AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes   Lun 14 Mai 2012 - 17:55

mai 2012

BioAlliance Pharma SA (Euronext Paris:BIO), Société dédiée aux produits orphelins en cancérologie et aux produits de spécialité, annonce le démarrage effectif de son essai clinique de phase III ReLive avec Livatag® (doxorubicine Transdrug?), comme prévu dans le calendrier d'avancement du projet. Cet essai international, multicentrique, randomisé vise à démontrer l'efficacité de Livatag® sur la survie chez près de 400 patients atteints de carcinome hépatocellulaire après échec ou intolérance au sorafenib.

Près de 15 centres experts en hépatologie en France sont d'ores et déjà ouverts et vont pouvoir entamer le recrutement des premiers patients. BioAlliance Pharma prévoit, à court et moyen terme, d'élargir l'essai à une trentaine de centres en France et à l'international.

« Le cancer primitif du foie est un cancer particulièrement sévère et le besoin de traitements efficaces pour les formes avancées est majeur, afin d'améliorer la survie de nos patients», déclare le Professeur Philippe Merle, investigateur principal de l'étude et hépatologue au Centre Hospitalier de la Croix Rousse à Lyon. « Livatag® représente une voie thérapeutique différente par rapport aux thérapies ciblées actuellement en cours d'évaluation. Sa formulation nanoparticulaire lui permet de contourner les mécanismes de résistance tumoraux et devrait lui conférer une activité très intéressante. Cet essai clinique devrait nous permettre de le confirmer».

La production des lots cliniques de Livatag® a été réalisée par des sociétés prestataires qualifiées pour la production d'un produit cytostatique injectable sous forme nanoparticulaire, en collaboration avec les experts en développement de BioAlliance Pharma qui ont accompagné le processus. Les unités de traitement seront envoyées sur les sites investigateurs dans les prochains jours.

Enfin, le Comité d'experts européens indépendants de l'essai ReLive s'est réuni. Il sera présidé par le Professeur Michel Beaugrand (Centre Hospitalier Universitaire Jean Verdier, Bondy) avec comme Vice-président le Professeur Jordi Bruix (Hospital Clinic i Provincial de Barcelone) et suivra l'essai en continu.

« Toutes les autorisations et conditions sont aujourd'hui en place pour nous permettre de démarrer l'essai ReLive; les investigateurs peuvent maintenant sélectionner et traiter leurs premiers patients. Le besoin d'alternatives thérapeutiques dans le cancer primitif du foie avancé est critique et cet essai devrait permettre d'établir l'efficacité et la tolérance de Livatag dans cette indication. Cette dernière étape du développement du produit est ainsi lancée, à peine plus d'un an après l'annonce des résultats préliminaires de phase II et conformément au calendrier annoncé, c'est une performance d'équipe considérable », commente Judith Greciet, Directeur général de BioAlliance Pharma. «Livatag® est le chef de file de notre portefeuille « médicaments orphelins en oncologie », socle de la stratégie de croissance de l'entreprise et représente ainsi un actif particulièrement fort pour BioAlliance, avec un potentiel de chiffre d'affaires de plus de 800 ME. La mise en place et la réalisation de ReLive sont bien sûr des étapes clés pour la valorisation de cet actif important de l'entreprise ».


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes   Mer 7 Sep 2011 - 14:53

Grâce à sa technologie innovante propriétaire, Livatag® est conçu pour contourner les mécanismes de résistances et a déjà fait la preuve de son efficacité sur des modèles résistants, en particulier dans le cancer primitif du , un cancer hautement chimiorésistant. Sur la base des résultats prometteurs de survie observés dans l'essai de phase II (augmentation de la durée médiane de survie de 17 mois versus bras comparateur), et d'un nouveau schéma d'administration validé sur des modèles et permettant de gérer les effets secondaires pulmonaires,

BioAlliance va réaliser un essai de phase III multicentrique, international, incluant 400 patients souffrant d'un carcinome hépatocellulaire après échec ou intolérance au sorafenib. Cet accord de l'Agence Française permet ainsi à BioAlliance Pharma de confirmer le calendrier annoncé pour le développement de Livatag® avec un démarrage de la phase III courant 2012.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes   Mer 13 Juil 2011 - 12:49

PARIS, 13 juillet (Reuters) - BioAlliance Pharma (C4X.PA: Cotation) a annoncé mercredi que deux de ses médicaments en développement avaient chacun franchi une nouvelle étape auprès du régulateur permettant à la société de biotechnologies de confirmer le calendrier annoncé pour ces deux produits.
Le dossier d'essai clinique de phase III du Livatag contre le cancer primitif du , médicament le plus avancé de son portefeuille de médicaments dits "orphelins" contre les formes rares de cancer, a été jugé recevable par l'Agence française du médicament (Afssaps).

"La recevabilité de notre dossier marque le démarrage de la procédure d'évaluation par l'agence du médicament française et nous permet de confirmer notre calendrier, avec un démarrage de l'étude clinique de phase III, dernière étape du développement de Livatag, en 2012", a déclaré Pierre Attali, directeur général délégué du groupe, cité dans un communiqué.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15775
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes   Lun 27 Juin 2011 - 12:15

PARIS, 27 juin (Reuters) - BioAlliance Pharma (C4X.PA: Cotation) annonce lundi avoir déposé auprès de l'Agence française du médicament une demande d'autorisation d'essai clinique de phase III pour le Livatag, son traitement du cancer primitif du foie.
Dans les formes rares de cancer, le Livatag est le produit le plus avancé parmi les trois en phase clinique que compte la société française de biotechnologie, également présente dans les produits de spécialité.

Le cancer primitif du est le cinquième cancer en incidence et la troisième cause de mortalité par cancer dans le monde.

Les résultats de l'essai de phase II du Livatag ont montré un doublement de la durée médiane de survie des patients (32 mois) par rapport au traitement de référence (15 mois), précise BioAlliance dans un communiqué.

Dans le même temps, le laboratoire a validé chez l'animal un nouveau schéma d'administration permettant de réduire de manière significative les effets secondaires pulmonaires aigus qui avaient conduit à la suspension de l'essai en juillet 2008.

Cité dans le communiqué, Judith Greciet, directrice générale adjointe de Biolliance, estime le potentiel de chiffre d'affaires mondial du Livatag entre 800 millions et un milliard d'euros. "Sa mise sur le marché peut être estimée dans une perspective de 3 à 5 ans, soit au travers de partenariat internationaux, soit par commercialisation directe pour l'Europe", ajoute Judith Greciet, future directrice générale de BioAlliance.

La phase II consiste à déterminer la dose optimale du médicament et ses éventuels effets secondaires, tandis que la phase III est l'étude comparative d'efficacité proprement dite. De plus grande envergure, elle vise à démontrer l'intérêt thérapeutique du médicament et à en évaluer son rapport bénéfice/risque.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ACHILLE



Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes   Mer 27 Avr 2011 - 10:20

BioAlliance Pharma, la société dédiée au traitement du cancer et aux soins de support, vient d’annoncer l’actualisation de ses résultats préliminaires positifs concernant la survie des patients avec Livatag®.

Livatag® est un traitement présenté sous forme de nanoparticules capable de délivrer la doxorubicine dans des cellules chimiorésistantes.

Livatag® a obtenu le statut de médicament orphelin en Europe et aux Etats-Unis. Le produit est évalué (par voie intra artérielle hépatique) chez des patients souffrant d’un carcinome hépatocellulaire à un stade avancé, décrit comme hautement chimiorésistant. Ce cancer, appelé également cancer primitif du , est la troisième cause de mortalité par cancer dans le monde

Le suivi de l’essai de phase II montre une survie médiane augmentée de 32 mois pour le groupe Livatag®, comparée à 15 mois pour les patients ayant reçu un traitement de référence (chimioembolisation transartérielle avec un produit cytotoxique). Cette augmentation significative de survie de 17 mois renouvelle considérablement l’intérêt pour ce produit alors que l’essai a été suspendu.

Un nouveau schéma d’administration :

BioAlliance Pharma a réussi en parallèle la mise au point d’un modèle d’administration intraveineuse breveté. Ce nouveau schéma d’administration validé chez l’animal permet de réduire de manière significative les effets secondaires pulmonaires aigus qui avaient conduit à la suspension de l’essai. Ce nouveau schéma d’administration ainsi que le bénéfice de survie observé seront présentés à l’Agence Française du médicament au deuxième trimestre 2011. La société prévoit de communiquer l’ensemble de ces résultats lors d’un congrès international spécialisé.

« Nous pensons que ces résultats sont les éléments clés d’un dialogue constructif avec les autorités de santé, prenant en compte le bénéfice de survie majeur observé dans cette pathologie sévère résistante. Livatag® est complètement intégré à notre stratégie de développement de produits orphelins et pourrait être un produit important dans la valorisation de la société », commente Dominique Costantini, Directeur Général de BioAlliance Pharma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes   Aujourd'hui à 0:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livatag® nanoparticules doxorubicine et cellules chimiorésistantes
» nanoparticules magnétiques.
» Cellules souches:un pas de géant
» Le cœur humain capable de renouveler ses cellules
» Cellules-souches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: