comprendre. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mer 24 Fév 2016 - 14:48




La quatrième soirée Les vins de Sophie a donné lieu samedi à un élan de générosité sans précédent, à Sherbrooke. Près de 75 000 $ ont été amassés pour Leucan Estrie et la fondation Claude Durocher qui vient en aide aux personnes atteintes de cancer.

Le comité de la soirée de financement avait de grandes ambitions pour cette soirée, selon le docteur Yannick Poulin du comité organisateur des Vins de Sophie.

«C'est bien parti. Est-ce qu'on a créé un monstre? Est-ce qu'on est victime de notre succès? Tant mieux», a dit le pneumologue intensiviste.

Raphaël Boudreau, 5ans, et Félix Bélanger, 7 ans, qui sont en rémission d'un cancer, ont participé à la soirée.

«On n'a pas voulu, on a subi, a expliqué le père de Raphaël, Carl Boudreau. On est content que des gens nous supportent.»

La mère de Félix, Nadia Hébert, affirme que d'autres enfants auront besoin d'un coup de pouce.

«C'est plusieurs mois de combat et de nombreuses nuits blanches. C'est une longue bataille qu'on a gagnée, a raconté la mère. D'autres enfants devront traverser cette épreuve.»
Défi têtes rasées

L'homme d'affaires Mario Beaudoin, ses trois fils et son partenaire se sont fait raser les cheveux durant la soirée. Ils ont amassé à eux seuls 30 000 $.

«Je voyais les petits garçons pleins de joie tout à l'heure, après avoir subi des problèmes de santé. Pour nous, ce n’est rien de se faire cela pour la cause», a expliqué M. Beaudoin.

Trois médecins du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke ont aussi relevé le défi. En moins d'une demi-heure, ils ont récolté 10 000 $.

«Je suis contente que ça puisse profiter à d'autres jeunes qui ont vécu ce que j'ai traversé"», a souligné Sophie Larivée, pour qui l'événement a été organisé. La jeune femme a combattu un cancer en 2008.

_________________


Dernière édition par Denis le Mar 5 Juil 2016 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mer 30 Déc 2015 - 18:28



(Sept-Îles) Ça placote fort dans la petite cuisine de la maison des organismes communautaires. Une bonne dizaine de femmes ont les deux mains dans la farine. Le sourire aux lèvres, elles préparent sucreries et douceurs pour les Fêtes. Ensemble, autour de la table de travail, elles sont fortes, assez pour vaincre le cancer.

Perce-Neige organise deux à trois activités par mois pour les personnes vivant ou ayant vécu avec le cancer et leurs proches. La popote des Fêtes est l'un des ateliers les plus populaires. «Il y a une énergie qui circule, j'entends des rires, de la musique de Noël, je me sens vivre», confie Lise, qui bataille contre la maladie.

«Je peux partir n'importe quand, on sait jamais quand ça frappe», poursuit-elle difficilement. Une autre va l'étreindre. Lise reprend. «Un problème partagé est moins lourd à porter. Ici, il n'y a que des femmes extraordinaires. Un groupe comme ça, c'est important pour se sentir aimée, accueillie dans ce qu'on est, dans ce qu'on vit.»

L'organisme parrainé par l'Association du cancer de l'Est-du-Québec arrive à faire des petits miracles avec une subvention annuelle de 500 $. Des professionnels allant du notaire au pharmacien et du nutritionniste au professeur de yoga offrent des ateliers bénévolement. Des particuliers versent aussi des dons, selon les besoins.

Cours de mise en forme, bricolage ou broderies sur carte, tous les efforts sont déployés par les Perce-Neige pour favoriser le partage, briser l'isolement. «C'est tellement agréable de faire du social», exprime Denise, une survivante depuis huit ans. «C'est encourageant aussi de voir des femmes qui passent au travers.»

Denise n'est d'ailleurs pas la seule à être restée accrochée à Perce-Neige après avoir gagné sa lutte. Carole a combattu le cancer en 2006. Aujourd'hui, c'est la «téléphoneuse» du groupe, pour confirmer la présence à un atelier, pour prendre des nouvelles ou pour jaser au conjoint. «C'est notre petite voix qui appelle», louange Lise.

«J'en retire beaucoup. On fait une belle équipe, on s'entraide, on se soutient et, en plus, on découvre de nouvelles recettes», renchérit Denise, ajoutant une tasse de mélasse au mélange de Carole. Est-ce difficile quand l'une d'entre elles perd son combat? Ce n'est pas le temps d'en parler, la cuisine déborde de joie de vivre.

Le perce-neige pousse au printemps, il est assez solide pour émerger des dernières neiges. «Imaginez la puissance de cette fleur-là: elle se lève, elle se bat. Je rêve à cette fleur, à cette percée», illustre Lise, terminant de décorer les carrés au chocolat. Une odeur sucrée, réconfortante, embaume maintenant la pièce.

L'impressionnante production sera distribuée entre elles, mais des portions iront aussi aux patients d'oncologie de l'hôpital et à ceux de la maison de soins palliatifs. Ça placote toujours autant dans la cuisine, ça rit fort aussi. La vie est là pour rester, c'est évident.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Lun 19 Oct 2015 - 13:50



Le marathon de l'espoir se tient au mois d'avril

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mar 29 Sep 2015 - 9:18



Mable Tooke, une enfant de six ans atteinte du cancer, a connu le personnage de Spider-Man à l'hôpital. Il est rapidement devenu son superhéros favori, parce que - bien sûr -ils ont tous deux du sang radioactif.

Lorsque la fondation Rêves d'enfants a offert un cadeau de son choix à Mable, elle a levé le nez sur Disneyland et a plutôt choisi de passer la journée à combattre le crime en compagnie de l'homme-araignée.

Lundi matin à son réveil, elle a regardé un faux reportage télévisé dans lequel la police d'Edmonton faisait appel à Spider-Mable pour aider à sauver la ville et à libérer le capitaine des Oilers d'Edmonton, Andrew Ference, ayant été kidnappé!

D'après sa mère, Lisa Tooke, la petite Mable a dû regarder à deux reprises le reportage parce qu'elle n'était pas certaine qu'il s'adressait à elle.

Au départ, a-t-elle raconté, ses yeux trahissaient son doute. Puis un sourire s'est lentement dessiné sur son visage, puis elle s'est écriée: «On y va!».

Vêtue de son déguisement d'homme-araignée, Spider-Mable s'est déplacée d'un bout à l'autre de la ville en limousine et a joint Spider-Man dans diverses aventures. Elle a notamment fait de la tyrolienne au-dessus du parc aquatique du West Edmonton Mall pour sauver une chatte superhéroïne.
Mable Tooke, une enfant de six ans atteinte du cancer, a connu le... (PHOTO PC) - image 2.0

Après avoir mangé son lunch, la petite s'est adressée aux journalistes. «Nous avons reçu un indice sur où nous nous rendons maintenant, a-t-elle relaté. Nous allons recevoir une formation de superhéros et après nous allons retrouver Mysterio et l'attraper.»

Elizabeth LoPresti, de l'organisme Rêves d'enfants, affirme que ce rêve d'enfant était le plus élaboré jamais organisé par la fondation. Andrew Ference, plusieurs policiers, et le maire, Don Iveson, ont participé au scénario, ainsi que Spider-Man lui-même, qui a agi comme le complice de Mable pour la journée, discutant avec elle de sa vie à New York.

Selon Mme LoPresti, l'idée a possiblement découlé d'un événement semblable organisé pour Batkid, un garçon de cinq ans souffrant de la leucémie, dont la mission a été de sauver San Francisco, en 2013.

Mable a aimé l'expérience, mais a trouvé que sa journée lui avait pris beaucoup d'énergie. La petite recevait des traitements réguliers de chimiothérapie depuis son diagnostic de leucémie, en 2013. Les pronostics sont bons, mais cette journée spéciale lui a donné un regain d'espoir dont elle avait besoin.

«La fin de son traitement approche. C'est devenu une incroyable corvée», a confié sa mère.

Mais lundi, Mable n'a pas pensé à cela. Elle a sauté non seulement sa journée de classe de première année, mais aussi son comprimé quotidien de chimiothérapie, parce qu'il y avait beaucoup trop de crimes à combattre!

Son père, Neil Tooke, était abasourdi par l'ampleur de l'événement. Il a affirmé qu'il n'était pas sûr si Mable savait que c'était un jeu. «Je ne sais pas si elle y croit ou non, mais elle joue le jeu», a-t-il commenté.

M. Tooke a dit espérer que cette journée l'avait aidée «à oublier l'hôpital, oublier les traitements, à simplement être une enfant».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mer 5 Aoû 2015 - 18:37

Des familles frappées par le cancer reprennent leur souffle à Lac-Beauport




Zoé, 8 ans, sort de la piscine et retrouve sa maman Josée Desmarais. Le diagnostic est tombé quand elle avait 6 ans : leucémie lymphoblastique aiguë. C'est l'un des cancers pédiatriques qui se guérit le mieux. Elle est en rémission depuis le 5 mai. Il lui a fallu tout de même deux ans de traitements de chimiothérapie et manquer souvent l'école. Du jour au lendemain, la vie de toute la famille a changé.



Ce matin-là, Louick participe à l'activité de tir à l'arc. Malgré son manque de force parfois, il compte bien profiter le plus possible des activités proposées : hébertisme, camping, escalade, chaloupe, petits spectacles... Sa tumeur au cervelet, à l'arrière de sa nuque, s'est déclarée alors qu'il avait 11 ans. Il a bon espoir d'aller beaucoup mieux cet automne, à la fin de sa chimio.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Lun 20 Juil 2015 - 13:41


Pour une septième année, des femmes ont parcouru samedi, à bord de leur motocyclette, les routes de la Mauricie. L'événement « Ride de filles » rassemble des femmes de partout au Québec et vise à amasser des fonds destinés à la Fondation du cancer du sein.

Au total, 200 femmes ont répondu à l'appel.

Les participantes ont parcouru environ 175 kilomètres. Elles sont parties de Brossard pour terminer leur parcours à Shawinigan.

Un parcours lucratif

Cette année, les participantes ont amassé au moins 50 000 dollars.

Depuis 2009, les motocyclistes ont remis plus de 180 000 dollars à la Fondation.

La Fondation du cancer du sein estime à 6000 le nombre de femmes québécoises qui ont reçu un diagnostic de cancer du sein en 2014. De ce nombre, 1350 femmes en décèderont selon la Fondation.

http://www.rubanrose.org/Ride_de_filles_2015-fr-238

_________________


Dernière édition par Denis le Mar 5 Juil 2016 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mar 9 Juin 2015 - 8:34

L’Association du cancer de l’Est du Québec convie les personnes atteintes de cancer et leurs proches à sa prochaine conférence virtuelle intitulée « Bien se nourrir pour mieux combattre le cancer » qui aura lieu le vendredi 12 juin à 12 h.

Pour l’occasion, Vicky Rousseau, nutritionniste en oncologie à l’Hôpital régional de Rimouski du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, enseignera aux personnes atteintes de cancer et à leurs proches différentes stratégies nutritionnelles à mettre en pratique pour améliorer leur qualité de vie, tant pendant qu’après les traitements. Au moment de la diffusion en direct, les internautes pourront poser leurs questions à la conférencière grâce à un outil de clavardage.

Le fait de bien se nourrir favorise une meilleure récupération après les traitements, une meilleure cicatrisation, un renforcement du système immunitaire, le maintien du poids corporel, la prévention de la dénutrition et la prévention ou la diminution de la fatigue.

Un processus d’inscription simple et convivial

Les personnes intéressées sont invitées à s’inscrire en visitant la page d’accueil du site Web de l’Association, au www.aceq.org. Une fois l’inscription complétée, les participants recevront une confirmation par courriel ainsi que les instructions détaillées permettant de participer à la conférence virtuelle.

L’Association du cancer de l’Est du Québec, depuis plus de 30 ans

L’Association du cancer de l’Est du Québec réinvestit au Bas-Saint-Laurent, sur la Côte-Nord, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine la totalité des dons qu’elle récolte. Elle travaille à mettre en place et à maintenir des services qui procurent un soutien réconfortant aux personnes touchées par la maladie, leur permettant de se sentir mieux physiquement et psychologiquement. Parmi la gamme des services qu’elle offre, on compte un accueil chaleureux à l’Hôtellerie Omer-Brazeau, de l’entraide et de l’accompagnement à toutes les étapes de la maladie, des publications qui présentent une information vulgarisée, une variété d’activités offertes sur le territoire et à son Centre de mieux-être Cendrine et Philippe situé à Rimouski, et d’autres services.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   Mar 2 Juin 2015 - 20:51

Relais pour la vie en beauce



Relais pour la vie au Saguenay


http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2015/06/01/007-cancer-relais-pour-la-vie.shtml

Alors que le mouvement des Relais pour la vie en appui à la recherche sur le cancer bat son plein un peu partout au Québec, quelques survivants ont accepté de raconter l'épreuve qu'ils ont traversée.

Parmi eux, Hélène Tremblay qui a appris à pareille date en 2013 qu'elle avait un cancer du sein. Cette année, elle est venue marcher au Relais pour la vie.

« Je vois des gens que ça fait moins longtemps, pas de cheveux, j'en vois d'autres que ça fait cinq, six, sept ans. Ça m'encourage », dit-elle.

Comme elle, Catherine Hubert et Rodrigue Bolduc ont marché côte à côte, comme ils le font depuis 46 ans. Elle a survécu à un cancer et il est aidant naturel.

« Il faut que tu ailles en avant sans regarder ce qui s'est passé en arrière, explique M. Bolduc. C'est sûr que l'union à deux, ça aide énormément. »

« On sait que la recherche avance beaucoup et c'est grâce à des soirées comme ce soir que l'argent se ramasse et qu'on peut donner à la recherche », ajoute Mme Hubert.

De son côté, Ève-Marie Poulin-Vallières s'est rendue au Relais pour la vie avec ses deux filles. On lui a diagnostiqué un cancer de la glande thyroïde par hasard il y a trois ans.

« Je ne peux pas me rouler en boule, raconte-t-elle. Je ne veux pas leur faire plus peur, leur faire plus mal, elles sont en pleine santé. C'est cette santé-là qu'on va chercher, toute l'énergie pour se guérir physiquement, parce que c'est beau de les voir aller, mais mentalement aussi. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Évênements, petite organisations et autres au Québec ou au Canada.
» Enigme posée par une petite fille qui ne grandit pas ou le gène de l'immortalité
» [Osmia sp. & Xylocopa sp.] Petite et grosse abeille
» Petite Aide pour mon rapport de Stage de 3ème
» Petite balade entre Lyon et le col du Béal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: